Corrigé Bac 2015 : épreuve anticipée Français - série L - Partie Dissertation
2 pages
Français

Corrigé Bac 2015 : épreuve anticipée Français - série L - Partie Dissertation

-

Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement
2 pages
Français
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement

Description

Corrigé Bac 2015 : épreuve anticipée Français - série L - Partie Dissertation

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 19 juin 2015
Nombre de lectures 9 392
Langue Français

Exrait

C OR RIG EOF F IC IELNO N D ES EP REUV E S A NT I C IP EES D E F RA NÇ A IS B A C C A L A UR EA T 20 1 5 – SER I ES L . 2 – D isse r t a t io n . Quelques pistes…  Beaucoup de poèmes évoquent le voyage, soit pour en vanter les charmes (à la douceur d’aller là-bas vivre ensemble « Songe »dit Baudelaire, tandis que Mallarmé nous « invite au voyage » et que Cendrars évoque avec émotion ses périples en Russie dans sa « Prose du Trassibérien ») ; mais beaucoup aussi semblent en retirer une certaine amertume (du Bellay dans son célèbre« Heureux »qui, comme Ulysse ou Baudelaire – encore lui – qui nous affirme :« Amer savoir, celui qu’on tire du voyage »ou Rimbaud dont le « Bateau ivre » n’aspire plus, après ses longues odyssées, qu’à« la flache noire et froide »).  Voyage, encore, que ce goût pour l’exotisme exprimé par les Romantiques lorsqu’ils se mettent à rêver d’une Espagne pleine de bruit et de passion (« L’Andalouse » d’Alfred de Musset) ou d’une Arabie sensuelle et violente à la fois (Victor Hugo avecLes Orientales). Ici, le voyage devient un moyen de s’évader, par la pensée, d’une société étouffante ou trop policée pour s’imaginer dans une autre société, où les passions les plus débridées peuvent se donner libre cours.  D’un point de vue métaphorique, on peut dire que la poésie nous propose, d’un certain point de vue, un voyage imaginaire : il s’agit de dépasser le quotidien banal ou prosaïque pour, en portant sur lui un regard neuf, apercevoir une autre réalité, un monde différent, plus enchanteur et plus chatoyant. C’est l’ambition des Symbolistes qui veulent décrire avec Baudelaire un monde oùcouleurs, les« les parfums et les sons se répondent »; mais aussi des Surréalistes qui cherchent à dépasser la réalité par le recours débridé à l’imaginaire et à l’inconscient. C’est d’ailleurs en partie ce regard différent porté sur les choses qui constitue l’esprit poétique.  Mais la poésie, est-ce forcément l’ailleurs ? Après tout, la poésie, c’est très souvent le lyrisme, l’expression délicate d’états d’âme, d’un ressenti à la fois intime et universel. Ronsard avec ses poèmes à Hélène ou à Cassandre, Hugo dans ses évocations de Léopoldine dansLes
Contemplationsou Aragon dansLe Fou d’Elsanous émeuvent sans pour autant nous appeler au voyage, que ce soit physiquement ou métaphoriquement. MAIS, c’est justement dans ces évocations qu’ils savent trouver les formules ou les tournures les plus poétiques (Malherbe dans saConsolation à Monsieur Du Périer, par exemple).  Sans oublier que le voyage poétique peut aussi être un voyage dans le temps. Les poètes du Parnasse, comme Leconte de Lisle avec « Le Cœur de Hialmar » ou Hérédia avec « Les Conquérants », par exemple, ressuscitent de grands moments de l’Histoire, épiques et exaltants. Tout comme le fait Hugo avec certains poèmes de saLégende des siècles comme « Aymerillot » ou « Le Mariage de Roland ». Ainsi, le voyage géographique n’est qu’un aspect du dépaysement que nous propose la poésie…  On peut donc proposer le plan suivant : A)La poésie comme invitation au voyage physique… a.une invitation tentante (Baudelaire, Mallarmé…) b.: le voyage est quelquefoismais aussi un avertissement l’occasion d’expériences amères (du Bellay, Baudelaire, Rimbaud). B)La poésie comme invitation au dépaysement… a.à travers l’exotisme géographique : les Romantiques, le Parnasse, Cendrars… b.: Hugo (à travers l’exotisme temporel La Légende des siècles), le Parnasse. C)La poésie comme « voyage intérieur »… a.à travers une réalité transcendée : les Symbolistes, les Surréalistes, Francis Ponge… b.à travers le lyrisme et l’évocation de sentiments à la fois intimes et universels. En conclusion, ce n’est peut-être pas tant que la poésie est une invitation au voyage que l’inverse : c’est lorsqu’une écriture nous permet de voyager au delà d’une certaine forme de réalité que nous la trouvons poétique… ___________
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents