Année économique et sociale 2005 en Martinique

-

Français
2 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

608002BROMARTOK.qxd 7/09/06 15:57 Page 29 Education BAC S : meilleur score que le national Le taux de réussite au baccalauréatvec 5 464 candidats et 3 720Environ 11 400 diplômes de général en Martinique s’établit, enAreçus, le baccalauréat en l’Éducation Nationale, hors 2005, à 78,2%. En dépit de la perte deMartinique affiche, à la session 2005, 0,3 point qu’il a subie, le taux de un taux de réussite de 68%, en baisseuniversité, ont été délivrés réussite reste, comme en 2004, au-des-de 1,5 point par rapport à 2004. Cette en 2005 en Martinique, soit sus de la moyenne des académies desbaisse est cependant nettement DOM. Le nombre de candidats estmoindre que celle constatée en 20041,7% de moins qu’en 2004. resté stable et le nombre d’admis est en(-4,5 points). Le nombre de candidats La réussite est au rendez- légère baisse (-0,3%). est en hausse de 5,7% par rapport à A l’inverse, le baccalauréat technolo-2004, ainsi que le nombre d’admisvous avec les bacheliers gique compte plus d’admis qu’en 2004(+3,2%). scientifiques : le taux de (+8,1%) et une progression encore plus importante du nombre de candidatsLes baccalauréats général, technolo-85,3%, en 2005, les place (+11,0 %). Le taux de réussite, degique et professionnel ont, tous trois, en meilleure position 61,5% en 2005, perd ainsi 1,6 point.des taux de réussite moins élevés qu’en 2004.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 28
Langue Français
Signaler un problème

608002BROMARTOK.qxd 7/09/06 15:57 Page 29
Education
BAC S : meilleur score
que le national
Le taux de réussite au baccalauréatvec 5 464 candidats et 3 720Environ 11 400 diplômes de
général en Martinique s’établit, enAreçus, le baccalauréat en
l’Éducation Nationale, hors 2005, à 78,2%. En dépit de la perte deMartinique affiche, à la session 2005,
0,3 point qu’il a subie, le taux de un taux de réussite de 68%, en baisseuniversité, ont été délivrés
réussite reste, comme en 2004, au-des-de 1,5 point par rapport à 2004. Cette
en 2005 en Martinique, soit sus de la moyenne des académies desbaisse est cependant nettement
DOM. Le nombre de candidats estmoindre que celle constatée en 20041,7% de moins qu’en 2004.
resté stable et le nombre d’admis est en(-4,5 points). Le nombre de candidats
La réussite est au rendez- légère baisse (-0,3%). est en hausse de 5,7% par rapport à
A l’inverse, le baccalauréat technolo-2004, ainsi que le nombre d’admisvous avec les bacheliers
gique compte plus d’admis qu’en 2004(+3,2%).
scientifiques : le taux de (+8,1%) et une progression encore plus
importante du nombre de candidatsLes baccalauréats général, technolo-85,3%, en 2005, les place
(+11,0 %). Le taux de réussite, degique et professionnel ont, tous trois,
en meilleure position 61,5% en 2005, perd ainsi 1,6 point.des taux de réussite moins élevés qu’en
2004. Le baccalauréat général s’en sortque leurs homologues au
Le baccalauréat professionnel enre-mieux (-0,3 point) que le technolo-
niveau national (84,9%). gistre une progression du nombre degique (-1,6 point) ou le professionnel
candidats de 8,7%, plus importante(-2,3 points), notamment avec les bons
que celle des admis (+4,6%). Le tauxrésultats de la série S.
Moins bonne cuvée qu’en 2004
Taux de réussite aux examens
2005 2004En nombre et en %
Présentés Admis % admis % admis
Baccalauréat général 2244 1755 78,2 78,5
L : littéraire 521 349 67,0 80,0
ES : économique et social 645 486 75,3 77,3
S : scientifique 1078 920 85,3 78,4
Baccalauréat technologique 1914 1177 61,5 63,1
SMS : sciences médico sociales 262 150 57,3 51,1
STI : sc tech industrielles 460 219 47,6 50,5
STT : sc tech tertiaire 1119 752 67,2 69,9
STL : sc tech laboratoire 53 40 75,5 87,5
STAE : 20 16 80,0 36,8
Bac professionnel 1306 788 60,3 62,6
Ensemble 5464 3720 68,1 69,7
Diplômes de l'enseignement technique et professionnel 6458 3708 57,4 58,8
Certificat d'Aptitude Professionnelle 1661 1152 69,4 68,3
Brevet d'Etudes Professionnelles 3020 1811 60,0 63,3
Mention Complémentaire 87 68 78,2 89,5
Diplomes niveau II 59 5 8,5 12,5
Brevet Professionnel 141 84 59,6 44,6
Brevet de technicien supérieur 1431 584 40,8 41,6
DTS DPECF DNTS 59 4 6,8 7,7
Brevet 6113 4004 65,5 69,2
Collège 5939 3967 66,8 69,4
Technologie 22 11 50,0 53,6
Professionnel 152 26 17,1 57,5
Source : Rectorat 2004/2005
29
N° 66 - Martinique - Septembre 2006608002BROMARTOK.qxd 7/09/06 15:57 Page 30
Education
de réussite de 60,3% enregistré en France métropolitaine pour la même 2005, le nombre de candidats s’y pré-
2005 est en baisse de 2,3 points par filière. On a connu un précédent en sentant a chuté de 22%. Le nombre de
rapport à 2004. 2003, où le baccalauréat S affichait reçus a, quant à lui, perdu 27% sur la
86,6% de réussite, contre 84,8% pour même période. Dans le même temps,
Un bon point pour le bac S l’ensemble métropolitain. pour les séries ES et S, le nombre de
candidats a augmenté respectivement
Les candidats au baccalauréat S sont de 15 et 7%, celui des admis de 17 De moins en moins
majoritairement représentés : leur et 20%.de candidats au bac L
nombre avoisine généralement la moi-
tié de l’ensemble des candidats au bac- Les futurs bacheliers semblent s’inté-La série « ittéraire» a connu, en 2005,
calauréat général. En 2005, on note resser davantage aux séries écono-un recul significatif du nombre de can-
3,9% de candidats de plus qu’en 2004 miques ou scientifiques, aux cursusdidats (-9,5%), ainsi que du nombre de
et 12,2% d’admis de plus. plus diversifiés, ou encore aux filièresreçus (-24,3%). Le taux de réussite, qui
Cette hausse importante des reçus a professionnelles et technologiques,se situe depuis quelques années
notablement amélioré le taux de réus- offrant une insertion plus rapide sur leau-dessus de la moyenne académique,
site. Celui-ci grimpe à 85,3%, soit une marché de l’emploi.tombe en 2005 à 67%, alors qu’en
hausse de 6,9 points par rapport à 2004 il avait atteint la barre espérée
2004. Ce bon résultat pour les bache- des 80% de réussite.
liers de la filière S, devance le taux de Hermann HenryLe baccalauréat L attire de moins en
réussite moyen de 84,9 %, observé en Rectorat de la Martiniquemoins de candidats : entre 1998 et
Note :
Parmi les diplômes techniques et professionnels, le BEP reste celui attirant le plus de candidats : il représente près de 50%
d’entre eux. Le CAP occupe la deuxième place avec 25% des candidats. Le taux de réussite au CAP continue de pro-
gresser : après avoir augmenté de 5,3 points entre 2003 et 2004, il prend 1,1 point de plus en 2005, et passe de 68,3 à
69,4%.
Le Diplôme National du Brevet (DNB), quant à lui, compte plus de candidats que l’ensemble des baccalauréats (6 113
en 2005). Le taux de réussite, de 65,5% en 2005, a perdu 3,7 points par rapport à 2004. Les diplômés du DNB sont 7,8% de
moins en 2005 ; ceux de l’enseignement technique et professionnel en légère augmentation (+1,1%).
Nomenclature nationale des niveaux de formation
Fixée par la Commission statistique nationale de la formation professionnelle et de la promotion sociale.
ème ème èmeNiveau VI : sorties du premier cycle du second degré (6 , 5 , 4 ) et des formations pré professionnelles en un an
(CEP, CPPN, et CPA).
ème ème ème Niveau Vbis : sorties de 3 générale, de 4 et 3 technologiques et des classes du second cycle court avant l’année
terminale.
Niveau V : sorties de l’année terminale des cycles courts professionnels et abandons de la scolarité du second cycle
long avant la classe terminale.
Niveau IV : sorties des classes terminales du second cycle long et abandons des scolarisations post-baccalauréat
avant d’atteindre le niveau III.
Niveau III : sorties avec un diplôme de niveau bac + 2 ans (DUT, BTS, DEUG, écoles des formations sanitaires ou
sociales, etc.)
Niveaux II et I : sorties avec un diplôme de second ou troisième cycle universitaire, ou un diplôme de grande école.
30
N° 66 - Martinique - Septembre 2006