3 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Corrige Bac Philosophie 1997 L

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
3 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

UntitledCorrigéI − LES TERMES DU SUJETUne bonne compréhension du problème demande l'explication des mots de l'énoncé.− Modèle : ce terme prend sens dans deux domaines, au moins. Dans le domaine esthétique, il est le pôled'une relation dont l'autre terme est la copie.Dans le domaine éthique, le modèle désigne l'idéal sur lequel calquer un comportement. Bref, le modèle est ceque l'on imite ou ce que l'on suit.− Nature : la nature peut désigner l'ensemble des choses qui se produisent d'elles−mêmes, par opposition auxproductions de l'homme. On oppose ici la nature à l'esprit et l'ingéniosité humains.On peut aussi entendre un certain mode de régulation des rapports et des échanges entre individus précédanttoute tentative d'intervention humaine. On oppose ici la nature et la loi.− Légitime : c'est la question du droit. Ajoutons que la question laisse ouverte la possibilité que le droit deprendre la nature comme modèle soit variable selon les domaines.II − ANALYSE DU PROBLEMEIl découle de ce qui précède : le problème demande d'abord une compréhension en extension. La questionpeut avoir un sens dans le domaine esthétique, mais aussi éthique et juridico−politique.Mais la compréhension de la question en profondeur demande qu'on examine en soi la valeur qu'il y a àconsidérer la nature comme modèle. Qu'en est−il de la valorisation de l'immédiat, de ce que l'homme n'a pasproduit ? N'y aurait−il pas autant de raisons au moins de valoriser la réflexion, la ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 1 292
Langue Français

Extrait

Corrigé
I - LES TERMES DU SUJET
Une bonne compréhension du problème demande l'explication des mots de l'énoncé.
- Modèle : ce terme prend sens dans deux domaines, au moins. Dans le domaine esthétique, il est le pôle
d'une relation dont l'autre terme est la copie.
Dans le domaine éthique, le modèle désigne l'idéal sur lequel calquer un comportement. Bref, le modèle est ce
que l'on imite ou ce que l'on suit.
- Nature : la nature peut désigner l'ensemble des choses qui se produisent d'elles-mêmes, par opposition aux
productions de l'homme. On oppose ici la nature à l'esprit et l'ingéniosité humains.
On peut aussi entendre un certain mode de régulation des rapports et des échanges entre individus précédant
toute tentative d'intervention humaine. On oppose ici la nature et la loi.
- Légitime : c'est la question du droit. Ajoutons que la question laisse ouverte la possibilité que le droit de
prendre la nature comme modèle soit variable selon les domaines.
II - ANALYSE DU PROBLEME
Il découle de ce qui précède : le problème demande d'abord une compréhension en extension. La question
peut avoir un sens dans le domaine esthétique, mais aussi éthique et juridico-politique.
Mais la compréhension de la question en profondeur demande qu'on examine en soi la valeur qu'il y a à
considérer la nature comme modèle. Qu'en est-il de la valorisation de l'immédiat, de ce que l'homme n'a pas
produit ? N'y aurait-il pas autant de raisons au moins de valoriser la réflexion, la transformation, le travail et
la pensée de l'homme ?
D'autre part, en ce qui concerne la nature comme système de régulation de la vie des individus - sphère
éthique - et des rapports interindividuels - sphère juridico-politique -, la nature peut-elle être un modèle de
justice, ou la justice doit-elle être instituée à partir d'un modèle que la nature ne saurait proposer ?
III - LES GRANDES LIGNES DE REFLEXION
La réflexion se construit à partir de la problématique dégagée. De façon à balayer l'ensemble des domaines,
nous construirons d'abord l'opposition de la nature et de la loi, pour l'étendre ensuite à celle de la nature et de
l'esprit, qui permettra d'intégrer le champ esthétique à la réflexion.
IV - UNE DEMARCHE POSSIBLE
A - LA NATURE ET LA LOI
Calliclès, dans le
Gorgias
de PLATON, est très net : la nature nous offre le modèle à suivre si l'on veut
instaurer une juste société humaine. La nature opère une juste distribution des places et produit un ordre inégal
Untitled
1
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text