CHARTE MOSELLE
10 pages
Français

CHARTE MOSELLE

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
10 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

  • cours - matière potentielle : leurs patrouilles quotidiennes
Contact presse : SERVICE COMMUNICATION DE LA PREFECTURE DE L'AUDE- 04 68 10 29 82 / 06 76 72 33 81 FICHE PRESSE 14 DECEMBRE 2011 Un dispositif renforcé pour assurer la sécurité des commerces pendant les fêtes
  • sécurité des commerces pendant les fêtes ¶
  • commission départementale de la sécurité des transports de fonds
  • conjoint gendarmerie-police
  • service communication de la prefecture de l'aude
  • escroquerie par faux moyen de paiement
  • analyse du risque, de l'identification et de l'examen des problématiques spécifiques
  • commerçants
  • commerçant
  • centres commerciaux
  • centre commercial
  • gendarmerie
  • zone
  • zones

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 38
Langue Français

Exrait

FICHE PRESSE 14 DECEMBRE 2011 Un dispositif renforcé pour assurer la sécurité des commerces pendant les fêtes Contact presse :SERVICECOMMUNICATION DE LAPREFECTURE DE L’AUDE0468102982/0676723381
DISPOSITIFS RENFORCES POUR ASSURER LA SECURITE DES COMMERCES PENDANT LES FETESLe plan anti holdup est effectif depuis le 22 novembre et durera jusqu’au 18 janvier inclus Les patrouilles de la gendarmerie et de la police sont renforcées afin d'assurer, en liaison avec les polices municipales, une surveillance accrue des zones et des activités sensibles. Ainsi, les rondes en direction des établissements financiers y compris ceux du Trésor Public, de la Poste, des transports de fonds, des bijouteries, débits de tabac, parfumeries, stationsservice et tous commerces susceptibles de faire l’objet d’attaques à main armée, sont intensifiées. Il en est de même des centres commerciaux, des galeries marchandes et des parkings avoisinants. Les patrouilles pédestres et en véhicules légers sont renforcées dans les centres ville et les zones commerciales. Un plan de travail quotidien dirige les effectifs dans les zones à risques aux heures vulnérables. De façon générale, une présence accrue des forces de sécurité (en uniforme et civil) est assurée. Pour la gendarmerie, des réservistes viennent également en renfort. Pour la Police, le dispositif d'optimisation de la présence de voie publique est concentré sur cette mission. Des renforts en force mobile interviennent également ponctuellement et sont intégrés dans le dispositif. Parallèlement, des conseils sont donnés aux commerçants afin de les sensibiliser sur les risques encourus et les mesures de protection à adopter, soit en modifiant leur comportement ou leurs habitudes (stockage et transport du numéraire, vigilance à l'ouverture et à la fermeture des magasins), soit en s'équipant de dispositifs de protection passive (rideau métallique, vidéo protection, alarme...). Côté Gendarmerie: 300 journées réserve sont consacrées à ce dispositif de sécurisation pour le mois de décembre. Côté Police: Le Plan anti holdup a mobilisé 1574 heures fonctionnaires en 2010 et mobilise déjà au 7 décembre, 1 244 heures fonctionnaires en 2011.
Contact presse :SERVICECOMMUNICATION DE LAPREFECTURE DE L’AUDE0468102982/0676723381
Parallèlement à ce dispositif anti holdup, plusieurs actions pérennes sont menées pour renforcer la sécurité des commerçants. L’Alerte SMS contre les cambriolages Ce dispositif est opérationnel depuis le 1er juillet 2011. Il a souvent été constaté que des actes malveillants visaient dans un laps de temps très court plusieurs commerces d'un secteur d'activité identique. Le dispositif d'alerte par SMS déjà testé dans le cadre de la prévention des risques avec toutes les communes audoises et associant les services de police et de gendarmerie permet aux commerçants du département qui le souhaitent, d'adhérer à un réseau d'alerte par S.M.S. destiné à les informer rapidement de certains faits de délinquance commis au préjudice d'autres commerces dans leur secteur géographique. Il a pour objectif de prévenir, ou à tout le moins, de réduire, les risques de réitération dans un laps de temps proche de la commission des faits. Ce dispositif s'inscrit dans le cadre des actions menées pour prévenir la délinquance au même titre que la vidéoprotection et représente un moyen de renforcer les synergies opérationnelles. Sont visés par ce dispositif les commerces suivants :  Pharmacies  Bijouteries presse Tabac services Stations générale épicerie Alimentation  Grande distribution  Restaurant bar  Entreprises de BTP, boutiques diverses, artisanatL'information est transmise par l'envoi d'un SMS collectif sur les téléphones portables des commerçants qui ont librement adhéré au dispositif. Le message décrit très succinctement le fait délictueux, le lieu de commission et éventuellement tout élément utile sur la manière d'opérer et le moyen de locomotion, dès lors qu'il ne nuit pas à l'enquête en cours.
Contact presse :SERVICECOMMUNICATION DE LAPREFECTURE DE L’AUDE0468102982/0676723381
L'alerte est déclenchée à partir d'un poste dédié installé au CORG, par le biais du système Médialert de la préfecture. Donnent lieu à la diffusion d'une alerte les infractions suivantes :  vols avec arme ;  vols avec violence ;  cambriolages ;  escroquerie par faux moyen de paiement. Le texte du SMS est limité en caractères et formaté de façon à pouvoir identifier formellement par les destinataires l'origine et l'objet du message. Ce dispositif est conjoint gendarmeriepolice, le fichier des commerçants est unique et commun aux deux forces. Ce dispositif ne se substitue en rien aux mesures opérationnelles à prendre sur le terrain pour le traitement de l'enquête judiciaire. A ce jour environ 300 commerçants ont adhéré à ce dispositif sur l'ensemble du département.Six alertes SMS commerçants ont été lancées en zone gendarmerie (1 en août concernant un vol dans un bar restaurant, 2 en septembre suite à des vols dans un magasin de chaussures et un magasin de bricolage, 2 en octobre suite à des vols à main armée dans une stationservice et dans un tabac et 1 en novembre suite à un vol à main armée dans un tabac). En zone police, une alerte commerçant a été lancée sur Carcassonne pour mettre en alerte des commerçants sur la circulation de faux billets. Il est encore trop tôt pour pouvoir tirer des conclusions fiables de ces premières alertes. Néanmoins, dès janvier, des actions seront menées auprès des commerçants et des CCI pour optimiser ce dispositif.
Contact presse :SERVICECOMMUNICATION DE LAPREFECTURE DE L’AUDE0468102982/0676723381
Les conventions de partenariat avec les grandes et moyennes surfaces Les centres commerciaux et les grandes surfaces font l’objet d’une attention particulière en matière de sécurité des personnes et des biens. Ils constituent des espaces de vie, d’échanges et de consommation et par là même, peuvent être le lieu de commission de différents types d’infractions telles que les atteintes aux biens (vols à l’étalage, vols à la tire, à l’arrachée, par ruse ou à main armée), les atteintes aux personnes. C’est pourquoi, les services de l’Etat, les collectivités territoriales et les gestionnaires des centres commerciaux ont souhaité renforcer leur démarche de coopération par une procédure normalisée et généralisée afin de mieux prévenir et lutter contre toutes les formes d’incivilité et de délinquance rencontrées dans les espaces commerciaux et leurs abords immédiats. A ce jour, à Carcassonne, 4 centres commerciaux ont signé une convention avec l’Etat représenté par le Préfet et la Justice, représentée par le Procureur de la République. Les signataires entendent porter une attention toute particulière aux problématiques spécifiques rencontrées sur ces sites, telles que : des coffres et transports de fonds ; sécurité  sécurisation : vols à l’arraché, dans les caddys, dans ledes personnes et des biens magasin ou sur le parking protection de la confidentialité des paiements par carte bleue ;  lutte contre les vols à l’étalage ; des piétons dans les zones de parking ; protection  lutte contre les installations « sauvages » sur les parkings ; contre les attroupements générateurs de sentiment d’insécurité ; lutte en temps réel d’individus suspects. signalement Une organisation locale est donc mise en place: Un policier territorialement compétent est désigné comme correspondant du site commercial. Il est l’interlocuteur privilégié du site commercial pour toutes les questions relatives à la sûreté du site. Un représentant unique du site commercial est désigné pour être l’interlocuteur privilégié du policier désigné.
Contact presse :SERVICECOMMUNICATION DE LAPREFECTURE DE L’AUDE0468102982/0676723381
Un diagnostic et un règlement intérieur de sûreté sont élaborés : Un diagnostic est élaboré afin de permettre une approche globale et commune de l’analyse du risque, de l’identification et de l’examen des problématiques spécifiques rencontrées et une adaptation des préconisations à mettre en oeuvre aux particularités et caractéristiques du site et de sa fréquentation.Le diagnostic de sûreté ou l’état des lieux sert également de base à l’élaboration par le directeur du site commercial en partenariat avec les services de police, d’un règlement intérieur de sûreté qui constitue une aide à la décision pour les différents commerces. Le règlement intérieur de sûreté permet de répertorier les dispositifs et moyens de sûreté existants, de conseiller les responsables et de valider les équipements ou les procédures. Un partenariat est également mis en place dans le domaine de la vidéoprotection, des plaintes et des investigations. En accord avec le parquet, une procédure simplifiée de lettreplainte pour les commerçants victimes de certaines infractions dont la commission est récurrente (ex : les vols à l’étalage) est développée.
Contact presse :SERVICECOMMUNICATION DE LAPREFECTURE DE L’AUDE0468102982/0676723381
La commission départementale de la sécurité des transports de fonds La commission départementale de la sécurité des transports de fonds, composée de représentants des services de l’Etat, de la Banque de France, d’établissements de crédits, d’entreprises de transports de fonds, de convoyeurs de fonds et de représentants des collectivités locales, s’est réunie au mois de décembre et a défini des actions pour :  renforcer la sécurité des centreforts (stockage du numéraire) par la réalisation d’audits de sécurité et de plans de prévention et d’intervention ;  protéger les installations de distributeurs automatiques de billets (DAB) par la mise en place d’obstacles physiques ; les stationnements aux convoyeurs de fond et ainsi améliorer la sécurité des réserver convoyeurs de fond et des commerces à proximité par la diffusion d’affiches de prévention dans les commerces et de flyers sur les parebrises de véhicules en infraction ; la sécurité des coffres et des caisses des cellules commerciales installées au renforcer sein des galeries marchandes en proposant des solutions techniques efficaces et à moindre coût. Contact presse :SERVICECOMMUNICATION DE LAPREFECTURE DE L’AUDE0468102982/0676723381
Les statistiques En zone gendarmerie I – Statistiques vols dans commerces :1. Comparatif 2011/2010 pour les 11 premiers mois de l'année2010 2011 Variation Cambriolages dans les locaux industriels et commerciaux 244 241 1,23% VAMA locaux industriels et commerciaux 10 10 0,00% 2. Nombre de cambriolages dans les tabacs et bijouteries pour les 11 premiersmois des années 2010 et 20112010 2011 Variation Cambriolages tabac 6 8 33,33% VAMA TABAC 2 5 150,00% Cambriolages bijouteries 0 1 #DIV/0 ! VAMA BIJOUTERIES 0 0 #DIV/0 ! TOTAUX8 14 75,00% Après une baisse sensible en 2010 ( 9,09 %), la tendance sur les onze premiers mois de l'année 2011 affiche une stabilité ( 3 faits, soit – 1,23%).Peu d'évolutions concernant les vols dans les bureaux de tabac (+ 2 faits) et les bijouteries, cellesci n'étant quasiment pas visées par les délinquants.LesVols à Mains Armées (VAMA) suivent la tendance générale, à savoir une stabilité sur les 11 premiers mois (10 faits), après une augmentation sensible en 2010 en terme de pourcentage (+ 42,86 %) mais qui ne représente que 3 faits supplémentaires.Les tabacs demeurent les principales victimes des VAMA (5 sur 10 faits).Taux d'élucidation des Vols à Mains Armées (VAMA) :En 2011, tous les VAMA ont été élucidés. Pour 3 des 10 faits recensés, la vidéoprotection a été un élément déterminant dans l’élucidation des affaires.
Contact presse :SERVICECOMMUNICATION DE LAPREFECTURE DE L’AUDE0468102982/0676723381
En zone police Comparatif 2011/2010 pour les 11 premiers mois de l'année 2010 2011 variation Cambriolage dans les locaux 219 194  11,41% industriels et commerciaux ( 25 faits) VAMA locaux industriels et 12 9 25% commerciaux ( 3 faits) Contact presse :SERVICECOMMUNICATION DE LAPREFECTURE DE L’AUDE0468102982/0676723381
RAPPEL L’Opération Tranquillité Vacances reconduites Les personnes qui s’absentent pendant les fêtes peuvent profiter de « l’opération tranquillité vacances » qui consiste à signaler les périodes d’absence aux services de police ou de gendarmerie (selon sa zone d’habitation) afin que ces derniers puissent surveiller les appartements, maisons ou commerces au cours de leurs patrouilles quotidiennes. Pour bénéficier de ce service, il suffit de s’inscrire avant son départ, un formulaire est téléchargeable dans les actualités du site internet des services de l’Etat :www.aude.gouv.frou le formulaire peut être retiré auprès du commissariat ou de la brigade de gendarmerie dont vous dépendez.
Contact presse :SERVICECOMMUNICATION DE LAPREFECTURE DE L’AUDE0468102982/0676723381
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents