Beaumarchais le mariage de figaro 1242205998

Beaumarchais le mariage de figaro 1242205998

-

Documents
1 page
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 778
Langue Français
Signaler un problème
BEAUMARCHAIS, le mariage de Figaro
Intro:Pas philo mais presque car critique bcp. Ecrit en 1784, elle fut interdit puis autoriséet jouéàla comédie fçaise. 2°de la trilogie Barbier de Séville et La mère coupable. V, 3 approche du dénouement. Monologue oùFigaro critique l’ordreétabli au seul profits des grands et des puissants.
Un monologue aux multiples facettes
I) Mélange des genres et des registres: I°) Un texte de théâtre Scène de comédie qui présente l’inconstance féminine (l 1/3 + voc dépréciatif) Une scène tragique ? intro de la destinée, la fatalités’abat sur Figaro qui ne peut pasàaccéder au bonheur : 1. sonmariage ac Suzanne semble compromis 2. quandil fait la rétro de son existence (l 24-25) 3. Ilaétéemprisonné(l 49-50) Ce cstat rétro donne une autre dim du genre, l’autobio
II°) L’autobiographie Roman picaresque car Figaro côun aventurier (l 22), jeunesse hors la loi, diverses tentatives de métiers (l 25) Lassitude & désespoir de Fig ac tournure exclamative // de construct°(l 28-40 et 59-fin) Le pathétique de Figaro conduitàl’indignat°dc satire
II)Lasatire:I°) La satire du pouvoir politique ·Not°de mérite et de privilège (l 9 = privilège des aristocrates)(l 15/16 = esprit d’entreprise de Fig) dc absurditépr Beau. D’un sociétéd’ordre. ·Portrait du conte et de Fig: hôassez ordinairesscience, calcul (voc appréciatif) ·Le conte est seulement néet a progresséàFig qui a un esprit d’entreprise et l’intello mais ne peut progresser.
II°) Satire du pouvoir religieux et judiciaire. ·Enum des royaume pr voir l’emprise catho sur léâme ·qui s’attacheObscurantisme religieuxàla superstit° ·La subjectivité(l 39) et la negat°renforce la satire ·Satire du judiciaire + censure (l 41-fin, voc dépréciatif) ·Fig veut vivre de sa plume maiséchecàchaque tentative (l 46-50 ac périphrase et 50/75-76) ·Satire judiciaire ac rythme vite dc absence 2 jugement ·(l 60-71) phrases longues pr déprécier les censeurs.
Conclu: Remise en cause de l’absolutisme, religieux et politique au nom du progrès social et du bonheur humain. Attaque par la satire des institut°qui selon B tiennent les homme en esclavage. L’homme veutêtre libre penseur et critique. Est ce que le conte pourra assurer son droit de cuisage ? Suzanne pourra t-elleépouser Figaro ?