Groupe d'études Société d'information et vie privée

-

Français
10 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Niveau: Secondaire, Lycée

  • mémoire


- Groupe d'études Société d'information et vie privée. 1 CHAPITRE 6 La culture proprement européenne au sein de la culture occidentale Raymond POLIN Ce texte a été rédigé en 1999, par l'auteur, sous forme de communication au groupe «Société d'information et vie privée » et à sa demande. Le groupe souhaitait une réflexion de base permettant de mieux comprendre la différence entre les notions de vie privée en Europe et aux États-Unis, et surtout entre les principes orientant les solutions de protection de la vie privée. Raymond Polin situe ce besoin de vie privée dans l'exercice des libertés et dans la dignité humaine, qui sont dans la tradition de l'humanisme occidental. Depuis trente siècles se sont accumulées, venant des lointaines régions de l'Est, dans cette petite péninsule hirsute extrême-occidentale de l'Asie, ces populations qui ont progressivement formé l'Europe de nos jours, une Europe entourée de mers, dont les frontières terrestres s'étendent à l'est plus ou moins aussi loin que la religion chrétienne, jusqu'aux territoires où règne la religion orthodoxe. Car l'Europe est d'abord, jusqu'à nos jours, une culture constituée par des valeurs judéo- chrétiennes, appelée par des valeurs grecques, modelée, transmise, par des valeurs romaines, influencée par le droit romain et par des traditions germaniques. Cette culture européenne commune est mise en œuvre, dans sa longue histoire, par des communautés politiques aux sous- cultures originales, exprimées dans plusieurs langues d'origine essentiellement indo- européenne, et par des mœurs, par des coutumes,

  • liberté

  • principe moral

  • surtout entre les principes orientant les solutions de protection de la vie privée

  • egalité

  • appel au respect réciproque de la liberté d'expression entre citoyens raisonnables

  • vie privée

  • besoin de vie privée dans l'exercice des libertés et dans la dignité humaine


Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 70
Langue Français
Signaler un problème
http://asmp.fr - Groupe dÕÈtudes SociÈtÈ dÕinformation et vie privÈe.
CHAPITRE 6
La culture proprement europÈenne
au sein de la culture occidentale
Raymond POLIN
Ce texte a ÈtÈ rÈdigÈ en 1999, par l'auteur, sous forme de communication au groupe ´SociÈtÈ d'information et vie privÈe ª et ‡ sa demande. Le groupe souhaitait une rÈflexion de base permettant de mieux comprendre la diffÈrence entre les notions de vie privÈe en Europe et aux …tats-Unis, et surtout entre les principes orientant les solutions de protection de la vie privÈe. Raymond Polin situe ce besoin de vie privÈe dans l'exercice des libertÈs et dans la dignitÈ humaine, qui sont dans la tradition de l'humanisme occidental.
Depuis trente siËcles se sont accumulÈes, venant des lointaines rÈgions de l'Est, dans cette petite pÈninsule hirsute extrÍme-occidentale de l'Asie, ces populations qui ont progressivement formÈ l'Europe de nos jours, une Europe entourÈe de mers, dont les frontiËres terrestres s'Ètendent ‡ l'est plus ou moins aussi loin que la religion chrÈtienne, jusqu'aux territoires o˘ rËgne la religion orthodoxe.
Car l'Europe est d'abord, jusqu'‡ nos jours, une culture constituÈe par des valeurs judÈo- chrÈtiennes, appelÈe par des valeurs grecques, modelÈe, transmise, par des valeurs romaines, influencÈe par le droit romain et par des traditions germaniques. Cette culture europÈenne commune est mise en Ïuvre, dans sa longue histoire, par des communautÈs politiques aux sous- cultures originales, exprimÈes dans plusieurs langues d'origine essentiellement indo- europÈenne, et par des mÏurs, par des coutumes, par des Ïuvres et des arts qui sont propres ‡ chacune d'entre elles, mais qui, toutes, expriment ‡ leur faÁon cette culture europÈenne majeure dans une sorte d'ÏcumÈnisme culturel, une culture qui exprime fondamentalement une certaine conception de l'homme, un humanisme. Depuis deux ou trois siËcles, des communautÈs politiques ont formÈ des nations, et ont ainsi pris conscience et affirmÈ politiquement, leurs propres cultures nationales.
1