Sujet du bac ES 2004: Mathématique Obligatoire
4 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Sujet du bac ES 2004: Mathématique Obligatoire

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
4 pages
Français

Description

QCM étude de fonctions, nuage de points et fonction acceptable, événements de probabilités et ajustement affine.
Sujet du bac 2004, Terminale ES, Pondichéry

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 2004
Nombre de lectures 84
Langue Français

Exrait

BaccalauréatESPondichéryavril2004
L’utilisationd’unecalculatriceestautorisée.
EXERCICE 1 4points
Communàtouslescandidats
Chaquequestioncomportetroisaffirmationsrepéréesparleslettresa,bet c.
Lecandidatdoitindiquerpourchacuned’ellessielleetvraieoufaussesansjustifica-
tion.
Àchaquequestionestaffectéuncertainnombredepoints.Pourchaquequestion,une
réponse exacte rapporte le nombre de points affecté, une réponse inexacte enlève la
moitiédunombredepointsaffecté.
Lecandidatpeutdéciderdenepasrépondreàcertainesdecesquestions;ellesnerap-
portentaucunpointetn’enenlèventaucun.
Siletotalestnégatif,lanoteestramenéeà0.
Lesréponsesseronttranscritesdansletableaufournienannexe.
1. Soit f lafonctiondéfiniesur]0;+∞[par f(x)=2lnx−3x+5.
Dans un repère,une équation de la tangente à la courbe représentative de f
aupointd’abscisse1est:
a. y=−x+1
b. y=2x−3
c. y=−x+3
2. Onconsidèreunefonctiong dontletableaudevariationsestdonnéci-dessous.
Onposeh=lng.
x 5 7
1
Variation
deg −3
a. h n’estpasdéfiniesur[5;7]
b. h eststrictementdécroissantesur[5;7]
c. h eststrictementcroissantesur[5;7]
3. L’ensembledessolutionsdel’inéquation xln(0,3)−160est:¸ ¸
1
a. −∞;
ln(0,3)· ·
1
b. ;+∞
ln(0,3)¸ ·
1
c. 0;
ln(0,3)
x+1
4. u estlafonctiondéfiniesurRparu(x)= .
2x +2x+3
UneprimitiveU deu surRestdéfiniepar:
¡ ¢
2a. U(x)=ln x +2x+3¡ ¢
2b. U(x)=2ln x +2x+3
¡ ¢1 2c. U(x)= ln x +2x+3 +4.
2BaccalauréatESavril2004
EXERCICE 2 5points
Pourlescandidatsn’ayantpassuivil’enseignementdespécialité
Dansuneacadémie,lesélèvescandidatsaubaccalauréatsérieESserépartissenten
2003 selon les trois enseignements de spécialité : mathématiques, sciences écono-
miquesetsocialesetlanguevivante.
Noussavonsdeplusque:
37%descandidatsontchoisil’enseignement despécialitémathématiques;
25%descandidatsontchoisil’enseignement despécalitélanguevivante;
21% des candidats ont choisi l’enseignement de spécialité mathématiques et
ontobtenulebaccalauréat;
32,5% des candidats ont choisi l’enseignement de spécialité sciences écono-
miquesetsocialesetontobtenulebaccalauréat.
De plus, parmi les candidats ayant choisi l’enseignement de spécialité langue vi-
vante,72,5%ontobtenulebaccalauréat.
Oninterrogeuncandidatprisauhasard.
Onnote:
Ml’évènement«lecandidatachoisil’enseignementdespécialitémathématiques»;
S l’évènement «le candidat a choisi l’enseignement de spécialité sciences écono-
miquesetsociales»;
Ll’évènement «lecandidatachoisil’enseignement despécialitélanguevivante»;
Rl’évènement «lecandidataobtenulebaccalauréat».
On pourra faire un arbre pour faciliter la réponse aux questions. Les résultats de-
mandésserontarrondisaumillièmeprès.
1. Traduire en termes de probabilités et en utilisant les notations indiquées les
informationsnumériquesdonnéesci-dessus.
2. a. Déterminerlaprobabilitépourquececandidataitchoisil’enseignement
despécialitéscienceséconomiquesetsociales.
b. Déterminerlaprobabilitépourquececandidataitchoisil’enseignement
despécialitélanguevivanteetaitréussiauxépreuvesdubaccalauréat.
3. Quelle est la probabilité pour que ce candidat ait choisi l’enseignement de
spécialitélanguevivanteetaitéchouéaubaccalauréat?
4. Cecandidatachoisil’enseignement despécialitémathématiques.
Quelleestlaprobabilitéqu’iln’aitpasobtenulebaccalauréat?
5. Montrerquelepourcentagederéussiteaubaccalauréatpourlescandidatsde
ESdanscetteacadémieest71,6%.
6. Oninterrogesuccessivementauhasardetdefaçonindépendantetroiscandi-
dats.
Quelleestlaprobabilitéqu’aumoinsl’und’entreeuxsoitreçu?
EXERCICE 3 7points
Communàtouslescandidats
1. Onconsidèrelafonction f définiesur[0;+∞[par
x
− 3f(x)=(ax+b)e +3
où a etb sontdeuxréelsquel’onseproposededéterminer.
Onsaitque f admetunmaximumaupointd’abscisse4etquelepointA(0; 2)
appartientàlacourbeC représentativedelafonction f dansunrepèreortho-³ ´
→− →−
gonal O, ı ,  d’unitésgraphiques2cmenabscisseset5cmenordonnées.
′ ′a. Soit f la fonction dérivée de f. Déterminer f (x) pour x appartenant à
[0;+∞[.
Pondichéry 2 avril2004BaccalauréatESavril2004
b. Montrerque a=1etb=−1.
2. Étudedelafonction f définiesur[0;+∞[par
x
− 3f(x)=(x−1)e +3.
a. Déterminerlalimitede f en+∞.Endéduirel’existenced’uneasymptote
ΔâlacourbeC en+∞.ÉtudierlapositiondeC parrapportàΔ.
b. Étudierlesensdevariationde f puisdressersontableaudevariations.
3. a. Reproduireetcompléterletableausuivant:
x 0 1 2 3 4 5 6 7 8
f(x)
Onarrondiralesvaleursaucentième.
b. TracerlacourbeC etladroiteΔ.
4. Étudeéconomique
Les dépenses de téléphone, en milliers d’euros, de la société TOUPACHER
sont consignées dans le tableau suivant : x désigne le rang de l’année et yi i
désigneladépense.
Année 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003
x 0 1 2 3 4 5 6 7 8i
y 1,97 3,02 3,49 3,71 3,80 3,76 3,65 3,55 3,50i
On recherche une fonction qui rende compte relativement correctement du
phénomène.
Ondiraqu’unefonction f estacceptablesipourchaquevaleur x,ona:
¯ ¯
−1¯ ¯f(x )−y 610 .i i
¡ ¢
a. Représenterlenuagedepoints M x , y danslerepèreprécédent.i i i
b. Montrerquelafonction f estacceptable.
c. Leresponsablefinancieraffirmeque«sil’évolutiondesdépensessepour-
suit selon ce modèle, on pourrait espérer retrouver une facture de télé-
phoneinférieureà3000euros».
Êtes-vousd’accordaveccetteaffirmation?Justifier.
EXERCICE 4 4points
Communàtouslescandidats
Un éditeur spécialisé en ouvrages d’artdiffuse sur une année 22000 livres dont les
prixvarientde15à75euros.
Ondésignepar x leprixd’unlivre,par p lenombredelivresdisponiblesetpar q le
nombredelivresdemandés.Lesrésultatsfigurentdansletableauci-dessous:
x 15 25 30 45 60 75
p 2 400 2 600 2 900 3 900 4 500 5 700
q 5 400 4 100 3 800 2 800 2 700 2 000
Onatracéci-dessouslesnuagesdepoints(x ; p )et(x ; q )dansunrepèreortho-i i i i
gonalduplan:
Pondichéry 3 avril2004BaccalauréatESavril2004
6000
5000
4000
p
3000
q
2000
1000
0
0 20 40 60 80
1. Onpose y=lnp.
a. Recopier et compléter le tableau : les résultats seront arrondis au mil-
lième.
x 15 25 30 45 60 75
p 2 400 2 600 2 900 3 900 4 500 5 700
y=lnp
b. Danscettequestion,ledétaildescalculsstatistiquesn’estpasdemandé.
À l’aide de la calculatrice, donner une équation de la droiteD d’ajuste-
mentaffinede y en x.
Lescoefficientsserontarrondisaucentième.
c. Enutilisant cetajustement, donneruneestimation dunombredelivres
disponibles pour un prixunitaire de 40 euros(résultat arrondi à la cen-
taine).
2. Onpose z=lnq etonadmetl’égalitésuivante z=−0,02x+8,73.
Enutilisantcetterelation,donneruneestimationduprixcorrespondantàune
demandede2800livres(résultatarrondiàl’unité).
3. Leprixpourlequell’offreestégaleàlademandes’appelle leprixd’équilibre;
ilestnoté x .0
a. Déterminerparlecalculleprixd’équilibre,arrondiàl’unité.
b. Lescalculsprécédentspermettaient-ilsdeprévoirlerésultat?
Pondichéry 4 avril2004
rrrrrrrrrrrrrr