Corrigé Bac 2015 - Philo ES - Sujet 3
2 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Corrigé Bac 2015 - Philo ES - Sujet 3

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
2 pages
Français

Description

Sujets corrigés Bac 2015 Philosophie Série ES Sujet 3 Texte de Spinoza, Traité théologico-politique Sujet 3 Quel est le fondement de la démocratie et

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 17 juin 2015
Nombre de lectures 55
Langue Français

Exrait

Sujets corrigés Bac 2015 Philosophie Série ES Sujet 3
Texte de Spinoza, Traité théologico-politique
Sujet 3
Quel est le fondement de la démocratie et quel but assigner à un État démocratique afin de préserver la liberté de tous les sujets qui le composent ? Telles sont les questions auxquelles Spinoza répond dans ce texte en montrant qu'il est paradoxal de penser que la liberté n'est que pure fantaisie et réalisation de ses désirs égoïstes, ce qui rendrait impossible la paix et la concorde. Mais alors comment envisager la démocratie et la liberté s'il est nécessaire d'imposer le droit par l'intermédiaire d'un souverain et d'exiger l'obéissance des individus sans cependant les tenir comme esclaves d'un pouvoir arbitraire ? Pour résoudre ce problème Spinoza envisage l'impossibilité d'obéir à des ordres absurdes, ce qui serait contraire au fondement et à la fin de la démocratie, puis la nécessité de commandements qui relèvent du droit. Enfin, c'est en opposant les deux définitions d'esclave et d'homme libre qu'il parvient à montrer que le seul fondement de la démocratie est la raison, garantie de la liberté et de l'accord des hommes entre eux.
1. L'accord du plus grand nombre est la garantie d'éviter l'absurdité des ordres. Ce qui fonde cet accord est l'universelle elle raison.
2. Les ordres dans une démocratie ne pouvant être absurdes, il convient au souverain de les donner et aux sujets de les exécuter.
3. Cette soumission fait-elle des sujets des esclaves ? Non, si l'on définit l'homme libre non pas comme celui qui agit selon son caprice mais comme celui qui vit sous la "conduite de sa raison."
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Livres Livres
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents