449a457Ligne4_Mise en page 1
18 pages
Français

449a457Ligne4_Mise en page 1

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
18 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

maîtrise, Supérieur, Maîtrise (bac+4)
  • cours - matière potentielle : des travaux
  • redaction
  • cours - matière potentielle : creusement
  • cours - matière potentielle : réalisation
  • cours - matière potentielle : démolition
449 M TUNNELS ET ESPACE SOUTERRAIN - n°222 - Novembre/Décembre 2010 Résumé Pour le compte de la RATP et avec Xelis en tant que maître d'œuvre, le groupement d'entreprise BUSS réalise le lot T1 du prolongement de la ligne 4 du métro parisien. Ce lot comprend des travaux à ciel ouvert qui se raccordent sur les ouvrages existants du métro et des travaux en souterrain avec un passage à très faible profondeur (moins de 4,5m de couverture) sous le boulevard périphérique et des immeubles d'habitation à Montrouge.
  • soutènement provisoire
  • front de taille dans la zone des carrières
  • souterrain
  • souterraines
  • métro parisien
  • surface
  • surfaces
  • ouvrages
  • ouvrage
  • tunnels
  • tunnel
  • méthodes
  • méthode
  • travaux
  • travail
  • section
  • sections

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 139
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Extrait

449a457Ligne4_Mise en page 1 29/12/10 12:33 Page449
CHANTIERS
Extension of Paris metro line 4, workpackage T1: a variety of techniques for a complex and delicate job 458] M
Prolongement de la ligne 4 du métro
parisien, lot T1 :
des techniques variées pour un lot complexe et délicat
M
Valérie DORÉ Bernard BIZON Franck BILLON Stéphane LEROUX Lionel PETITJEAN
Solétanche - Bachy Bec Frères Solétanche - Bachy Urbaine de Travaux Bec Frères
Sollicités par TES pour présenter notre chantier dans l’article qui suit, nous avons confié le soin de sa rédaction à trois jeunes
ingénieurs qui ont participé à notre travail d’équipe ; ainsi :
- Lionel PETITJEAN, ingénieur contrat, Bec Frères, présente l’ensemble du chantier et plus spécialement les travaux à ciel ouvert,
- Franck BILLON, géologue géotechnicien, Solétanche - Bachy, présente les études techniques et les auscultations ; c’est lui
qui a également réalisé les photos illustrant cet article,
- Stéphane LEROUX, ingénieur en charge des travaux souterrains, Urbaine de Travaux, présente les particularités de ces travaux
et les difficultés rencontrées.
Nous en avons rédigé la conclusion.
Valérie DORÉ, directrice des travaux, Solétanche - Bachy
Bernard BIZON, responsable projet, Bec Frères
Résumé
Pour le compte de la RATP et avec Xelis en tant que maître d’œuvre, le groupement d’entreprise BUSS réalise
le lot T1 du prolongement de la ligne 4 du métro parisien.
Ce lot comprend des travaux à ciel ouvert qui se raccordent sur les ouvrages existants du métro et des
travaux en souterrain avec un passage à très faible profondeur (moins de 4,5m de couverture) sous le
boulevard périphérique et des immeubles d’habitation à Montrouge. Au total, 900 ml d’ouvrages souterrains
de section très diverses sont ainsi réalisés.
Trois jeunes cadres de l’équipe travaux décrivent ce chantier (en particulier le creusement du tunnel courant
en méthode Perforex de prédécoupage mécanique et prévoûtes), leur expérience pendant trois années de
travail et les résultats des auscultations, sans omettre les difficultés rencontrées.
Cet article fait suite à celui rédigé par Ch. Blouet (Xelis) qui décrivait les confortements préalables de
carrières souterraines (TES n°219).
Principaux intervenants
Préambule- S oletanche-Bachy,
Etudes exécution : BET Travaux souterrains Présentation des intervenants- entreprise du groupe VINCI.
Bec Frères
C’est Xelis, société d’ingénierie filiale de la RATP, Travaux topographiques et auscultation
La RATP, opérateur historique du métro parisien, qui assure la maîtrise d’œuvre de ce projet de automatique : MIRE SAS
agissant en tant que maître d’ouvrage, a confié au prolongement de la ligne 4. Berlinoises et pieux jointifs :
Solétanche-Bachy Pieux groupement d’entreprises BUSS, qui s’était cons - Le groupement BUSS, le maître d’œuvre Xelis et le
Terrassement à ciel ouvert et transport titué pour réaliser le projet, le soin de réaliser les maître d’ouvrage RATP ont œuvré ensemble sur ce
en décharge : Vialis travaux difficiles du lot T1 du prolongement de la projet délicat dans l’esprit des recommandations
Ferraillage béton armé : SAS ligne 4. du Groupe de Travail N°25 de l’AFTES.
Etanchéité des cadres : Eurovia
Les entreprises suivantes s’étaient ainsi regroupées La particularité de ce chantier réside aussi bien
Assistance mécanique et fabrications
sous le nom de BUSS pour répondre à l’appel d’offres : dans la diversité des techniques mises en œuvre,métalliques : SAML
