Coaching bac 2017
36 pages
Français

Coaching bac 2017

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

METHODOCe que les recruteurs attendent de vous CONSEILSComment vaincre son stress APBLes stratégies de 5 candidats 2017 I bac Coaching ●Diplôme Bac +3 visé par l’État ●N°1 des classements L’Étudiant et Le Parisien ●Parcours international ●18 filières de perfectionnement ●2 campus : Toulouse, Barcelone LES 3 ACCRÉDITATIONS INTERNATIONALES LYCÉENS,CHOISISSEZ UNE GRANDE ÉCOLE Une école www.tbs-education.fr Bac :respirez, vous l’aurez ! Plus que quelques mois et vous aurez définitivement tourné la page de vos années lycée. Mais avant cela, il faudra réussir votre bac, cesésame pour l’enseignement supérieur, véritable totem national, qui, chaque année, mobilise tout autant les jeunes que leurs parents. Pour vous aider dans cette dernière ligne droite, l’Etudiant sera, cette année encore, à vos côtés. Dans ce supplément, vous trouverez, série par série,des conseils méthodologiques pour bien aborder chaque épreuve. Bien sûr, nous n’avons pas négligé lapréparation psychologique, indispensable à votre réussite :bien vous connaîtregrâce à notre test de mémoire, apprendre à gérer votre stress, tout en vous ménageant du temps pour le repos de l’esprit et du corps. Enfin, n’oublions pas quele bac n’est qu’une étape sur le chemin qui vous guide vers la réalisation de votre projet de vie.Plus vous serez sûr de votre orientation, mieux vous serez armé pour aborder sereinement cet examen.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 20 février 2017
Nombre de lectures 3 061
Langue Français
Poids de l'ouvrage 4 Mo
METHODOCe que les recruteurs attendent de vous
CONSEILSComment vaincre son stress
APBLes stratégies de 5 candidats
2017 I
bac
Coaching
Diplôme Bac +3 visé par l’État
N°1 des classements
L’Étudiant et Le Parisien
Parcours international
18 filières de perfectionnement
2 campus : Toulouse, Barcelone
LES 3 ACCRÉDITATIONS INTERNATIONALES
LYCÉENS,CHOISISSEZ UNE GRANDE ÉCOLE
Une école
www.tbseducation.fr
Bac :respirez, vous l’aurez !
Plus que quelques mois et vous aurez définitivement tourné la
page de vos années lycée. Mais avant cela, il faudra réussir
votre bac, cesésame pour l’enseignement supérieur,
véritable totem national, qui, chaque année, mobilise tout
autant les jeunes que leurs parents.
Pour vous aider dans cette dernière ligne droite, l’Etudiant sera,
cette année encore, à vos côtés. Dans ce supplément, vous
trouverez, série par série,des conseils méthodologiques
pour bien aborder chaque épreuve. Bien sûr, nous n’avons
pas négligé lapréparation psychologique,
indispensable à
votre réussite :bien vous connaîtregrâce à notre test de
mémoire, apprendre à gérer votre stress, tout en vous
ménageant du temps pour le repos de l’esprit et du corps.
Enfin, n’oublions pas quele bac n’est qu’une étape sur le
chemin qui vous guide vers la réalisation de votre projet
de vie.Plus vous serez sûr de votre orientation, mieux vous
serez armé pour aborder sereinement cet examen. Ayez
confiance en vous et en vos choix : l’avenir vous appartient !
© Florence Levillain pour l’Etudiant MARIECAROLINEMISSIR Directrice de la rédaction mcmissir@letudiant.fr @McMissir
23, rue de Châteaudun, 75308 Paris cedex 09, tél. 01.75.55.40.40, www.letudiant.frSociété éditrice :l’Etudiant SAS, SA de 20 809 298 €, Siège social : 29, rue de Châteaudun, 75009 Paris, tél. 01.75.55.10.00, RCS 814 839 783 ParisPrésident :Groupe l’ExpressDirecteur de la publication :François DieulesaintDirectrice générale de l’Etudiant :Chrystèle Mercier Directrice de la rédaction:MarieCaroline MissirDirectrice adjointe de la rédaction:Yaël DidiRédactrice en chef déléguée:MarieAnne NourrySecrétaire général de la rédaction:Thierry Gibrat Secrétaire de rédaction:Valérie CanaleDirectrice artistique:Isabelle GlomaudRédacteurs graphistes:Elsa Daillencourt, Éliane Degoul, Nicolas LoundaRédactrices iconographes:Amandine Bollard Rédactrice en chef documentation:Delphine PiettonRédactrices documentalistes:Laure Antoine, Manon Codis, Véronique Curély, Fanny Guillerme, Jeanne Levavasseur, Dominique Mongie, Sophie TaravellaSecrétaire générale:Isabelle ChambonDirecteurs commerciaux:Sébastien Mercier, Marie ValadeResponsable produit :Rébecca Assaraf avec toute l’équipe commerciale Exécution:Sylvie Joly, Régine Nguyen, Pascal VinetteFabrication:Pascale SupernantGravure:MauryImpression:Roularta Printing (Belgique)Commission paritaire:0919 T 85315ISSN:2267 8859Dépôt légal:février 2017 © l’Etudiant 2017Reproduction interdite de tous les articles sans accord de la rédactionPhoto de couverture :© Cécile Doucède.
Coaching bac20173
4Coaching bac2017
CONSEILS
16 Des astuces pour vaincre le stress Surmontez vos angoisses grâce aux conseils de Florence Millot, psychologue.
17 Comment arriver en forme aux épreuves Des nutritionnistes vous livrent leurs recettes pour être au top.
18 5 règles pour apprendre à mieux travailler Les conseils d’Isabelle Le Brun, spécialiste des neurosciences, pour mémoriser vos cours.
20 Test : quel est votre type de mémoire ? Découvrez les particularités de votre mémoire et de quelle façon l’utiliser.
MÉTHODO
05 Bac par bac comment gagner des points Des professeurs vous aident à soigner votre copie, à éviter les impairs et à faire grimper vos notes.
ORIENTATION
24 Admissionpostbac, le mode d’emploi Suivez le guide pour réussir votre inscription dans l’enseignement supérieur.
28 APB : des candidats vous conseillent Naiza, Alexandre, Émilie, Théo et Amélie vous révèlent leur stratégie pour une inscription réussie.
32 Test : pour quelles études êtesvous fait e ( ) ? BTS ? Prépa ? Fac ? École spécialisée ? Ce test va vous aider à y voir plus clair.
© Illustrations Jul pour l'Etudiant, Michel Galvin pour l'Etudiant, Manu Boisteau pour l'Etudiant
À quoi vous attendre pour les épreuves de juin prochain ? Dans les matières principales des grandes séries, des enseignants vous livrent leurs conseils pour bien aborder l’examen. De quoi vous aider à ordonner vos révisions. Mais gare aux impasses !
Dossier réalisépar Erwin Canard, avec la rédaction de l’Etudiant.
SOMMAIRE 6 Bac ES :l’épreuve de SES 8 Bac L :l’épreuve de philo © Illustration Manu Boisteau pour l'Etudiant
Méthodo
10 Bac S :l’épreuve de maths 12 Bac STMG :l’épreuve d’économiedroit
Coaching bac20175
Méthodo
Bac ES :
Les éditions de l’Etudiant 12,90 €. boutique.letudiant.fr
l’épreuve deSES
’épreuve dure quatre heures pour la partie obligatoire (cinq pour la spécialité) et est L affectée d’un coefficient 7 (9 pour la spécia-lité). Les candidats ont le choix entre une disserta-tion s’appuyant sur un dossier documentaire et une épreuve composée en trois parties distinctes. La dissertation s’appuie sur un dossier de trois ou
quatre documents et vise à répondre de façon construite et argumentée à un sujet donné. Elle a pour objectif d’« évaluer les capacités du candidat à poser et traiter, d’une manière organisée et réfléchie, un problème exigeant un effort d’ana-lyse économique et/ou sociologique ». Attention, les documents fournis ne donnent pas d’explica-
Questions-réponses J’ai choisi la spécialité SES, par quelle partie dois-je commencer l’épreuve ? Jean-Philippe Fourestier, professeur de SES au lycée Louis-Feuillade, à Lunel (34), est formel : « Assurez des points en commençant par la partie obligatoire, la plus importante. » Faut-il faire un plan en deux ou trois parties ? Pour la dissertation, si le sujet invite au débat, un plan en deux parties est plus indiqué. En revanche, si le sujet est analytique, un plan en trois parties peut se justifier. Pour le raisonnement (partie 3 de l’épreuve composée), les candidats disposent de davantage de latitude et peuvent traiter la question en autant de parties que nécessaire. Comme nt traiter un sujet qui fait polémique ? Chômage, inégalités sociales, conflits… les sujets qui peuvent faire l’objet d’une controverse sont nombreux. Mais le correcteur attend avant tout une analyse argumentée. « Personnellement, je n’apprécie pas particulièrement les avis tranchés, car rien n’est simple en SES », estime Jean-Philippe Fourestier. Que préfèrent les correcteurs, la dissertation ou l’épreuve composée ? Ils n’ont pas de préférence. Les élèves les plus confiants dans leurs qualités de raisonnement et d’argumentation choisissent généralement la dissertation ; ceux qui sont plus sûrs de leurs connaissances choisissent plutôt l’épreuve composée. Choisissez l’exercice en fonction de votre maîtrise du thème, et non en fonction de sa nature.
6Coaching bac2017
© Illustration Manu Boisteau pour l'Etudiant
tion « clés en main » pour répondre au sujet. « C’est pourquoi il faut avoir des connaissances solides sur le programme », explique Didier Anselm, professeur de SES et auteur chez Hatier. L’épreuve composée comprend trois parties. La première (6 points) fait appel à vos connais-sances ; la deuxième (4 points) vise à répondre à une question en utilisant un document factuel (graphique, tableau, texte…) et en « adoptant une démarche méthodologique » ; la troisième (10 points) nécessite un développement structuré (mini-dissertation, sans obligatoirement un plan type). « Pour cette partie, les connaissances personnellespriment»,expliqueJean-Philippe Fourestier, professeur de SES au lycée Louis-Feuillade, à Lunel (34). L’épreuve de spécialité porte sur l’économie approfondie ou sur les sciences sociales et poli-tiques, selon la spécialité choisie. Vous avez une heure pour traiter l’un des deux sujets proposés, une question générale prenant appui sur un ou deux documents. Vous devez conduire une argu-mentation, mettre en ordre des informations issues du dossier documentaire et de vos connais-sances personnelles.
© Illustration Manu Boisteau pour l'Etudiant
NOS CONSEILS....................................... Ce que les correcteurs attendent de vous « Inutile de réciter le cours s’il ne répond pas à la problématique, vous tomberiez dans le hors-sujet », prévient Jean-Philippe Fourestier. Il importe de répondre aux questions posées en rai-sonnant, argumentant et expliquant. Les principales notions du programme doivent être parfaitement connues et les termes-clés définis avec rigueur. Les correcteurs attendent également de votre part une copie structurée (avec une introduc-tion, un plan équilibré, une conclusion), compor-tant des phrases de transition.
Ce qui rapporte des points Soyez vivant ! Commencer le devoir par une anecdote tirée de l’actualité montre que l’on est connecté au monde. Et argumentez toujours vos propos en citant un chiffre tiré des documents ou une citation.
Ce qu’il ne faut pas faire Le hors-sujet est proscrit. Une lecture attentive du sujet tout au long de l’épreuve permet de ne pas le perdre de vue. Un plan bien limité, travaillé en amont, au brouillon, devrait aussi vous permettre d’éviter cet écueil. Attention également à ne pas vous tromper dans les unités et les ordres de gran-deur quand vous traitez des chiffres.
LES RÉVISIONS....................................... Votre cours et votre manuel scolaire (où figurent des fiches de synthèse) sont bien évidemment vos outils de base. Pour vous tenir au courant de l’actualité et appro-fondir vos connaissances, regardez le journal télé-visé et surfez sur les sites Internet spécialisés (www.brises.org ou www.melchior.fr, réalisés par des collectifs de professeurs de SES). L’Apses (Association des professeurs de SES) en propose d’autres sur son propre portail. Entraî-nez-vous dans les conditions du bac : enfermez-vous quatre heures dans une pièce pour réaliser un sujet de A à Z. « Vous pouvez soumettre ce devoir à votre professeur pour qu’il le corrige. Il ne refusera probablement pas de vous aider », indique Jean-Philippe Fourestier.
L’ORAL DE RATTRAPAGE...................... La préparation dure une demi-heure, le passage devant l’examinateur vingt minutes. Vous avez le choix entre deux sujets comprenant une question principale et trois questions simples. Les deux pro-positions balaient tout le programme : science économique, sociologie, regards croisés. La ques-tion principale (10 points) porte sur deux docu-ments courts (texte, tableau de chiffres). Le candi-
Méthodo
Retrouvez nos applications gratuites sur
Coaching bac20177
Méthodo
8Coaching bac2017
Ce qui rapporte des points Dégager une troisième thèse dans votre troisième partie vous permettra de tutoyer les sommets de
Rueil-Malmaison (92), auteur dePhilosophie en séries(éditions Ellipses). Une ois la problématique posée, il aut construire votre argumentation. C’est le rôle du plan en trois parties (thèse/antithèse/synthèse ou thèse 1/ thèse 2/thèse 3). Les deux premières parties met-tent en avant une contradiction. La troisième est la synthèse de ce que l’on peut penser dans les deux premières. Elle peut aussi proposer une troisième thèse (voir ci-dessous : « Ce qui rapporte des points »). Des auteurs, mais pas trop. « Posez d’abord l’ar-chitecture de votre raisonnement, en construisant votre plan, et placez ensuite les auteurs », préco-nise rancis Métivier, proesseur au lycée Duples-sis-Mornay, à Saumur (49). N’enchaînez pas les « selon Kant », « selon Sartre », etc. Et n’abusez pas des citations. « Les auteurs don-nent de la matière, mais les excellentes copies, avec un style intellectuel rare et une grande qua-lité de raisonnement, ne citent bien souvent per-sonne », assure rancis Métivier. Dégagez la thèse de l’auteur dans l’explication de texte. « L’explication de texte est un exercice difi-cile que les élèves n’ont jamais ait durant leur scolarité. Tout le monde rame ! Il aut décorti-quer la logique de l’auteur ligne par ligne. C’est de la chirurgie », compare rancis Métivier. Mathias Roux, proesseur de philosophie au lycée Georges-Dumézil, à Vernon (27), conseille de commencer par résumer la pensée du texte en une ou deux phrases. Selon lui, si vous ne parve-nez pas à le aire, c’est que vous n’avez pas saisi la thèse de l’auteur. Dans ce cas, relisez le texte avec attention !
dat doit ensuite répondre à trois questions simples (notées également sur 10 points) dont l’une porte sur l’un des deux documents et les deux autres sur le cours. Pour les spécialistes, ces deux dernières questions sont obligatoirement tirées du pro-gramme de spécialité.
l’épreuve dephilo
Retrouvez nos applications gratuites sur
Les chapitres importants La philosophie est la matière phare de la série L, et vous devez vous construire une solide culture philosophique si vous voulez décrocher une bonne note. Le programme, très dense, est composé d’une liste d’auteurs (il aut étudier au moins deux œuvres en L) et de notions organisées en cinq champs de problèmes : le sujet (la conscience, l’inconscient, la perception, autrui, le désir, l’existence et le temps), la culture (le langage, l’art, le travail et la technique, la religion, l’his-toire), la raison et le réel (théorie et expérience, la démonstration, l’interprétation, le vivant, la matière et l’esprit, la vérité), la politique (la société, la justice et le droit, l’État), la morale (la liberté, le devoir, le bonheur).
NOS CONSEILS....................................... Ce que les correcteurs attendent de vous En dissertation, on vous demande de poser un problème philosophique sur le sujet proposé. Les questions des sujets n’interrogent pas des aits mais des jugements, et demandent donc une appréciation de notre esprit critique. « La problématique, c’est tout simplement la or-mulation claire et directe du problème que ces questions posent. On ne peut pas y répondre immédiatement de manière satisaisante. Problé-matiser consiste alors à déplier la question du sujet pour mettre en évidence le problème qu’elle pose », précise Thibaut de Saint Maurice, proes-seur de philosophie au lycée Gustave-Eiel, à
’épreuve dure quatre heures et est aectée d’un coecient 7. Les candidats doivent L choisir un sujet à traiter parmi deux disserta-tions et une explication de texte d’un auteur gu-rant au programme.
Bac L :
Pour gagner des points Le temps de préparation est particulièrement court, vous ne pourrez donc pas tout rédiger au brouillon. N’oubliez pas que vous vous adressez à une personne ; levez la tête et ne récitez pas votre cours.
la notation. Pour y parvenir, Gilles Vervisch, pro-esseur de philosophie au lycée Paul-Émile-Victor,àOsny(95),auteurdouvragessurlaphi-losophie et blogueur, préconise de « trouver le présupposé commun aux deux premières thèses », c’est-à-dire ce sur quoi la thèse et l’anti-thèse – ou la thèse 1 et la thèse 2 – s’accordent. Ainsi, vous « déconstruirez ce présupposé pour dégager une troisième thèse ne reposant pas sur celui-ci », poursuit l’enseignant. C’est à la ois le plus dur à aire et le plus convaincant pour un cor-recteur. En outre, « si les sujets portent sur un domaine qui relève de la spécialité au bac, on attend de l’élève qu’il mobilise ses connaissances dans ses disciplines spécifiques. En L, les élèves doivent donc puiser dans leur culture littéraire et artistique », relève Thibaut de Saint Maurice.
Ce qu’il ne faut pas faire Ne traitez pas un sujet du bac comme une ques-tion de cours, en écrivant tout ce que vous savez sur la ou les notions identifiée(s). C’est le déaut le plus réquent observé par les correcteurs, d’autant plus dangereux qu’une notion peut être en jeu dans un sujet sans être directement citée. Reve-nez-en toujours à « quel est le problème posé ? » Attention à ne pas conondre la construction d’un raisonnement personnel et la construction per-sonnelle d’un raisonnement. Il n’est pas question d’inventer une philosophie le jour du bac ! Et encore moins de vous contenter d’une discussion de comptoir, dans laquelle vous enchaînez les opi-nions ou racontez votre vie. Bannissez les « je pense que ». Le seul « je » possible est universel ; il ne désigne pas un individu en particulier, et sur-tout pas vous ! « Évitez de aire un plan oui/non/ça dépend des cas », prévient Gilles Vervisch. Vos correcteurs attendent trois vraies parties.
Se préparer mentalement Ayez confiance… en toute humilité ! La question d’un sujet de dissertation est un problème à résou-dre. Il est donc normal que vous ne hurliez pas « je sais ! » à la lecture de l’énoncé. La bonne réponse qui s’imposerait d’emblée n’existe pas. « En philo, on n’est pas mauvais quand on ne sait rien, mais plutôt quand on croit tout savoir », assure Gilles Vervisch. Néanmoins, vos révisions doivent vous permettre de savoir comment répondre au pro-blème posé. Pour cela, l’entraînement est indis-pensable et ne se commence pas la veille de l’épreuve.
LES RÉVISIONS....................................... « Il aut bien travailler les auteurs et leurs thèses pour pouvoir construire un plan cohérent », © IllusctroatinosneMilalneuOBoliisvtieeaurpDouhril'llEtyu,diparntoesseur de philosophie
Méthodo
au lycée de la Légion d’honneur à Saint-Denis (93) et auteur deLa Boîte à outils(éditions de l’Opportun). Attention ! « Connaître les auteurs est rassurant, mais encore aut-il savoir s’en ser-vir », prévient touteois rancis Métivier. Pour y parvenir, l’enseignant préconise de aire des ches « qui précisent les idées de chaque auteur et les notions du programme auxquelles elles ren-voient ». aire des ches par notion, c’est la deuxième option proposée par Thibaut de Saint Maurice. Vous synthétiserez les problématiques qui se rapportent à ces notions, reprendrez les
Questions-réponses Faut-il donner son avi s en philo ? « Les professeurs n’attendent pas que vous donniez votre opinion. Attention aux préjugés : la philosophie n’est pas une épreuve “loterie” où l’on obtient une bonne ou une mauvaise note en fonction de la correspondance entre son point de vue et celui du correcteur. Être croyant ou athée ne changera pas la note de votre devoir sur la religion », assure Gilles Vervisch, professeur de philosophie au lycée Paul-Émile-Victor, à Osny (95). Rendre un devoir type « Le courage, c’est ça » (et ne rien écrire d’autre sur sa copie) donne-t-il un 20/20 ? « Cette anecdote est une légende urbaine ! C’est l’idée, fausse, que l’on peut avoir une bonne note sans travailler », déplore Gilles Vervisch.
Coaching bac20179
NOS CONSEILS....................................... Ce que les correcteurs attendent de vous De la çlarté. En maths, pas de çhiçhis, mais des résultats justes, çlairs, démontrés (hypothèse, théorème, çonçlusion). Ençadrez le résultat final
pour le faire ressortir. Vous n’êtes pas oligé de traiter les exerçiçes dans l’ordre. En déut d’épreuve, lisez l’ensemle du sujet. « Les réponses sont souvent dans les questions sui-vantes, pour ne pas loquer les çandidats », rap-pelle Rémi belloeil, professeur au lyçée René-Çassin, à Montfort-sur-Meu (35). De plus, çela vous permettra de voir çe que vous pouvez faire façilement (les questions de çours, par exemple). Ne passez pas plus de trente à quarante-çinq minutes par exerçiçe, une heure si eauçoup de points lui sont attriués. Passé çe délai, çhangez-en et revenez-y plus tard. Pour ne pas rendre une çopie rouillonne, aveç des astérisques ren-voyant à çhaque ajout de texte, réservez une page doule pour çhaque exerçiçe, sans oulier de l’identifier, en le numérotant.
l’épreuve demaths
’épreuve dure quatre heures et a pour çoeffi-çient 7 ou 9 (en spéçialité). Le sujet çomporte L de trois à çinq exerçiçes, indépendants les uns des autres et notés sur trois à dix points. L’un d’eux, noté sur çinq points, diffère pour les çandi-dats ayant çhoisi la matière en spéçialité. La men-tion « oligatoire » ou « spéçialité » est çlairement indiquée. Vous pouvez tomer sur des QÇM (questionnaires à çhoix multiples), des exerçiçes çlassiques sur un çhapitre ou des exerçiçes portant sur des çhapitres du programme (majoritaires).
L’ORAL DE RATTRAPAGE...................... En terminale L, l’oral porte sur l’une des œuvres philosophiques étudiées en çlasse. L’examinateur interroge le çandidat sur une vingtaine de lignes qui en sont extraites. Il faut montrer que l’on çonnaît la pensée de l’auteur de manière générale et la çonstruçtion de l’œuvre proposée. L’épreuve dure vingt minutes : les dix premières sont dédiées au çommentaire et à l’analyse du texte, les dix sui-vantes à des questions.
Retrouvez nos applications gratuites sur
Bac S :
aux séries télévisées ou à la musique… », pré-vient Françis Métivier. Travailler sur des sujets déjà tomés au aç ou proposés par vos ensei-gnants pendant l’année est une onne méthode de préparation aux épreuves. Françis Métivier çonseille de se réunir à trois ou quatre, de prendre un sujet et d’éçhanger autour de la manière donç vous pourriez poser le prolème. Le ut est d’ar-river à exprimer le plus çlairement possile la pro-lématique de çhaque sujet et, par çonséquent, de poser le plan.
çonçepts utiles pour les traiter et noterez une çitation s’y rapportant par auteur. S’il est important de rédiger vos propres fiçhes pour mieux les mémoriser et apprendre vos çours, vous pouvez également travailler à partir des fiçhes déjà rédigées de notre « boîte à doçs », sur letudiant.fr, qui proposent d’entrer dans çhaque notion par des çitations largement expli-çitées. Maîtriser des çitations phares peut être un on moyen de reçonstituer les thèses et réBexions des philosophes, à çondition d’être çapale de les redéployer. Çe qui sous-entend que vous les avez non seulement apprises mais aussi parfaitement çomprises. Révisez les repères du programme, ç’est-à-dire les grandes distinçtions çonçeptuelles telles que asolu/relatif, idéal/réel, etç. Çela vous sera parti-çulièrement utile quand il s’agira de çonstruire votre prolématique. N’hésitez pas à vous plonger dans des ouvrages çommeLa Philo en séries,de Thiaut de Saint Mauriçe, ouRock’n philo,de Françis Métivier. Mais attention : si çes livres peuvent vous per-mettre de mieux çomprendre les çonçepts philo-sophiques, ne çitez dans votre çopie de aç que les exemples que vous êtes sûr de ien maîtriser. Et utilisez-les aveç parçimonie, « parçe que vous ne çonnaissez pas le çorreçteur et qu’il n’est pas çertain qu’il appréçie çes référençes au çinéma,
Les éditions de l’Etudiant 9,90 €. boutique.letudiant.fr
Pour gagner des points « Ne stressez pas. Les professeurs çherçhent par tous les moyens à “sauver” les çandidats. Si çes derniers n’ont vraiment rien à dire sur l’œu-vre proposée, on les interrogera sur le çours », çonfie Gilles Vervisçh.
Méthodo
10Coaching bac2017
Ce qui rapporte des points « On valorisé lé travail és Èlèvés qui né rÈcitént pas és thÈorèmés mais lés appliquént », Èclaré Éric Barbazo, profésséur é maths au lycÈé Lés Iris, à Lormont (33), ét prÈsiént é l’APMeP (Association és profésséurs é mathÈmatiqués é l’énséignémént public). donnéz lé séntimént qué vous ominéz votré sujét. Quan il y a és schÈmas à rÈalisér, appliquéz-vous : céla péut rapportér béaucoup. N’hÈsitéz pas à utilisér é la couléur, à lÈgénér, à titrér…
Ce qu’il ne faut pas faire NÈgligér la rÈaction é votré copié. À part ans un QCM, « n’Ècrivéz pas és calculs sans éxplica-tions, sans liaisons ans lé raisonnémént. donnéz és titrés à vos partiés (« Limités én + ∞ », « Signé é la ÈrivÈé »…). et concluéz par uné phrasé », conséillé Éric Barbazo. Proscrivéz lé « biouillagé », car céla onné uné impréssion, Ènérvanté, é malhonnêtétÈ ! Amét-téz lé rÈsultat ét poursuivéz. Ignorér l’incohÈréncé ’un rÈsultat : « Si vous obténéz un rÈsultat absuré, né l’éffacéz pas, mais Ècrivéz sur votré copié qué vous pénséz qu’il y a uné érréur, mêmé si vous ignoréz où ! Au bac, il faut montrér tout cé qué l’on sait », iniqué RÈmi Bélloéil. Pour lé prÈsiént é l’APMeP, uné érréur rÈhi-bitoiré, consistérait à iré xE = 9 onc x = 3 én oubliant x = –3, ou é confonré lés fonctions f ét f(x). en révanché, uné fauté é signé n’ést pas vraimént gravé.
LES RÉVISIONS....................................... Pour vous réméttré lé cours én mÈmoiré, réliséz lés ÈDnitions, formulés, propriÈtÈs, thÈorèmés ét Èmonstrations. Soulignéz lés conitions é valiitÈ és thÈorèmés (céla marché, si…). Révoyéz surtout vos Dchés é mÈthoés (par éxémplé, lés façons é montrér qu’un nombré compléxé ést rÈél). Il n’ést pas raré é tombér sur és chapitrés vus avant la términalé (coli-nÈaritÈ, statistiqués éscriptivés, lois bino-mialés), mais cé né péut êtré l’ésséntiél u sujét. VÈriDéz qué lés basés sont acquisés. Faités ét réfaités és sujéts é bac avéc lés annalés. Mais « il né s’agit pas simplémént é révoir lé cours », rappéllé RÈmi Bélloéil, qui proposé, par éxémplé, é s’éntraînér sur lé sér-véur WIMS (Wéb Intéractivé Multipurposé Sérvér), uné platé-formé ’appréntissagé én ligné. Vous séréz corrigÈ immÈiatémént. Quéls éxércicés réfairé ? Lés QCM sont notam-mént très utilés pour sé rénré compté é sés lacunés. Mais il né faut pas s’én conténtér. dans un éxércicé classiqué, « si vous êtés coincÈ sur © Illustration Manu Boisteau pour l'Etudiant
uné quéstion, n’alléz pas voir immÈiatémént la corréction. SÈchéz sur l’éxércicé, passéz à autré chosé, puis révénéz éssus plus tar, pour trou-vér ’autrés pistés. L’érréur fait avancér », iniqué Éric Barbazo.
Les chapitres importants Lé programmé é maths é tronc commun én S ést vasté. Révoyéz én particuliér lés probabilitÈs (un tiérs u programmé !) ét la statistiqué, amé-nÈés à prénré é plus én plus é placé ans l’Èpréuvé u bac. Iém pour la partié algorith-miqué, énséignÈé épuis la séconé. Lés chapitrés portant sur l’Ètué é fonctions (l’analysé) réstént Ègalémént ésséntiéls. Lés nombrés compléxés ét la
Méthodo
Question-réponse La calculatrice est-elle autorisée ? Elle peut être interdite, mais c’est rarement le cas. Attention ! N’achetez pas le dernier modèle hyperpuissant la veille du bac. Familiarisez-vous bien avec toutes ses fonctions. « Vérifiez que les piles ne sont pas usées. C’est tout bête, mais cela peut créer un vrai problème », prévient Rémi Belloeil, professeur au lycée René-Cassin, à Montfort-sur-Meu (3). Et même s’il est possible d’enregistrer vos formules dans la mémoire, « si vous ne connaissez pas votre cours, les chances de réussite sont réduites », prévient Éric Barbazo, professeur au lycée Les Iris, à Lormont (33). Notez que certaines formules peuvent être intégrées dans le corps du sujet ou dans les documents annexes.
Coaching bac201711