Bac de français : Méthode pour réussir son commentaire composé

Documents
15 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Astrid Larnaud Méthode pour réussir son commentaire composé Introduction : • Entrée en matière avec des éléments relatifs à l’auteur qui éclairent la lecture du texte en question • Situation de l’œuvre : situer le texte dans son contexte historique et dans la biographie de l’auteur • Présentation des axes de lecture (2 ou 3) annonce du plan Développement : Chaque paragraphe doit présenter une thèse avec des arguments stylistiques et doit exprimer une progression identifier d’abord les aspects les plus évidents pour repérer ensuite les moins apparents (intention de l’auteur et cohérence du texte). Il faut d’abord étudier les moyens littéraires pour pouvoir dégager ensuite le sens du texte : 1. genre du texte : roman, nouvelle, conte, essai, poésie, théâtre, autobiographie.....de type narratif, descriptif, didactique. 2. temps et modes verbaux : - Les temps du récit : - le passé simple : la plupart du temps crée du suspense, donne du rythme au texte, accélère l'action, crée une tension. - le présent de narration : est interchangeable avec le passé simple, il donne l'impression d'assister en « direct » à l'action. - l’imparfait : temps de la description, ralentit le rythme du texte. - Les temps de l'énonciation ou du discours : - le présent : actualise le discours, dans un texte au passé, il crée une émotion car le narrateur intervient dans son récit. Il peut aussi permettre d’énoncer une vérité générale.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 07 juin 2011
Nombre de visites sur la page 1 909
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0037 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Astrid Larnaud Méthode pour réussir son commentaire composé Introduction : Entrée en matière avec des éléments relatifs à lauteur qui éclairent la lecture du texte en question : situer le texte dans son contexte historique et dans laSituation de lœuvre biographie de lauteur annonce du planPrésentation des axes de lecture (2 ou 3) Développement : Chaque paragraphe doit présenter une thèse avec des arguments stylistiques et doit exprimer une progressionidentifier dabord les aspects les plus évidents pour repérer ensuite les moins apparents (intention de lauteur et cohérence du texte). Il faut dabord étudier lesmoyens littéraires pourpouvoir dégager ensuite lesens du texte : 1.genre du texte: roman,nouvelle, conte, essai, poésie, théâtre, autobiographie.....de type narratif, descriptif, didactique. 2.temps et modes verbaux : - Les temps du récit : - le passéla plupart du temps crée du suspense, donne du rythme au texte,simple : accélère l'action, crée une tension. - le présentdenarration : est interchangeable avec le passé simple, il donne l'impression d'assister en  direct » à l'action. - limparfait : temps de la description, ralentit le rythme du texte. - Les temps de l'énonciation ou du discours :- le présent : actualise le discours, dans un texte au passé, il crée une émotion car le narrateur intervient dans son récit. Il peut aussi permettre dénoncer une vérité générale. - le futur : témoigne l'assurance du locuteur, la certitude, appelé aussi futur prophétique, il peut dramatiser un discours. - le passécomposé : évoque un passé très proche, qui perdure dans le présent du locuteur, vive émotion souvent.- La valeurdes modes utilisés:(affirmation/ certitude), subjonctif (doute/ indicatif éventualité) impératif (injonction/ conseil), conditionnel (supposition, incertitude) . 3.champs lexicaux: lensemble des mots se rapportant à une même réalité permet de dégager les thèmes importants du texte 4.langage soutenu, courant, familierniveau social, sentiments du personnage 5.vocabulaire péjoratif ou appréciatif6.figures de style:par ceprocédéd'écriture, l'écrivain cherche à mieux nousfaireimaginer ce dont il parle. Volonté d'accroîtrel'expressivité, en donnant aux mots un sens nouveau, spécifique au texte où ils se trouvent ancrés (ex : métaphore, comparaison, personnification,...)
1