DES PISTES POUR UNE EXPLOITATION MUSICALE DU FILM GOSHU Nadia fontaine CPEM

-

Français
7 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Niveau: Secondaire, Lycée
A/ Un film traversé par «La pastorale» de Beethoven B/ Les autres musiques présentes dans le film C/ Quatre leçons pour apprendre à devenir un vrai musicien A. Un film traversé par la musique de Beethoven Tout au long du film «Gauche le violoncelliste», on entend des des extraits plus ou moins longs des 5 mouvements de la symphonie «La pastorale». POUR L'HISTOIRE DES ARTS : ? Ludvig van Beethoven (1770-1827) : Grand compositeur allemand qui fait basculer la musique du style classique au style romantique. Il a composé de très nombreuses oeuvres musicales dont ses 9 symphonies (Certaines portent un nom : Le destin, L'héroïque, La pastorale). Sa bibliographie et ses oeuvres : • Un site : • Un document pour la classe (livre + CD) : Les grands compositeurs et leurs oeuvres - Editions Fuzeau (*) - collection Mélomaniac ? La symphonie : C'est une composition musicale en plusieurs parties (3 à 8 mouvements, mais le plus souvent 4), destinée à être jouée par un orchestre symphonique, c'est à dire un orchestre pouvant produire une multitude de timbres et d'effets différents. ? Les instruments de l'orchestre symphonique : d'une quinzaine de musiciens à la période baroque, l'orchestre symphonique s'est enrichi au fil des siècles et de l'évolution des compositions musicales pour aller jusqu'à une centaine de musiciens au cours de la période romantique.

  • jeu musical

  • orchestre

  • beethoven pour la nature

  • découverte en découverte

  • mouvement

  • instrument

  • superposition sonore

  • document indispensable pour la classe


Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 89
Langue Français
Signaler un problème

DES PISTES POUR UNE EXPLOITATION MUSICALE DU FILM «GAUCHE LE VIOLONCELLISTE»
Nadia fontaine - CPEM 33
A/ Un film traversé par «La pastorale» de Beethoven
B/ Les autres musiques présentes dans le film
C/ Quatre leçons pour apprendre à devenir un vrai musicien
A. Un film traversé par la musique de Beethoven
Tout au long du film «Gauche le violoncelliste», on entend des des extraits plus ou moins longs des 5
mouvements de la symphonie «La pastorale».
POUR L’HISTOIRE DES ARTS :
➠ Ludvig van Beethoven (1770-1827) : Grand compositeur allemand qui fait basculer la musique du style classique au
style romantique.
Il a composé de très nombreuses oeuvres musicales dont ses 9 symphonies (Certaines portent un nom : Le destin,
L’héroïque, La pastorale).
Sa bibliographie et ses oeuvres :
Un site : http://www.lvbeethoven.com/Bio/Biographie.html•
Un document pour la classe (livre + CD) : Les grands compositeurs et leurs oeuvres - Editions Fuzeau (*) - •
collection Mélomaniac
➠ La symphonie : C’est une composition musicale en plusieurs parties (3 à 8 mouvements, mais le plus souvent 4),
destinée à être jouée par un orchestre symphonique, c’est à dire un orchestre pouvant produire une multitude de
timbres et d’effets différents.
➠ Les instruments de l’orchestre symphonique : d’une quinzaine de musiciens à la période baroque, l’orchestre
symphonique s’est enrichi au fil des siècles et de l’évolution des compositions musicales pour aller jusqu’à une
centaine de musiciens au cours de la période romantique. Ces musiciens sont dirigés par un chef d’orchestre qui
garantit la précision musicale et l’équilibre entre les pupitres, mais aussi la cohérence de l’interprétation collective en
insufflant un esprit commun...
Un document indispensable pour la classe (livre, illustrations + CD) : Le monde des instruments des origines à •
nos jours - Editions Fuzeau (*) - collection Mélomaniac
Quelques sites avec images, vidéos et sons :•
https://sites.google.com/site/edumusicalegdetrez/Home/classes-de-6eme/sequence-1-les-instruments-de-l-
orchestre-symphonique
https://www.youtube.com/watch?v=Ku3TRcjLpyY&feature=player_embedded
http://www.artsalive.ca/fr/mus/instrumentlab/
DECOUVRIR LA SYMPHONIE N° 6 «LA PASTORALE» - Créée à Vienne en 1808
C’est l’amour qu’avait Beethoven pour la nature et la campagne qui lui inspire cette symphonie.
Tous les étés, il s’installait dans un des village près de Vienne où il vivait et se promenait à travers champs et forêts.
Parfois, il s’asseyait sur un banc ou se couchait au bord d’un ruisseau. Il restait là longtemps laissant libre cours à ses
pensées et à son inspiration.
« Que je suis heureux, dès que je peux errer dans le taillis, dans les forêts, parmi les arbres, les herbes, les rochers !
Aucun homme ne saurait aimer la campagne autant que moi » déclarait Ludwig van Beethoven.
La symphonie n°6 est conçue en 5 mouvements (ou parties) dont les trois derniers sont enchaînés. Ce sont 5
tableaux champêtres (d’où son nom de «pastorale») qui décrivent la nature et la vie à la campagne.
Chaque mouvement porte un titre évocateur donné par le compositeur lui-même.
1 DES PISTES POUR UNE EXPLOITATION MUSICALE DU FILM «GAUCHE LE VIOLONCELLISTE»
Nadia fontaine - CPEM 33
1er mouvement : « Eveil d’impressions joyeuses en arrivant à la campagne » - allegro ma non troppo
☛CD1 - Extrait entendu dans le film
>> Après la séquence de la rencontre avec le chat, une journée défile : Goshu jardine jusqu’à l’heure de la
répétition (déroulant-8)
Ecoute subjective : «Ce qu’on ressent, ce qu’on imagine…»
• C’est une promenade dans la nature
• Musique au caractère simple et joyeux
• On s’imagine gambadant dans les herbes folles, au milieu des papillons, allant de découverte en découverte..
Ecoute objective : «Ce qu’on entend, ce qui saute aux oreilles»
• On peut repérer un motif mélodique ☛CD2 - On entend ce thème 3 fois de suite (hautbois / clarinette +cor /
cordes)
Le mouvement est construit sur ce motif mélodique inspiré d’un air populaire de Bohème - Toute la partie
centrale exploite une petite cellule rythmique dérivée de ce thème.
• Le paramètre d’intensité est mis en jeu : variations des nuances fortes ou faibles, quelques crescendos;
☛CD3 - Comparer avec cet extrait de War requiem (B. Britten - 1962) dans lequel le paramètre d’intensité
est également mis en jeu.
Expérimenter, s’approprier, prolonger :
Chanter le thème sur une phrase ☛CD4. Voir exemple sur la partition du thème (*1)•
Vivre en classe le paramètre d’intensité : parler, dire une comptine, chanter doucement (faible, retenu), fort (à •
pleine voix, jamais crié!), de plus en plus fort (crescendo), de plus en plus faible (decrescendo) - utiliser les
gestes du chef d’orchestre pour diriger les variations d’intensité (espace horizontal - mains plus ou moins
écartées, bras plus ou moins près du corps)
Un jeu musical pour vivre le paramètre d’intensité : «Le cache-tympan»•
Situation : Un enfant X sort provisoirement pendant qu’un objet est caché par le groupe
Consigne : L’enfant X doit retrouver l’objet ; pour l’aider, le groupe joue plus ou moins fort, selon que X s’approche ou s’éloigne de l’objet caché. On
commence à jouer dès que X rentre.
Objectif : acquérir la conscience du paramètre d’intensité, maîtriser et adapter son geste instrumental à l’intention sonore
Remarque : Dans le jeu de cache-tympan, quand l’objet est trouvé, c’est le groupe qui a gagné (on a bien joué !).
Difficulté : Maîtriser son geste pour faire entendre les variations d’intensité (crescendo et decrescendo) / Respecter la consigne : le but n’est pas de
faire perdre celui qui cherche mais de « réussir avec lui ».
2ème mouvement : « Scène au bord du ruisseau » - Andante molto moto
☛ Extraits entendu dans le film
☛CD5 :
>> Après la séquence de l’orage et de la répétition, le soir tombe et Goshu rentre chez lui. (déroulant-4)
☛CD6 :
>> La musique jouée par Gauche pour guérir le souriceau(déroulant-21)
Ecoute subjective :
• Longue et douce méditation au bord du ruisseau
• On entend le mouvement ondoyant de l’eau, les oiseaux, les murmures de la nature ...
Ecoute objective :
• Sur une trame faite d’ondulations régulières des cordes, le thème mélodique ( ☛CD7) se développe aux
violons, puis aux bois
• Dans la coda (fin du mouvement), le compositeur a cherché à illustrer 3 chants d’oiseaux : le rossignol (flûte),
la caille (hautbois) et le coucou (clarinette) ☛CD8 : coda du 2ème mouvement / ☛CD9 pour comparer :
enregistrements d’un rossignol, d’une caille et d’un coucou
Expérimenter, s’approprier, prolonger :
Découvrir et imiter des chants d’oiseaux (écoute d’environnements sonores de la campagne ou de la forêt, •
réels ou enregistrés / jeux vocaux
Ecouter les compositeurs que les chants d’oiseaux ou d’autres animaux ont inspirés : •
Le chant des oiseaux - Clément Janequin (1528) ☛CD10
Le ballet des poussins dans leur coque - Moussorgsky (1874) ☛CD11
Personnage aux longues oreilles (extrait du carnaval des animaux) - St Saens (1888) ☛CD12
Le vol du bourdon - Korsakov (1888) ☛CD13
Le duo des chats - Rossini (1825) ☛http://www.youtube.com/watch?v=PjGrY4vW7cc&feature=player_detailpage
2 DES PISTES POUR UNE EXPLOITATION MUSICALE DU FILM «GAUCHE LE VIOLONCELLISTE»
Nadia fontaine - CPEM 33
3ème mouvement : « Réunion joyeuse de paysans » - allegro
☛ Extraits entendus dans le film
☛CD14
>> Après les bruits d’insectes et de vent, plans sur la campagne, les badauds sur un pont, les nuages
menaçants. (déroulant-1)
☛CD15 (correspond à partie A ci-dessous)
>> Après la fuite du coucou, Goshu se réveille alors que le soleil est déjà haut dans le ciel. Il est en retard pour la
répétition de l’orchestre. Il se dêpêche. (déroulant-13)
☛CD16
>> La répétition qui suit (déroulant-14)
☛CD17 : extrait plus long pour écoute musicale :
Ecoute subjective :
• Une assemblée qui s’amuse, de plus en plus animée et joyeuse
• Des enfants qui jouent, des femmes et des hommes qui discutent et dansent, des personnages rustiques qui
boivent et rient bruyamment...
Ecoute objective :
• Un scherzo (composition de caractère divertissant, sur des rythmes de danse populaire) en 2 parties A et B :
- A = un thème léger et dansant joué au hautbois (ponctué par le basson), à la clarinette puis au cor
- B = un thème qui sonne fortissimo comme une marche lourde et grossière
Expérimenter, s’approprier, prolonger :
Sensation de la pulsation sur ☛CD17 : Vivre en déplacement les parties A et B (un déplacement différent pour •
chaque partie - ex : sautillé ou marche joyeuse sur A / marche lourde sur B)
Découvrir la famille des instruments à vent : vrais instruments (à la faveur de rencontres dans la classe : des •
instrumentistes dans les familles, dans l’école de musique voisine, à la faveur d’une sortie au concert, d’une
manifestation musicale) / images et enregistrements sonores (internet, films, photos, documentaires, CD…) -
voir les références données plus haut
Reconnaître les timbres des instruments à vent jouant dans la partie A : ☛CD15 •
Le haubois accompagné ☛CD18 par le basson ☛CD19
La clarinette ☛CD20
Le cor ☛CD21
Un jeu musical pour discriminer des timbres : «Le béret mineur»•
Situation : Deux séries identiques d’instruments (exemples : grenouilles, guiros, cloches, œufs, tambourins, claves) sont donnés à deux groupes
d’enfants, placés en deux lignes parallèles dos à dos ou en ronde dos tourné.
Consigne : « On joue quand on entend le même instrument que le sien résonner ou quand on est pointé du doigt par le meneur - on s’arrête de
jouer quand le meneur dit «stop» ou quand on est touché de nouveau. »
Objectif : conscience du paramètre « timbre », discriminer des timbres de plus en plus proches
Difficulté : ne pas jouer, attendre son tour / être concentré
Evolution : sons de plus en plus proches / le meneur déclenche plusieurs sons simultanément / le meneur est un enfant
4ème mouvement : «Orage et tempête» (s’enchaîne au 3ème mouvement) - allegro
☛CD22 : Extrait entendu dans le film
>> Des premiers signes de l’orage au déluge puis à la répétition de l’orchestre pendant l’orage. (déroulant-1et 2)
Ecoute subjective :
• Quelque chose qui gronde dans le lointain, enfle, puis explose
• Une musique sombre, violente et angoissante
• Un déferlement, on dirait l’apocalypse
• Quelques accalmies et les éléments se déchaînent de plus belle
• Une tension qui va croissante, jusqu’à l’apogée
• On imagine les premières gouttes de pluie, le ciel qui s’assombrit, les coups de tonnerre, les éclairs qui
déchirent le ciel, les trombes d’eau qui s’abattent sur le sol ...
Ecoute objective :
• Au début, sur un trémolo en sourdine des cordes graves, les violons jouent en notes piquées.
• Soudain, l’orchestre tout entier, se déchaine, de façon saisissante : cuivres puissants, trémolos des cordes
dans le grave, longues notes aiguës de la petite flûte, roulements de timbales,
• Grand crescendo général et oppositions d’intensité (pianisimi ou fortissimi soudains)
• Mouvements mélodiques montant vers les aigus ou en vagues tournoyantes.
3 DES PISTES POUR UNE EXPLOITATION MUSICALE DU FILM «GAUCHE LE VIOLONCELLISTE»
Nadia fontaine - CPEM 33
Expérimenter, s’approprier, prolonger :
Repérer les procédés utilisés pour donner les effets désirés de violence et tension : •
- Choix de timbres (cuivres, timbales = instruments puissants/ petite flûte = aigus saisissants)
- Jeu sur la densité (intervention de tous les instruments, masse orchestrale)
- Jeu sur le paramètre d’intensité (crescendo, oppositions piano/forte, accents, nuance fortissimo)
- Jeu sur la hauteur (mouvements montants et descendants, montées progressives vers les aigus)
- Jeu sur la durée (longues notes aiguës, longs accords, notes répétées pour entretenir la masse
sonore, rythmes de notes rapides, coups brefs)
- Modes de jeu (trémolos, trilles, roulements)
Repérer les procédés utilisés pour donner les effets désirés de violence et tension : •
Ecouter un autre exemple d’«orage» traduit en musique : •
- «Orage» dans «l’été» ( Les 4 saisons) - Vivaldi ☛CD23
Ecouter d’autres tentatives d’imitation de la nature, des atmosphères, des paysages sonores créés par les •
musiciens :
Lever du jour - Ravel (1906) ☛CD24 -
Constellations - Bobby Previte (2001) ☛CD25-
Créer des paysages sonores de la nature en classe : •
se donner un thème (calme après l’orage / au bord de la mer / par une belle nuit d’été / tremblement de ➡
terre / quand le ruisseau devint fleuve / promenade à la campagne / dans la forêt…)
Explorer les mots en relation avec le thème, inventer des histoires, imaginer des séquences ➡
Explorer la voix, des corps sonores, des instruments pour faire des choix de timbres, de couleurs qui ➡
vont illustrer les mots ou séquences choisis
S’entraîner à produire les sons ou les séquences sonores de façon «juste» (en fonction de l’effet ➡
attendu - ajuster son geste vocal ou instrumental - jouer avec les paramètres du son)
Organiser ces sons ou séquences sonores en s’aidant de la trame de l’histoire ou des séquences ➡
retenues (les sons se succèdent, dialoguent, se superposent, s’opposent, s’accumulent, se répètent,
surgissent, disparaissent, s’installent…)
5ème mouvement : «Chant pastoral : sentiments de contentement et de reconnaissance après
l’orage» (s’enchaine au 4ème mouvement) - allegretto
☛ Extraits entendus dans le film
☛CD26
>> Après la séquence avec les souris, sur les plans de la campagne jusqu’à la ville où se déroulera le concert,
puis le concert lui-même (déroulant-23)
☛CD27
>> Tout le générique de fin
Ecoute subjective :
• Mélodie sereine et apaisante qui prend peu à peu un caractère majestueux
• ...
Ecoute objective :
• On entend un thème mélodique (inspiré d’un chant suisse servant à rassembler les troupeaux dans les
alpages) dont la présentation varie. ☛CD28
Les éléments de variation :
- Le timbre : il est joué par des pupitres d’instruments différents (les violons, puis les altis et puis tout
l’orchestre.
- L’accompagnement de la mélodie
Expérimenter, exploiter, s’approprier :
Mémoriser et chanter le thème ☛CD28 / inventer des paroles - Voir exemple sur la partition ci-dessous(*2)•
Ecouter un autre exemple de «thème et variation du thème» et chercher ce qui varie : •
L’Arlésienne-Marche des rois - Bizet ☛CD29
Chercher des façons de varier l’interprétation d’une comptine ou d’une chanson •
jouer sur les paramètres des sons : plus fort, moins fort, plus lent, plus rapide, plus aigu, plus grave, des -
timbres ou voix différentes
le partage des rôles : différents groupes, solo/tutti, dialogue, -
un accompagnement : ostinato vocal ou avec des petites percussions, superposition sonore (sons -
vocaux ou instrumentaux)
4 DES PISTES POUR UNE EXPLOITATION MUSICALE DU FILM «GAUCHE LE VIOLONCELLISTE»
Nadia fontaine - CPEM 33
*1) Partition de la mélodie du thème du 1er mouvement :
*2) Partition de la mélodie du thème du 5ème mouvement :
COMMENTAIRES ECRITS PAR HECTOR BERLIOZ (compositeur romantique) SUR LES DIFFERENTS
MOUVEMENTS DE LA PASTORALE :
1- « ...Les pâtres commencent à circuler dans les champs, avec leur allure nonchalante, leurs pipeaux qu’on
entend au loin et tout près; de ravissantes phrases vous caressent délicieusement comme la brise parfumée
du matin ; des vols ou plutôt des essaims d’oiseaux babillards passent en bruissant sur votre tête, et de temps
en temps l’atmosphère semble chargée de vapeurs; de grands nuages viennent cacher le soleil, puis tout à
coup ils se dissipent et laissent tomber d’aplomb sur les champs et les bois des torrents d’une éblouissante
lumière ».
2- « Cette Scène au bord de la rivière est une Contemplation... L’auteur a sans doute créé cet admirable
mouvement, couché dans l’herbe, les yeux au ciel, l’oreille au vent, fasciné par mille et mille doux reflets de
sons et de lumière, regardant et écoutant à la fois les petites vagues blanches, scintillantes du ruisseau, se
brisant avec un léger bruit sur les cailloux du rivage... ».
3- « Le poète nous amène à présent au milieu d’une Réunion joyeuse de paysans. On danse, on rit, avec
modération d’abord; la musette fait entendre un gai refrain, accompagné d’un basson qui ne sait faire que
deux notes…La danse s’anime, devient folle, bruyante. Le rythme change; un air grossier à deux temps
annonce l’arrivée des montagnards aux lourds sabots; ... tout se mêle, s’entraîne; les cheveux des femmes
commencent à voler sur leurs épaules... ».
4- « ...Écoutez, écoutez ces rafales de vent chargées de pluie, ces sourds grondements des basses, le
sifflement aigu des petites flûtes qui nous annoncent une horrible tempête sur le point d’éclater; l’ouragan
s’approche, grossit; un immense trait chromatique, parti des hauteurs de l’instrumentation, vient fouiller
jusqu’aux dernières profondeurs de l’orchestre, y accroche les basses, les entraîne avec lui et remonte en
frémissant comme un tourbillon qui renverse tout sur son passage. Alors les trombones éclatent, le tonnerre
des timbales redouble de violence; ce n’est plus de la pluie, du vent, c’est un cataclysme épouvantable, le
déluge universel, la fin du monde... ».
5- « La symphonie est terminée par l’Action de grâces des paysans après le retour du beau temps. Tout alors
redevient riant, les pâtres reparaissent, se répondent sur la montagne en rappelant leurs troupeaux dispersés;
le ciel est serein; les torrents s’écoulent peu à peu; le calme renaît, et, avec lui, renaissent les chants agrestes
dont la douce mélodie repose l’âme ébranlée l’horreur magnifique du tableau précédent ».
5 DES PISTES POUR UNE EXPLOITATION MUSICALE DU FILM «GAUCHE LE VIOLONCELLISTE»
Nadia fontaine - CPEM 33
B. Les autres musiques présentes dans le film
Musique du japon
➠ Une chanson d’enfant : warebe-ûta, «Le chant des étoiles» - Kenji Miyazawa
>> Dans le générique de début (dérolant-0)
➠ Un chant traditionnel
>> Après le concert, quand tous les musiciens se retrouvent à l’auberge (déroulant-27)
➠ Découvrir des musiques de la culture japonaise ou d’autres cultures asiatiques
>> Un document pour l’école (livre + CD) : Terre de musiques - Editions Fuzeau (*)
Des compositions de Michio Mamiya (compositeur japonais de musique contemporaine)
➠ La chasse au tigre
>> Dans la séquence avec le chat (dérolant-6)
>> pendant le concert, c’est le morceau que Gauche joue en bis
➠ le joyeux cocher
>> Dans la séquence avec le tanuki (dérolant-16)
Extrait de «La vie parisienne» - opérette d’Offenbach
>> Dans la séquence au cinéma muet (déroulant-9)
C. Quatre leçons pour apprendre à devenir un vrai musicien
A côté de la nature, une autre thématique du film est l’apprentissage du musicien, comme métaphore de
l’apprentissage de la vie.
Gauche est un musicien non accompli qui subit les remontrances du chef d’orchestre et se fait mal voir par
ses collègues.
Il joue sans âme et sans connexion avec l’orchestre.
Ce sont les animaux qui vont lui apprendre à évoluer.
➠ Le chat apprend à Gauche à utiliser la musique pour exprimer ses émotions.
➠ En classe, c’est jouer avec les sentiments pour faire varier et rendre plus expressive la production sonore
vocale ou instrumentale des élèves (Exemples de jeux vocaux : faire un HA d’admiration, un HO
d’étonnement, un HE autoritaire, un HI de peur… )
➠ Le coucou apprend à Gauche à trouver la «note juste».
➠ En classe, c’est apprendre des chansons aux élèves, leur apprendre à écouter des mélodies pour les
reproduire; c’est insister sur l’écoute attentive avant la reproduction du modèle , faire pratiquer l’écoute
intérieure / C’est aussi apprendre aux élèves à écouter leurs productions et à les critiquer, à comparer
plusieurs interprétations pour choisir celle qui est le mieux réussie (pratique de l’enregistrement, mise en
situation d’auditeurs par ½ classe)
➠ Le blaireau apprend à Gauche à écouter ses partenaires pour jouer en rythme.
➠ En classe, c’est pratiquer des activités collectives qui impliquent l’écoute mutuelle : chanter, jouer ensemble, à
l’unisson, en rythme; chanter des chansons avec partage des rôles et superpositions (ostinatos, canons
simples); accompagner des chansons avec des rythmes simples, mais aussi, danser ensemble, suivre la
pulsation du groupe…
➠ Les souris apprennent à Gauche à donner sa musique avec générosité.
➠ En classe, c’est apprendre aux élèves à offrir leur musique : chanter, danser, jouer pour les autres, en prenant
en compte sa posture, son attitude, son envie de faire le mieux possible pour que les spectateurs aient du
plaisir; c’est apprendre aux élèves dans toute activité à donner le meilleur d’eux même...
6 DES PISTES POUR UNE EXPLOITATION MUSICALE DU FILM «GAUCHE LE VIOLONCELLISTE»
Nadia fontaine - CPEM 33
COMPLEMENTS : (Voir aussi les informations données dans le livret vert d’école et Cinéma p. 33-34)
1/ MUSIQUE D’ECRAN / MUSIQUE DE FOSSE
La musique d'écran est celle qui émane d'une source présente dans le film. Exemple : les répétitions
de l'orchestre.
La musique de fosse est celle ajoutée au film pour créer une ambiance ou illustrer une scène.
Exemples : paysage de la campagne, déchaînement de l'orage.
Dans le film, le statut de la musique bascule en permanence entre musique de fosse et musique
d’écran. Exemples : le 4ème mouvement de «la pastorale» illustre le déchaînement des éléments puis
est entendue comme la musique jouée réellement par l’orchestre qui répète. / L’extrait de «la vie
parisienne» d’Offenbach est jouée réellement par l’orchestre qui accompagne le film muet, puis
devient soutien sonore de la scène qui vient perturber la séance de cinéma.
2/ ORGANISATION DES SEQUENCES MUSICALES
1. Kenji Miyazawa : warabe-ûta, Le chant du tour des étoiles >> générique de début

2. Réunion joyeuse de paysans (fin du 3ème mouvement)
☛CD14 (après bruits d’insectes et du vent, campagne, badauds sur un pont, nuages menaçants)
3. Orage, tempête (4ème mouvement)
☛CD22 (des premières gouttes à la répétition pendant l’orage)

4. Scènes au bord du ruisseau (2ème mouvement)
☛CD5 (Le soir tombe, Goshu rentre chez lui)
5. Michio Mamiya : Chasse au tigre en Inde
>> entrée du chat - Goshu apprend à exprimer ses sentiments en musique
6. Eveil d'impressions joyeuses en arrivant à la campagne (1er mouvement)
☛CD1 (une journée défile, Goshu jardine)
7. Jacques Offenbach : opérette, La Vie Parisienne
>> dans un cinéma de quartier - de la musique d’écran à la musique de fosse
8. Exercice du coucou - Entrée de l’oiseau
>> Goshu apprend à trouver la note juste
9. Scènes au bord du ruisseau (fin du 2ème mouvement-oiseaux)
☛CD8 (l’oiseau vient de s’enfuir, Goshu s’endort sur le sol tandis que le jour se lève)
10. Réunion joyeuse de paysans (3ème mouvement)
☛CD15 (Goshu est réveillé par le soleil, il en retard)
11. Réunion joyeuse de paysans (fin du 3ème mouvement)
☛CD16 (La répétition commence)
12. Michio Mamiya : Le joyeux cocher
>> entrée du Taniki - Goshu apprend à jouer en rythme en harmonie avec les autres
13. Chant des bergers du mouvement 5 au violoncelle
>> Goshu répète chez lui - entrée des souris - G apprend à jouer avec générosité
14. Scènes au bord d’un ruisseau (début du 2ème mouvement)
☛CD6 (pour guérir le souriceau qui s’est introduit dans le violoncelle)
15. Sentiments de contentement et de reconnaissance après l'orage (final du 5ème mouvement)
☛CD26 (à l’aube, les souris sont parties, plans de la campagne à la salle de concert : on arrive au final)
16. Michio Mamiya : Chasse au tigre en Inde
>> Le public a acclamé Goshu qui joue un bis en se rappelant toutes les leçons
données par les animaux
17. Chant traditionnel japonais
>> pour fêter le succès, tout le monde est invité au restaurant
18. Sentiment de reconnaissance après l’orage (5ème mouvement)
☛CD27 (fin du film et générique, évocation de tout ce qui s’est passé)
7