Bac 2017 sérioes pro Histoire Géo corrigé

Bac 2017 sérioes pro Histoire Géo corrigé

Documents
4 pages
Lire
Cet ouvrage peut-être téléchargé gratuitement

Description

Bac 2017, histoire‐géographie‐EMC, Terminale professionnelle PREMIÈRE PARTIE : GÉOGRAPHIE SUJET 1 : LA FRANCE DANS L’UNION EUROPÉENNE ET DANS LE MONDE. 1. Sur votre copie, nommez les quatre territoires français désignés par un numéro en indiquant à chaque fois le numéro correspondant au territoire. Attention, il fallait nommer les quatre territoiressur la carte,et respecter les règles (écrire droit, en noir de préférence, en respectant l’orthographe). 1. Nouvelle Calédonie. 2. Guadeloupe et Martinique. 3. Guyane. 4. La Réunion. 2.». Justifiez cette affirmation par troisFrance est une grande puissance touristique mondiale« La arguments. De nombreux arguments étaient possibles pour étayer cette affirmation. Un premier type d’argument étaitquantitatif: vous pouviez expliquer que la France est le premier pays pour l’accueil de touristes internationaux au monde (82millions de touristes étrangers l’an dernier), qui viennent notamment de pays développés: Amérique du Nord, Asie, autres pays d’Europe. Vous pouviez montrer que le tourisme est, par conséquent, une part importante de l’économie française, secteur pourvoyeur d’emplois réguliers et saisonniers. Vous pouviez aussi expliquerles raisonsqui expliquent que la France attire les touristes internationaux : ‐ Pour son patrimoine historique, visible dans des grands lieux emblématiques comme tous les bâtiments célèbres de Paris ou le mont Saint‐Michel, mais aussi tout le patrimoine historique local des petits villages.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 15 juin 2017
Nombre de visites sur la page 8 357
Langue Français
Signaler un problème
Bac 2017, histoire‐géographie‐EMC, Terminale professionnelle PREMIÈRE PARTIE : GÉOGRAPHIE SUJET 1 : LA FRANCE DANS L’UNION EUROPÉENNE ET DANS LE MONDE. 1. Sur votre copie, nommez les quatre territoires français désignés par un numéro en indiquant à chaque fois le numéro correspondant au territoire. Attention, il fallait nommer les quatre territoiressur la carte,et respecter les règles (écrire droit, en noir de préférence, en respectant l’orthographe). 1. Nouvelle Calédonie. 2. Guadeloupe et Martinique. 3. Guyane. 4. La Réunion. 2.». Justifiez cette affirmation par troisFrance est une grande puissance touristique mondiale « La arguments.De nombreux arguments étaient possibles pour étayer cette affirmation. Un premier type d’argument étaitquantitatif: vous pouviez expliquer que la France est le premier pays pour l’accueil de touristes internationaux au monde (82 millions de touristes étrangers l’an dernier), qui viennent notamment de pays développés : Amérique du Nord, Asie, autres pays d’Europe. Vous pouviez montrer que le tourisme est, par conséquent, une part importante de l’économie française, secteur pourvoyeur d’emplois réguliers et saisonniers. Vous pouviez aussi expliquerles raisonsqui expliquent que la France attire les touristes internationaux : ‐ Pour son patrimoine historique, visible dans des grands lieux emblématiques comme tous les bâtiments célèbres de Paris ou le mont Saint‐Michel, mais aussi tout le patrimoine historique local des petits villages. ‐ Pour son image : Paris est une ville emblématique de la culture, de l’histoire, du luxe, du romantisme, dans le monde entier, image entretenue par de nombreux films et chansons (par exemple,Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain). La France en général attire pour sa qualité de vie, sa gastronomie, ses activités culturelles (nombreux festivals d’été, par exemple). ‐ Pour sa qualité de vie et ses paysages variés (montagne, littoraux, villes et villages, campagnes). Expliquez pourquoi l’on dit que Paris est une ville mondiale. Il fallait commencer par définir ce qu’est une ville mondiale : une métropole qui concentre des fonctions de décisions économiques (sièges sociaux d’entreprises et de banques, bourses), politiques (siège d’organisations internationales) et culturelles (grandes institutions culturelles) dont les impacts se mesurent au niveau mondial. Paris remplit ces différents critères : ‐ Forte concentration de sièges sociaux de firmes internationales, de banques dont l’action est mondiale, importance de la bourse de Paris dans l’économie mondiale. ‐ Localisation de sièges d’organisations internationales comme l’UNESCO. ‐ Grandes institutions culturelles dont les productions ont un retentissement mondial (opéra de Paris… et plus généralement production musicale, cinématographique, théâtrale… dont le rayonnement peut être international). Donnez deux arguments ou exemples qui montrent que la France est bien reliée à l’espace européen par les réseaux de transports. La France est bien reliée à l’espace européen par tous les modes de transports : ‐ les autoroutes (vous pouviez prendre l’exemple de l’autoroute du Sud qui se poursuite jusqu’à Barcelone) ; ‐ les lignes de train et de TGV (vous pouviez prendre l’exemple du Thalys vers la Belgique ou de l’Eurostar vers le Royaume‐Uni) ;
Bac 2017, histoire‐géographie‐EMC, Terminale professionnelle ‐ les lignes aériennes : Orly et Roissy sont deshubseuropéens, des nœuds du transport aérien à l’échelle européenne, et les aéroports français desservent de nombreuses destinations européennes (vous pouviez prendre l’exemple des avions de compagnieslow cost). ‐ les lignes maritimes, par la Manche, la mer du Nord ou la Méditerranée, pour le tourisme, la pêche, le commerce international. SUJET 2 : L’UNION EUROPÉENNE ET SES TERRITOIRES Repérer dans le temps et dans l’espace.1. Complétez la carte fournie en annexe. a.Quatre pays membres de l’UE : vous aviez le choix ! Attention à ne pas mettre la Suisse ou la Norvège, qui sont en Europe mais pas dans l’Union européenne. Les pays de l’UE étaient coloriés en gris sur la carte, donc vous pouviez mettre le nom de n’importe lesquels d’entre eux. e b.Pays membres de l’espace Schengen : figuré linéaire qui entoure les pays (le 3 ). er Pays membres de l’Union européenne : figuré gris foncé (le 1 ). e Pays membres de la zone euro : figuré ponctuel triangulaire (le 2 ). c.La ville où siège la Commission européenne est Bruxelles, en Belgique. Il fallait la localiser sur la carte (on ne vous demandera pas une précision énorme, du moment que vous l’avez située en Belgique). 2. Indiquez si les affirmations suivantes sont vraies ou fausses et justifiez à l’aide d’un exemple précis. a.affirmation est vraie : les pays candidats doivent respecter des critères politiques, sur le Cette fonctionnement de la démocratie, et économiques. Vous pouviez prendre les exemples des derniers pays entrés (la Croatie, et juste avant la Roumanie et la Bulgarie), qui ont dû respecter ces critères avant l’adhésion définitive. b.: espace de libreaffirmation est vraie, et là il fallait rappeler la définition de l’espace Schengen  Cette circulation des personnes entre les pays membres. Il favorise les échanges, car les membres des pays en question peuvent se déplacer librement d’un pays à l’autre. c.Cette affirmation est fausse : par exemple, le siège du parlement européen est à Strasbourg. 3. La question de l’élargissement de l’Union européenne fait régulièrement débat. Présentez au moins un argument des partisans de l’élargissement et au moins un argument de ses adversaires. Les partisans de l’élargissement utilisent des argumentséconomiques(plus l’UE compte de pays, plus elle pèse économiquement, en termes de production et de marché, face à la concurrence des autres puissances mondiales comme les États‐Unis, la Chine, le Japon) mais aussiculturelsdiversité de l’Europe est une (la richesse). Les adversaires de l’élargissement considèrent qu’une Union qui rassemble trop de pays est difficile à gérer, s’éloigne des habitants et risque de devenir trop technocratique. Certains arguments sont aussi d’ordre culturel : certains pensent que l’Union européenne doit se recentrer sur des pays qui ont des racines et une histoire communes. 4. Choisissez une inégalité de développement présente au sein de l’Union européenne : citez et présentez la politique menée par l’Union européenne pour la réduire. L’Union européenne est un territoire très divers et avec de grandes inégalités internes. Vous pouviez prendre l’exemple des inégalités de développement économique entre certaines régions (régions riches des Pays‐Bas, du Luxembourg/régions pauvres de Sud de l’Europe comme la Grèce) et citer le programme FEDER qui vise à les réduire en finançant des actions dans les régions les plus pauvres. DEUXIÈME PARTIE : EMC 1. En vous appuyant sur le document ci‐dessus, expliquez pourquoi l’on peut dire que le droit cherche un équilibre entre la liberté de croyance et les impératifs d’une entreprise. Pour cette question, il fallait citer ou prendre des exemples tirer du document pour justifier votre propos.
Bac 2017, histoire‐géographie‐EMC, Terminale professionnelle Le droit cherche à respecter la liberté des croyances : on le voit dans le préambule de la Constitution, « nul ne peut être lésé, dans son travail ou dans son emploi, en raison de ses origines, de ses opinions ou de ses croyances ». Mais dans certaines conditions, les impératifs de l’entreprise, notamment la sécurité de ses employés dont elle est responsable, priment, comme le montre la Convention européenne des droits de l’homme avec les exemples donnés : sur un chantier, un homme devra privilégier les conditions de sécurité et mettre son casque, quelles que soient ses croyances. 2. Vous êtes chef d’entreprise. Quel peut être, pour vous, l’intérêt du guideLa Gestion du fait religieux dans l’entreprise privée? Vous appuierez vos propos sur au moins un exemple précis. Ce guide fait une synthèse des éléments à respecter pour les chefs d’entreprise. Il doit être utile à un chef d’entreprise quand celui‐ci doit prendre une décision. Vous pouviez inventer de nombreux exemples : par exemple, en entretien d’embauche, le chef d’entreprise ne peut choisir quelqu’un en fonction de sa religion (article de la Constitution). Vous pouviez prendre aussi les « cas concrets » qui sont exposés dans la Convention européenne des droits de l’homme et en développer un. TROISIÈME PARTIE : HISTOIRE SUJET 1 : LES 14 POINTS DE WILSON 1. Présentez l’auteur de ce discours, le contexte international dans lequel il le prononce et les objectifs qu’il met en avant. (document 1) Vous pouviez voir dans la légende que Wilson était président en 1918. À vous de compléter avec vos connaissances personnelles : il est président des États‐Unis, c’est la fin de la Première Guerre mondiale.2. Quels objectifs du président Wilson le traité de Versailles prend‐il en compte ? (documents 1 et 2) Le président Wilson cherche dans son discours à garantir la paix par des actions concrètes, qui sont pour certaines reprises par le traité de Versailles en 1919. Pour vous aider, vous pouviez relever dans les deux textes les expressions communes pour argumenter votre réponse. Proposition de Wilson Prise en compte dans le traité de Versailles
« ce que nous voulons, devienne un lieu sûr »
c’est que le monde « développer la coopération entre les nations pour leur garantir la paix et la sureté »
« au lieu de se voir exposée à la violence et aux agressions égoïstes de jadis »
« d’accepter certains obligations de ne pas recourir à la guerre » « respecter et maintenir contre toute agression extérieure l’intégrité territoriale et l’indépendance politique »
« il faut qu’une société des nations soit constituée » « le présent pacte qui institue la Société des Nations »
« de conventions formelles visant à offrir des « observer rigoureusement les prescriptions du garanties mutuelles » droit international » 3. Les objectifs du président Wilson et de la Société des Nations ont‐ils été atteints durablement ? Justifiez votre réponse. Depuis 1919, il y a eu et il y a encore de nombreuses guerres dans le monde. On peut donc dire que l’objectif n’a pas été complètement atteint. Pourtant, l’ONU a été créé en 1945, et le droit international a été développé depuis, ce qui permet une régulation des conflits et surtout de juger les coupablesa
Bac 2017, histoire‐géographie‐EMC, Terminale professionnelle posteriori. Vous pouviez prendre les exemples de votre choix, tirés du programme (Seconde Guerre mondiale, guerre froide…) ou de vos connaissances personnelles. SUJET 2 : LE PLAN MARSHALL ET LE DÉBUT DE LA GUERRE FROIDE 1. Présentez ces deux documents (sujet, auteurs, contexte de production). Il fallait montrer dans la présentation des documents que chacun provient d’un des deux camps de la guerre froide, au moment même où elle commence (fin des années 1940).Le premier est un extrait du rapport de Jdanov, un des dirigeants de l’URSS (donc camp soviétique, bloc de l’Est), en 1947, donc juste après le discours de Truman, président des États‐Unis. Le second un article de Paul G. Hoffman dans un journal d’Allemagne de l’Ouest (donc camp occidental, bloc de l’Ouest), publié en 1949. Attention : il ne fallait pas confondre l’auteur des documents avec la source du document indiquée en dessous. Cette archive est tirée d’un site sur l’Europe consulté en 2016, mais il date bien de 1949. L’indication de la source pouvait vous induire en erreur, il fallait regarder en haut les mentions en italique. 2. Montrez comment l’URSS juge l’action des États‐Unis. (document 1) Pour cette question, il fallait relever des expressions dans le document et les citer entre guillemets. L’URSS considère le plan Marshall (il faut rappeler qu’il s’agit d’une aide économique apportée par les États‐Unis aux pays d’Europe de l’Ouest après la guerre) comme une manière d’étendre l’influence américaine en Europe (« efforts expansionnistes », « prétention américaine d’asservir l’Europe »). Les États‐ Unis pensent en effet que les prêts permettent ensuite aux pays européens d’être liés aux États‐Unis (« les lier ensuite par le “secours” du dollar »). L’URSS considère en outre que les États‐Unis manipulent le refus de l’URSS d’y participer pour les faire passer comme un pays qui ne se préoccupe pas de l’avenir de l’Europe (« en profiter pour essayer de mettre à la charge de l’URSS la responsabilité du “refus de contribuer à la reconstruction économique de l’Europe” »). 3. Quels sont les différents éléments du bilan dressé par Paul Hoffman dans cet extrait ? (document 2) Paul G. Hoffman fait un bilan de la première année du plan Marshall. Il explique d’abord qu’il en a conclu que l’URSS cherchait à étendre son influence dans le monde (« l’objectif premier du Politburo russe est de s’octroyer l’hégémonie mondiale »). Il montre ensuite l’objectif du plan Marshall est économique : enrichir l’Europe de l’Ouest (« augmenter la production de l’Europe de l’Ouest et à améliorer rapidement le niveau de vie de sa population »). 4. Que nous apprennent ces deux documents sur la guerre froide et les rapports entre les deux grandes puissances ? On voit bien dans ces deux documents comment les deux grandes puissances s’accusent mutuellement de la même chose : chercher à étendre leur hégémonie sur le reste de l’Europe et du monde. Vous pouviez compléter la réponse avec vos propres connaissances et montrer qu’effectivement, chacune des grandes puissances a constitué un « bloc » avec ses alliés en Europe et dans le monde.