30 dicembre 2009
11 pages
Français

30 dicembre 2009

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
11 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

  • fiche - matière potentielle : biographiques
  • cours - matière potentielle : l' année
  • cours - matière potentielle : formation
  • exposé
Agenzia Fides “Palazzo di Propaganda Fide” - 00120 Città del Vaticano - tel. 06 69880115 - fax 06 69880107 - E-mail: 30 décembre 2011 SPECIAL FIDES LISTE DES OPERATEURS PASTORAUX EVEQUES, PRETRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES ET LAÏCS, TUÉS EN 2011 « Comme dans l'antiquité, aujourd'hui aussi l'adhésion sincère à l'Evangile peut requérir le sacrifice de la vie et de nombreux chrétiens dans différentes régions du monde sont exposés à la persécution, et parfois au martyre ».
  • blessures au cou
  • laïcs
  • pays d'origine afrique
  • district de kandhamal
  • membre de la pastorale sociale
  • diocésaines
  • diocésains
  • fides - agencia fides - fides
  • diocèse
  • prêtre
  • prêtres
  • églises
  • église
  • eglise

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 37
Langue Français

Exrait

30 décembre 2011 SPECIAL FIDES LISTE DES OPERATEURS PASTORAUX EVEQUES, PRETRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES ET LAÏCS, TUÉS EN 2011«Comme dans l’antiquité, aujourd’hui aussi l’adhésion sincère à l’Evangile peut requérir le sacrifice de la vieet de nombreux chrétiens dans différentes régions du monde sont exposés à la persécution, et parfois au martyre ». (Pape Benoît XVI, Angélus du 26 décembre 2011)
Agenzia Fides “Palazzo di Propaganda Fide”06 69880107  Email: fides@fides.va 00120 Città del Vaticano  tel. 06 69880115  fax
FIDES SERVICE  FIDESDIENST  AGENCE FIDES  AGENZIA FIDES  AGENCIA FIDES  FIDES SERVICEFIDESDIENST LES OPERATEURSPASTORAUX TUÉS DURANT L’ANNÉE2011 Cité du Vatican (Agence Fides)Comme d’habitude, l’Agence Fides publie encettefin d’année la liste des opérateurs pastoraux qui ont perdu la vie de façon violente au cours des 12 derniers mois. D’après les informationsen notre possession, 26 opérateurs pastoraux ont été tués au cours del’année 2011,soit un de plus que l’année précédente: 18 prêtres, 4 religieuses et 3 laïcs.Pour la troisième année consécutive, figure au premier plan, avec un nombre de morts extrêmement élevé, l’AMERIQUE, qui a vu être versé le sang de13 prêtres et 2 laïcs. Elle est suivie parl’AFRIQUE où ont perdu la vie de manière violente 6 opérateurs pastoraux : 2 prêtres, 3 religieuses et un laïc puis par l’ASIE où ont trouvé la mort 2 prêtres, 1 religieuse et 1 laïc. Enfin l’EUROPE a, cette année, enregistré la mort violente d’un prêtre.Certains ont été victimes de la violence contre laquelle ils combattaient ou de la disponibilité à aider les autres en mettant au second plan leur propre sécurité. Cette année encore, nombreux ont été les opérateurs tués dansle cadre de tentatives de vols à main armée ou d’enlèvements ayant connu une fin tragique, après avoir été surpris à leur domicile par des bandits ou par des jeunes désoeuvrés qu’ils avaient dans certains cas aidé précédemment, et qui se trouvaient à la recherche d’un butin facile. D’autres encore ont été éliminés parce qu’au nom du Christ, ils opposaient l’amour à la haine, l’espérance au désespoir, le dialogue à l’opposition violente, le droit à l’abus.Le 26 décembre, fête liturgique du premier martyr, Saint Etienne, le Pape Benoît XVI a rappelé lors de l’Angelus: «Comme dans l’antiquité, aujourd’hui aussi l’adhésion sincère à l’Evangile peut requérir le sacrifice de la vie et de nombreux chrétiens dans différentes régions du monde sont exposés à la persécution, et parfois au martyre. Mais le Seigneur nous rappelle que « celui qui aura tenu bon jusqu'au bout sera sauvé » (Mt10,22) ». Les brèves notices biographiques de ces frères et sœurs tués nous font comprendre combien ils ont professé «l’adhésion sincère à l’Evangile» non seulement en paroles mais au travers du témoignage de leur vie, dans des situations de souffrance, de pauvreté, de tension, de violence… sans discriminations d’aucun genre mais dans le seul but d’annoncer le Christ et son Evangile, de rendre concret l’amour du Père et de promouvoir intégralement l’homme et tout homme.« La véritable imitation du Christ, c’est l’amour» a encore déclaré le SaintPère le 26 décembre. Cela a certainement constitué la règle de vie de Sœur Angelina, assassiné au Soudan du Sud par des guérilleros de l’Armée de Résistance du Seigneur (LRA) alors qu’elle apportait des aides sanitaires aux réfugiés mais aussi de María Elizabeth Macías Castro, du Mouvement laïc scalabrinien de Nuevo Lardo (Mexique) qui travaillait dans un journal et s’occupait de l’assistance aux migrants, enlevée et tuée par des trafiquants de drogue. Cela est aussi vrai pour le Père Fausto Tentorio, missionnaire italien de l’Institut pontifical des Missions étrangères (IPME/PIME), curé à Mindanao (sud des Philippines) qui a dédié sa vie au service de l’alphabétisation et du développement des indigènes, ou encore pour le laïc Rabindra Parichha, assassiné en Orissa (est de l’Inde): ancien catéchiste itinérant, il était très actif dans le domaine légal et en tant que promoteur des droits humains.
Le comptage de Fides ne concerne pas seulement les missionnairesad gentesau sens strict, mais tous les opérateurspastoraux morts de façon violente. Nous n’utilisons pas de fait le terme « martyre », sauf dans son sens étymologique de « témoin », pour ne pas devancer le jugement que l’Église pourra éventuellement donner à certains d’entre eux, mais aussi à cause de la pauvreté des informations que, dans la majorité des cas, il est possible de recueillir sur leur vie et sur les circonstances mêmes de leur mort. A cet égard, nous notons,quelques jours avant la conclusion de l’année 2011, la reconnaissance de la validité du procès diocésain en vue de la béatification de 15 martyrs, missionnaires et catéc histes laïcs, tués au Laos « in odium Fidei» entre 1954 et 1970. Il s’agit de 5 missionnaires Oblats de Marie Immaculée (OMI), de 5 membres de la Société des Missions étrangères de Paris (MEP) et de 5 catéchistes laïcs laotiens.
2
FIDES SERVICE  FIDESDIENST  AGENCE FIDES  AGENZIA FIDES  AGENCIA FIDES  FIDES SERVICEFIDESDIENST Aux listes provisoires rédigées chaque année par l’Agence Fides, doit toujours être ajoutée la longue liste de ceux dont on aura jamais connaissance voire même dont on ne connaîtra jamais le nom et qui, dans tous les coins du globe, souffrent et paient de leur vie leur foi au Christ. Il s’agit de cette« nuée de soldats inconnus de la grande cause de Dieu» selon l’expression du Bienheureux Jean Paul II – qui va du Ministre pakistanais chargé des Minorités, Shahbaz Bhatti, premier catholique à accéder à cette charge, engagé en faveur de la coexistence pacifique des communautés religieuses de son pays et assassiné le 3 mars, au jeune nigérian qui assurait, près l’église de Sainte Thérèse d’Abuja, le service de surveillance pour protéger les lieux de culte le jour de Noël et qui a trouvé la mort avec 35 autres personnes dans un attentat.
PANORAMA PAR CONTINENTS AMERIQUE Sur le continent américain, ont été tués 15 opérateurs (13 prêtres et 2 laïcs) en Colombie (7), au Mexique (5), au Brésil (1), au Paraguay (1) et au Ni9caragua (1). EnColombie: le Père Rafael Reátiga Rojas et le Père Richard, ont trouvé la mort 6 prêtres et 1 laïc Armando Piffano Laguado, tués par balles par un tueur qui voyageait à bord de l’automobile des deux prêtres ; le Père Luis Carlos Orozco Cardona, mortellement blessé par un jeune armé qui a tiré sur lui dans la foule; le Père Gustavo Garcia, eudiste, assassiné dans la rue par un individu qui l’a agressé pour lui voler son téléphone portable ; le Père José Reinel Restrepo Idárraga, tué par des inconnus alorsqu’il se trouvait sur sa moto, volée avec d’autres objets appartenant au prêtre; le Père Gualberto Oviedo Arrieta, trouvé couvert de blessures au Presbytère de sa Paroisse. A la liste des prêtres, vient s’ajouter le laïc Luis Eduardo Garcia, membre de la Pastorale sociale, agressé par un groupe de guérilleros, enlevé puis assassiné. AuMexique: le Père Santos Sánchez Hernández, agressé par un, sont morts 4 prêtres et une laïque malfaiteur qui s’était introduit à son domicile probablement dans l’intentionde voler ; le Père Francisco Sánchez Durán,trouvé à l’église avec des blessures au cou, reçues peutêtre dans le cadre d’une tentative d’empêcher un vol à l’église; le Père Salvador Ruiz Enciso, enlevé et tué ; le Père Marco Antonio Duran Romero, tué dans une fusillade entre des militaires et un groupe armé. A cette liste, vient s’ajouter le nom de María Elizabeth Macías Castro, membre du Mouvement laïc scalabrinien qui travaillait dans un journal au contact des migrants et qui a été enlevée par un groupe de trafiquants de drogue et assassinée de manière barbare. AuBrésil, a été tué à son domicile le Père Romeu Drago. Son corps a ensuite été transporté à quelques 25 Km de distance et brûlé. AuParaguay, a trouvé la mort Mgr Julio César Alvarez. Son corps a été retrouvé dans sa chambre, pieds et mains liés, couverts de lésions et d’écorchures.AuNicaragua, a été enlevé et tué le Père Marlon Ernesto Pupiro García. AFRIQUE En Afrique, ont été tués 6 opérateurs pastoraux : 2 prêtres, 3 religieuses, 1 laïc. Les homicides ont eu lieu au Burundi (2) et en République démocratique du Congo, au Soudan du Sud, en Tunisie et au Kenya. EnTunisiea été tué le Père Marek Rybinski, missionnaire salésien dont le corps a été retrouvé dans une salle de l’école salésienne de Manouba. AuKenya,le Père Awuor Kisero a été agressé dans un quartier de la périphérie de la capitale kenyane. Touché au thorax par une arme tranchante, il n’a pas survécu à ses blessures.EnR.D. du Congo,SœurJeanne Yegmane a trouvé la mort dans une embuscade.AuSoudanduSud,a trouvé la mort Sœur Angelina, alors qu’elle portait des aides sanitaires aux réfugiés. AuBurundi,ont été tués Sœur Lukrecija Mamic, des «Servantes de la Charité » et Francesco Bazzani, bénévole, dans le cadre d’une tentative de vol à main armée.
3
FIDES SERVICE  FIDESDIENST  AGENCE FIDES  AGENZIA FIDES  AGENCIA FIDES  FIDES SERVICEFIDESDIENST ASIE En 2011, on enregistre en Asie la mort de 4 opérateurs pastoraux : 2 prêtres, une religieuse et un laïc. Ils ont trouvé la mort en Inde (3) et aux Philippines. EnInde, ont trouvé la mort le Père G. Amalan, tué dans sa chambrepar un jeune qui s’est enfui avec quelques roupies trouvées dans l’habitation; SœurValsha John, religieuse active parmi les pauvres, les marginalisés et les populations tribales, tuée à son domicile ; le catéchiste et militant laïc Rabindra Parichha, enlevé et tué. AuxPhilippines, a été tué le PèreFausto Tentorio, missionnaire de l’Institut pontifical des Missions étrangères (IPME/PIME), qui a dédié sa vie à l’alphabétisation et au développement des indigènes qualifiés de lumads. Il a été tué alors qu’il se rendait à une rencontre de prêtres. Deux hommes armés ont tiré à la tête et dans le dos. EUROPE En Espagne,le PèreRicardo Muñoz Juárez a été tué par des voleurs qui s’étaient introduits dans son habitation.FICHES BIOGRAPHIQUES ET CIRCONSTANCES DE CHAQUE MORT L’Agence Fides est reconnaissante envers tous ceux qui voudront signaler des mises à jour ou des corrections concernant cette liste ou celle des années précédentes. SœurYegmane, Jeanne congolaise de la Congrégation des Augustines (Ordre de Saint Augustin), de Dungu (RD Congo), a été tuée dans une embuscade routière le 15 janvier 2011. Les assaillants sont sortis de la forêt et ont ouvert le feu contre les véhicules en transit, tuant Sœur Yegmane. Après avoir arrêté les voitures, les bandits ont dérobé les passagers et incendié les véhicules, Après la conclusion de son mandat de Supérieure, Sœur Yegmane s’était spécialisée en ophtalmologie à Kinshasa. Elle était très active dans les soins aux malades et elle travaillait intensément depuis des mois en vue de la réalisation du Centre Ophtalmologique Siloe d’Isiro, destiné à assurer des soins à quelques 2 millions de personnes du district du Haut Huele. Voir Agence Fides 18/01/2011 Le 17 janvier 2011, a été tuée au Soudan du SudSœur Angelina, religieuse de l’institut local de Saint Augustin, 37 ans, du Diocèse de TomburaYambio (Soudan du Sud). La religieuse a été tuée par des guérilleros de la Lord’s Resistance Army (LRA) alors qu’elle portait des aides sanitaires aux réfugiés du Soudan du Sud.L’homicide vient s’inscrire dans la longue liste d’épisodes de violence et d’affrontements ayant lieu dans différents Etats entre les forces armées régulières du Soudan du Sud et des factions rebelles. Voir Agence Fides 08/04/2011 Le Père Rafael Reátiga Rojas,35 ans, Curé de la Cathédrale « Jesucristo Nuestra Paz » du Diocèse de Soacha (suffragant de Bogotà en Colombie) et lePèreRichard Armando Piffano Laguado,ans, 37 Curé de la Paroisse de « San Juan de La Cruz » de Ciudad Kennedy, ont été tués à Bogotà le 26 janvier 2011 au soir, dans un quartier de la périphérie sud de la capitale de la Colombie. L’assassin voyageait dans le même véhicule que les deux prêtres. Après avoir fait feu à la tête de l’un et au thorax de l’autre, provoquant leur mort immédiate, il est descendu de la voiture et a pris la fuite. Selon des témoins, quelqu’un l’attendait et l’a aidé à fuir.Voir Agence Fides 28/01/2011 Le Père Luis Carlos Orozco Cardona,26 ans, a été mortellement blessé à Rionegro (Antioquia), en Colombie au soir du 12 février 2011. Un jeune armé a tiré dans la foule, prenant pour cible le prêtre qui était Vicaire de la Cathédrale du Diocèse de SonsonRionegro. Le Père Orozco, grièvement blessé, a été transporté à l’hôpital mais y est décédé le 13 février 2011à l’aube malgré les efforts des médecins, alors
4
FIDES SERVICE  FIDESDIENST  AGENCE FIDES  AGENZIA FIDES  AGENCIA FIDES  FIDES SERVICEFIDESDIENST qu’il était soumis à une intervention chirurgicale. Après l’homicide, l’auteur du crime, un mineur, dont les motivations demeurent inconnues, a été arrêté. Le Père Orozco Cardona avait été ordonné prêtre moins d’un an auparavant, le 26 février 2010.Voir Agence Fides 16/02/2011 Le Père G. Amalan,54 ans, Secrétaire de la Commission pour la Famille du Diocèse de Palayamkottai au Tamil Nadu (sud de l’Inde) a été retrouvé sans vie dans sa chambre par le Vicairegénéral du Diocèse et par la police le 16 février 2011. Son corps était nu. Il avait les pieds et les mains liés et le cou brisé. L’auteur du crime, un jeune de 24 ans, a confessé et a été arrêté. Après avoir frappé le prêtre, il s’était éloigné en volant les quelques roupies se trouvant dans les poches du Père Amalan. Voir Agence Fides 19/02/2011 Le Père Marek Rybinski,missionnaire salésien (SDB) polonais, 33 ans, a été trouvé sans vie au matin du 18 février 2011 dans un local de l’école salésienne de Manouba (Tunisie). Selon la reconstruction faite par S.Exc. Mgr Maroun Elias Nimeh Lahham, Evêque de Tunis, le Père Rybinsk était sorti le 17 février vers midi, laissant sa voiture à la mission. Le lendemain, 18 février, son ordinateur avait été découvert allumé dans sa chambre. On pense donc que quelqu’un l’a fait appeler sous un prétexte pour le faire sortir et l’aurait enlevé pour le tuer le lendemain.Voir Agence Fides 19/02/2011 Le Père Romeu Dragoa été tué à son domicile, dans la ville de Montes Claros (MG), Brasilia, le 19 février 2011. Son corps a ensuite été transporté dans la zone de Janaúba, le long de la route nationale, à quelques 25 Km de son domicile, pour y être brûlé. De son habitation, ont été prélevés différents objets ainsi que sa voiture. Le coffre fort a été trouvé ouvert. Le prêtre, âgé de 56 ans, était responsable de la Communauté de NotreDame du Mont Carmel au sein de l’Archidiocèse deMontes Claros. Voir Agence Fides 26/02/2011 Le Père Santos Sánchez Hernández,Curé de San José in Mecapalapa, Puebla (Mexique) a été retrouvé mort au Presbytère, assassiné dans la nuit du 21 au 22 février 2011.Selon la note de l’Evêque de Tuxpan, S.Exc.Mgr Juan Navarro Castellanos, quelqu’un se serait introduit dans la maison du prêtre, très probablement pour le dérober et une fois découvert, l’a agressé avec une machette, lui provoquant de graves blessures qui en ont causé la mort. Le Père Santos, 43 ans, natif de la communauté de Pastoria, dans la commune de Chicontepec (Veracruz) était arrivé dans cette Paroisse le 24 juin 2010. Voir Agence Fides 24/02/2011 Mgr Julio César Alvarez,ans, depuis deux ans Curé de la Paroisse « Sagrado Corazón de Jesús » 47 de Villarrica, à 150 Km d’Asunción (Paraguay), a été tué dans son habitation aux premières heures du 14 avril 2011. Dans sa chambre, où le matin a été retrouvé le corps sans vie du prêtre, mort par étranglement, étaient évidentes les traces de lutte. Le cadavre était pieds et mains liés et présentait différents coups à la tête ainsi que des lésionset des écorchures. Il n’est pas exclu qu’il ait été victime d’une série de vols ayant eu lieu dans les Paroisses de Villarrica au cours de ces derniers mois. La veille, il avait retiré une somme d’argent pour acheter une nouvelle voiture.Voir Agence Fides15/04/2011Le Père Francisco Sánchez Durán,60 ans, aété tué à l’aube du 26 avril 2011, dans l’église El Patrocinio de San José, dans le quartier Educacion, de Coyoacán (dans le sud de la capitale mexicaine). Son corps a été retrouvé vers 09h30 locales avec des blessures au cou, provoquées par une arme tranchante. L’homicide pourrait avoir été la conclusion tragique d’un vol dans l’église après une lutte entre le prêtre et les voleurs. Voir Agence Fides 27/04/2011
5
FIDES SERVICE  FIDESDIENST  AGENCE FIDES  AGENZIA FIDES  AGENCIA FIDES  FIDES SERVICEFIDESDIENST Le Père Gustavo Garcia,Eudiste, 34 ans, a été assassiné à Bogotà (Colombie) par un individu qui l’a agressé pour lui voler son téléphone portable. La Congrégation de Jésus et MarieEudistesà laquelle il appartenait, a informé que le Père Gustavo García Bohórquez est décédé le 12 mai 2011 . Il attendait l’autobus lorsqu’un malfaiteur l’a grièvement blessé à l’aide d’un couteau pour le dérober. Transporté à l’hôpital dans un état très grave, il y est mort peu après son arrivée. Il était engagé avec l’Association « El Minuto de Dios » et exerçait le ministère de la prédication au sein de groupes de cette même association, dans les communautés paroissiales et dans les moyens de communication de masse. Il était également aumônier de l’Université Minuto de Dios de Bogotà et assistant de la Communauté des jeunes du Renouveau charismatique catholique. Voir Agence Fides 14/05/2011 Le Père Salvador Ruiz Enciso, mexicain, avait disparu de la Paroisse du « Divino Rostro de Jesus » (Tijuana, nord du Mexique, non loin de la frontière américaine) dont il était Curé. Lundi 23 mai 2011, la police a trouvé, dans un quartier proche de Tijuana, un corps pieds et poings liés, méconnaissable, qui a été soumis à l’examen de l’ADN. Par la suite, S.Exc. Mgr Romo Muñoz, Archevêque, a confirmé qu’il s’agissait du corps du prêtre disparu. Le Père Chavita, comme il était surnommé, était connu comme une personne simple et dévouée à son ministère. Il était devenu populaire pour avoir promu une « Messe de la famille » au cours de laquelle il se servait de marionnettes pourexpliquer l’Evangile aux plus petits.Voir Agence Fides 26/05/2011; 30/05/2011 Le Père Ricardo Muñoz Juárez, aumônier militaire en retraite, qui exerçait le ministère pastoral en qualité de collaborateur de l’église de la Caridad de Cartagena (Espagne) a été tué le 3 juin 2011 d’un coup à la tête donné à l’aide d’un objet contondant. Le corps du prêtre a été retrouvé dans son habitation. L’hypothèse faite est qu’un certain nombre de voleurs se seraient introduits dans la maison de la victime où vivait également la sœur du prêtre, âgée et handicapée. Une fois découverts, ils auraient frappé le Père Ricardo, le tuant. Voir Agence Fides 07/06/2011 Le Père Marco Antonio Duran Romero,prêtre diocésain mexicain, 48 ans, a été tué dans le cadre d’une fusillade ayant opposé des militaires à un groupe armé dans l’Etat mexicain deTamaulipas, à la frontière avec les EtatsUnis. Au début de l’aprèsmidi du vendredi 2 juillet 2011, le Père Marco Antonio se trouvait à bord de sa voiture, dans les environs de la Paroissedont il était Curé, lorsqu’il s’est retrouvé dans la fusillade. Atteint par un projectile, il a été transporté dans une clinique où il est mort peu après son arrivée. Voir Agence Fides 04/07/2011 Il 23 août, a été retrouvé le corps sans vie duPèreMarlon Ernesto Pupiro García,40 ans, Curé de la Paroisse de l’Immaculée Conception de la ville deLa Concepción, à Masaya (Nicaragua). Le prêtre avait disparu le 20 août. Tous les matins, le Père Marlon arrivait à temps pour ouvrir l’église.Le matin du 20 août, ne le voyant pas arriver, le sacristain a fait le trajet jusqu’à son habitation sans le trouver. ème Trois jours plus tard, son cadavre a été retrouvé au 16kilomètre de l’ancienne Route nationale en direction de Leon. Voir Agence Fides 24/08/2011; 29/08/2011 er Le Père José Reinel Restrepo Idárraga,36 ans, a été tué le 1 septembre 2011 sur une route reliant Mistrato a Bethléem d’Ombrie dans le département limitrophe de Risaralda (dans l’ouest de la Colombie, à quelques 200 Km de Bogotà). Le prêtre, Curé à Marmato, se trouvait sur sa moto lorsque des inconnus l’ont arrêté et ont ouvert le feu, le blessant mortellement. Les assaillants se sont enfuis en emportant la moto (qui a été retrouvée plus tard) et d’autres objets appartenant au prêtre.Voir Agence Fides 03/09/2011
6
FIDES SERVICE  FIDESDIENST  AGENCE FIDES  AGENZIA FIDES  AGENCIA FIDES  FIDES SERVICEFIDESDIENST Le Père Gualberto Oviedo Arrieta,34 ans, Curé de NotreDame du Carmel à Capurganá, dans le Diocèse d’Apartadó(Colombie) a été retrouvé à l’aube du 12 septembre 2011 couvert de blessures et de coupures au Presbytère de la Paroisse. Aucunacte de violence n’a été constaté à l’intérieur de la maison pas plus que n’a été enregistré un quelconque vol. Le meurtre a eu lieu à quelques heures de la conclusion de la « Semaine de la Paix » qui avait mobilisé les écoles, les universités et les institutions colombiennes sur ce thème si important dans le contexte national. Voir Agence Fides 13/09/2011 María Elizabeth Macías Castro,ans, connue comme Marisol au sein du Mouvement laïc 39 scalabrinien (MLS) de Nuevo Lardo (Mexique) travaillait dans un journal de Tamaulipas (Mexique). Elle a été enlevée le 22 septembre 2011 par un groupe de trafiquants de drogue de cette région frontalière. Après deux jours de recherche et de silence dramatique, son corps sans vie a été retrouvé dans une rue de la ville de Nuevo Laredo, horriblement mutilé. Marisol était membre du comité central du Mouvement laïc scalabrinien et travaillait à la maison du Migrant de Nuevo Laredo. Selon ceux qui l’ont connu, il s’agissait d’une «femme de foi et de grand engagement pour la justice ». Voir Agence Fides 26/09/2011 Le Père Awuor Kisero, a été agressé par quatre malfaiteurs au soir du 3 octobre 2011 alorsqu’il se trouvait dans le quartier de Dandora, à la périphérie de la capitale kenyane, Nairobi. Le Père James a été atteint au thorax par une arme tranchante. Secouru et transporté à la clinique de Kayole, sur le conseil des médecins, il a ensuite été transféré au Kenyatta National Hospital mais est décédé durant le transport. Voir Agence Fides 07/10/2011 Luis Eduardo Garcia, laïc,de la Pastorale sociale, responsable du groupe de Popayan membre (Colombie), a été assassiné au soir du dimanche 16 octobre 2011, alors qu’il se rendait dePopayan à El Tambo (Cauca). Il a été intercepté par un groupe de guérilleros, enlevé puis tué. Il travaillait au projet de « Réactivation sociale et culturelle » promu par le Secrétariat national de la Pastorale sociale qui assiste les personnes touchées par la vague de froid qui a frappé le pays. Il était également employé par la municipalité de sa ville natale, El Tambo, dans le cadre de ce projet. Il était connu au niveau local pour son dévouement et son action en faveur de ses concitoyens, de sa communauté et des victimes de cette catastrophe naturelle. Voir Agence Fides 19/10/2011 Le Père Fausto Tentorio, missionnairede l’Institut pontifical des missions étrangères (IPME/PIME), Curé d’Arakan Valley, dans la grande île de Mindanao (sud des Philippines), a été tué au matin du 17 octobre 2011 (entre 08h30 et 09h00 locales) devant sa Paroisse. Le missionnaire se rendait à une rencontre de prêtres du Diocèse de Kidapawan, lorsqu’il a été assailli par deux hommes armés qui ont tiré de sang froid à la tête et dans le dos. Transporté à l’hôpital, les médecins n’ont pu qu’en constater le décès. Le Père Tentorio s’occupait de la pastorale des populations tribales. Il a dédié sa vie au service de l’alphabétisation et du développement des indigènes qualifiés de lumads, et en particulier des tribus manobos. Il a mis sur pied des programmes de scolarisation, construit des réseaux d’adduction d’eau pour fournir de l’eau potable aux villages et aux champs, créant également des cours de formation. Le Père Tentorio, présent aux Philippine depuis 1978, oeuvrait dans le cadre du Diocèse de Kidapawan depuis 1980. Voir Agence Fides 17/10/2011 et sq. SœurValsha John,53 ans,indienne appartenant à la Congrégation des Sœurs de la Charité de Jésus et Marie, a été tuée dans la nuit du 15 novembre 2011 à son domicile, dans le village de Pachwara (district de Pakur) dans l’Etat du Jharhkand (nord de l’Inde). La religieuse exerçait son œuvre pastorale depuis 20 ans surtout au profit des pauvres, des marginalisés et des populations tribales du district de Pakur, sur
7
FIDES SERVICE  FIDESDIENST  AGENCE FIDES  AGENZIA FIDES  AGENCIA FIDES  FIDES SERVICEFIDESDIENST le territoire du Diocèse de Dumka. Le Père Nirmal Raj SJ, Provincial des Jésuites à Dumka a déclaré : «Sœur Valsha vivait avec les pauvres. Elle rendait son témoignage chrétien et les évangélisait, partageant leurs fatigues et leurs difficultés. Elle s’était surtout engagée dans la défense des indigènes en ce qui concerne l’aliénation de leur terre de la part des compagnies minières désireuses d’extraire du charbon. Cet engagement lui a coûté la vie ». La religieuse avait reçu à plusieurs reprises des menaces de la part de criminels qui l’avait défiée de lutter contre l’action de certaines compagnies mais les autorités publiques ont ignoré ses demandes d’aide et l’ont laissée sans protection.Voir Agence Fides 17/11/2011Sœur Lukrecija Mamic, croate, et Francesco Bazzani, bénévole italien,ont été tués au cours d’une tentative de vol à main armée survenue au soir du 27 novembre 2011 lorsqu’un certain nombre de malfaiteurs se sont introduits dans la maison des religieuses « Servantes de la Charité » de Kiremba, dans le nordouest du Burundi, non loin du grand hôpitaloù les religieuses travaillent. SœurLukrecija a été tuée de sang froid alors que le bénévole et une autre religieuse, Sœur Carla, ont été enlevés par les bandits qui, peu après, craignant un affrontement avec la police, les ont fait descendre de voiture, tuant de sang froid Francesco Bazzaniet blessant Sœur Carla qui a eu la force de réagiret a ainsi eu la vie sauve. Voir Agence Fides 28/11/2011Le catéchiste et militant catholiqueParichha, Rabindra ans, 47 a été tué en Orissa, Etat de l’est de l’Inde.Parichha oeuvrait dans le district de Kandhamal, théâtre des massacres antichrétiens de 2008 et partie intégrante du Diocèse de CuttackBhubaneswar, mais il a été tué alors qu’il se trouvait à Bhanjanagar, dans le Diocèse limitrophe de Berhampur, toujours dans l’Etat d’Orissa. L’homicide a eu lieu entre la soirée du 15 décembre 2011 et les premières heures de la matinée du 16. Le militant avait été appelé sur son téléphone portable par un voisin pour ne plus faire retour chez lui. Son épouse et ses enfants l’ont cherché et ont averti la police qui a retrouvé son cadavre le 16 décembre au matin. Parichhaavait la gorge tranchée et portait des blessures sur les mains et à hauteur de l’estomac. Parichha, ancien catéchiste itinérant de la Paroisse de NotreDame de la Médaille miraculeuse de Mondasore (dans le district de Kandhamal) travaillait depuis trois ans à l'Orissa Legal Aid Centre, soutenu par les églises chrétiennes de Kandhamalet était très actif en tant qu’homme de loi et militants des droits humains. Voir Agence Fides 16/12/2011
8
FIDES SERVICE  FIDESDIENST  AGENCE FIDES  AGENZIA FIDES  AGENCIA FIDES  FIDES SERVICEFIDESDIENST TABLEAU RÉCAPITULATIF DE L’ANNÉE 2011N° Prénom et Nom Nationalité Institut ou Diocèse Lieu et date de la mort 1. SœurJeanne Yegmane RD Congo Ordre de Saint Augustin Dungu (RD Congo)15/01 2. Sœur AngSoudan du Sudde Saint Augustin du Ordre elina Soudan 17/01 Sud 3. Père Rafael Reátiga Rojas Colombie Diocésain Bogotà (Colombie)26/01 4. Père Richard A. Piffano Colombie Diocésain Bogotà (Colombie)26/01 Laguado 5. Père Luis Carlos Orozco Colombie Diocésain Rionegro (Colombie)13/02 Cardona 6. Père G. Amalan Inde Diocésain Palayamkottai (Inde)16/02 7. Père Marek Rybinski Pologne Salésien (SDB) Manouba (Tunisie)18/02 8. Père Romeu Drago Brésil Diocésain Montes Claros (Brésil)19/02 9. Père Santos Sánchez Mexique Diocésain Mecapala (Mexique)2122/02 Hernández 10. Mgr Julio César Alvarez Paraguay Diocésain Villarrica (Paraguay)14/04 11. Père Francisco Sánchez Mexique Diocésain Mexico (Mexique)26/04 Durán 12. Père Gustavo Garcia Colombie Congrégation de Jésus et Bogotà (Colombie)12/05 MarieEudistes 13. Père Salvador Ruiz Enciso Mexique Diocésain Tijuana (Mexique)22/05 14. Père Ricardo Muñoz Juárez Espagne Diocésain Cartagena (Espagne)03/06 15. Père Marco Antonio Duran Mexique Diocésain Matamoros (Mexique)02/07 Romero 16. Père Marlon Ernesto Pupiro Nicaragua Diocésain Masaya (Nicaragua)23/08 García 17. Père José Reinel Restrepo Colombie Diocésain Risaralda (Colombie)01/09 Idárraga 18. Père Gualberto Oviedo Colombie Diocésain Capurganá (Colombie)12/09 Arrieta 19. María Elizabeth Macías Mexique Mouvement laïc Nuevo Laredo (Mexique)Castro scalabrinien 24/09 20. Père Awuor Kisero Kenya Diocésain Nairobi (Kenya)03/10 21 Luis Eduardo Garcia Colombie Laïc de la Pastorale Popayan (Colombie)16/10 sociale 22 Père Fausto Tentorio Italie PIME Mindanao (Philippines)17/10 23. SœurValsha John IndeSœurs de la Charité dePachwara (Inde)15/11 Jésus et Marie 24 Sœurde la Charité Croatie Servantes Kiremba (Burundi)Lukrecija Mamic 27/11 25 Francesco Bazzani Italie Bénévole laïc Kiremba (Burundi)27/11 26 Rabindra Parichha Inde Laïc Orissa (Inde)16/12
9
FIDES SERVICE  FIDESDIENST  AGENCE FIDES  AGENZIA FIDES  AGENCIA FIDES  FIDES SERVICEFIDESDIENST Etat religieuxPrêtres 18 (15 diocésains ; 1 SDB ; 1 PIME ; 1 Eudiste) Religieuses 4 (2 Ordre de Saint Augustin; 1 Sœur de la Charité de Jésus et Marie; 1 Servante de la Charité) Laïcs 4 Pays d’origineAfrique 3 (1 R.D. Congo ; 1 Soudan du Sud ; 1 Kenya) Amérique 15 (1 Brésil, 7 Colombie, 5 Mexique, 1 Paraguay, 1 Nicaragua) Asie 3 (3 Inde) Europe5 (2 Italie, 1 Espagne, 1 Croatie, 1 Pologne) Lieux de la mortAfrique 6 (1 R.D. Congo ; 1 Soudan du Sud ; 1 Tunisie ; 1 Kenya, 2 Burundi) Amérique 15 (1 Brésil, 7 Colombie, 5 Mexique1 Paraguay, 1 Nicaragua) Asie 4 (3 Inde, 1 Philippines) Europe1 (1 Espagne)
10
FIDES SERVICE  FIDESDIENST  AGENCE FIDES  AGENZIA FIDES  AGENCIA FIDES  FIDES SERVICEFIDESDIENST Les Opérateurs Pastoraux tués de 1980 à 2010 Cité du Vatican (Agence Fides)Selon les données en possession de l’Agence Fides,au cours de la décennie19801989,115 missionnairesont perdu la vie de manière violente. Un tel chiffre pourtant est sans doute insuffisant puisqu’il se réfère seulement aux cas officiels et dont l’Agence a euconnaissance.Le tableau récapitulatif des années19902000un total de présente 604 missionnairestoujours tués, selon nos informations. Ce chiffre est sensiblement plus élevé par rapport à la décennie précédente mais il est toutefois nécessaire de prendre en considération les facteurs suivants : le génocide du Rwanda (1994) qui a provoqué au moins 248 victimes parmi le personnel ecclésiastique ; la plus grande rapidité des moyens de communication de masse à diffuser les nouvelles, même provenant des lieux les plus isolés ; le dénombrement qui ne concerne plus seulement les missionnairesad gentesau sens strict, mais tout le personnel ecclésiastique tué de manière violente ou qui a sacrifié sa vie, conscient du risque qu’il courait, sans pourtant abandonner les personnes qui lui était confié. Au cours des années20012010,le total des opérateurs pastoraux tués est de255. ANNÉE TOT ÉVÊ PRÊT DIAC FRÈR REL SÉM IVC CAT LAI VOL 1990 177 10 1991 191 14 1 3 1992 21 6 2 13 1993 211C+1 13 4 1 1 1994 26 20 1 4 1 1994* 24847 65 303 103 1995 3323 9  18 1 1996 481(ct)2 1 8 13 1 3 19 1997 68401 19 1 7 1998 405 17 41 13 1999 329 4 17 22000 317 3 1 1 19 2001 335 1 1 1 25 2002 251 2 2 11 18 2003 292 21 3 1 20 2004 16 12 1 3 2005 252 3 11 18 2006 242 11 3  17 2007 211 1 1 15 3 2008 201 21 16 2009 37 30 32 2 2010 251 17 31 1 2 * = Données qui se réfèrent seulement au génocide qui s’est produit au RwandaÉVÊ: évêque ; C: cardinal ; PRÊ: prêtres diocésains et religieux ; DIAC: diacre ; FRÈR: religieux non prêtre ; REL: religieux ; SÉM: séminariste ; IVC: membre d’institut de vie consacrée ; CAT: catéchiste ; LAI: laïc ; VOL: volontaire ; CT: catéchumène. LES DONNÉES, COMMENTAIRES ET APPROFONDISSEMENT SUR LES OPERATEURS PASTORAUX TUÉS DURANT LES DERNIÈRES ANNÉES PEUVENT SE TROUVER SUR NOTRE SITE :www.fides.org___________________________________________________________________________________Spécial Fides aux soins de S. L.Agence Fides 30/12/2011
11
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents