Cours TL3 lycée Saint Exupéry Page

Cours TL3 lycée Saint Exupéry Page

-

Documents
8 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Niveau: Secondaire, Lycée
Cours TL3 lycée Saint Exupéry, 2011/2012 Page 1 1 Le Monde en 1945 Introduction : Pour bien comprendre ce chapitre, il faut connaître les grandes phases de la Seconde Guerre mondiale = voir résumé complémentaire fourni en cours+ corrigé du premier devoir d'histoire. A retenir : La SGM prend fin le 8 mai 1945 en Europe, qui fut le théâtre principal du conflit, mais il ne faut pas oublier le conflit en Asie : il prend fin dans cette zone seulement le 2 septembre 1945, après que le Japon ait définitivement capitulé C'est un conflit total, qui a duré près de 6 ans, le bilan est très lourd et malgré cela l'espoir d'un monde nouveau est toutefois là. Problématique : Quel est le bilan de cette guerre ? Quels sont les nouveaux équilibres géopolitiques de l'après guerre? Dans la notion de bilan = il faut prendre en compte le bilan humain / économique/ politique / Ce chapitre est court, mais indispensable pour comprendre la suite. I.Du sang, des larmes et des ruines : La 2GM a un bilan humain effroyable, l'expression vient d'un discours du début de la guerre de Churchill « du sang et des larmes » ; à la fin de la guerre, on a du sang et des ruines en plus.

  • grave période de doutes dans la conscience humaine

  • découverte progressive de l'univers concentrationnaire

  • surtout crime contre l'humanité

  • conséquences morales

  • idée de science et de l'idée de progrès

  • choc de la découverte des camps

  • doutes existentiels


Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 25
Langue Français
Signaler un problème
Cours TL3 lycée Saint Exupéry, 2011/2012
Page 1
1
Le Monde en 1945
Introduction :
Pour bien comprendre ce chapitre, il faut connaître les grandes phases de la Seconde
Guerre mondiale = voir résumé complémentaire fourni en cours+ corrigé du premier
devoir d’histoire.
A retenir :
La SGM prend fin le 8 mai 1945 en Europe, qui fut le théâtre principal du conflit, mais il
ne faut pas oublier le conflit en Asie : il prend fin dans cette zone seulement le 2
septembre 1945, après que le Japon ait définitivement capitulé
C'est un conflit total, qui a duré près de 6 ans, le bilan est très lourd et malgré cela
l'espoir d'un monde nouveau est toutefois là.
Problématique :
Quel est le bilan de cette guerre ?
Quels sont les nouveaux équilibres géopolitiques de l'après guerre?
Dans la notion de bilan = il faut prendre en compte le bilan humain / économique/
politique /
Ce chapitre est court, mais indispensable pour comprendre la suite.
I.Du sang, des larmes et des ruines :
La 2GM a un bilan humain effroyable, l'expression vient d'un discours du début de la
guerre de Churchill «
du sang et des larmes
» ; à la fin de la guerre, on a du sang et des
ruines en plus.
A) Le bilan humain :
1. Tout d'abord les chiffres :
Cours TL3 lycée Saint Exupéry, 2011/2012
Page 2
2
50 à 60 millions de morts
durant ce conflit, on a tendance aujourd'hui à alourdir le
bilan, en particulier en tenant compte des décès dans l'est de l'Europe. C'est le conflit le
plus meurtrier dans l'histoire de l'humanité.
Plusieurs pays sont très touchés :
l'Urss
a près de 20 millions de morts,
la Chine
plus de
15 millions,
la Pologne
est pratiquement détruite,
la France
quant à elle a un bilan
relativement moyen dans le continent européen.
La Pologne a ainsi perdu près de 15 % de sa population. / L'Allemagne, 10 %.
Cette surmortalité touche avant les hommes jeunes, ce qui entame le dynamisme
démographique / La France compte 600 000 morts, les EU 300 000.
Il faut ajouter aux morts directes les morts indirectes
2.Pourquoi un tel bilan ?
Il y a plusieurs raisons à ces chiffres jamais connus jusqu'à présent.
LA SGM est une guerre totale et c'est la principale raison =voir corrigé du premier
devoir.
En conséquence tout le monde participe au conflit, et on a pour la première fois plus de
morts civiles que de morts militaires.
rationnements qui entraînent des famines
bombardements,
qui
détruisent
de
nombreuses
populations
civiles :
bombardement de Dresde en 1945
, près de 100 000 morts.
Bombardements atomiques d'Hiroshima et Nagasaki
= c'est dans l'immédiat
après guerre l'événement le plus traumatique, avant même la guerre
d'extermination. C'est la conséquence du projet Manhattan, qui est lancé par
Roosevelt en 1942, les crédits militaires sont illimités, le but est de se doter très
vite d'une bombe atomique ; le 6août, Hiroshima, avec près de 70 000 victimes
directes / 9 à Nagasaki , avec 80 000 morts directes.
Pourquoi une telle tactique ?
Cours TL3 lycée Saint Exupéry, 2011/2012
Page 3
3
Mais la principale raison est que cette guerre est une guerre idéologique, et qu'on
emploie des moyens d'exterminations.
mise au point de l'extermination des juifs d'Europe, des Tziganes et de
certaines populations slaves
. La guerre devient plus meurtrière à partir de juin
1941 = pour les populations juives, près de 6 millions de personnes sont mortes.
Le Japon qui occupe une bonne partie de l'Asie orientale = en Chine, nombreux
massacres comme à Nankin, dès avant 1939, et aussi des camps avec l'œuvre de
l'unité 731.
Cela explique aussi la notion de
responsabilité collective
qui naît après 1945.
B. Le bilan matériel :
Si rien n'est plus important que le bilan humain, il faut aussi parler du bilan matériel qui
a la particularité de créer des conséquences à plus long terme.
La durée du conflit et la violence ont en effet laissé des traces durables.
L'usage des bombardements et de l'artillerie explique les destructions massives = villes
détruites, usines, transports, économies. L'Urss a perdu ainsi ¾ des usines, certaines
villes sont totalement détruites, comme Berlin, les villes du littoral de la France, les pays
occupés ont été spoliés au service de l'Allemagne. C'est dans de nombreux endroits l'
« année zéro »
cf. films de Rosselini « Allemagne année zéro » / « voleur de bicyclette » de de Sica.
Le cinéma et la littérature pour mieux comprendre :
Il y a le rationnement = politique de limitation de la consommation organisée par les
autorités d'un pays en raison du manque de nourriture.
C'est en effet toute l'économie de nombreux pays qui est dévastée. S'il y a des
phénomènes de pénurie, il y a aussi automatiquement des phénomènes de marché noir
Cours TL3 lycée Saint Exupéry, 2011/2012
Page 4
4
et d'inflation. Les Etats sont de plus très endettés. On doit faire appel aux EU pour aider
à la relance économique.
Les PIB / PNB ont chuté entre le début de la guerre et la fin : Allemagne de ¾, la France
un peu moins de la moitié .
C.Conséquences morales et politiques :
1.
les doutes existentiels :
1945 marque un grave période de doutes dans la conscience humaine (cf. en
philosophie) . On s'interroge sur l'homme et sur les composantes de l'humanité (cf. le
problème de Dieu = comment a-t-il pu laisser faire cela ?)
L'Occident s'interroge sur ce qu'il a fait, ce qu'il est devenu ; on doute de l'idée de
science et de l'idée de progrès
Des nations sont divisées / il y a l'utilisation de l'arme atomique / on s'interroge sur les
techniques de guerre contestables. Mais c'est la découverte progressive de l'univers
concentrationnaire et aussi le projet d'extermination qui est le plus difficile à admettre
pour les survivants.
2.
Le choc de la découverte des camps :
Cette découverte est progressive, en fonction des informations, mais aussi du retour des
survivants, il y a de très nombreuses confusions, mais l'impact est dans un premier
temps terrifiant.
C'est une découverte progressive (cf. chapitre sur la France où cette question est
abordée plus en détails)
3.
Juger les responsables :
Pour les vainqueurs, il est primordial de juger les nazis et les Japonais. Cela passa
par l'organisation de procès.
procès de Nuremberg
: il se tient de novembre 1945 à Octobre 1946 pour juger
les responsables allemands : c'est un tribunal interallié qui juge des crimes de
guerre, i/e la violation des lois de la guerre / surtout crime contre l'humanité, qui
est une notion juridique créée à cette date = actes inhumains contre une
population civile, crimes imprescriptibles
On utilise le terme de « génocide » qui est élaboré par R.Lemkin, qui désigne la
volonté d'exterminer un groupe ethnique de façon délibérée et systématique.
Procès de Tokyo
= il se tient de mai 1946 à novembre 1948, mais il ne se passe
pas de la même façon.
Cours TL3 lycée Saint Exupéry, 2011/2012
Page 5
5
= espoirs malgré tout d'un monde nouveau. On veut aller au delà des traumatismes.
Pourquoi de tels chocs? C'est la conséquence de la guerre totale:
définition de la guerre totale
: terme désignant une guerre sans limites, qui a
engagé toutes les forces militaires, mais aussi économiques, morales, politiques
et toutes les ressources d'un pays. La SGM est le premier exemple d'une telle
mobilisation, dont le but est la victoire, qui doit passer pour la chute totale d'un
des deux combattants.
II)
L'espoir d'un monde nouveau :
Même si le monde est détruit, les survivants veulent dans un mouvement parallèle
espérer d'un monde nouveau, sans trop de faiblesses, basé sur de nouveaux principes, et
surtout qui permette d'éviter une nouvelle destruction du monde (on a peur d'un conflit
nucléaire généralisé).
On associe dans cette logique plusieurs phénomènes : paix, démocratie, droits de
l'homme et prospérité économique.
A) Organiser la paix dans le monde :
1.
les principes :
Les principes ont été établi durant la SGM : il y a tout d'abord la charte de l'Atlantique,
qui est une déclaration commune entre les EU et la GB en août 1941 = condamnation du
nazisme et appel à sa destruction. Elle énonce de plus les nouveaux principes : respect
des règles démocratiques / droit des peuples à disposer d'eux mêmes / abandon de
toute politique impérialiste.
a)
Régler le problème de la guerre :
Pour régler les problèmes de la guerre, et mettre en place le monde nouveau, les alliés
organisent de grandes conférences, qui abordent les problèmes à venir.
conférence de Yalta
: elle a lieu en Crimée, entre le 4-11 février 1945 =
Roosevelt ; Churchill ; Staline. Le but est de prévoir la suite du conflit : élections
libres en Allemagne ; organisme international pour garantir la paix ; ce n'est pas
qu'on se répartit le monde futur, mais on tient compte de l'Urss et de la présence
de l'Armée rouge, qui est là dans l'est de l'Europe.
Conférence de Potsdam
: 17 juillet-2 aout 1945; c'est la première conférence
après la victoire en Europe = Churchill puis Attlee / Staline / Truman. Le but est
Cours TL3 lycée Saint Exupéry, 2011/2012
Page 6
6
de déterminer quel doit être le sort de l'Allemagne = on la partage en 4 zones,
dont il faut dénazifier la population, démanteler les grands groupes industriels.
On tente de régler des questions de frontière = le cas de la Pologne par exemple.
Les acteurs du règlement du conflit :
b)
Un nouvel organisme politique pour éviter une nouvelle
guerre :
L'ONU naît officiellement le 26 juin 1945, lors de la signature de la charte de San
Francisco. Elle succède à la SDN et veut éviter les erreurs du passé. La nouvelle structure
vise à défendre le droit des peuples à disposer d'eux mêmes. L'organe directeur =
conseil de sécurité avec les 5 grands vainqueurs, chacun a un droit de veto sur les
décisions les plus importantes. Ce conseil de sécurité peut décider de l'envoi d'une force
militaire = casques bleus. Il y a de plus un secrétaire général et une assemblée générale
(pour le moment 51 pays fondateurs)
Un des premiers actes importants : déclaration universelle des droits de l'Homme en
1948.
Cette nouvelle institut
ion ne peut fonctionner que s’i
l y a accord des 5 membres
permanents.
B. Réaménager l'économie mondiale :
On part d'un constat simple : le protectionnisme a entraîné la guerre ; donc il faut mettre
en place partout le libre échange .Pour que le monde soit prospère, il faut aussi garantir
le développement économique.Là encore, il y a des principes + des réalisations.
1.
Les principes :
Cours TL3 lycée Saint Exupéry, 2011/2012
Page 7
7
C'est lors de la conférence de
Bretton Woods
que cela est établi (juillet 1944, New
Hampshire, aux EU ). Il y a 45 pays alliés, avec des représentants soviétiques, et on met
en avant les thèses libérales = libre concurrence peut elle seule garantir la prospérité et
la croissance, donc la paix entre les nations. On prévoit des organes qui mettront en
place cela. Position forte du dollar.
2.
Les réalisations
Il y a tout d'abord la mise en place du FMI, fonds monétaire international, qui est
un organisme de l’
ONU = son rôle est de mettre en place des règles communes=
instauration de parités fixes ( + / - 1 % ) entre les monnaies, interdiction de
dévaluer sans autorisation . Le but est d'éviter les crises et de fournir de l'aide
aux pays en difficulté. Chaque pays contribue au FMI et peut avoir des prêts pour
aider son économie.
Cela permet la mise en place du SMI : c'est à dire le « gold exchange standard », la
monnaie de référence est convertible en or (sachant que les EU , c'est 60 % des
stocks)
Voir schéma :
le système est complété par le GATT :
General Agreement on Tariffs and Trade
i/e
accord général sur les tarifs et commerce. C'est aussi dépendant de l'ONU : son
but est d'instaurer des règles communes pour les échanges, afin de garantir la
libre concurrence et d'empêcher le dérèglement des marchés. Le GATT est refusé
par l'Urss. Il est signé par 23 pays qui représentent 80 % du marché mondial.
Pour garantir la libre concurrence = baisse des droits de douane.
L'économie a créé des tensions, ce qui montre que le nouveau monde n'est pas basé sur
la paix.
Cours TL3 lycée Saint Exupéry, 2011/2012
Page 8
8
C)
De nouvelles puissances et des tensions en
gestation :
1. L'Europe est affaiblie :
Bien que libérée, l'Europe a du mal à retrouver son indépendance politique et financière.
Son influence dans le monde est de plus contestée.
Le déclin de l'Europe a débuté avec la 1GM, mais 1945 l'accentue. Le territoire est divisé,
avec E / O.
Certains pays sont eux mêmes divisés, d'autres s'enferment dans des guerres civiles.
RU et France : sont certes dans le camp des vainqueurs, mais très affaiblis et
dépendent de l'aide us. Pbe de l'influence dans leurs territoires coloniaux.
Italie, Allemagne, Autriche : perte de l'empire pour l'Italie, sort un peu particulier
; par contre Allemagne et Italie n'ont pas du tout d'existence propre.
2. Deux nouveaux grands :
EU
: prestige du vainqueur, arsenal militaire, GIs, ouest de l'Europe, atouts peu de
destructions, la guerre a dopé son économie. L'armée a des bases dans le monde
entier, ils sont les créanciers du monde ; la culture se diffuse
Urss
: Staline, prestige du communisme, armée rouge, libérateurs, force.
On parle alors de superpuissance = ils ont des modèles, des atouts, comme l'arme
nucléaire. Mais aussi des divergences.
Conclusion : vers des tensions naissantes ? Le Monde entre 1945 et 1947 entre dans une
nouvelle perspective :
A retenir :