bulletin mieux-être, janvier-février 2011
15 pages
Français

bulletin mieux-être, janvier-février 2011

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
15 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

  • mémoire
Le mieux-être Notre mission Aider les personnes ayant subi un traumatisme cranio-cérébral (TCC) ou un accident vasculaire cérébral (AVC) et leur famille, dans l'obtention de services appropriés d'aide et de réadaptation et de services psychosociaux. Association des Neurotraumatisés de l'Outaouais Édition de Janvier, Février 2011
  • maux de gorge
  • demande des membres
  • porc du québec haché
  • vice -président ¶
  • vice-présidente ¶
  • tasse de pommes
  • thé de sel
  • hachés au goût chili au porc étapes
  • goût
  • goûts

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 26
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Exrait

Association des Neurotraumatisés de l’Outaouais
Le mieux-être
Édition de Janvier, Février 2011
Notre mission
Aider les personnes ayant subi un traumatisme cranio-cérébral (TCC) ou
un accident vasculaire cérébral (AVC) et leur famille, dans l’obtention de services
appropriés d’aide et de réadaptation et de services psychosociaux.Heures d’activités :
Table des matières 2
Lundi au Jeudi: 11:00 à 16:00
Mot du C.A. 3 Vendredi: 9:00 à 12:00
Mot de l`équipe 4
Heures de bureau :
Neurones en folie 5 Lundi au Jeudi: 9:00 à 16:00
Chronique à Denise 6 Vendredi: 9:00 à 12:00
Mémoire et jeux 7
Recettes 8
Ceux qui ont participé :
Qui suis-je ? 9
Informations connexes 10 Carole Gosselin
Quoi de neuf ? 11 Serge Querry
Naomie LedouxCompte- rendu 12– 13
des activités Yan Rainville
Denise BissonPhotos 14
Alain GélinasRéponses des jeux 15
Liens internet
Nos coordonnées:
115 Boul. Sacré-Coeur, 01,
Gatineau ( Québec )
Tél.: 819-770-8804
Fax.: 819-770-5863
Courriel: ano@ano.ca
Site internet: www..ano.ca
Ligne d`activités: 300
Le mieux-être Page 2Le 22 décembre 1996, j'ai subi un traumatisme cranio cérébral en ski alpin. Du jour au
lendemain, sans préparation, je me suis retrouvée dans une situation tout à fait inconnue et
j’ai dû m’adapter à cette nouvelle situation. Ça n’a pas été facile d’accepter la nouvelle
réalité.
Un autre défi s'est ajouté en 2002, soit un cancer. J’ai pris ce défi comme une autre bataille à
livrer. Ce que je vivais à ce moment-là me faisait beaucoup réfléchir et vivre des émotions
très fortes. Le cancer ne m'avait pas seulement atteint au niveau physique, mais aussi aux
niveaux psychologique et émotif. Ces épisodes de ma vie m’ont fait énormément réfléchir et
je sais encore plus jusqu’à quel point la vie est fragile.
Maintenant, je fais tout pour vivre pleinement l’instant présent. Puis, il y a les rêves et les
projets que je souhaite réaliser: voir la mer, admirer la nature, vivre l'amour, faire des sorties
culturelles, faire des voyages, faire de la musique, créer des œuvres, vivre la simplicité de la
vie, vivre la vie en douceur... en douces heures. Depuis environ cinq ans, je m’implique dans
des activités de créativité et de socialisation. Ainsi, lorsque je me suis jointe à l’Association
des neurotraumatisés, ça été dans le but de briser l’isolement et de faire des activités.
J’apprécie de savoir qu’il existe un lieu où je peux rencontrer des gens vivant la même
problématique que moi. Lors des activités, j’y fais des rencontres intéressantes et ça me
permet d’échanger et de partager sur différents sujets qui me préoccupent. Les ateliers de
peinture et de musique me plaisent et me valorisent beaucoup. Puis, de siéger au sein du
conseil d’administration me permet de m’exprimer, d’émettre mes opinions et de faire des
choix. C’est, pour moi, un laboratoire pour faire travailler ma concentration, ma mémoire,
mon estime de moi, mon attention et ma patience. C’est une très belle expérience.
Pour conclure, je profite de la période des Fêtes pour vous offrir, à vous et à ceux que vous
aimez, un v œux de santé. C’est peut-être banal, mais combien capital !
Naomie Ledoux
Vice-présidente
Page 3Le mieux-êtreLorsque vous lirez ces mots, le temps des fêtes sera déjà chose du passé. Nous espè-
rons que vous avez passé des moments agréables en compagnie de votre famille et
de vos amis et que vous avez profité de ces moments festifs pour vous ressourcer
mentalement et psychologiquement. En janvier, nous entamons une nouvelle année
et c’est le moment de prendre de nouvelles résolutions afin de maintenir vos acquis
et briser l’isolement, s’il y a lieu. À cet effet, l’ANO vous présente des activités
spéciales qui vous permettront d’échanger avec d’autres membres tout en s’amu-
sant. En janvier, une partie de pêche sur glace sera à l’horaire ainsi qu’une présenta-
tion faite par un membre de l’APVDC lors d’un ANO COCO. La présentation por-
tera sur « Vivre en santé avec une maladie chronique ». Les ANO CHAUDRON
ainsi que les ANO COCO reprendront dès janvier, dans nos locaux. Venez en
grand nombre déguster les bons plats de notre bénévole Georgette! Prenez note aus-
si que l’ANO MUSIQUE aura lieu aux deux semaines afin de répondre à la demande
des membres intéressés. Nous profitons de l’occasion pour souligner l’implication
des membres dans les groupes d’entraide et les groupes AVC. Nous ne pouvons
que constater l’impact positif que cette implication a sur les membres entre eux.
Nous constatons un degré élevé de respect et de non-jugement dans les interactions
entre les participants. Nous ne pouvons que nous réjouir de cet état de fait. Merci à
tous ceux et celles qui ont participé à donner de l’espoir et du support à ceux qui ont
vécu des moments difficiles dans la dernière année. Vos échanges sont cons-
tructifs, continuez dans cette voie !
Sur ces quelques mots, on vous souhaite à chacun et chacune une bonne et heureuse
année 2011 !
L`équipe de travail
Le mieux-être Page 4DRÔLE D’ARCHIPEL…
Un archipel, c’est un groupe d’îles: Les îles seront donc le sujet sur lequel nous allons nous pencher
maintenant (un mauvais penchant, peut-être). Voici donc le délire que vous propose un insulaire
(habitant d’une île):
Pour commencer, on peut avancer que l’île la plus trompeuse serait l’île lusion; puis l’île légale ene e
serait une qui a des problèmes avec la justice… L’île la mieux cirée serait, quant à elle, l’île lustrée.e
l’île lumination de l’arbre de Noël, il faut aussi y penser, c’est pour bientôt.e
On peut aussi, dans un tout autre ordre d’idée, penser à l’île des analphabètes: l’île lettrée. Dans une
tout autre ordre d’idée, il convient de se rappeler que Vidéotron offre le service île lico qui peut êtree
un service île limité… Par ailleurs, il serait île logique de croire que le texte que voici est île lisible…e e e
Île faut pourtant que je vous quitte,
Votre ami île luminé,e
Henri Goland de Plubelle
Le mieux-être Page 5LA PROXÉMIE OU LA DISTANCE COMME COMMUNICATION NON VERBALE
Source: Kirsta, Alix, « Le stress : Comment se détendre et vivre de façon positive».
La proxémie est l’étude de la façon dont les gens et les animaux occupent l’espace.
Vous pouvez parfois percevoir comment les gens se sentent les uns par rapport aux autres en observant
simplement la distance qu’ils maintiennent entre eux.
Un mètre environ: cela correspond à la distance à laquelle se tiennent ordinairement deux personnes qui
désirent converser. Si votre interlocuteur n’est pas une personne émotionnellement très proche de vous,
vous allez sans doute commencer à vous sentir moins à l’aise au fur et à mesure que vous vous rapprochez de
lui à partir de ce point. Il est même possible que vous aurez le réflexe de reculer. Certaines personnes se
sentent tellement mal à l’aise à cette phase qu’elles ne peuvent approcher à moins de 25 cm de leur interlocu-
teur.
Que se passe-t-il donc ? Chacun de nous transporte avec lui une sorte de bulle d’espace personnel, invisible,
partout où il se déplace. L’intérieur de cette bulle est notre territoire privé et qui fait partie de nous tout
comme notre corps. Lorsque vous vous rapprochez de votre partenaire, la distance qui sépare chacune de vos
bulles se rétrécit et, à un certain point, s’efface complètement: votre espace personnel a été envahi et c’est là
que vous vous sentez mal à l’aise. Lorsque vous vous éloignez à nouveau, votre partenaire se retire de votre
bulle et vous vous sentez plus détendu.
L’anthropologue Edward T. Hall a défini quatre zones concentriques ou distances. Nous choisissons une
distance particulière en fonction des sentiments que nous éprouvons envers l’autre personne, du contexte de
la conversation et de nos objectifs interpersonnels.
Ces quatre zones concentriques sont: la distance intime, la distance personnelle, la distance sociale et la
distance publique.
La distance intime
Cette zone part du contact véritable jusqu’à environ 45 cm. Nous acceptons cette distance intime, le plus
souvent de façon privée, avec les personnes dont nous sommes émotionnellement très proches. Nous per-
mettons à l’autre de pénétrer notre territoire. C’est souvent une marque de confiance; nous abaissons volon-
tairement nos défenses. En revanche, si une personne

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents