Baccalauréat SES obligatoire 2016 série ES corrigé dissertation
3 pages
Français

Baccalauréat SES obligatoire 2016 série ES corrigé dissertation

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
3 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Corrigé : Baccalauréat 2016 SES obligatoire série ES DISSERTATION Sujet : Quelles sont les difficultés des États-membres de l’Union économique et monétaire pour coordonner leurs politiques conjoncturelles ? L’UEM est la forme la plus poussée d’intégration économique. En plus d’une zone de libreéchange avec un tarif extérieur commun et d’un marché commun, elle est dotée d’une monnaie unique et de politiques économiques communes. Les politiques conjoncturelles ont pour objectifs la hausse de la croissance économique, la baisse du chômage, la limitation de l’inflation, un excédent extérieur, la limitation du déficit public… Cependant les politiques conjoncturelles, politiques monétaire et budgétaire, en Europe s’accompagnent de difficultés de coordination. Quelles sont les difficultés de coordination des politiques monétaire et budgétaire auxquelles font face les pays membres de la zone euro ? Proposition de plan simple et pistes de réponse : I_ Les difficultés de coordination de la politique monétaire dans la zone euro A_ Présentation de la politique monétaire dans l’UEM La politique monétaire politique pour les pays membres de la zone euro est aux mains de la BCE, organe indépendant qui s’est donné prioritairement comme objectif la limitation de l’inflation. Une politique monétaire vise à maîtriser la masse monétaire dans l’économie par le biais d’instruments tels que les taux d’intérêt directeurs.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 20 juin 2016
Nombre de lectures 14 255
Langue Français

Exrait

Corrigé : Baccalauréat 2016 SES obligatoire série ES
DISSERTATION
Sujet : Quelles sont les difficultés des États-membres de l’Union économique et monétaire pour coordonner leurs politiques conjoncturelles ?
L’UEM est la forme la plus poussée d’intégration économique. En plus d’une zone de libre-échange avec un tarif extérieur commun et d’un marché commun, elle est dotée d’une monnaie unique et de politiques économiques communes. Les politiques conjoncturelles ont pour objectifs la hausse de la croissance économique, la baisse du chômage, la limitation de l’inflation, un excédent extérieur, la limitation du déficit public… Cependant les politiques conjoncturelles, politiques monétaire et budgétaire, en Europe s’accompagnent de difficultés de coordination.
Quelles sont les difficultés de coordination des politiques monétaire et budgétaire auxquelles font face les pays membres de la zone euro ?
Proposition de plan simple et pistes de réponse :
I_ Les difficultés de coordination de la politique monétaire dans la zone euro
A_ Présentation de la politique monétaire dans l’UEM
La politique monétaire politique pour les pays membres de la zone euro est aux mains de la BCE, organe indépendant qui s’est donné prioritairement comme objectif la limitation de l’inflation. Une politique monétaire vise à maîtriser la masse monétaire dans l’économie par le biais d’instruments tels que les taux d’intérêt directeurs. Ceux-ci sont donc les mêmes pour tous les pays membres de l’UEM.
B_ Les difficultés de coordination
A des taux d’intérêt directeurs et donc nominaux communs, correspondent des taux d’intérêt réels variés en fonction de l’inflation présente dans chacun des pays (cf. exemples de taux d’inflation différents dans le document 3). Une politique monétaire
unique va avoir des conséquences différentes en fonction des pays : tendance à l’accélération de la croissance dans les pays qui la connaissent déjà par le biais de taux d’intérêt réels faibles voire négatifs (car inflation souvent plus élevée) et entretien des difficultés pour les pays les moins dynamiques par le biais de taux d’intérêt réels proches des taux nominaux (inflation souvent plus faible). Plus de possibilité de jouer sur le taux de change et la dévaluation de la monnaie pour relancer la croissance par les exportations pour les pays qui en auraient besoin.
II_ Les difficultés de coordination des politiques budgétaires dans la zone euro
A_ Présentation des règles concernant les politiques budgétaires européennes
La politique budgétaire reste aux mains des États mais elle est encadrée par les règles du PSC (Pacte de Stabilité et de Croissance). Cf. document 2. Pour chaque pays, le déficit public ne doit pas excéder 3 % de son PIB et la dette publique 60 % de son PIB. L’équilibre budgétaire, voire l’excédent, est à rechercher. Ces règles sont justifiées par la politique monétaire commune, par la volonté d’éviter des comportements de passager clandestin pour les pays qui financeraient leurs déficits par des taux d’intérêt faibles permis par les plus vertueux.  B_ Les difficultés de coordination
Le respect des règles du PSC a été mis à mal par la crise (Cf. chiffres des soldes publics et des dettes publiques en 2014 dans le document 1). Exemple de lectures : en 2014, en Espagne le déficit public s’élevait à une somme équivalente à 5.8 % du PIB espagnol et la dette publique à une somme équivalente à 97.7 % de son PIB selon Eurostat, loin des préconisations du PSC. Les règles du PSC empêchent toute véritable relance par le budget de l’État pour les pays qui en auraient besoin. Le budget européen est quant à lui trop faible pour pouvoir pratiquer une politique de relance.
Bilan :situations économiques peu homogènes des États européens (cf. document 1, en Les particulier pour les taux de croissance économique) rendent peu opérantes les politiques conjoncturelles communes et ont des conséquences variées sur les objectifs économiques à atteindre (cf. taux de chômage très différents des pays de la zone euro dans le document 4 : plus de 23 % des actifs au chômage en Espagne en janvier 2015 contre moins de 5 % en Allemagne).
D’un autre côté, la crise récente a écorné certains principes et une solidarité financière s’est mise en place pour aider les États les plus en difficultés, par le biais du Fonds Européen de Stabilité Financière notamment.
DIANE DUVAL
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents