Consultation statistique avec le logiciel
12 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Consultation statistique avec le logiciel

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
12 pages
Français

Description

Consultation statistique avec le logiciel C'est quoi la correction de continuite de Yates ? J.R. Lobry Quelques exercices de coloriage sous une courbe pour expliquer la correction de continuite de Yates. Ou l'on demontre que Pierre- Simon Laplace est coupable de plagiat par anticipation. 1 Introduction On rencontrait souvent1 mention de la correction de continuite de Yates [3] dans , par exemple dans les tests du ?2 de chisq.test() (cf. figure 1). C'est assez simple a comprendre, mais il faut commencer par apprendre a colorier sous une courbe dans . 2 Colorier sous une courbe On represente la fonction y = sinx entre 0 et 6pi : x <- seq(from = 0, to = 3 * 2 * pi, length = 1000) y <- sin(x) par(cex = 1.5) plot(x, y, type = l, las = 1, ylab = sin(x), xlab = x, main = y = sin(x), xaxt = n) abline(h = 0, col = grey(0.5)) axis(side = 1, at = (0:6) * pi, label = expression(0, pi, 2 * pi, 3 * pi, 4 * pi, 5 * pi, 6 * pi)) 1ceci n'est plus vrai dans les versions actuelles de , la qualite de la documentation d'un logiciel libre est

  • distribution continue

  • courbe

  • consultation statistique avec le logiciel

  • distribution binomiale

  • loi normale de moyenne µ et d'ecart

  • surface sous la courbe de la loi normale


Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 45
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Exrait

Consultation statistique avec le logiciel Cestquoilacorrectiondecontinuit´edeYates? J.R. Lobry
Quelques exercices de coloriage sous une courbe pour expliquer la correctiondecontinuite´deYates.Ou`lond´emontrequePierre-Simon Laplace est coupable de plagiat par anticipation.
1 Introduction On rencontrait souvent 1 mentiondelacorrectiondecontinuite´deYates[3] dans , par exemple dans les tests du χ 2 de chisq.test() ( cf. figure 1). C’est assezsimplea`comprendre,maisilfautcommencerparapprendre`acolorier sous une courbe dans .
2 Colorier sous une courbe Onrepr´esentelafonction y = sin x entre 0 et 6 π : x <- seq(from = 0, to = 3 * 2 * pi, length = 1000) y <- sin(x) par(cex = 1.5) plot(x, y, type = "l", las = 1, ylab = "sin(x)", xlab = "x", main = "y = sin(x)", xaxt = "n") abline(h = 0, col = grey(0.5)) axis(side = 1, at = (0:6) * pi, label = expression(0, pi, 2 * pi, 3 * pi, 4 * pi, 5 * pi, 6 * pi)) 1 cecinestplusvraidanslesversionsactuellesde,laqualit´edeladocumentationdun logiciel libre est inegalable. ´
Fig. 1Copied´ecrandunepartiedelapage222de[3].
1
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Livres Livres
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents