Composition bac : le Japon

-

Documents
4 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Composition sur le thème de la mégalopole japonaise, au programme de géographie du baccalauréat. Tokyo, l'agglomération la plus peuplée du monde, est aussi un important centre financier et économique.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 24 mai 2012
Nombre de lectures 610
Langue Français
Signaler un problème
1
LA MEGALOPOLE JAPONAISE
La mégalopole japonaise forme un ensemble d'agglomérations urbaines, le plus peuplé du monde, qui
s'étire sur 1 500 kilomètres au sud et à l'ouest du pays. Elle concentre les quatre cinquièmes de la
population et des activités économiques du Japon. Elle est dominée par Tokyo, la plus grande
agglomération de la planète, « ville mondiale » qui dispose des principaux centres de commandement du
pays. La mégalopole participe de la puissance du Japon et entretient des relations d'échanges multiples
avec l'Asie orientale et le monde. Mais les fortes densités, dans un espace restreint soumis à des risques
naturels et technologiques majeurs, confèrent une grande importance aux problèmes d'environnement.
Problématique : Pourquoi peut-on considérer la mégalopole japonaise comme un centre de
l’économie mondiale ?
I. UN CENTRE D’IMPULSION DE L’ECONOMIE MONDIALE
La mégalopole japonaise est un des centres du monde et concentre l'essentiel de la population et des
activités du Japon.
Comment s'exerce son influence à l'échelle du pays et de la planète ?
A. Le poids démographique et économique de la mégalopole
La mégalopole japonaise, ruban urbain et littoral de 1 500 km de long et de 50 km de large, regroupe
105 millions d'habitants. C'est
une des trois principales mégalopoles du monde et la plus densément
peuplée
(environ 1 500 hab./km2). Elle comprend l'agglomération la plus peuplée du monde, Tokyo (30
millions d'habitants), mais aussi Ôsaka (16 millions d'habitants) et Nagoya (8,5 millions d'habitants).
Elle est la
1ère région industrielle du monde
. La puissance financière du Japon s'y exerce depuis
les Bourses de Tokyo (le Kabuto-Cho) et d'Ôsaka, les établissements financiers et les sièges sociaux des
multinationales japonaises, concentrés dans les centres d'affaires de ses métropoles. Tokyo arrive au 1er
rang des villes du monde par son PIB, Ôsaka au 4e.
La mégalopole est donc un pôle économique majeur de la planète.
B. La mégalopole au coeur de la puissance japonaise
La mégalopole s'articule autour de la
1ère façade portuaire du monde
. Cela s'explique par le poids
du Japon dans le commerce international. Le pays y reçoit les minerais, les hydrocarbures, le charbon et les
produits alimentaires dont il manque et y expédie ses productions industrielles à haute valeur ajoutée.
La mégalopole concentre
80 % de la population et des activités du Japon
. Elle regroupe les
fonctions de commandement d'un État fortement centralisé et les principaux centres de recherche. Sa
domination sur le territoire japonais s'accentue encore. La population continue d'y croître. Comment
expliquer cette domination ?
C. Un aménagement par étape
Cette mégalopole a des
racines historiques anciennes
: les populations venues du sud, qui ont
peuplé le Japon, ont aménagé dans l'île d'Honshû une série de villes, chacune située dans une plaine
cultivée, ouverte sur la mer. Au moment du démarrage de la modernisation, à partir des années 1860, ces
villes ont profité de leurs avantages politiques et démographiques pour attirer une partie des activités
nouvelles (industrie, commerce).
La mégalopole s’est formée en 3 temps
: d’abord par la réunion d’agglomérations urbaines
anciennes, Tokyo, Nagoya et le triangle Osaka –
K
o
b
é –
K
y
o
t
o ; puis par le développement de
l’urbanisation dans les années 60 jusqu’au nord de l’île de Kyusuhu (Fukuoka, Kita – Kyushu) ; enfin par
l’extension, dans les années 80, au nord de Tokyo jusqu’à Sendaï.
Du point de vue spatial, cette évolution s’est traduite par l’établissement de liens entre les noyaux
initiaux, avec
une urbanisation de plus en plus continue le long de l’axe majeur suivant le littoral
: les
agglomérations finissent par devenir presque contiguës.
Des relations perpendiculaires à cet axe ont
étendu la mégalopole vers l’intérieur.
La création du Shinkansen (1964) et le développement des
autoroutes continuent à favoriser aujourd'hui l'étalement de cet ensemble urbain.