Activités scientifiques et Maîtrise de la langue
37 pages
Français

Activités scientifiques et Maîtrise de la langue

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
37 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Maîtrise, Supérieur, Maîtrise (bac+4)
  • cours - matière potentielle : la démarche scientifique
  • redaction
  • cours - matière potentielle : l' activité
  • cours - matière potentielle : tâches manipulatoires
  • cours - matière potentielle : la démarche
  • mémoire
  • fiche - matière potentielle : techniques
  • mémoire - matière potentielle : professionnel de année
  • cours - matière potentielle : démarche
1 IUFM de Midi-Pyrénées **** UF Polyvalente **** Filière : Professeur des Ecoles (PE) Activités scientifiques et Maîtrise de la langue Mémoire professionnel de Année 2000-2001 Anne-Marie ALMOSNINO Sous la direction de Mme Danielle LAURENT
  • apprentissages langagiers
  • apprentissage langagier
  • construction de la séquence en cycle
  • activité scientifique
  • activités scientifiques
  • maîtrise de langue
  • maîtrise de la langue
  • connaissances du monde
  • connaissance du monde
  • ecritures
  • ecriture
  • écritures
  • écriture
  • science
  • sciences
  • élèves
  • elève
  • élève
  • ecrits
  • écrite
  • écrits
  • ecrit
  • écrit

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 35
Langue Français

Extrait

IUFM de Midi-Pyrénées
****
UF Polyvalente
****
Filière : Professeur des Ecoles (PE)











Activités scientifiques et Maîtrise de la langue













Mémoire professionnel de Année 2000-2001
Anne-Marie ALMOSNINO
Sous la direction de
Mme Danielle LAURENT
1
MEMOIRE PROFESSIONNEL IUFM MIDI-PYRENEES Année 2000-2001


Activités scientifiques et Maîtrise de la langue
****
Filière : Professeur des Ecoles (PE)


AUTEUR(S)
Anne-Marie ALMOSNINO
Sous la direction de Mme Danielle LAURENT

RESUME

La maîtrise de la langue est au cœur des apprentissages et constitue l'objectif premier
de l'école primaire. Parallèlement, le plan de rénovation de l'enseignement des
sciences stipule que le développement de la culture scientifique est lui aussi un enjeu
majeur pour la société.
A partir de ces deux priorités, les questions suivantes peuvent être posées : comment
les activités scientifiques peuvent-elles concourir à la maîtrise de la langue tant orale
qu'écrite? Comment la pratique de la langue orale ou écrite participe-t-elle à la
construction des compétences en sciences?
A travers l'analyse de séquences menées dans les 3 cycles, le mémoire tente de
dégager quelques éléments de réponses.


MOTS-CLES

sciences
langage
oral
écriture
lecture













2
SOMMAIRE

Pages

INTRODUCTION 5


1. APPRENTISSAGES SCIENTIFIQUES ET APPRENTISSAGES LANGAGIERS :
ETAT DES LIEUX. 6

1.1. Evolutions des Instructions Officielles sur l’interdisciplinarité
français-sciences.
2

1.2. Interactions entre apprentissages scientifiques et langagiers :
les activités langagières dans la démarche scientifique. 7

1.2.1. L’écriture. 7
1.2.2. La pratique de la langue orale. 9
1.2.3. La lecture. 10
1.2.4. Les activités de métalangage. 11

1.3. Ecrit ? Oral ? Leur importance relative dans la construction
des connaissances en science et leur sollicitation selon les trois
cycles de l’école primaire. 11



2. PRESENTATION DES SEQUENCES MENEES EN BIOLOGIE ET SCIENCES
PHYSIQUES.

2.1. Les sujets d’étude et les niveaux de classe associés. 14

2.2. Objectifs scientifiques et langagiers. Construction des séquences
en vue des objectifs et élaboration d’outils d’analyse. 14

2.2.1. Objectifs et constructions des séquences en cycle 1 14
a) « Les 5 sens et en particulier l’odorat » en PS et MS. 14
b) « Solide-liquide » en GS. 16

2.2.2. Objectifs et construction de la séquence en cycle 2 :
« l’origine des aliments : végétale ou animale » en CP. 17

2.2.3. Objectifs et construction des séquences en cycle 3. 17
3a) « Les familles d’aliments » en CE2. 17
b). « Les microbes » en classe à plusieurs niveaux : CE2-CM1-CM2. 18

3. ANALYSE DES SEQUENCES SOUS L’ANGLE DES INTERACTIONS
ENTRE ACTIVITES SCIENTIFIQUES ET MAITRISE DE LA LANGUE
DANS LA CONSTRUCTION DES APPRENTISSAGES. 20


3.1. Interactions entre apprentissages langagiers
et apprentissages scientifiques au cycle 1. 20

3.2 Interactions entre activités scientifiques
et maîtrise de la langue au cycle 2. 26

3.3 Interactions entre activités scientifiques et maîtrise de la langue au cycle 3.

3.3.1. les familles d’aliments en CE2. 28
3.3.2. Microbiologie en Cycle 3. 29

a) Les différents types de productions d’écrits au cours de la démarche. 29
b) les activités de lecture au cours de la démarche scientifique. 32




CONCLUSION 34


BIBLIOGRAPHIE 5


ANNEXES











4


INTRODUCTION




« La maîtrise de la langue, clef d’accès à la vie et à la liberté de réflexion est au cœur des
1apprentissages» . En effet, l’accès à une bonne maîtrise de la langue est une condition essentielle
de la réussite scolaire et au-delà, de la réussite sociale : la maîtrise de la langue est donc
1 2l’objectif premier de l’école primaire , et les langages sont la priorité de l’école maternelle
comme le précise le Bulletin Officiel spécial du 21.octobre 1999. Déjà, en 1992, les Instructions
Officielles avançaient que les instruments classiques tels que manuels ou fichiers, ne pouvaient
suffire dans ce domaine et qu’il convenait donc de les compléter avec des situations de
découverte et d’explicitation. En 1995, les Instructions Officielles insistent sur le fait que la
maîtrise de la langue doit s’élaborer progressivement en se fondant sur l’ensemble des
1disciplines .

Parallèlement, le plan de rénovation de l’enseignement des sciences en France, paru au Bulletin
Officiel du 15 juin 2000, stipule que le développement de la culture scientifique est lui aussi un
3enjeu majeur pour la société .

A partir de ces deux priorités, les questions suivantes peuvent être posées : comment les activités
scientifiques peuvent-elles concourir à la maîtrise de la langue tant orale qu’écrite? Comment la
pratique de la langue orale ou écrite participe-t-elle à la construction des connaissances et
compétences en sciences ?

Pour tenter de répondre à ces questions, il convient dans un premier temps de faire le point sur
les évolutions concernant l’enseignement des sciences et les interactions entre apprentissages
scientifiques et apprentissages langagiers, en liaison avec les Instructions Officielles et les
travaux de recherche. Dans une seconde partie seront présentées différentes séquences menées
dans le but d’associer apprentissage de la langue et apprentissages scientifiques. Dans une
troisième partie, à travers l’analyse de ces séquences et des productions orales ou écrites des
élèves, on tentera d’établir un bilan des situations mises en place.





1 Ministère de l’Education Nationale. 1995. Programmes de l’école primaire.
2 Minist’iionale. 1992. La maîtrise de la langue à l’école.
3 Ministère de l’Education Nationale. 2000. Bulletin Officiel N°23 du 15 juin 2000.
51. APPRENTISSAGES SCIENTIFIQUES ET APPRENTISSAGES
LANGAGIERS : ETAT DES LIEUX.

1.1 Evolutions des Instructions Officielles sur l’interdisciplinarité français-
sciences.

4- 1923-1957 : Les Instructions Officielles de 1923 à 1957, comme le rappelle DUCANCEL
distinguent soigneusement les diverses matières d’enseignement. Les disciplines scientifiques et
le Français visent ensemble à apprendre à penser et à raisonner juste, mais les premières sont
subordonnées au Français.

- 1977-78 : Le rapport entre Français et Sciences semble s’inverser puisque les Instructions
Officielles de cette période précisent que les activités scientifiques offrent des occasions, des
situations et des motivations pour l’exercice des savoirs instrumentaux. Chacune des disciplines
a certes des caractéristiques spécifiques mais la relation entre elles est interdisciplinaire et non de
4subordination .

- 1995 : Les Instructions Officielles insistent sur le fait que les activités scientifiques aident
l’élève à organiser un ensemble de compétences et de connaissances qui lui permettront de
comprendre le monde et d’agir sur lui et que ces activités sont aussi dans le domaine de la langue
le support de nouveaux apprentissages. L’élève, par la mise en œuvre de certains aspects de la
démarche scientifique apprend ainsi à formuler des questions, à proposer des solutions
raisonnées à partir d’observations, de mises en relations de données et d’exploitations de
documents. Il utilise pour ces travaux divers modes de communication et de représentation:
1écrits, dessins, schémas, graphiques . En ce qui concerne la pratique de la langue orale, le maître
met en place des situations dans lesquelles les élèves s’exercent à décrire, expliquer, questionner,
justifier, et commencent à argumenter. En ce qui concerne la pratique de la langue &#

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents