Sujet du bac S 2011: Histoire Géographie
11 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Sujet du bac S 2011: Histoire Géographie

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
11 pages
Français

Description

L'espace mondialisé, les Etats-Unis ou l'interface océanienne. Documents : la 5ème République ou la crise de Cuba.
Sujet du bac 2011, Terminale S, Polynésie

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 2011
Nombre de lectures 109
Langue Français

Exrait

11HGSPO1
1/11
BACCALAURÉAT GÉNÉRAL
Session 2011
HISTOIRE – GÉOGRAPHIE
Série S
Durée de l'épreuve : 4 heures
Coefficient : 3
L'usage de la calculatrice n’est pas autorisé.
Le sujet comporte 11 pages numérotées de 1/11
à 11/11
Le candidat doit traiter :
UN des trois sujets de géographie de la première partie
ET
UN des deux sujets d’histoire de la deuxième partie
11HGSPO1
2/11
PREMIÈRE PARTIE
GÉOGRAPHIE
Le candidat choisit
UN
des trois sujets proposés
SUJET I
COMPOSITION
L’espace mondialisé, un espace différencié
SUJET II
COMPOSITION
Les espaces moteurs de la superpuissance des Etats-Unis
11HGSPO1
3/11
SUJET III
ETUDE D’UN ENSEMBLE DOCUMENTAIRE
L’interface océanienne, un atout pour le développement des îles
intertropicales ?
Documents :
Document 1 :
L
IDH en Océanie
Document 2
: Le tourisme en Polynésie française en 2005
Document 3 :
L’expansion de l’espace touristique à Tahiti
Document 4 :
L’évolution démographique à Wallis-et-Futuna
Document 5 :
Le nickel, élément moteur de l’économie de la Nouvelle-Calédonie
Première partie
Analysez l’ensemble documentaire en répondant aux questions suivantes :
1.
Définissez la notion d’interface.
2.
Présentez les contrastes de développement de l’espace océanien en
précisant la situation de l’Outre-Mer français. (document 1)
3.
Identifiez les flux qui apparaissent dans les documents
2, 4 et 5.
4.
Relevez trois effets de l’activité touristique pour la Polynésie française.
(
documents 2 et 3)
5.
Citez trois problèmes de développement auxquels sont confrontées les îles
intertropicales. (documents 1
,
4 et 5)
Deuxième partie
A l’aide des réponses aux questions, des informations contenues dans les documents
et de vos connaissances personnelles, rédigez une réponse organisée au sujet :
l’interface
océanienne,
un
atout
pour
le
développement
des
îles
intertropicales ?
11HGSPO1
4/11
Document 1 : L’IDH en Océanie
11HGSPO1
5/11
Document 2 : Le tourisme en Polynésie française en 2005
Régions d’origine des
touristes
Nombre de touristes
Recettes en milliards de F.
CFP
France
45 264
9,9
Autres pays d’Europe
35 741
7,9
Australie, Nouvelle
Zélande
17 196
2,5
Amérique du Nord
71 327
15,8
Amérique latine
6 187
1,0
Japon
21 986
4,0
Autres pays
10 366
1,0
Source :
Le tourisme dans l’Outre mer français
, Direction du tourisme, département
de la Stratégie, de la Prospective, de l’Evaluation et des Statistiques, octobre 2007
11HGSPO1
6/11
Document 3 : L’expansion de l’espace touristique à Tahiti
Source : d’après
Le tourisme en Polynésie française,
C.Blondy, Cahiers d’Outre-Mer
n°230, 2005
11HGSPO1
7/11
Document 4 : L’évolution démographique à Wallis-et-Futuna
11HGSPO1
8/11
Document 5 :
Le nickel, élément moteur de l’économie de la Nouvelle-Calédonie
La Nouvelle-Calédonie recèle de 20% à 40% des réserves mondiales de nickel
connues et assure près de 9% de la production mondiale, le nickel constitue un
potentiel majeur pour le développement de la Nouvelle-Calédonie. En contrepartie,
l’économie est extrêmement dépendante de son exploitation qui est, elle-même,
fortement tributaire des fluctuations du marché mondial. […]
L’extraction est assurée par une quinzaine de sociétés d’inégale importance. Les
emplois générés par l’activité nickelifère sont nombreux. […]
Avec 1 400 salariés fin 2007, la métallurgie couvre 2% de l’emploi salarié total. Ce
secteur est appelé à se développer avec la réalisation de 3 grands projets, qui
pourraient conduire au triplement de la capacité actuelle de production d’ici 2010.
Ainsi, la SLN
1
a engagé depuis 2000 le programme “75 000 tonnes”, dont l’objectif est
de porter la capacité de production de l’usine de Doniambo à 75 000 tonnes par an,
un nouveau four “Demag 10” a été mis en service en 2004. Le projet Goro nickel
(usine du Sud), porté par la société INCO, rachetée en 2006 par une société à
capitaux brésiliens […] vise à construire une unité d’enrichissement métallurgique
d’une capacité annuelle de 60 000 tonnes de nickel et de 5 000 tonnes de cobalt, […]
Les travaux sont bien avancés et la mise en exploitation est prévue pour fin 2008 -
début 2009.
Enfin, le projet d’usine métallurgique de Koniambo (usine du Nord), associant la
SMSP
2
et la société Xstrata, concerne le traitement des garniérites
3
du massif de
Koniambo. […]
La transformation locale du minerai du nickel est plus créatrice de richesse pour
l’économie calédonienne que son exportation à l’état brut.
1
SLN : Société le Nickel, filiale du groupe français ERAMET, principal et plus ancien
2
opérateur minier de Nouvelle Calédonie.
2
SMSP : Société des mines du Sud du Pacifique, acquise en 1990 par la province du Nord.
3
garniérites : minerai de nickel, exploité à ciel ouvert.
Source :
www.ac-noumea
.nc, janvier 2009
Article rédigé à partir des éléments fournis par l’observatoire économique de l’ISEE,
www.isee.nc
11HGSPO1
9/11
DEUXIÈME PARTIE
HISTOIRE
EXPLICATION D’UN DOCUMENT D’HISTOIRE
Le candidat choisit
UN
des deux sujets proposés
SUJET I
Le changement selon Valéry Giscard d’Estaing
Bonsoir Madame, bonsoir Mademoiselle, bonsoir Monsieur,
Si je vous parle ce soir comme président de la République, ce que j’ai encore
un peu de peine à croire, c’est parce que quelque chose d’important est arrivé en
France depuis trois mois, quelque chose d’important et qui vous concerne tous : c’est
le fait que le changement est apparu comme possible. […]
Le changement, mais oui, il y a trois mois, dans cette matinée de printemps qui
chante encore à la mémoire ; j’y pensais en regardant les jeunes gens et les jeunes
filles qui avaient le droit de nous applaudir mon concurrent et moi-même, mais qui
n’avaient pas le droit de voter. Aujourd’hui, ils votent.
Le changement. Les libertés publiques sont et seront minutieusement
respectées, plus d’écoutes, plus de censure, ni sur les films, ni dans les prisons ; on
peut critiquer librement le président de la République : il ne déposera pas de plainte ;
il préfère la protection du bon sens à celle de la répression. L’O.R.T.F.
1
, où je vous
parle, sera profondément réorganisé afin d’assurer la liberté et la qualité. Les droits
de la minorité, c’est-à-dire de l’opposition, seront protégés par une réforme
constitutionnelle, si le parlement veut bien voter celle-ci.
Le changement. Les femmes affirment tous les jours plus largement leur place
dans la société française, elles sont entrées au gouvernement et, désormais, elles
pourront
pratiquer
librement,
c’est-à-dire
suivant
leur
seule
conscience,
la
contraception. Oui, le changement était possible. Il faut le continuer ensemble, avec
comme objectif une autre société dans la même France. (…)
Lorsque je me suis présenté à l’élection présidentielle, je vous ai demandé de
croire au changement, et vous m’avez élu sans pourtant y croire beaucoup.
Aujourd’hui je vous demande de croire au progrès ; ce progrès, nous allons le réaliser
ensemble et quand il sera accompli alors ce sera peut-être le temps d’y croire.
Source : Extrait de l’allocution radiotélévisée de Valéry Giscard d’Estaing, président
de la République, du 27 août 1974
http://discours.vie-publique.fr/notices/747001722.html
1
O.R.T.F. : Office de radiodiffusion-télévision française crée le 27 juin 1964 à l’initiative du
général de Gaulle et supprimé le 31 décembre 1974.
11HGSPO1
10/11
QUESTIONS
1.
Présentez l’auteur et les circonstances de son arrivée au pouvoir.
2.
Expliquez comment Valéry Giscard d’Estaing tente de répondre aux aspirations de
la jeunesse.
3.
Quelle place Valéry Giscard d’Estaing souhaite-t-il donner aux femmes dans la
société et la vie politique ?
4.
Analysez les nouvelles libertés mentionnées par l’auteur.
5.
Montrez comment le changement promis par Valéry Giscard d’Estaing est une
rupture par rapport à la période gaulliste.
11HGSPO1
11/11
SUJET II
N. Khrouchtchev et le dénouement de la crise de Cuba
Cher camarade Fidel Castro,
[…] Nous comprenons que, pour vous, certaines difficultés aient pu surgir à la suite
de notre promesse faite aux Etats-Unis de retirer de Cuba la base de fusées, en
échange de l'engagement des Etats-Unis d'abandonner leurs plans d'invasion de
Cuba par leurs troupes et celles de leurs alliés de l'hémisphère occidental, de mettre
fin ainsi à ce qu'on appelle la " quarantaine ", autrement dit le blocus de Cuba ! Cet
engagement a conduit à la fin du conflit dans la zone des Caraïbes, conflit qui
impliquait, vous le comprenez bien, le choc des superpuissances et sa transformation
en une guerre mondiale où seraient utilisés l'arme thermonucléaire et les missiles.
Si, en cédant au sentiment populaire, nous nous étions laissés entraîner par certaines
couches enflammées de la population et si nous avions refusé de conclure un accord
raisonnable avec le gouvernement des USA, probablement la guerre aurait été
déclenchée faisant des millions de morts et les survivants auraient dit que la faute en
incombait aux dirigeants pour n'avoir pas pris les mesures nécessaires pour conjurer
cette guerre d'anéantissement. […]
Bien sûr, pour la défense de Cuba et des autres pays socialistes, nous ne pouvons
pas avoir confiance dans le renoncement du gouvernement des Etats-Unis
1
. Nous
avons adopté - et nous continuerons d'adopter - toutes les mesures pour renforcer
notre défense et accumuler les forces nécessaires à une possible réplique.
Actuellement, avec les armes que nous lui avons fournies, Cuba est plus que jamais
en position de se défendre.
Le 30 octobre 1962, Nikita Khrouchtchev
Source : Extraits de la lettre de Nikita Khrouchtchev à Fidel Castro le 30 octobre 1962
(parution dans le journal
Le Monde
, le 14 novembre 1990).
1
Les Etats-Unis renoncent à envahir Cuba.
QUESTIONS :
1.
Présentez l’auteur, le contexte et la nature du document.
2.
Expliquez la phrase soulignée.
3.
Montrez que la sortie de la crise de Cuba s’est faite au prix de concessions
réciproques.
4.
A partir de l’exemple de Cuba, présentez les rapports entretenus entre l’URSS
et les « pays socialistes ».
5.
Quelle période des relations internationales annonce ce discours ?