Réussite des entrants bac+3 l'ULCO en un deux trois ou quatre ans

-

Documents
25 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Niveau: Secondaire, Lycée
- 1 - Réussite des entrants à bac+3 à l'ULCO en un, deux, trois ou quatre ans Suivi des nouveaux inscrits à l'ULCO à bac+3 (licence, MST, MSG) en 2001-2002 Suivi de Cohorte Décembre 2005 Les études de L' O D E S S E Obb ss ee rr vv aa tt oo iii rr ee dd uu Dee vv ee nn iii rr EE tt uu dd iiiaa nn tt ee tt dd uu SS uu iiivv iii SS tt aa tt iii ss tt iiiqq uu ee dd ee lll '''EE tt aa bb lll iii ss ss ee mee nn tt

  • ss uu

  • ee tt

  • mst msg

  • iup sciences

  • staps mention

  • dd ee

  • dire en licence


Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 72
Langue Français
Signaler un problème
 
Réussite des entrants à bac+3 à l’ULCO en un, deux, trois ou quatre ans 
 Lesétudesde      LOD  E  S  S  E                                                           
 
Suivi des nouveaux inscrits à l’ULCO à bac+3 (licence, MST, MSG) en 2001-2002
   - -
 
Introduction
  Présentation de l’étude  La population de l’étude est constituée des étudiants inscrits pour la première fois dans un diplôme de niveau bac+3 (licence / MST 1ère / MSG 1 annéeèreannée) à l’ULCO en 2001- 2002. Les redoublants ainsi que les étudiants ayant déjà été inscrits à bac+3 à l’ULCO sont exclus du champ de l’étude. Ne sont pris en compte que les étudiants inscrits en bac+3 en « inscription principale ».  Les étudiants ont été suivis individuellement pendant trois ans grâce au fichier des inscrits de l’ULCO et à celui des inscrits dans l’enseignement supérieur régional. Ces fichiers ont également permis de connaître la provenance en terme d’établissements et de diplômes de cette population.  Les informations récoltées permettent de suivre le parcours de ces étudiants dans l’enseignement supérieur : réussites, poursuites d’études, réorientations, changements d’établissement … Elles permettent également de ce rner les facteurs explicatifs de la réussite ou de l’échec aux diplômes.  Les informations se limitent aux inscriptions dans l’enseignement régional et à la troisième année postérieure à l’inscription à bac+3. Le bilan des poursuites d’études n’est donc pas définitif, et il faudrait y associer les poursuites d’études hors Nord-Pas-de-Calais.  La première partie de ce rapport présente les inscrits pour la première fois à un diplôme de niveau bac+3 à l’ULCO en 2001-2002 : caractéristiques socio-démographiques (sexe, âge, origine sociale et démographique, boursiers) et caractéristiques scolaires (baccalauréat, diplôme d’accès au bac+3).  La deuxième partie s’attache à décrire le parcours des étudiants entrant en bac+3 à l’ULCO en 2001-2002, et ce pendant trois ans. Réussite aux diplômes, poursuites d’études et changements d’établissements sont les principaux indicateurs de ces suivis de parcours.   
 
- 2 -