Cas de commerce international

Documents
22 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

  • cours - matière potentielle : du prochain exercice
  • cours - matière potentielle : des derniers mois
  • cours - matière potentielle : la dernière décennie
Cas de commerce international Rédigé par la Dre M. Spence, A. Laperrière et C. Sisto École de gestion Telfer et Teldio Inc.
  • réseau de téléphonie
  • offre des outils de communication fiables
  • bidirectionnels numériques
  • zonith
  • systèmes de radios mobiles
  • teldio
  • appareil radio
  • norme
  • normes
  • marchés
  • marché
  • entreprise
  • entreprises

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 180
Langue Français
Signaler un problème





Cas de commerce international
reRédigé par la D M. Spence, A. Laperrière et C. Sisto
École de gestion Telfer et Teldio Inc.

Cas de commerce international
Spence, M., Lap errière, A. et Sisto, C.
Teldio, une entreprise en pleine
1croissance
Le dilemme d’une petite entreprise
Il ne restait que quatre semaines avant la clôture du dernier trimestre et il semblait
que, pour la première fois, Teldio n’atteindrait pas son objectif de ventes. L’année 2010
avait été une année stimulante, quoique tumultueuse, pour cette petite entreprise de
haute technologie de Kanata, en Ontario. Nicolas Otamendi, président-directeur général
et l’un des trois membres fondateurs de Teldio, avait assisté à la progression de
l’entreprise dans la voie du succès. Fondée à l’origine par trois jeunes gens qui avaient créé
une solution pour radio portables bidirectionnelles, l’entreprise comptait maintenant une
équipe de 14 personnes et avait connu une croissance exponentielle au cours des 30
derniers mois. Les défis auxquels lui-même et son équipe faisaient maintenant face
n’étaient que du domaine du rêve il n’y a pas si longtemps. Il comprenait la pression qu’il
subissait pour conserver le rythme de croissance que l’entreprise avait connue jusqu’à
présent. Il serait difficile d’atteindre les objectifs qui avaient été établis par les partenaires
actionnaires et les membres du Conseil d’administration : le dernier trimestre, 200 000 $
de ventes; à fin du présent mois, 300 000 $... Des objectifs de ventes aussi audacieux
étaient propres à la nature du fonctionnement de cette entreprise.
Nicolas dirigeait une équipe de personnes brillantes qui avaient mis en marché une
solution unique dans le monde de la téléphonie. Après plusieurs mois de développement,
ils avaient créé le RBX +Plus (autocommutateur radio), le premier système de
radiotéléphonie numérique conçu spécialement pour permettre à des appareils radio
bidirectionnels de communiquer avec le monde de la téléphonie. Teldio donnait aux
appareils radio bidirectionnels des fonctionnalités qui étaient auparavant inimaginables :
les utilisateurs de radios pouvaient maintenant placer des appels à des postes internes
dans leur réseau de téléphonie (par exemple, des postes dans le réseau téléphonique de
l’entreprise) et vers le monde extérieur, tout en ayant accès à des caractéristiques
familières, par exemple l’identification de l’appelant et la numérotation abrégée.
L’entreprise a déjà obtenu des commentaires très positifs des pairs de l’industrie et des
initiatives de recherche, ainsi que de nombreux prix nationaux d’innovation et de R&D au
cours des 12 derniers mois.
Assis dans son bureau avec son vice-président aux ventes, Ken Dumont, et son
directeur du marketing, Christopher Sisto, la discussion portait sur la relation florissante

1
Ce cas a été créé en partenariat avec les membres de l’équipe de direction de Teldio pour les Jeux du
commerce 2011. Le présent document n’est qu’un outil éducatif et n’est pas entièrement représentatif des
données réelles.

Jeux du commerce TD Assurance Meloche Monnex 2011 Page 2
Cas de commerce international
Spence, M., Lap errière, A. et Sisto, C.
de l’entreprise avec le fournisseur danois d’applications radio Zonith et les tentatives de
Teldio de percer de nouveaux marchés géographiques. L’entrée sur le marché européen
permettrait à Teldio de réaliser ses objectifs de ventes tout en élargissant la portée
géographique de ses activités. La collaboration avec Zonith représentait également une
occasion d’augmenter les ressources mises à la disposition de Teldio. Malgré le fait qu’elle
était encore une petite entreprise comptant uniquement 10 employés, Zonith avait passé la
dernière décennie à perfectionner son produit et à glaner de l’information commerciale
dans les pays scandinaves. Les possibilités de miser sur la situation actuelle étaient
nombreuses, certaines meilleures que d’autres.
Nicolas et l’équipe reconnaissaient que la relation de Zonith avec Teldio avait été
fructueuse au cours des derniers mois. Le hasard avait rapproché les deux entreprises
pendant qu’elles travaillaient de concert avec un client mutuel, l’Electrical Supply Board of
Ireland. Zonith avait alors demandé d’héberger sa technologie complémentaire sur le
serveur de Teldio sur lequel l’entreprise logeait son logiciel RBX +Plus. Le résultat de cette
coopération avait été positif pour toutes les parties concernées. À partie de là, les deux
entreprises ont reconnu cette possibilité puisqu’elles étaient toutes deux des fournisseurs
d’applications axées sur les solutions du MOTOTRBO de Motorola, la radio
bidirectionnelle numérique la plus populaire de Motorola. Ceci nous mène au point de
départ de la conversation d’aujourd’hui.
« Cette relation avec Zonith ne peut pas avoir une incidence négative sur notre
présence actuelle au Royaume-Uni. Je ne veux pas que nous nous engagions dans une lutte
avec Zonith pour capturer des clients potentiels sur les marchés de l’Europe et du Moyen-
Orient. Nous devons concentrer notre énergie sur l’élargissement de notre clientèle et la
transformation de nos clients potentiels en ventes! » a fortement suggéré Ken, alors qu’il
entrait dans le bureau de Nicolas. Chris a renchéri, affirmant plutôt que « le matériel de
marketing de Zonith n’est pas très efficace. Pour ma part, il ne dit rien. Comment dois-je
intégrer ceci à notre matériel? J’ai déjà trois autres projets en marche et vous avez insisté
sur le fait qu’ils étaient prioritaires. » Et ceci reflétait la situation de cette PME : cette
équipe motivée voulait conquérir le monde, mais les journées semblaient trop courtes
pour y arriver.
Nicolas comprenait très bien que le marché des radios était mondial et que pour
lancer leur entreprise dans la trajectoire de croissance prévue, il était impossible de faire
abstraction des marchés internationaux. En fait, les membres du conseil d’administration
s’attendaient à ce que les ventes internationales de Teldio augmentent considérablement
au cours du prochain exercice et la recherche initiale de Nicolas indiquait que les marchés
de l’Europe et du Moyen-Orient étaient les plus attrayants pour l’entreprise en raison de
sa situation actuelle. La culture de certains pays dans ces régions était similaire aux
cultures nord-américaines et ces pays pourraient être desservis par les ressources déjà
acquises ou développées par l’entreprise. En effet, la relation avec Zonith ne pouvait pas
être ignorée. Kristian, président-directeur général de Zonith, convenait qu’une relation

Jeux du commerce TD Assurance Meloche Monnex 2011 Page 3
Cas de commerce international
Spence, M., Lap errière, A. et Sisto, C.
entre les deux parties pourrait leur procurer des avantages positifs puisque les efforts
négligeables de son entreprise pour pénétrer le marché nord-américain avaient échoué
dans le passé. Après plusieurs semaines de pourparlers, les deux entreprises avaient
convenu de signer un accord de collaboration; toutefois, on constatait encore des lacunes
dans cet accord puisque les opérations quotidiennes courantes devaient être fréquemment
ajustées.
« De toute évidence, Mark Oxley ne peut pas vraiment appuyer l’Europe et le
Moyen-Orient à lui seul. Le partage des marchés géographiques avec Zonith pourrait
permettre une meilleure couverture et relancer nos ventes internationales. Cette
possibilité pourrait nous permettre de nous positionner comme une solution complète et
faire progresser notre réputation auprès du réseau de Motorola. Nous devons nous trouver
une façon de tourner cette situation à notre avantage, quel que soit cet avantage », a
répliqué Nicolas aux commentaires de Chris et de Ken, sachant très bien qu’il faudrait
tenir compte d’une foule de facteurs en prenant des décisions aussi importantes. En effet,
ses chefs des ventes et du marketing faisaient tous deux valoir des points valables. Il y
avait déjà eu une certaine confusion quant à savoir qui serait responsable de certains
marchés. Même si les entreprises étaient devenues des revendeurs officiels du logiciel de
l’autre, aucune des deux parties n’avait confirmé des ventes depuis la signature de cet
accord deux mois auparavant. Finalement, l’argument de Chris soulevait un point
intéressant : comment pouvaient-ils commercialiser un produit sans matériel
promotionnel attrayant? En raison de l’accord existant, l’équipe ne voulait pas outrepasser
son accueil en restructurant ses messages ou son matériel promotionnel. Une chose
cependant était certaine : Teldio devait accroître sa présence en Europe et au Moyen-
Orient (EMOA) pour atteindre ses objectifs de ventes.
Après une petite pause, Nicolas a tiré deux chaises et a proposé aux deux hommes
de s’asseoir et de se mettre à l’aise. Il avait une réunion avec le Conseil d’administration de
Teldio le lundi suivant et il devait faire des suggestions concrètes pour poursuivre la
relation avec Zonith. Est-ce qu’un partenariat stratégique serait la meilleure façon de
profiter de cette occasion? Si oui, quelles seraient les modalités d’un tel accord? Est-ce que
les deux entreprises devraient séparer et conquérir les marchés géographiques ou trouver
une solution de remplacement pour partager les marchés? Nicolas et Ken avaient discuté
brièvement de l’idée d’une fusion, alors que Chris avait suggéré l’acquisition de Zonith.
Était-ce le moment propice pour l’entreprise d’envisager de telles options? Il fallait trouver
des idées sur la façon d’optimiser au mieux la relation de Teldio avec Zonith.
Comprendre l’industrie de la radio : un marché mondial
Dans un bon nombre de marchés verticaux (c.-à-d. le transport, l’énergie, la vente
au détail, l’hôtellerie), les systèmes d’appareils radio bidirectionnels professionnels offrent
des capacités qu’aucune autre technologie de téléphonie mobile ne peut offrir. À la

Jeux du commerce TD Assurance Meloche Monnex 2011 Page 4
Cas de commerce international
Spence, M., Lap errière, A. et Sisto, C.
différence des solutions de remplacement de la téléphonie mobile des concurrents, par
exemple les téléphones cellulaires et des réseaux de téléphonie Wi-Fi, seuls les appareils
radio bidirectionnels offrent des communications instantanées, privées et rentables dans
tout genre d’environnement. De plus, il n’est pas nécessaire d’avoir des infrastructures de
soutien pour mettre en place un réseau d’appareils radio bidirectionnels ni de se servir de
réseaux publics financés par des abonnés qui peuvent être mal appuyés ou même
complètement indisponibles à certains temps ou endroit. À n’en pas douter, les appareils
radio bidirectionnels sont devenus des outils de communications essentiels pour de
nombreuses personnes.
D’un point de vue historique, les appareils radio bidirectionnels sont un média
analogique et, jusqu’à aujourd’hui, la majorité des systèmes mis en place sont encore de ce
type. Toutefois, on prévoit que d’ici la fin de 2010, 50 p. cent de toutes les radios vendues
en Amérique du Nord seront numériques, par opposition aux radios analogiques, en
raison des changements apportés aux politiques fédérales.
Tous les propriétaires d’appareils radio bidirectionnels qui opèrent un réseau
radiophonique à large spectre doivent faire une demande à la Commission fédérale des
ercommunications (CFC) pour utiliser des fréquences particulières. À compter du 1 janvier
2011, les demandes de nouvelles licences ou de modifications aux licences octroyées
erdevront obligatoirement concerner l’utilisation de radios numériques. À compter du 1
janvier 2013, toutes les licences devront être converties à l’utilisation de radios
numériques. Parce que la technologie numérique est plus efficace que la technologie
analogique, il est possible de transmettre plus d’information dans une largeur de bande
donnée. Les réseaux ne peuvent pas utiliser des fréquences identiques dans le même
voisinage parce que cela nuit à l’efficacité du canal et entraîne des problèmes de sécurité
(les lignes pourraient se croiser). Les bandes de fréquences sont actuellement
congestionnées et il est donc nécessaire de passer à un mode de communication plus
efficace. Cette transition vers les radios numériques permettra de doubler le nombre de
canaux par fréquence radiophonique et de créer des canaux additionnels au sein des
spectres de fréquences existants.
Les appareils radio bidirectionnels numériques offrent également de nombreuses
capacités que la plateforme analogique ne peut pas offrir. D’une manière très similaire à la
transformation des autres médias par la technologie numérique, elle change maintenant
radicalement la façon dont les professionnels et les gens de métier communiquent dans
leur domaine. « Tout comme la numérisation de la musique, de la télévision et d’autres
médias analogiques traditionnels, la technologie des appareils radio bidirectionnels
numériques offre de nombreux avantages par rapport aux systèmes analogiques du passé.
Par exemple, comparativement à l’appareil radio bidirectionnel analogique, l’appareil
radio bidirectionnel numérique peut offrir une meilleure efficacité spectrale, une
meilleure qualité vocale aux marges extrêmes de la gamme des fréquences radiophoniques

Jeux du commerce TD Assurance Meloche Monnex 2011 Page 5
Cas de commerce international
Spence, M., Lap errière, A. et Sisto, C.
et une couverture plus fiable, ce qui facilite l’audition et la compréhension des
2conversations, même dans des endroits éloignés et peu propices aux communications. »
Cette transition vers les appareils radio bidirectionnels numériques signifie que les
développeurs d’applications et de logiciels auront des débouchés dans le futur puisque les
appareils radio bidirectionnels analogiques ont atteint les limites des innovations. La
nouvelle plateforme numérique met en place les bases requises pour créer de nouveaux
outils novateurs pour les utilisateurs d’appareils radio bidirectionnels professionnels.
3Fabriquer et vendre des appareils radio bidirectionnels
Les rapports indiquent que la très grande majorité des appareils radio
bidirectionnels fabriqués proviennent de la Chine élargie. Cette région, qui englobe la
Chine continentale, Hong Kong et Taiwan, « optimise son énorme capacité de production
et ses coûts plus faibles pour accaparer une part plus importante du marché international.
La Chine continentale a en fait surpassé les deux pays qui traditionnellement produisent
les appareils radio bidirectionnels, soit le Japon et les États-Unis, et les fabricants chinois
sont suffisamment enthousiastes pour augmenter davantage leur compétitivité en mettant
4l’accent sur l’amélioration de la qualité de leurs produits » . Le marché des appareils
radios bidirectionnels a connu une croissance ininterrompue au cours de la dernière
décennie et les fabricants dans ce secteur sont des exportateurs actifs puisque la majorité
de ces entreprises sont des fournisseurs de distributeurs d’appareils radios bidirectionnels
professionnels. « La production totale [...] en 2006 a atteint au moins 6,20 millions
d’unités dont 81 p. cent, soit 4,99 millions d’appareils radio bidirectionnels, ont été
expédiés à l’étranger. La production totale prévue pour 2007 [était] d’au moins 7,42
millions d’unités, soit une croissance de près de 20 p. cent. On [prévoyait] que les
exportations augmenteraient de 20 p. cent en 2007 pour atteindre 6 millions d’appareils
5radio bidirectionnels. » . L’Europe et l’Amérique du Nord ont constamment été les
6principales destinations des exportations des fabricants asiatiques profilés .
Comparaison des marchés continentaux
L’interopérabilité a toujours été un enjeu à considérer puisqu’il fallait s’assurer que
les appareils radio bidirectionnels pouvaient communiquer les uns avec les autres. Compte
tenu de l’utilisation des appareils radio bidirectionnels dans les Directions générales
gouvernementales chargées de la sécurité publique (c.-à-d. les services policiers et
ambulanciers, la sécurité nationale, etc.), il est maintenant nécessaire d’avoir des normes

2 Motorola (2008). L’avenir de l’appareil radio bidirectionnel professionnel : le numérique.
[http://www.independencecomm.com/downloads/whitepapers/why_digital_wp.pdf]
3 Voir l’Annexe 3 pour connaître les tendances du marché en ce qui a trait aux appareils radio bidirectionnels
4
Report Linker (2007). Appareils radios bidirectionnels. [http://www.reportlinker.com/p054717/Two-way-
Radios.pdf]
5
Ibid
6
Bharat Book Bureau (2007). China Sourcing Report Two-way Radios & Accessories.
[http://www.prlog.org/10017428-china-sourcing-report-two-way-radios-accessories.pdf]

Jeux du commerce TD Assurance Meloche Monnex 2011 Page 6
Cas de commerce international
Spence, M., Lap errière, A. et Sisto, C.
établies. Il existe de nombreuses normes à travers le monde et leur adoption diffère selon
les marchés géographiques; toutefois, TETRA et DMR sont actuellement deux des plus
importantes normes pour les appareils radio bidirectionnels numériques.
7TETRA : la norme radiophonique TETRA a été développée par l’Institut européen
des normes de télécommunications (ETSI), comme solution de remplacement numérique
aux systèmes analogiques. Toutefois, grâce à sa meilleure capacité de chiffrement, TETRA
est devenu un produit de plus haut niveau (sécurité publique) qui est surtout utilisé
présentement par les gouvernements, certains aéroports importants et certaines
installations gouvernementales importantes. TETRA est disponible dans presque tous les
pays du monde, sauf l’exception remarquable de l’Amérique du Nord, où elle est interdite
par Motorola qui refuse d’octroyer des licences d’exploitation des principaux brevets
(selon des modalités raisonnables) pour ce marché et qui n’offre pas elle-même la
technologie. Les fabricants d’appareils radio bidirectionnels numériques mobiles
appliquant la norme TETRA sont, notamment, HYT, Motorola, Selex, Sepura, et Teltronic.
8DMR : DMR (radio numérique mobile) est une norme de radio numérique pour
les utilisateurs de radios mobiles professionnelles qui a été développée par l’ETSI. La
norme est conçue pour fonctionner dans l’espacement existant entre les canaux utilisé
dans les bandes de fréquences terrestres mobiles en Europe. La norme DMR cible
expressément les systèmes de radios mobiles professionnelles de petite taille et de taille
moyenne où la technologie analogique est actuellement appliquée. Le principal objectif de
la normalisation de la DMR est de préciser un système numérique avec de faibles niveaux
de complexité et de coûts. La DMR Association a été créée dans le but d’aider à accroître le
marché de la DMR en éliminant les obstacles à l’interopérabilité et en appuyant
l’innovation et l’adoption de la norme au moyen de la création de nouveaux appareils et de
nouveaux services. Les membres de la DMR Association représentent notamment une
partie sectorielle importante de l’industrie, y compris certains des premiers fournisseurs
mondiaux des appareils et des réseaux. Les membres fondateurs sont les suivants : CML
Microcircuits, Funkwerk Koelleda, Fylde Micro, Icom, Kenwood, Motorola, SELEX
Communications (une entreprise de Finmeccanica), Tait Radio Communications et Vertex
Standard. Aujourd’hui, les systèmes de DMR sont exploités dans plus de 100 pays partout
dans le monde. Même s’il s’agit d’une nouvelle norme, certains fabricants ont commencé à
vendre des appareils radio bidirectionnels numériques fonctionnant avec cette norme
ouverte. Parmi ceux-ci, on compte Icom, Kenwood, Motorola et Hytera.
Un intervenant clé dans l’industrie des appareils radio bidirectionnels
Dans un effort visant à séparer ses gammes de produits de grande consommation
de ses gammes de produits d’applications, Motorola a annoncé au début de 2010 qu’elle se

7
Wikipedia (2010). Terrestrial Trunked Radio. [http://en.wikipedia.org/wiki/TETRA]
8
Digital Mobile Radio Association (2010). Renseignements généraux sur l’Association.
[http://www.dmrassociation.org/DMR-FAQ.htm]

Jeux du commerce TD Assurance Meloche Monnex 2011 Page 7
Cas de commerce international
Spence, M., Lap errière, A. et Sisto, C.
scinderait en deux sociétés cotées en bourse durant le premier trimestre de 2011. À
compter du 4 janvier 2011, Motorola Solutions sera une partie autonome de Motorola
chargée de fournir « des appareils, des applications, des services et des réseaux de
communications mobiles aux entreprises. Ceci comprend la conception, la fabrication, la
vente et l’installation d’appareils radio bidirectionnels analogiques et numériques, de
produits de communications vocaux et de données et ses systèmes à large bande sans
9fil » . Avant la scission, le segment des solutions des communications mobiles offertes aux
entreprises représentait 34 p. cent des ventes totales du deuxième trimestre de 2010 de
Motorola, comptabilisant 1,9 milliard $. Son marché principal pour les solutions des
communications mobiles offertes aux entreprises est celui de l’Amérique du Nord.
Tableau 1 - Estimation des ventes de MOTOTRBO
Année Amérique du Nord Amérique latine Europe Moyen-Orient Total
2007 35 000 6 000 24 000 21 000 86 000
2008 70 000 10 000 52 000 37 000 169 000
2009 94 000 14 000 78 000 62 000 248 000
2010 132 000 19 000 102 000 86 000 339 000
Total 331 000 49 000 256 000 206 000 842 000

Néanmoins, les perspectives du marché mondial global sont prometteuses. Plus
d’un demi-million de radios numériques étaient déployées par Motorola à la fin de 2009
et, pour la première fois depuis l’introduction des radios numériques, le nombre de radios
numériques vendues surpassait le nombre de radios analogiques. Cette croissance se
poursuivra au cours des trois prochaines années puisque les règlements de la CFC obligent
tous les utilisateurs de radios en Amérique du Nord à acheter des radios numériques
conformes.
Le produit de base de Teldio : le RBX+Plus
Durant de nombreuses années, il était impossible d’intégrer les réseaux d’appareils
radio bidirectionnels numériques aux réseaux téléphoniques des entreprises parce que
leurs technologies ne pouvaient tout simplement pas communiquer ensemble. Leurs
fonctionnalités les forçaient à communiquer uniquement avec d’autres appareils radio
bidirectionnels au sein de leur réseau. Grâce aux progrès des réseaux téléphoniques et à
l’utilisation constante d’appareils radio bidirectionnels dans de nombreux secteurs
(notamment la fabrication, les services publics et les ressources naturelles), Teldio a
identifié un besoin d’intégrer le réseau des appareils radio bidirectionnels d’une
organisation à son infrastructure de communications. C’est cette motivation qui a été à
l’origine de l’association des trois membres fondateurs de Teldio : créer une solution

9
Wikinvest (2010). Motorola. [http://www.wikinvest.com/stock/Motorola_(MOT)]

Jeux du commerce TD Assurance Meloche Monnex 2011 Page 8
Cas de commerce international
Spence, M., Lap errière, A. et Sisto, C.
révolutionnaire qui augmenterait sensiblement l’efficacité des réseaux d’appareils radio
bidirectionnels dans les entreprises.

Figure 1 - Teldio : Brancher les radios au monde de la téléphonie
Après plusieurs mois de développement, ils ont créé le RBX+Plus (Radio Branch
Exchange), le premier système téléphonique de radio numérique conçu expressément
pour répondre aux besoins des industries qui requièrent un réseau de téléphonie mobile
privé personnalisable constitué d’appareils radio bidirectionnels. Ce produit permet aux
radios numériques de communiquer avec des téléphones tout en ayant accès aux
caractéristiques téléphoniques usuelles. Le RBX+Plus débloque une profusion de
caractéristiques téléphoniques avancées (c.-à-d. identification de l’appelant, annuaire
téléphonique, numérotation abrégée) pour la radio numérique MOTOTRBO de Motorola,
transformant essentiellement les appareils radio bidirectionnels en téléphones cellulaires
et leur permettant de communiquer avec le monde extérieur. De plus, le RBX+Plus
habilite ces fonctionnalités par le truchement d’une interface graphique intuitive. En
somme, la technologie de Teldio offre tous les avantages et toutes les fonctionnalités des
communications de l’entreprise (par exemple, les postes individuels ou les groupes
d’appels multi-utilisateurs) aux radios numériques, permettant ainsi aux industries de
fonctionner dans le cadre d’un seul réseau de téléphonie mobile privé indispensable.
L’application logicielle est installée dans les radios numériques des clients et dans
un serveur standard qui branche les réseaux de radios au monde de la téléphonie. Le
RBX+Plus a été conçu expressément pour les radios numériques MOTOTRBO de
Motorola. La solution est une solution de remplacement rentable aux systèmes de
téléphones cellulaires et de téléphonie Wi-Fi pour les effectifs mobiles des entreprises.
Comprendre la technologie
Le RBX+Plus est une application logicielle installée sur un serveur qui branche les
appareils radio bidirectionnels au monde de la téléphonie. Lorsqu’un utilisateur du
téléphone appelle, il est raccordé par le truchement du serveur du RBX+Plus et branché à
une station de contrôle de MOTOTRBO. Les interfaces du RBX+Plus avec des radios
utilisant les stations de contrôle de MOTOTRBO sont branchées au serveur en utilisant un

Jeux du commerce TD Assurance Meloche Monnex 2011 Page 9
Cas de commerce international
Spence, M., Lap errière, A. et Sisto, C.
câble USB personnalisé. Cette station de contrôle convertit les appels et l’utilisateur peut
alors parler aux autres radios.

Figure 2 - Architecture du système RBX +Plus
Terme anglais Terme français
Any phone, anywhere Tout genre de téléphone, peu importe l’endroit
Teldio RBX +Plus RBX+Plus de Teldio
MOTOTRBO Control Station Station de contrôle des MOTOTRBO
MOTOTRBO Radio Network Réseau de radios MOTOTRBO

La technologie de Teldio est en mesure de s’adapter à toutes les infrastructures
téléphoniques, par exemple la MPP et les systèmes téléphoniques analogiques de
l’entreprise, les lignes téléphoniques publiques (les lignes du RTCP), les fournisseurs de
services téléphoniques Internet de même que les réseaux cellulaires.
Lorsqu’elle est installée dans une entreprise, la solution radio de Teldio peut
comprendre de nombreux avantages qui accroissent la valeur ajoutée pour les employés et
les gestionnaires. Les messages de l’entreprise ont mis l’accent sur les quatre avantages
suivants puisqu’ils sont les principaux facteurs qui influencent la décision des acheteurs.
Tableau 2 – Les avantages du RBX +Plus qui accroissent la valeur ajoutée
Avantage Description
Sécurité - Accès au 911 ou au numéro d’appel de la sécurité en appuyant simplement
accrue pour sur un bouton par le truchement de la radio MOTOTRBO
les - Diffuse les messages d’urgence et permet une notification rapide
travailleurs - Accès aux réseaux d’urgence dans des endroits où la couverture des
téléphones cellulaires est faible ou inexistante
Économies - Élimine les coûts récurrents des téléphones cellulaires en les remplaçant
importantes par des appareils radio bidirectionnels; une solution à long terme
- Étend le réseau téléphonique de l’entreprise aux appareils radio
bidirectionnels et maximise l’utilisation de l’investissement
- Solution de remplacement rentable aux systèmes téléphoniques Wi-Fi
coûteux avec une meilleure couverture à une fraction des coûts
Productivité - Offre des outils de communication fiables et flexibles au personnel en
accrue leur permettant de rester branchés à leurs pairs et au monde extérieur
- Offre aux gestionnaires et aux superviseurs la capacité de rejoindre les

Jeux du commerce TD Assurance Meloche Monnex 2011 Page 10