Bec Frères (mandataire du groupement), dont la méthode Perforex® est la plus originale, Fournisseurs : Béton : Lafarge - Cintres
Urbaine de Travaux, que dans le groupe humain d’origines profession-métalliques : Arcane - Coffrages : Sermar
S otraisol fondations, nelles assez variées qui aura vécu ce chantier Etudes de bruit et vibration,
prestations géotechniques : SolData ces 3 entreprises faisant partie du groupe FAYAT. pendant presque 3 années.
TUNNELS ET ESPACE SOUTERRAIN - n°222 - Novembre/Décembre 2010 449
M
M449a457Ligne4_Mise en page 1 29/12/10 12:33 Page450
CHANTIERS M
Prolongement de la ligne 4 du métro parisien, lot T1 : des techniques variées pour un lot complexe et délicat[
Ces ouvrages-cadres en béton armé sont présentés
ci-dessous :
Deux ouvrages de raccordement à la boucle de
retournement de la ligne n°4 (ouvrages Leclerc
et Appell) réalisés en tranchée couverte. Ils assu-
rent la jonction entre le tunnel existant et celui
projeté ;
Un ouvrage-cadre de 7,80m d’ouverture (2 voies),
de 85 m de long entre les ouvrages Leclerc et
Koufra réalisé en partie à ciel ouvert et en partie
sous platelage ;
Un ouvrage-cadre de 5,00 m d’ouverture (1 voie
de service), de 78 m de long entre les ouvrages
Appell et Koufra exécuté en partie à ciel ouvert et
en partie sous platelage.Figure 1 : Plan d’ensemble
1 - Présentation du projet- sont rencontrés dans les travaux en souterrain. Un conducteur de travaux et deux chefs de chantier
de prolongement de la ligne 4- D’anciennes carrières existent dans le calcaire ont œuvré sur ces quatre ouvrages, avec le plus
(phase 1 - lot T1)- grossier dans la partie centrale du projet, affectant souvent trois chantiers en activité simultanée.
le sud des travaux à ciel ouvert et le nord des
La première phase du projet de prolongement de travaux en souterrain. Les emprises de chantier
la ligne n°4 se partage en deux lots : Avec l’aide des services de la ville de Paris, des
le lot T1 (groupement d’entreprises BUSS) dont 1.1 - Les ouvrages à ciel ouvert emprises sont installées en pleine voirie pour
les travaux s’étendent de la station existante Ainsi nommés car lors de leur construction la vue permettre la mise en place de platelages lourds
Porte d’Orléans (km 0,000) et de la boucle du ciel est théoriquement perceptible (en fait une provisoires. Ce dispositif, réalisé pendant les
terminale du métro à la mairie de Montrouge grande part a été réalisée sous platelage), ces périodes de circulation les moins intenses, permet
(km 0,676) (fig. 1). ouvrages sont implantés au niveau de la place du d’assurer la circulation des véhicules en surface
le lot T2 (entreprise RAZEL - groupe F AYAT) dont 25-août-1944. Ce lieu est un carrefour stratégique tout en autorisant la poursuite des travaux en
les travaux débutent par la station « Mairie de pour l’accès, par le sud et la porte d’Orléans, au dessous. Pendant les trois semaines d’installation,
Montrouge » et se prolongent sur environ 600 centre de Paris et, notamment, à la gare Montpar- les tâches suivantes se succèdent : fouille de
mètres en souterrain vers Bagneux. nasse : un grand nombre de véhicules y circulent reconnaissance, forage des pieux berlinois, terras-
Le montant initial du marché travaux du lot T1 est chaque jour, avec de nombreux embouteillages. sement sur 1,8 m de profondeur et mise en place
de 35 660 k€ H.T. Les travaux sont actuellement
en cours et seront terminés pour la mi-février 2011.
900 m d’espaces souterrains auront alors été creu-
sés et revêtus.
Les horizons géologiques rencontrés sont les sui-
vants, en partant de la surface : remblais récents
(env. 3 m), sables de Beauchamp (env. 2,5 m),
marnes et caillasses plus ou moins décomprimées
(env. 5 m), enfin calcaire grossier plus ou moins
résistant, au sein duquel se développe une couche
d’argile verte et de marne brune d’épaisseur
métrique variable.
On peut distinguer deux types d’activité sur ce
chantier : les travaux réalisés à ciel ouvert sur une
centaine de mètres au nord du projet au voisinage
de la station Porte d’Orléans et de la boucle et les
Photo 1 : Vue de la zone à ciel ouvert.
travaux réalisés en souterrain plus au sud jusqu’au
contact de la station Mairie de Montrouge. Seuls Photo 2 : Pose des platelages
dans la circulation.les marnes et caillasses et le calcaire grossier
450 TUNNELS ET ESPACE SOUTERRAIN - n°222 - Novembre/Décembre 2010M449a457Ligne4_Mise en page 1 29/12/10 12:33 Page451
CHANTIERS
Prolongement de la ligne 4 du métro parisien, lot T1 : des techniques variées pour un lot complexe et délicat]
Photo 7 : Ouvrage raccordement achevé
avant démontage du tunnel métallique.
d’un blindage bois, bétonnage de longrines, instal- pris du retard, perturbant également l’exécution des
lation d’un pont provisoire lourd (HEB 300 jointifs), ouvrages à ciel ou

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents