La culture légitime humaniste le patrimoine des grandes œuvres ne se confondent pas avec la culture au sens ethnologique et sociologique c'est en tendu Le mot a perdu en compréhension ce qu'il a gagné en extension et on est pris de vertige parfois en considérant que tout peut être culture Le tout est cul turel remplacerait il le tout est politique de jadis Il nous paraît vain d'établir des barrières d'empêcher la circulation entre tous ces sens Vain et erroné Au contraire il s'agit de construire des passerelles des ponts ou de mettre en évi dence ceux qui existent déjà Il est clair que contrairement une vision éthérée et aristocratique ça circule entre formes nobles et populaires entre culture et cultures Donnons quelques exemples

Documents
5 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Niveau: Secondaire, Lycée
La culture légitime, humaniste, le patrimoine des grandes œuvres, ne se confondent pas avec la « culture » au sens ethnologique et sociologique, c'est en- tendu. Le mot a perdu en compréhension ce qu'il a gagné en extension et on est pris de vertige parfois en considérant que tout peut être « culture ». Le tout est cul- turel remplacerait-il le tout est politique de jadis ? Il nous paraît vain d'établir des barrières, d'empêcher la circulation entre tous ces sens. Vain et erroné. Au contraire, il s'agit de construire des passerelles, des ponts, ou de mettre en évi- dence ceux qui existent déjà. Il est clair que, contrairement à une vision éthérée et aristocratique, « ça circule » entre formes « nobles » et populaires, entre culture et cultures. Donnons quelques exemples : – la musique savante a souvent réutilisé des airs populaires, a tiré parti de formes traditionnelles, telles les danses (que l'on pense à J.-S. Bach ou à J. Brahms). Il existe bien un fonds commun à la musique occidentale, contrai- rement à ce que pensent bien souvent les élèves ; – les grands romanciers ont emprunté bien des procédés à des genres « infra- littéraires », tel le feuilleton. Balzac n'est pas si loin, d'un certain point de vue, de Ponson du Terrail, et ses romans sont aussi inspirés d'une matrice que l'on re- trouve à l'œuvre aujourd'hui dans la série télévisée ou le roman de quatre sous.

  • contact des approches multiples de la musique

  • importance de la culture

  • musique occidentale

  • culture

  • mondes de la culture et de l'école

  • populaire

  • culture populaire au moyen âge


Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 29
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Voir chapitre III, fiches 2, 4, 7, 8, 10, 20, 21, 22, 23, 25, 26.
La culture légitime, humaniste, le patrimoine des grandes œuvres, ne se confondent pas avec la « culture » au sens ethnologique et sociologique, c’est en-tendu. Le mot a perdu en compréhension ce qu’il a gagné en extension et on est pris de vertige parfois en considérant que tout peut être « culture ». Letout est cul-turelremplacerait-il letout est politique? Il nous paraît vain d’établir desde jadis barrières, d’empêcher la circulation entre tous ces sens. Vain et erroné. Au contraire, il s’agit de construire des passerelles, des ponts, ou de mettre en évi-dence ceux qui existent déjà. Il est clair que, contrairement à une vision éthérée et aristocratique, « ça circule » entre formes « nobles » et populaires, entre culture et cultures. Donnons quelques exemples: – la musique savante a souvent réutilisé des airs populaires, a tiré parti de formes traditionnelles, telles les danses (que l’on pense à J.-S.Bach ou à J. Brahms). Il existe bien un fonds commun à la musique occidentale, contrai-rement à ce que pensent bien souvent les élèves; – les grands romanciers ont emprunté bien des procédés à des genres « infra-littéraires », tel le feuilleton. Balzac n’est pas si loin, d’un certain point de vue, de Ponson du Terrail, et ses romans sont aussi inspirés d’une matrice que l’on re-trouve à l’œuvre aujourd’hui dans la série télévisée ou le roman de quatre sous. Les procédés de suspense sont communs à des auteurs nobles comme à des écritures alimentaires. Umberto Eco, dans son savoureux essai,De Superman au 14 Surhomme ,relativise les frontières entre grands romans et romans populaires, et évoque, dans son non moins savoureux roman partiellement autobiogra-
14. Grasset,2003.