Baccalauréat Français 2016 séries ES - S corrigé dissertation
2 pages
Français

Baccalauréat Français 2016 séries ES - S corrigé dissertation

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
2 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Corrigé : Baccalauréat 2016 Français séries ES – S Dissertation : Les écrivains ont‐ils pour mission essentielle de célébrer ce qui fait la grandeur de l’être humain ?

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 17 juin 2016
Nombre de lectures 9 502
Langue Français

Exrait

Corrigé : Baccalauréat 2016 Français séries ES – S Dissertation : Les écrivains ont‐ils pour mission essentielle de célébrer ce qui fait la grandeur de l’être humain ? On peut ici reprendre ce qu’on a dit sur la technique du commentaire : le devoir est guidé par la problématique inaugurale, chaque partie de la dissertation (elle‐même subdivisée en paragraphes clairs, pertinents et cohérents) contribue à y répondre efficacement.
À cela s’ajoute la nécessaire culture littéraire du candidat.
Cette année, le sujet portait sur l’objet d’étude « La question de l’homme dans les genres de e l’argumentation du XVI siècle à nos jours ». Le correcteur attendait des références littéraires précises et évoquées à bon escient. Vous avez étudié cette année et les années précédentes un certain nombre de textes et d’œuvres complètes : il fallait s’en souvenir, les citer en exemple et les analyser finement pour étayer vos idées. Une idée sans exemple n’a pas de valeur. Un exemple sans idée non plus. Chaque paragraphe doit être I.D.E.A.L. (= une Idée que l’on Développe, un Exemple qu’on Analyse, puis on fait un Lien vers le paragraphe suivant). Schématiquement, si vous avez fait un plan en trois parties trois sous‐parties, il fallait donc neuf exemples.
I/ Oui, les écrivains ont pour mission de célébrer ce qui fait la grandeur de l’être humain.
 A/ Ce sont les hérauts des hommes : ils chantent la gloire des hommes (épopée). La littérature comme témoignage des hauts faits. « Mission » vient d’un verbe qui veut dire « envoyer ».  B/ Ils célèbrent la beauté, l’amour, les sentiments élevés (poésie lyrique notamment). II/ Mais non, ce n’est pas leur mission essentielle (première objection)
 A/ Certains écrivains sont des écrivains « engagés » : leur mission n’est pas de « célébrer ce qui fait la grandeur de l’être humain », mais plutôt de dénoncer certaines pratiques, par exemple, et de les combattre.
B/ Les écrivains sont des artistes avant tout. Leur œuvre est œuvre d’art, et ils recherchent le beau. Leur mission n’est donc pas de « célébrer ce qui fait la grandeur de l’être humain », mais de célébrer la poésie elle‐même, pour elle‐même. On pense par exemple aux poètes du Parnasse et à « l’art pour l’art »). III/ Ils ne célèbrent pas la grandeur de l’être humain : ils rendent compte de l’âme humaine telle qu’elle est, qu’elle soit grande ou basse (deuxième objection) A/ Les écrivains romantiques ont prôné le mélange des genres au sein de la même œuvre (cf. laPréface de Cromwell), le mélange du sublime et du grotesque, de la grandeur et de la bassesse. Un même personnage peut être beau et laid à la fois. On peut citer ici les drames romantiques hugoliens, ou le personnage de Quasimodo, difforme mais bon.
 B/ A côté des héros de roman, magnifiques et vertueux, on peut citer nombre de antihéros dans la littérature romanesque, antihéros qui nous ressemblent parfois : la littérature est ici miroir de l’humanité (« un roman, c’est un miroir qu’on promène le long d’un chemin », écrivait Stendhal). Il n’est donc pas question ici de « célébrer la grandeur de l’être humain ».
Anne‐Laure LE GOUIC
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents