Canada à la carte
39 pages
Français

Canada à la carte

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

  • exposé
G U I D E P É D A G O G I Q U E Canada à la carte 56 Rs Série 1
  • recherche sur la motoneige
  • motoneiges
  • température normale du corps humain en degrés celsius
  • influence des prévisions météorologiques sur la planification des activités humaines
  • contribution des premières nations au xvie siècle
  • chaleur du corps
  • elève
  • élève
  • élèves

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 24
Langue Français
Poids de l'ouvrage 4 Mo

G U I D E P É D D AA G O G I Q U EG O G I Q U E
56
Rs
Canada à la carte
Srie 1
C anada à la c ar t e
Table des matières
2 Introduction
3 Des milliers d’arpents de neige (760903)
14 Un pays plein d’énergie (760907)
23 Arctique, des changements inouïs (760908)
33 Annexes et fiches d’activités
1C anada à la c ar t e
Introduction
La série
Cette série, diffusée sur les ondes de TFO, permet une exploration de la géographie
du Canada sous l'angle des rapports entre les hommes et leur milieu. Au moyen de
treize thèmes fondés chacun sur une caractéristique spécifique du pays, chacune
des treize émissions part de l'expérience que les jeunes peuvent avoir des manifestations
d'un phénomène de géographie humaine ou physique.
Le guide
e eDestiné aux enseignantes et enseignants de 5 et 6 année,
ce guide accompagne la série Canada à la carte dont trois émissions correspondent
aux attentes des programme-cadres d’Études sociales, d’Histoire et géographie
et de Sciences et technologie du ministère de l’Éducation de l’Ontario.
Pour chaque émission, ce guide propose un résumé du contenu et des stratégies
d’enseignement axées sur les attentes du programme-cadre.
Une attention particulière est mise sur l’acquistion du nouveau vocabulaire qui
se rattache aux concepts présentés. Des méthodes pour rendre les sujets personnels
et pertinents pour les élèves sont mises de l’avant.
Afin de faciliter la compréhension et la participation des élèves, il est fortement suggéré
de segmenter le visionnement. Ce guide propose des segments spécifiques.
N.B. : Ce guide fait partie d’un ensemble de trois guides dont un pour huit autres
e eémissions de la série qui correspondent aux 7 et 8 année et un pour deux autres
émissions qui correspondent au programme-cadre d’Études canadiennes et
emondiales de la 9 année.
2C anada à la c ar t e
Des milliers d’arpents de neige
BPN 760903
e5 année
Sciences et technologie
Études sociales
e6 année
Sciences et technologie
Études sociales
Résumé
Dans cet épisode de Canada à la carte, c’est plus de quatre siècles d’adaptation à l’hiver
que l’on étudie. Aimé va visiter l’hôtel de glace à Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier
et Cosette fait l’expérience des avantages et des inconvénients de l’hiver.
3
BPN 760903 Des milliers d’arpents de neigeC anada à la c ar t e
Liens aux programmes-cadres du ministère de l’Éducation de l’Ontario
eSciences et technologie 5 année
Systèmes de la Terre et de l’espace
Attentes
• Démontrer sa compréhension des principaux régimes et facteurs atmosphériques
et climatiques qui déterminent le temps.
• Examiner l’influence des prévisions météorologiques sur la planification
des activités humaines et les façons dont les êtres humains s’adaptent aux conditions
atmosphériques.
Contenus d’apprentissage
C.1 • Expliquer la différence entre le temps et le climat et les facteurs qui les déterminent.
C.2 • Décrire l’influence des conditions atmosphériques sur les activités des êtres humains
et des autres animaux.
eÉtudes sociales 5 année
Attente
Décrire certains traits physiques et humains des grandes régions canadiennes.
Contenus d’apprentissage
C.1 • Situer les sept grandes régions physiques du Canada et décrire leurs caractéristiques
(Par exemple, climat, végétation et ressources naturelles).
C.2 • Concevoir et préparer des graphiques, des tableaux et des diagrammes pour
comparer les grandes régions physiques du Canada en fonction de deux critères
ou plus.
eSciences et technologie 6 année
Systèmes de la Terre et de l’espace
Attente
Examiner, à l’aide de maquettes et de simulations, la relation entre le Soleil (…)
les phénomènes attribuables aux mouvements de ces corps et les caractéristiques
des composantes du système solaire.
Contenu d’apprentissage
C.1 • Décrire, à l’aide de maquettes ou de simulations, comment la révolution de la Terre
autour du Soleil détermine le cycle saisonnier.
eÉtudes sociales 6 année
Attente
Décrire le mode de vie des peuples autochtones de l’Amérique à l’arrivée des Européens.
Contenus d’apprentissage
C.1 • Expliquer les effets positifs et négatifs des interactions entre les peuples
colonisateurs du Canada et les peuples autochtones.
C.2 • Démontrer, en donnant des exemples, ce que les peuples autochtones ont apporté
ou apportent à la société canadienne d’aujourd’hui.
4
BPN 760903Des milliers d’arpents de neigeC anada à la c ar t e
eSciences et technologie 6 année
Structures et mécanismes
Attente
Déterminer quelles modifications permettent d’améliorer la conception et la méthode
de production de systèmes qui comportent des mécanismes dont le mouvement
est différent.
Contenu d’apprentissage
C.1 • Décrire d’après ses observations des façons dont les dispositifs et les systèmes
mécaniques produisent un mouvement linéaire à partir d’un mouvement rotatif.
Lien au programme-cadre de Français
Intégration des attentes des domaines d’écriture, de lecture et de communication orale
5
BPN 760903 Des milliers d’arpents de neigeC anada à la c ar t e
Stratégies d’enseignement
Avant le visionnement
(Mettre bien en vue une carte géographique récente et à jour du Canada.)
Poser les questions suivantes aux élèves :
• « Pourquoi les Canadiens parlent-ils souvent des prévisions météo ? »
(Les prévisions météo sont leur sujet de conversation préféré parce que le temps est
très varié au Canada et ces prévisions ont beaucoup d’impact sur la vie des canadiens.)
• « Pourquoi fait-il froid en hiver ? »
(Le climat dépend de la position de la Terre par rapport au Soleil. La révolution de
la Terre autour du Soleil entraîne le cycle des saisons. Pendant les mois d’hiver, au Canada
et au pôle Nord, l’angle de la Terre est plus éloigné et incliné par rapport au Soleil.
Comme les rayons du Soleil n’atteignent pas le pôle Nord, il y fait nuit presque 6 mois
de l’année et il y fait très froid.)
Faire une démonstration
Montrer à l’aide d’un globe terrestre et d’une ampoule électrique la position de la Terre
e epar rapport au Soleil en hiver. (S&T, 5 ,6 , C.1)
S’assurer que l’ampoule électrique allumée soit à la même hauteur que l’équateur sur
le globe terrestre. Identifier avec les élèves où se trouve l’équateur, le sud du Canada
et le pôle Nord sur le globe. Demander à un élève de tenir le globe terrestre de façon
à démontrer l’angle de la Terre pendant les mois d’hiver, à l’équateur, au sud du Canada
et au pôle Nord.
Les élèves concluront que plus la distance est courte entre le Soleil et la Terre, plus il fait
chaud, plus elle est longue, plus il fait froid. La lumière n’atteindra pas le pôle Nord
en raison de la distance qui la sépare de l’ampoule.
Présenter la terminologie
• Questionner les élèves sur la différence entre les termes climat et température.
e(S&T 5 , C.1) Le climat se rapporte à l’humidité, à la sécheresse, aux précipitations,
au vent, (par exemple, climats tempéré et polaire), tandis que la température se réfère
au degré de chaleur ou de froid de l’atmosphère indiqué par le thermomètre.
• Écrire l’expression indice de refroidissement éolien au tableau. Demander aux élèves
de faire des hypothèses sur la signification de cette expression. Leur donner des indices
pour trouver la bonne réponse.
(La température réelle en degrés Celsius plus facteur vent ou éolien en km/h)
Les élèves auront peut-être entendu plus souvent le terme anglais équivalent :
« wind chill factor ».
• Demander aux élèves de visiter le site Web du journal Le Droit publié à Ottawa et de
cliquer sur Météo dans la barre de navigation. Leur demander d’imprimer ces données
et de faire une liste de tout le vocabulaire qui est nécessaire pour décrire le temps.
Faire une mise en commun de ce qu’ils ont trouvé. Utiliser ce vocabulaire tous les jours
en classe pour décrire les prévisions météo de la journée. À tour de rôle, chaque élève
doit annoncer les prévisions météo pour la journée, et chaque vendredi, un élève
annonce celles pour la fin de semaine.
6
BPN 760903Des milliers d’arpents de neigeC anada à la c ar t e
Les hauts et les bas de la température
• Mener une discussion avec les élèves en leur posant les questions suivantes :
« Quelle est la température normale du corps humain en degrés Celsius ? »
o(Environ 37 C)
« Quel est le rôle de la température corporelle et l’effet du vent sur la couche d’air
entre la peau et le vêtement ? »
(La chaleur du corps réchauffe la couche d’air entre la peau et le vêtement et le vent
froid chasse cette couche d’air chaud et la remplace par une couche d’air froid,
ce qui fait que nous ressentons la température plus basse qu’elle ne l’est réellement.)
« Quelle est la température la plus basse enregistrée en Amérique du Nord ? »
o(-63 C)
« Quel a été le vent le plus violent enregistré en km/h au Canada ? »
(201 km/h)
• Les élèves écrivent leur nom et leurs hypothèses respectives sur une feuille de papier.
e ePendant le visionnement, ils pourront vérifier leurs deux estimations. (S&T 5 ,6 )
Faire une recherche
Demander aux élèves de faire une courte recherche sur les contributions des autochtones
à l’adaptation et à la survie même des premiers arrivants au Canada. Diviser la classe en
sous-groupes et assigner un des sujets suivants à chaque groupe.
e« Au XVI siècle, de quelle expérience autochtone profitent les premiers arrivants pour
survivre en hiver ? » (Ils profitent de l’expérience des Amérindiens. Par exemple, en hiver,
ils remplacent leurs chariots à roues, utilisés en été, par des traîneaux à patins tirés par
edes chevaux.) (ÉS 6 , C.2)
« Quelles contributions les peuples autochtones ont-ils apportées ou apportent-ils
à la société canadienne d’aujourd’hui dans le domaine du sport ? »
e(Raquettes, traîneau, traîne sauvage, toboggan) (ÉS 6 , C.2)
« En 1535, les premiers explorateurs français débarquent près de Québec. Le début de
l’hiver les surprend et 25 membres de l’équipage de Jacques Cartier meurent du scorbut.
Quel remède iroquois a sauvé les survivants ? »
e(Infusion d’écorce et de feuilles de cèdre blanc, source de vitamine C) (ÉS 6 , C.1)
Préparer le vocabulaire
e eDiviser les élèves de 5 et 6 en 2 groupes et remettre à chaque membre
une Annexe IA ou IB. Après consultation avec les équipiers de son groupe, chaque élève
émet une hypothèse sur les mots ou les expressions figurant dans la première colonne
de son annexe. Ils peuvent présenter plus d’une hypothèse.
7
BPN 760903 Des milliers d’arpents de neigeC anada à la c ar t e
Pendant le visionnement
• Informer les élèves qu’ils vont visionner des segments entrecoupés de questions et d’activités.
• Effectuer de courts arrêts pendant tout le visionnement pour permettre aux élèves de vérifier leurs réponses
et leurs hypothèses énoncées avant le visionnement.
Segment – L’hiver et le mauvais temps
Durée : environ 6 min 30
• Commencer le visionnement et montrer l’ensemble des séquences suivantes :
- Révolution de la Terre autour du Soleil et sa position en hiver par rapport au Soleil
- Température la plus basse enregistrée en Amérique du Nord (-63º C à Snag au Yukon)
- Indice de refroidissement éolien
- Température du corps et effet du vent sur la couche d’air entre la peau et les vêtements
- Vent le plus violent enregistré en km/h au Canada
(201 km/h le 18 novembre 1931 à Cape Hopes Advance au Québec)
Faire une brève pause ici pour comparer ces faits aux hypothèses des élèves
avant le visionnement.
• Poursuivre le visionnement et appuyer encore sur « Pause » à la suite de la mention
des faits historiques décrivant le blizzard dans les provinces atlantiques en 1992
ainsi que la tempête de verglas au Québec et en Ontario en 1998.
À l’aide de photos et de livres de référence, mener une courte discussion avec les élèves
sur ces faits historiques.
- Demander aux élèves de situer ces deux événements sur une carte géographique.
- Leur demander s’ils connaissent des gens qui ont été affectés par ces événements
et de raconter ce qu’ils en savent.
- Comparer divers aspects de ces événements à ceux que les élèves auraient
eux-mêmes vécus (par exemple, l’épaisseur de la chute de neige lors d’une tempête).
- Faire un remue-méninges collectif sur la définition des termes suivants :
blizzard et verglas. Les écrire au tableau.
e eConfirmer les définitions en consultant un dictionnaire. (F 5 ,6 )
eSegment – L’hiver pour les Premières Nations au XVI siècle
Durée : environ 30 sec
• Reprendre le visionnement à partir de la contribution des Premières Nations
eau XVI siècle puis appuyer sur « Pause » après le visionnement de la séquence
esur les raquettes portées au XVI siècle par les Premières nations. Si possible,
montrer aux élèves une paire de raquettes modernes ou anciennes.
Leur demander de raconter leurs expériences s’il y a lieu ou demander à un invité
de venir faire un exposé sur ce sujet.
8
BPN 760903Des milliers d’arpents de neigeC anada à la c ar t e
Segment – La motoneige
Durée : environ 1 min
• Avant de visionner ce segment, montrer aux élèves des photos de motoneiges
et leur demander de raconter leurs expériences par rapport à ces véhicules.
Leur demander d’estimer le nombre de motoneiges au Canada. Écrire ces chiffres
au tableau.
Leur demander s’ils connaissent l’inventeur de la motoneige.
(Joseph-Armand Bombardier).
Leur expliquer que Bombardier était un inventeur et industriel canadien (1908-1964)
qui cherchait à concevoir un véhicule tout-terrain (VTT).
• Visionner la séquence sur Joseph Armand Bombardier, premier à remplacer les roues
des automobiles par des skis et des chenilles, invention nommée autoneige.
• Montrer la séquence sur la motoneige et arrêter le visionnement après la mention
du nombre de mononeigistes au Canada (10 000) pour comparer ce nombre
aux estimations des élèves.
• Mettre à la disposition des élèves des documents de référence et leur demander de faire
une recherche sur la motoneige ou le skidoo. Demander aux élèves d’inclure dans
leur rapport de recherche les avantages et les inconvénients de la motoneige.
Si possible, rendre visite à quelqu’un qui possède une motoneige et lui demander
de répondre aux questions de recherche en démontrant diverses composantes
de cette machine.
(Véhicule propulsé par un moteur deux-temps à essence, à un ou deux cylindres,
conçu pour se déplacer rapidement sur la neige. La traction arrière de la motoneige est
généralement assurée par une chenille, une roue dentée, une courroie de caoutchouc,
renforcée par des tiges d’acier. Les véhicules se déplacent couramment à 72 km/h, mais
certains modèles de compétition équipés de moteurs plus puissants peuvent atteindre
145 km/h. Les motoneiges sont habituellement dirigées par un guidon relié à une paire
de skis, à l’avant du véhicule.
Référence : Disque compact Le visuel, Dictionnaire multimédia
Moteur à deux-temps : Motoneige :
1) Cliquer sur Transport routier 1) Cliquer sur Transport routier
2) Types de moteur 2) Moto
3) Moteur à deux-temps 3) Motoneige
9
BPN 760903 Des milliers d’arpents de neige