Révision Brevet Histoire - Crises des Années 1930 - Résumé et TDs

Révision Brevet Histoire - Crises des Années 1930 - Résumé et TDs

Documents
10 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Fiches révision brevet - DNB (collège, 3ème) - LES CRISES DES ANNEES TRENTE EN EUROPE / PREMIERE PARTIE : LA FRANCEeLA III REPUBLIQUE FACE A LA CRISE LE FRONT POPULAIREUN REGIME DEMOCRATIQUE ET PARLEMENTAIRE ANCIEN LA VICTOIRE DE DES REFORMES SOCIALES LA GAUCHE CONSIDERABLESRégime Régime parlementaire Partis politiques désunisAvril-mai 1936 Grèves spontanéesancien à droite et à gaucheElections et occupations d’usines1929 : - Peuple élit membres du SFIO : Section Française de Partis de gauche crise EU Parlement : l’Internationale Ouvrière. C’est le nom du s’unissent dans une Léon Blum réunit délégués du  1931 : . Chambre des députés parti socialiste de 1905 à 1971. coalition : patronat et de la CGT (syndicat de crise . Sénat Radicaux : Parti politique de centre- le Front populaire gauche)France - Gouvernement = Conseil, dirigé gauche (SFIO, PC, radicaux)par le président du Conseil, Parti communiste : parti d’extrême- 7 juin 1936eIII Rép. responsable devant le Parlement (= gauche pour une révolution de type Accords de Matignon1875 qui peut le renverser) bolchevik Front populaire . contrats collectifs de travailgagne les élections . délégués du personnel. liberté syndicale garantieLA CRISE ECONOMIQUE FRAPPE DUREMENT LA FRANCE . augmentation des salairesPrésident du ConseilpuisLéon Blum. congés payésBaisse de la production industrielle et agricole.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 11 juin 2012
Nombre de visites sur la page 2 452
Langue Français
Signaler un problème
Régime ancien
1929 : crise EU 1931 : crise France
e III Rép. 1875
LES CRISES DES ANNEES TRENTE EN EUROPE / PREMIERE PARTIE : LA FRANCE
e LA III REPUBLIQUE FACE A LA CRISE
UN REGIME DEMOCRATIQUE ET PARLEMENTAIRE ANCIEN
Régime parlementaire
- Peuple élit membres du Parlement :  . Chambre des députés  . Sénat - Gouvernement = Conseil, dirigé par le président du Conseil, responsable devant le Parlement (= qui peut le renverser)
Partis politiques désunis à droite et à
SFIO:Section Française de l’Internationale Ouvrière. C’est le nom du parti socialiste de 1905 à 1971. Radicaux:Parti politique de centre-gauche Particommuniste:parti d’extrême-gauche pour une révolution de type bolchevik
LA CRISE ECONOMIQUE FRAPPE DUREMENT LA FRANCE
Baisse de la production industrielle et agricole |Nombreuses faillites d’entreprises + 1935 : 425 000 chômeurs |Chômeurs secourus par Soupe populaire
LA CRISE ECONOMIQUE PROVOQUE UNE CRISE POLITIQUE
|Succession des gouvernements droite / gauche mais crise se poursuit | Remise en cause du régime parlementaire par certains (antiparlementarisme) : ligues e d’extrême-droite (Action française, Jeunesses patriotes, Croix-de-Feu) reprochent à III République d’être dirigés par hommes politiques étrangers, juifs et corrompus. |: violente manifestation des ligues devant Chambre des députés afin defévrier 1934  6 dénoncer son inefficacité et scandales en cours (affaire Stavisky) |et syndicats de gauche considèrent 6 février comme tentative de coup d’Etat par les Partis ligues et décident de manifester leur ferme attachement aux valeurs de la République et du régime parlementaire |12 février 1934 : énorme manifestation des partis de gauche unis (SFIO, PC et radicaux)
LE FRONT POPULAIRE
LA VICTOIRE DE LA GAUCHE
Avril-mai 1936 Elections Partis de gauche s’unissent dans une coalition : le Front populaire (SFIO, PC, radicaux)
Front populaire gagne les élections } Président du Conseil Léon Blum } Nomme dans son gouvernement : . radicaux (dont Edouard Daladier) . membres de la SFIO . communistes refusent de participer . 3 femmes (les femmes n’ont pas le droit de vote)
DES REFORMES SOCIALES CONSIDERABLES
Grèves spontanées et occupations d’usines } Léon Blum réunit délégués du patronat et de la CGT (syndicat de gauche) } 7 juin 1936 Accords de Matignon . contrats collectifs de travail . délégués du personnel . liberté syndicale garantie . augmentation des salaires puis . congés payés . semaine de 40 heures }Pour de nombreux Français : premiers . loisirs . week-ends . vacances } Léo Lagrange, premier ministre des sports et des loisirs
Mais échec du Front populaire dans le domaine économique (diminution production industrielle et persistance chômage) 1938 : dissolution de la coalition (départ radicaux)
Mlle Desmares
3H3
TD A : LA FRANCE FACE A LA CRISE ECONOMIQUE
Exercice n°1 : La République face à la crise
Doc.2 : Les partis politiques vers 1920
République Ecoles de la République Lois sociales (40 h de travail hebdomadaire)
Partis de droite Pour -Contre
Parti radical (centre-gauche) Pour Pour Contre
Parti SFIO (gauche) Pour Pour Pour
Parti communiste (extrême-gauche)
Pour une révolution de type bolchevik
1- Pourquoi peut-on dire qu’au début des années 1930 la France a une tradi-tion républicaine e (doc.1) ?La III République existe depuis Parlement 1875. 2- Justifie l’expres-sion « République parlementaire ». Le Parlement a un rôle très e Doc.3 : La crise économique en France Doc.1 : Les institutions de la III République (1875-1941) important puisqu’il contrôle le président du Conseil et ses ministres (le Doc.4 : Les conséquences industrielles et sociales de la gouvernement) : cela signifie que les parlementaires (et donc crise 1931 1933 1935 Indice de la production73indirectement les électeurs) peuvent démettre le 86 81 industrielle (base 100 en 1929) gouvernement. Faillites d’entreprises1248e 906 11473- Quels sont les grands partis politiques de la III ?République (doc.2) (moyenne mensuelle) Classe-les.Il y a des partis de droite, des partis de gauche Chômeurs secourus par la425000 54000 276000 (radical, SFIO) et des partis d’extrême-gauche (parti Soupe populaire communiste). 4- Comment et pourquoi la production industrielle évolue-t-elle au début des années Trente (doc.3) ?Elle chute car les Américains rapatrient leurs capitaux et diminuent leurs importations. 5- D’après le doc.4, quelle est la conséquence sociale de la crise économique ? Explique.La baisse de la production globale pousse de nombreuses entreprises à fermer, ce qui augmente le nombre de chômeurs (425 000 en 1935) ; ceux-ci doivent être secourus par la Soupe populaire.
Exercice n°2 : La République dans la crise politique
Doc.5 : Article de Wikipedia sur la journée du 6 février 1934
Doc.6 : La journée du 6 février 1934 à Paris
Doc.6 : La manifestation des partis (PC, SFIO, Radicaux) et des syndicats de gauche le 12 février 1934, Paris
Etudie les documents 5-6-7 puis réponds aux questions suivantes. e 1- Quels groupes critiquent la III République ?Les ligues d’extrême-droite. 2- Cite quelques-uns de ces groupes.Action française, Solidarité française, Jeunesses patriotes, Croix de feu... e 3- Que reprochent ces groupes à la III République ?Elle lui reproche d’être dirigée par des hommes politiques étrangers, juifs et corrompus : c’est le système parlementaire même qui est remis en cause.4- Que se passe-t-il le 6 février 1934 ?afin de dénoncer les scandales politico-Les ligues d’extrême-droite manifestent e financiers qui éclaboussent la III République. 5- Où cela se passe-t-il ?Devant la Chambre des députés (le Palais-Bourbon). 6- A quel régime ces groupes s’en prennent-ils alors ?Les ligues dénoncent le régime parlementaire. 7- Pourquoi le 12 février 1934, la gauche s’unit-elle pour la première fois ?La gauche (SFIO, radicaux et parti communiste) s’unit afin de défendre la république et le système parlementaire.
3H3
TD B : LE FRONT POPULAIRE
Exercice n°1 : La victoire électorale du Front populaire
Doc.1 : La composition de la Chambre des députés (élections d’avril-mai 1936
Doc.2 : Léon Blum (1872-1950).Né à Paris, Léon Blum est issu de la bourgeoisie juive. Il fait des études littéraires puis de droit. Il s’engage assez tôt à la SFIO dont il devient le dirigeant après le Congrès de Tours (1920), duquel naît le Parti communiste. Député, c’est un orateur écouté et respecté au Parlement. De juin 1936 à juin 1937, puis de mars à avril 1938, il est le président du Conseil du Front populaire.
3
2
1
1/2
Doc.3 : Le gouvernement de Léon Blum (1), composé de membres de la SFIO et de radicaux: Edouard Daladier (3), radical, est vice-président du Conseil. Trois femmes, dont Suzanne Lacorre (2), participent au gouvernement.
1- Qui gagne les élections de 1936 (doc.1) ?Ce sont les partis de gauche (SFIO, parti communiste, radicaux et divers gauche), unis dans une coalition, le Front populaire, qui remportent les élections de 1936. 2- Qui dirige le nouveau gouvernement (doc.2) ? Pourquoi ? Que faut-il retenir de cet homme politique ?C’est Léon Blum qui devient président du Conseil en tant que chef du parti du Front populaire le mieux représenté à la Chambre des députés (la SFIO). C’est un Juif. 3- D’après le doc.3, quel parti du Front populaire ne participe pas au gouvernement Blum ?Le parti communiste (il soutient le gouvernement mais refuse de participer à une institution jugée « bourgeoise » et anti-révolutionnaire). 4- En quoi la présence de femmes au gouvernement est-elle surprenante ?Les femmes n’ont pas le droit de vote.
Exercice n°2 : Les réformes du Front populaire
1- Au lendemain de la victoire du Front populaire, un vaste mouvement de grèves spontanées se déclenche dans le pays. Elles sont accompagnées d’occupation d’usines. D’après leDV?, quelle ambiance règne-t-il dans les usines occupées Pourquoi ? Que réclament les grévistes ?Les ouvriers occupent dans la joie les usines afin de fêter la victoire de la gauche et de faire pression sur le patronat et le gouvernement pour qu’ils améliorent les conditions de travail. 2- Léon Blum réunit au siège de la présidence du Conseil, à l’hôtel Matignon, à Paris, les délégués du patronat et ceux de la CGT (le syndicat le plus important) pour trouver une solution à la crise sociale. Lis le doc.4 et résume les principales mesures des accords de Matignon. Sont-elles importantes ?Les accords de Matignon imposent des mesures sociales très importantes : établissement de contrats collectifs de travail et de délégués du personnel, liberté syndicale,augmentation des salaires de 7 à 15 %. 3- Quelles autres mesures sociales le Front populaire prend-t-il ?Les congés payés et la semaine de 40 heures(au lieu de 48 H). 4- Observe lesDV. En quoi les mesures sociales de la Gauche bouleversent-elles la vie des Français ?Grâce aux congés payés et la semaine de 40 heures, les Français peuvent partir pour la première fois en week-end et en vacances. 5- Lis le doc.5. Comment Léo Lagrange veut-il améliorer la vie des Français ?Il veut permettre à tous les Français d’accéder aux loisirs et aux sports (construction de terrain de sport, etc. …). 6- L’expérience du Front populaire est un échec sur le plan économique : la produc-tion industrielle baisse et le chômage persiste. En 1938, les radicaux s’allient avec la droite : c’est la fin du Front populaire. En quoi les mesures sociales de 1936 expli-quent-elles l’échec économique du Front populaire ?Les mesures sociales coû-tent cher à l’Etat et aux entreprises, et diminuent les temps de pro-duction , ce qui explique la persistance des problèmes économiques.
Art.1. La délégation patronale admet l’établissement 1 immédiat de contrats collectifs de travail . Art.3. Les employeurs reconnaissent la liberté d’opinion ainsi que les droits pour les travailleurs d’adhérer librement et d’appartenir à un syndicat. Ils s’engagent à ne pas prendre en considération le fait d’appartenir à un syndicat pour décider de l’embauche, de la répartition du travail, de la discipline ou du licenciement. Art.4. Les salaires sont réajustés à 15 % pour les salaires les moins élevés pour arriver à 7 % pour les salaires les plus élevés. Art.5. Dans chaque établissement employant plus de dix ouvriers, il sera institué deux ou plusieurs délégués ouvriers suivant l’importance de l’établissement. Ces délégués ont qualité pour présenter à la direction les réclamations visant l’application du Code du travail, des tarifs de salaires et des mesures d’hygiène et de sécurité. 1. C’est-à-dire conventions collectives de travail (textes fixant les conditions de travail que patrons et ouvriers doivent res cter
Doc.4 : Les accords Matignon, 7 juin 1936. Ils sont suivis par d’autres lois sociales : congés payés de 15 et semaine de 40 heures
Notre but, simple et humain, est de permettre aux masses de la jeunesse française de trouver dans la pratique des sports la joie et la santé et de construire une organisation des loisirs telle que les travailleurs puissent trouver une détente et une récompense à leur dur labeur. (…) La plus grande partie de la jeunesse de France ne peut pas aujourd’hui pratiquer les sports. Les causes sont multiples : manque de terrains et de stade, manque d’instructeurs et d’entraîneurs, manque de temps pour les jeunes qui travaillent, frais trop élevés. Nous allons attaquer de front tous ces problèmes.
Doc.5 : Une nouvelle politique à l’égard des masses. Discours radiodiffusé de Léo Lagrange, premier secrétaire d’Etat aux S et aux Loisirs
Mlle Desmares
3H3-Devoir
Première partie : Etude de documents
Document 1 : Occupation d’…………., mai 1936
- Accords de Matignon - Loi limitant la durée de travail hebdomadaire à 40 heures - Loi établissant deux semaines de congés payés pour tous les salariés - Loi sur les conventions collectives - Prolongation de la scolarité jusqu’à l’âge de 14 ans
Document 3 : Les lois sociales de 1936
Document 5
LES REFORMES SOCIALES EN FRANCE EN 1936
Document 2 : Le président du Conseil de juin 1936 à juin 1937, puis de mars à avril 1938
Art.1. La délégation patronale admet l’établissement immédiat de 1 contrats collectifs de travail . Art.3. Les employeurs reconnaissent la liberté d’opinion ainsi que les droits pour les travailleurs d’adhérer librement et d’appartenir à un syndicat. Ils s’engagent à ne pas prendre en considération le fait d’appartenir à un syndicat pour décider de l’embauche, de la répartition du travail, de la discipline ou du licenciement. Art.4. Les salaires sont réajustés à 15 % pour les salaires les moins élevés pour arriver à 7 % pour les salaires les plus élevés. Art.5. Dans chaque établissement employant plus de dix ouvriers, il sera institué deux ou plusieurs délégués ouvriers suivant l’importance de l’établissement. Ces délégués ont qualité pour présenter à la direction les réclamations visant l’application du Code du travail, des tarifs de salaires et des mesures d’hygiène et de sécurité. 1. C’est-à-dire conventions collectives de travail (textes fixant les conditions de travail e et ouvriers doivent res cter
Document 4 : Les Accords de Matignon, 7 juin 1936
Document 6 : Affiche SNCF, 1936
Etude du document 1 1- Que s’est-il passé à l’annonce des résultats des élections législatives de mai 1936 ? - Rappelle les résultats de ces élections en nommant la coalition vainqueur. - Dis quelle classe socioprofessionnelle photographiée sur le document 1 réagit à l’annonce des résultats et comment elle réagit. - Explique pourquoi.
Etude du document 2 2- Qui devient ésident du Conseil ?
Etude des documents 3 et 4 3- Qui le président du Conseil réunit-il à Matignon pour résoudre la crise sociale ? 4- Fais la liste des mesures sociales prises par le gouvernement.
Etude du document 5 5- En quoi ces mesures améliorent-elles la vie des Français d’après ce document ?
Etude du document 6 6- Quel membre du gouvernement est à l’origine de la mesure vantée par cette affiche ? (précise sa fonction)
Deuxième partie : Préparation de synthèse
Sujet : Les réformes sociales en France en 1936
Rédige une introduction et fais un plan détaillé.
LES CRISES DES ANNEES TRENTE EN EUROPE / DEUXIEME PARTIE : L’ALLEMAGNE NAZIE
LA NAISSANCE DE LA REPUBLIQUE DE WEIMAR
Des troubles révolutionnaires
PGM } Troubles révolutionnaires } Abdication de l’empereur Guillaume II } 9 novembre 1918 Proclamation de la République } 11 novembre 1918 Armistice
La République de Weimar
LA DEMOCRATIE ALLEMANDE EN CRISE
A Weimar une Assemblée constituante rédige la constitution du nouveau régime } Régime démocratique et parlementaire } Le peuple élit au SU . des députés (qui votent les lois) et . le président de la République (qui les fait appliquer) . le chancelier, nommé par le président, dirige le gouvernement
LA CRISE ECONOMIQUE PROFITE AU PARTI NAZI
Grave crise économique américaine La crise économique qui vient des EU frappe très durement l’Allemagne } 1932 6 millions de chômeurs (> 16 % population active)
Le parti nazi, dirigé par Adolf Hitler, exploite la crise
Un nouveau parti politique, le NSDAP, séduit les électeurs par son programme (ses propositions) } - République de Weimar accusée d’être responsable de la défaite allemande et de ne pas savoir résoudre la crise économique - Donner aux Allemands « du travail et du pain » - Pangermanisme : réunir tous les Allemands dans une Grande Allemagne - Abrogation du traité de Versailles, qui a humilié l’Allemagne - Thèse de l’ « espace vital » : agrandir le territoire allemand pour résoudre le problème de la surpopulation - Antisémitisme : retirer leur citoyenneté aux Juifs - Anticapitalisme : nationaliser les grandes entreprises
Juillet 1932 : élections parlementaires } le parti nazi remporte 44 % des voix } 30 janvier 1933 Président Hindenburg nomme Hitler chancelier (PM)
QUI EST ADOLF HITLER ?
- 1889 : naissance en Autriche - PGM : engagé volontaire dans les troupes allemandes, humilié par la capitulation signée par la République de Weimar - 1919 : adhésion à un petit parti d’extrême-droite - 1920 : prend la direction du parti, qu’il rebaptise parti national-socialiste allemand des travailleurs (ou NSDAP, ou parti nazi) - 1923 : tentative de coup d’Etat à Munich et emprisonnement. En prison : rédaction de « Mein Kampf », où il expose ses idées - Une fois libre, il décide de porter son parti au pouvoir par la légalité : il réorganise le parti nazi, le dote d’un emblème (la croix gammée) et d’un service d’ordre double : les SA et les SS
UN POUVOIR TOTALITAIRE
PARTI NAZI, PARTI UNIQUE
28 février 1933 Incendie du Reichstag } Hitler chancelier accuse les communistes et interdit le PC puis tous les autres partis } 2 août 1934 Mort d’Hindenburg } Hitler chancelier + président = Führer (guide suprême) du e III Reich
LE REGIME TOTALITAIRE NAZI
REPRESSION DE L’OPPOSITION
SA et SS : formations paramilitaires du parti nazi : SA anciens combattants de la PGM, marginalisés, dirigés par Ernst Röhm : garde personnelle d’Hitler, soldats SS d’élite  entretiennent climat de violence pour pousser les électeurs à voter nazi
30 juin 1934 « Nuit des longs couteaux » SA, trop dangereux pour Hitler, assassinés par les SS
Gestapo Police secrète dirigée par Himmler chargée d’arrêter les opposants politiques et de les envoyer dans des camps de concentration
UNE SOCIETE EMBRIGADEE
JEUNESSES HITLERIENNES
1926 : Hitler encourage puis oblige les jeunes Allemands de 6 à 18 ans à entrer dans les Jeunesses hitlériennes : organisation où l’on inculque aux jeunes les valeurs du nazisme : discipline, obéissance et soumission totale au Führer, etc., par des activités de loisirs (camping, danses, chants), sportives et paramilitaires
RACISME ET ANTISEMITISME
« Mein Kampf » : thèses racistes et antisémites } Allemands : race aryenne, race supérieure } - Lois de Nuremberg (1935) : elles retirent leur citoyenneté aux Juifs et leur interdisent de se marier avec des Allemands - Adultes allemands entrent au parti nazi, dans les SA, les SS ou la Wehrmacht
PROPAGANDE TRES ACTIVE
Joseph Goebbels, ministre de l’Information et de la Propagande, - inculque les principes du nazisme - par des moyens de diffusion nombreux (affiches, articles de journaux, films, messages radiodiffusés …)  affiches représentent Juifs comme être laids, avares et communistes
LE REARMEMENT DE L’ALLEMAGNE
La thèse de l’ « espace vital »
Pour Hitler, territoire allemand trop petit pour nourrir tous ses habitants } Il faut agrandir l’ « espace vital » } Il faut mener des conquêtes vers l’Est et devenir autarcique (économiquement autonome)
Le réarmement du pays
1935 Rétablissement du service militaire + Militarisation de la Rhénanie (alors que le Traité de Versailles l’interdisait)
Une économie de guerre
Forte augmentation du budget armement } Usines d’armement } De nombreux chômeurs trouvent un emploi
LA MARCHE A LA GUERRE
LES COUPS DE FORCE D’HITLER ET LA MARCHE A LA GUERRE
- Octobre 1936 - Mars 1938 - Septembre 1938
Axe Rome-Berlin (Hitler s’allie avec le dictateur italien Benito Mussolini) Annexion de l’Autriche (Anschluss = rattachement) Hitler revendique la région des Sudètes, en Tchécoslovaquie car 3 M Allemands } Refus de la Tchécoslovaquie } 28-29 septembre 1938 Conférence de Munich France (Daladier) + Royaume-Uni (Chamberlain), alliés de la Tchécoslovaquie, acceptent, par les Accords de Munich, face à Allemagne (Hitler) + Italie (Mussolini), . que l’Allemagne annexe les Sudètes . en échange, Hitler doit cesser ses agressions France et Royaume-Uni espèrent ainsi éviter la guerre
- Mars 1939 Annexion de la Bohême-Moravie, autre région de Tchécoslovaquie - 23 août 1939 Pacte de non-agression germano-soviétique (Hitler/Staline), pour éviter à l’Allemagne à combattre sur deux fronts er - 1 sept. 1939 Invasion de la Pologne, partagée, selon une clause secrète du pacte germano-soviétique, entre l’Allemagne et l’URSS France + Royaume-Uni ne peuvent plus céder Elles décident enfon d’affronter Hitler Seconde Guerre mondiale
3H3
TD 1 : LA DEMOCRATIE ALLEMANDE EN CRISE ET LA MONTEE DU NAZISME
Doc.1 : La constitution de la Exercice n°1 : La fondation de la République de Weimar République de Weimar (9 novembre 1918) (1918). Elle est votée par l’assemblée constituante, qui a été élue au lendemain de 1-Rappelle dans quelles circonstances est née l’abdication de Guillaume II. la République de Weimar.Au lendemain de l’abdication de l’empereur Guillaume II suite à la défaite et à des troubles révolutionnaires, la République est proclamée le 9 novembre 1918. Réunie à Weimar, une assemblée constituante élue rédige la constitution du nouveau régime. 2- D’après le doc.1, quels adjectifs peux-tu utiliser pour qualifier le nouveau régime allemand ? Quel est le rôle du président et celui du Reichstag ?: leC’est un régime démocratique et parlementaire peuple élit au suffrage universel ses représentants (les députés votent les lois), et le président de la République (qui fait appliquer les lois).
Exercice n°2 : La crise profite à Hitler
Doc.2 : La progression du NSDAP (parti nazi)
La crise économique qui touche l’Allemagne dès 1929 est très grave : en 1932, on compte 6 millions de chômeurs.
1) Nous demandons la constitution d’une Grande Allemagne, réunissant tous les Allemands sur la base du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. 2) Nous demandons l’égalité des droits du peuple allemand au regard des autres nations, l’abrogation du traité de Versailles. 3) Nous demandons de la terre et des colonies pour nourrir notre peuple et résorber notre surpopulation. 4) Seuls les citoyens bénéficient des droits civiques. Pour être citoyen il faut être de sang allemand, la confession importe. Aucun Juif ne peut donc être citoyen. 6) Le droit de fixer la direction et les lois de l’Etat est réservé aux seuls citoyens. Nous demandons donc que toute fonction publique ne puisse être tenue par des non-citoyens. 13) Nous demandons la nationalisation de toutes les entreprises appartenant aujourd’hui à des trusts[groupes d’entreprises].
Doc.5 : Le programme du NSDAP (Parti national-socialiste ouvrier ou parti nazi),dirigé par Adolf Hitler dès 1920.
Doc.3 : « Notre dernier espoir : Hitler ».Affiche du Parti nazi.
Doc.4 : « Du travail et du pain ».Affi-che du Parti nazi pour les élections au Reichstag de 1932.
1- Observe le doc.2. Comment le chômage évolue-t-il à partir de 1929 ? Pourquoi ? Quel parti politique tire profit de cette situation ?Le nombre de chômeurs augmente considérablement (à cause de la crise économique) : en 1932, il y en a 6 millions. Le NSDAP (parti nazi) profite de cette situation en attirant de plus en plus de voix lors des élections. 2- D’après les doc.3 et 4, quels arguments le parti nazi avance-t-il pour séduire les électeurs ?Le parti nazi promet de résoudre la crise économique en donnant « du travail et du pain ». 3-Cherche les autres idées nazies qui séduisent les électeurs allemands en étudiant le programme du NSDAP.Le parti nazi veut réunir tous les Allemands dans une Grande Allemagne (pangermanisme), abroger le traité de Versailles (car il a humilié l’Allemagne en retirant des territoires, notamment l’Alsace-Lorraine, et en  faisant payer des réparations), agrandir le territoire mand pour résoudre le soi-disant problème de la population, retirer leur citoyenneté aux Juifs tisémitisme) et nationaliser les grandes entreprises ticapitalisme). ’après le doc.6, comment Hitler accède-t-il au pouvoir ? A quelle date ?Le anvier 1933, Hindenburg nomme Hitler chancelier.
Mlle Desmares
3H3
Exercice n°1 : Adolf Hitler
Doc.1 : Adolf Hitler
TD 2 : UN ETAT TOTALITAIRE
Né en 1889 en Autriche, près de frontière allemande, Adolf Hitler est issu d’une famille modeste. Elève médiocre, il quitte l’école à l’âge de 16 ans sans obtenir le baccalauréat. Parti pour Vienne, il échoue au concours d’entrée de l’Académie des Beaux-Arts et mène une vie misérable en vendant ses aquarelles. Engagé dans l’armée allemande en 1914 avec enthousiasme, il est blessé deux fois et obtient le grade de caporal. Humilié par la capitulation allemande, il en rend responsable, comme beaucoup d’Allemands, la République de Weimar. Il adhère en 1919 à un petit parti d’extrême-droite, le parti nationaliste des ouvriers allemands, et en 1920 il en prend la direction et le rebaptise Parti national-socialiste allemand des travailleurs (NSDAP ou Parti nazi). Les 8 et 9 novembre 1923, il tente un coup d’Etat à Munich ; c’est un échec et il est condamné à cinq ans de détention. Pendant cette incarcération, qui ne dura que huit mois, il rédigeMein Kampf (Mon combat), dans lequel il expose ses idées. Sorti de prison, Hitler tente dès lors d’accéder au pouvoir dans la légalité. Il réorganise son parti et lui donne unemblème(lacroixgamméeousvastika)etunservicedordredouble:les SA et les SS. Hitler présente son parti aux élections et , rapidement, obtient des millions de voix. Il est nommé chancelier le 30 janvier 1933. Menant l’Allemagne à la Seconde Guerre mondiale Doc.2 : Biographie d’Adolf Hitler et à la défaite il se suicide le 30 avril 1945.
1- Observe le doc.1 et lis le doc.2. Souligne ce qui te semble important et qu’il faut retenir dans la biographie d’Hitler. 2- D’où vient le mot « nazi » ?« Nazi » est l’abréviation de national-socialiste. 3- Quel emblème Hitler donne-t-il au parti nazi ?La croix gammée.
Exercice n°2 : La mise en place de la dictature
Doc.3 : Hitler passant en revue les SA
Je pouvais enfin pénétrer avec les policiers dans la chambre des supplices. Le sol de quelques pièces vides où s’activaient les bourreaux vait été recouvert d’une couche de paille. Les victimes que nous y ouvâmes étaient en train de mourir de faim. Pendant plusieurs jours, on s avait enfermées debout dans d’étroites armoires, pour leur arracher es « aveux ». Les « interrogatoires » avaient débuté et fini par des oups ; une dizaine d’hommes avaient, à intervalles de quelques heures, ssommé les victimes à coup de barres de fer, de matraques et de fouets. es dents cassées, des os fracturés témoignent de ces tortures. Lorsque ous entrâmes, ces squelettes vivants gisaient en rangs sur la paille ourrissante, leurs blessures suintant de pus.Témoignage du chef de la Etat.
oc.4 : Les violences des SA pendant la campagne électorale de mars 933.Les SA font partie du service d’ordre du parti nazi, avec les SS. Les A (Sturmabteilung ou SA): formées d’anciens combattants marginaux, lles sont dirigées par Ernst Röhm. On les appelle aussi les « chemises runes » à cause de leur uniforme. Quant aux SS (Schutzstaffel, c’est-à-ire « échelon de protection »), c’est une police militarisée chargée de la arde personnelle d’Hitler. Les SS sont dirigés par Heinrich Himmler, qui n fait l’élite du parti nazi.
1- Lis le doc.4 et observe le doc.3 et le En vertu de l’article 48 de la Constitution, est pris le décret suivant, destiné à la répression des actes de violence commis par les communistes et constituant un danger pour l'Etat. (...) Sont autorisées (…) : lesdoc.A que te montre le professeur. restrictions à la liberté des personnes, à la liberté d’expression, y compris la liberté de la presse, le droit deQu’est-ce que les SA et les SS ? Qu’est-coalition et de réunion ; les atteintes au secret des communications postales, télégraphiques et ce qui les différencie ?Les SA et les téléphoniques ; les mesures prises en vue de perquisitions et de confiscations ainsi que de restrictions de la SS forment le bras armé du propriété.Décret sur la protection du peuple et de l’Etat, 28 février 1933. parti nazi ; ce sont des Doc.5 : Les premières mesures du chancelier Hitler.Ce décret est pris le jour même de l’incendie du formations paramilitaires. Les Reichstag, dont le coupable désigné est Marinus Van der Lubbe, un jeune Hollandais, ex-membre du Parti communiste (KPD). L’enquête démontrera par la suite qu’il a certainement agi à l’instigation des nazis et avec leur aide. Ce décretSA sont formées de marginaux, s’accompagne d’autres mesures exceptionnelles : alors que les SS constituent une - le KPD est interdit, puis tous les partis politiques et les syndicats, sauf le syndicat (le Front du Travail) et le parti nazis. - Hitler obtient les pleins pouvoirs pour quatre ans grâce à un vote au Reichstag.formation d’élite. - les SA, qui ne suivent pas aveuglément Hitler (Röhm exige le contrôle de l’armée allemande), sont assassinés par les 2- Aux élections de 1932, le parti nazi a SS dans la « nuit des longs couteaux », le 30 juin 1934. obtenu 44 % des voix. D’après le doc.4, - peu après la mort du président Hindenburg (le 2 août 1934), Hitler obtient, par un plébiscite qui recueille 90 % des quel rôle les SA ont-elles joué durant la voix, de cumuler la fonctions de chancelier et de président ; il se proclameReichsführer(ouFührer), c’est-à-dire guide su : l’Allema entre dans l’ère du IIIe Reich. campagne électorale ?Les SA ont g recouru à la violence afin de faire pression sur les électeurs. 3- Lis attentivement le doc.5. Qui est vraisemblablement le commanditaire de l’incendie du Reichstag ? Dans quel but ce délit a-t-il été commis ?Ce sont très certainement les nazis qui sont à l’origine de l’incendie du Reichstag : en manipulant un ex-communiste qu’ils accusent du délit, ils discréditent le Parti communiste et peuvent le faire interdire sous prétexte qu’il met en danger lasécurité de l’Etat.
Mlle Desmares
3H3
TD 2 : SUITE
4- Quelles sont les autres mesures qui concourent à transfor-mer la république allemande en une véritable dictature hitlérienne ?Seuls le parti et le syndicat nazis sont autorisés ; Hitler obtient les pleins pouvoirs ; Hitler fait assassiner les SA, qui deviennent dangereux pour lui, par les SS et, après la mort du président Hindenburg, se proclame le Führer. 5- Observe les doc.6 et 7. Comment le régime hitlérien traite-t-il les opposants politiques ?Les opposants politiques sont arrêtés et torturés par la Gestapo, la police secrète dirigée par Himmler, et emprisonnés dans des camps de concentration.
Exercice n°3 : Une population embrigadée
Cette jeunesse n’apprend rien d’autre qu’à penser allemand, qu’agir allemand. Si ce garçon ou cette fille entre dans nos organisations à 10 ans et y respire pour la première fois de sa vie un air frais, pour entrer 4 ans plus tard dans les Jeunesses Hitlériennes où nous les gardons à nouveau 4 ans, ce n’est pas pour les rendre à leurs parents ; au contraire nous les prenons aussitôt dans le Parti ou dans le Front de Travail ou les SA ou les SS. Et si en deux ans dans ces formations ils ne sont pas devenus entièrement des nationaux-socialistes, alors ils accomplissent le Service du travail pendant 6 mois. Et s’il ne leur restait encore quelque chose de leur conscience de classe, la Wehrmacht[l’armée allemande]occupera pour s’en poursuivre le traitement pendant 2 ans. Et ils ne seront plus jamais libres tout au long de leur vie.D’après Adolf Hitler, Discours de Reichenberg (Sudètes), 2 décembre 1938.
Doc.8 : Le rôle des Jeunesses hitlériennes.A partir de 1926, les jeunes Allemands de 6 à 18 ans doivent participer aux Jeunesses hitlériennes (sport, entraîne-ment paramilitaire, chants, discipline).
Doc.6 : Heinrich Himmler, chef des SS depuis 1929 et de la Gestapo depuis 1934.La Gestapo, créée en avril 1933, est la police secrète du régime nazi : elle est chargée d’arrêter et de torturer les o osants.
Doc.7 : Les opposants politiques sont enfermés dans le premier camp de concentration à Dachau. Couverture de la revueAIZ12 octobre 1933.
Doc.9 : Un groupe des Jeunesses hitlériennes. Leurs activités sont de nature paramilitaire. S’y inscrire est obligatoire dès 1936
1- Qu’est-ce que les Jeunesses hitlériennes (doc.8 et 9) ? Quel est leur 1. Les mariage rôle ?Les Jeunesses hitlériennes sont une organisation entre Juifs et sujet créée par Hitler et qui encadre les jeunes Allemands de sang alleman afin de former de bons nazis, obéissants et soumis au sont interdits. 2. Les relation Führer, et prêts à se battre pour lui. (sexuelles) entr 2- Pourquoi peut-on dire que les Jeunesses hitlériennes permettent Juifs et sujets d d’embrigader la société ?Les membres des Jeunessessang allemand, e dehors du mariage hitlériennes sont de futurs membres du parti nazi. sont interdites. 3. Les Juifs n’on pas le droi Exercice n°4 : Une idéologie antisémite et raciste d’employer a service de leu 1- Lis le doc.10. DansMein Kampf, Hitler explique que les Allemands ménage, de appartiennent à une race supérieure, la race aryenne. Dans quel but les femmes de san lois de Nuremberg sont-elles prises ? Les Juifs sont-ils encore considé-allemand de moin de 45 ans. rés comme des citoyens allemands ?Les lois de Nuremberg 4. Il est interdit au (1935) protègent la « race aryenne », qui ne doit pas être Juifs de hisser le souillée par le sang juif. Ce sont des lois antisémites quicouleurs nationale du Reich. retirent aux Juifs leur citoyenneté allemande. Doc.10 : Les lois Doc.11 : Un régime antisémite : le boycott des 2- Quel sort est réservé aux Juifs dès 1933 (doc.11) ?Les magasins de Nuremberg magasins juifs a commencé dès 1933. juifs sont boycottés par les nazis. .» .N’achetez ! 3- Joseph Goebbels, ministre de l’Information et de la Propagande, est chargé d’inculquer aux Allemands l’idéologie nazie. D’après le DV, comment les Juifs sont-ils présentés ?La propagande nazie présente les Juifs comme étant des êtres repoussants, laids, rapaces et communistes.