Devoir corrigé sur la finance de marché

Devoir corrigé sur la finance de marché

-

Documents
5 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

5 exercices pour tester vos connaissances sur votre cours de finance de marché !

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 12 492
Langue Français
Signaler un problème
FINANCE DE MARCHÉ Devoir n° 1 – novembre 2002 Exercice 1 Le 13 octobre (N), votre responsable financier vous donne l’ordre de vendre au SRD 50 actions ZZZ au cours limite de 180 €. a- Expliquer en quoi consiste le SRD. b- Préciser les conditions d’exécution d’une vente au cours limite de 180 €. L’ordre est exécuté ce jour à 180 €. c- Dire s'il s'agit d'une spéculation à la hausse ou à la baisse des cours et pourquoi ? Le 22 octobre (N),vous soldez la position par un ordre d'achat à 160 euros. d- Quel est le résultat le jour du règlement ? Exercice 2 En quelques lignes, expliquer les principales différences concernant une introduction sur : -le Second marché , -le Nouveau marché, -le Marché libre. Indiquer le nom du modèle américain qui a prévalu à la création du Nouveau marché. Exercice 3 Préciser la signification des différents sigles suivants, souvent publiés dans la presse financière : -Tempé ou EONIA -TIBEUR ou EURIBOR -T4M -TAMExercice 4 Une société, pour assurer une partie du financement nécessaire à un projet d’investissement, envisage de faire appel er le 1janvier (N-1) à un emprunt-obligations à bons de souscription d'actions (OBSA) . L'émission porterait sur 40 000 obligations ayant les caractéristiques suivantes : ¾nominal : 1 000 € ; ¾taux d'intérêt : 3,5 % ; ¾émission et remboursement au pair ; ¾échéance des obligations : 31 décembre N+1 ¾bon de souscription : 1 bon est attaché à chaque obligation, 2 bons donnant droit de souscrire une action de er nominal 500 €, au prix de 1 900 €, du 1décembre N jusqu'au 31 décembre N+1. Juste après l’émission sur le marché primaire des OBSA, les obligations et les bons de souscription font l’objet d’une cotation distincte. a- Sachant que le taux du marché obligataire est de 5,5% lors de cette émission, calculer le cours théorique au pied du coupon de l’obligation seule. b- En déduire le coût du bon de souscription pour le souscripteur d’une OBSA. c- Quels sont les avantages et les inconvénients de ce type d'opération financière pour l'entreprise et pour les souscripteurs ? À quelle condition l'opération se réalisera-t-elle dans son ensemble ?
Devoir n°1 – Finance de marché – Novembre 2002
1
d- Calculer le montant total des fonds obtenus par la société, au 31 décembre N+1, si l'opération se réalise (on fera abstraction des frais). Le 15 janvier N+1, le cours de l’action est de 1 700 €, le cours du bon de souscription de 15 €. e- Décomposer la valeur du bon de souscription en valeur intrinsèque et valeur spéculative. Définir ces deux notions. Le 25 août N+1, le cours de l’action est de 2 300 €, le cours du bon de souscription de 250 €. f- Décomposer la valeur du bon de souscription en valeur intrinsèque et valeur spéculative. Le 31 décembre N+1, le cours de l’action est de 2 100 €. g- Chiffrer le résultat global réalisé par un investisseur ayant acquis deux OBSA lors de l’émission et ayant conservé l’ensemble des titres jusqu’à cette date. Exercice 5 Une entreprise émet un emprunt constitué de 100 000 obligations de valeur nominale 100 €, au taux nominal de 5,5 %. ème Les obligations seront remboursées au pair, à la fin de la 7année (amortissementin fine).a- Déterminer quel devrait être le prix d'émission pour que le taux actuariel brut de l'emprunt soit de5,6% ? b- D'une manière générale, indiquer comment évolue le cours des obligations à taux fixe et à taux variable en fonction du taux d'intérêt pratiqué sur le marché financier.
Devoir n°1 – Finance de marché – Novembre 2002
2
Corrigé Exercice 1 a- le Service de Règlement Différé (SRD) : négociation à terme(1 point) Quand l’investisseur veut différer le règlement / livraison de sa transaction à la fin du mois, il passe, pour les actions qui y sont éligibles, un ordre avec SRD. Pour être éligible au SRD, une valeur doit répondre en principe à l'un des deux critères de taille et de liquidité suivant : -appartenance à l’indice SBF 120, -capitalisation boursière de 1 milliard d'euros et volume d’échange quotidien de 1 million d’euros. Des valeurs françaises et étrangères cotées en continu au Premier, Second ou au Nouveau Marché, sont éligibles au SRD. Ce service donne lieu à une commission perçue par l’intermédiaire. La tarification est libre. b- Conditions d’exécution d’une vente au cours limite de 180 € (0,5 pt) La vente sera exécutée à condition que le cours d’équilibre du marché (cours coté) soit supérieur ou égal à 180 € et que 50 titres à l’achat puissent être mis en contrepartie de la vente. c- Dire s'il s'agit d'une spéculation à la hausse ou à la baisse des cours et pourquoi ? (0,5 pt) Compte tenu de ce qui suit : fermeture de position par un ordre d’achat, il s’agit d’une vente à découvert et donc d’une spéculation à la baisse des cours. On espère acheter les titres moins de 180 € et dégager ainsi un bénéfice après couverture des coûts de transaction : frais de vente, d’achat et commission de SRD. d- Quel est le résultat le jour du règlement ? (0,5 pt) Bénéfice hors coûts de transaction : 50 x (180 –160) = + 1 000 € Exercice 2 Les Second et Nouveau marché sont des marchés réglementés, contrairement au marché libre qui est un marché de gré à gré organisé par Euronext. Second marché (0,5 pt):il reçoit des entreprises de taille moyenne, industrielles et de services, disposant d'un bon potentiel de développement. Les plus brillantes accèdent ensuite au Premier marché. Nouveau marché (0,5 pt): ce marché est destiné à accueillir prioritairement des sociétés européennes innovantes, à fort potentiel de croissance, qui ont un projet de développement à financer. Les entreprises n'ont pas d'obligation en terme d'antériorité de comptes, ce qui permet l'introduction de sociétés très jeunes. Le Nouveau Marché privilégie le financement par fonds propres des entreprises à forte croissance. Marché libre(0,5 pt):ce marché de gré à gré est organisé par Euronext Paris SA qui se charge des négociations, des règlements-livraisons et de la diffusion des données. Ce marché n'est pas réglementé (pas de protection des actionnaires minoritaires, marché peu liquide, pas d'obligation de déclaration de franchissement de seuils ou de garantie de cours en cas de prise de contrôle). La première cession peut émaner d'un détenteur de titres ou de la société elle-même, les titres cédés pouvant notamment être créés par voie d'augmentation de capital. Les formalités d'inscription sont allégées. Les négociations sont effectuées avec un seul fixage par séance. Euronext publie, sans aucune garantie de sa part, des notes sur les opérations financières portées à sa connaissance, concernant les valeurs négociées. Dans la pratique, il s'agit d'un marché d'acclimatation pour les sociétés trop jeunes ou trop petites pour accéder aux autres marchés.Le Nouveaumarché (0,5 pt)se veut être la version française du NASDAQ, second marché américain. Exercice 3 Taux moyen pondéré en euros (Tempé) ou Euro Overnight Index Average EONIA) (0,5 pt) Taux au jour le jour du marché interbancaire de la zone euro, calculé par la Banque centrale européenne et publié quotidiennement. C'est la moyenne arithmétique des taux pratiqués par un échantillon des banques les plus actives de la zone euro, pondérée par le montant des prêts accordés au jour le jour. Taux Interbancaire Offert en Euros (TIBEUR) ou Euro Interbank Offered Rate (EURIBOR) (0,5 pt)
Devoir n°1 – Finance de marché – Novembre 2002
3
Moyenne arithmétique, calculée quotidiennement, de taux offerts par un échantillon de banques européennes (idem EONIA) pour 13 échéances : une semaine et de 1 mois à 12 mois. Taux moyen mensuel du marché monétaire TMM ou T4M (0,5 pt) Pour un mois donné, le TMM est la moyenne arithmétique des Tempé pratiqués. Taux annuel monétaire TAM (0,5 pt) Pour un mois donné, le TAM est le taux de rendement d'un placement mensuel à intérêts composés, renouvelé chaque fin de mois, pendant les 12 mois écoulés, à chacun des TMM. Exercice 4 a- Cours de l’obligation seule :C(1,5 pt) Montant du coupon : 1 000 x 3,5% = 35 €3 1 1,0553 C=35× +1000×1,0550,055 b- Coût du bon de souscription :CBS(0,5 pt) CBS= 1 000 – 946,04 = 53,96 € c. Avantages et inconvénients pour l’entreprise et pour les souscripteurs Il s'agit d'une double opération financière, une immédiate, l'autre étalée dans le temps. Pour l'entreprise (1 pt) : l'opération présentant un certain caract ère spéculatif, la société peut proposer un taux d'intérêt inférieur au taux normal pour ce type d'emprunt ;  il existe un risque de non-réalisation de la deuxième opérat ion en cas d'évolution défavorable des cours de l'action de la société émettrice. Pour les souscripteurs (1 pt) : possibilité de réaliser une opération inté ressante (si le cours de l'action est supérieur au prix fixé au moment de l'exercice des bons) et possibilité de spéculer sur les bons de souscription (qui sont cotés en bourse) ;  si l'opération n'est pas réalisée, le souscripteur seretrouve avec un placement à taux faible et des bons de souscription sans valeur. Cette opération se réalisera dans son ensemble (1 pt), si au 31 décembre N+1, le cours de l’action est supérieur au prix d’exercice des bons soit 1 900 €.. d. Montant des fonds totaux recueillis par la société (1 pt) : Fonds recueillis à l’émission : 40 000 x 1 000= 40 000 000 € er Fonds recueillis entre le 1décembre N et le 31 décembre N+1 si tous les bons ont été exercés : 40 000 / 2 x 1 900= 38 000 000 € Soit pour l’ensemble de l’opération : 40 000 000 + 38 000 000= 78 000 000 € e- Décomposition de la valeur du bon de souscription de 15 € 15 = valeur intrinsèque + valeur spéculative Valeur intrinsèque de2 bons= maximum (Cours de l’action – Prix d’exercice ; 0) = maximum (1 700 – 1 900 ; 0) = 0 €(0,5 pt) Valeur spéculative= 15 – 0 = 15 €(0,5 pt) La valeur intrinsèque de 2 bons représente le gain certain réalisé si l’on exerce ce jour 2 bons de souscription en permettant d’acquérir une action au cours de 1900 €.(0,5 pt) La valeur spéculative représente l’espoir de voir le cours de l’action monter au dessus de 1 900 € avant le 31 décembre N+1. Pour être plus précis, les opérateurs qui achètent le bon à 15 € ne réaliseront un bénéfice que si le cours de l’action dépasse 1 900 + 2 x 15 + coût d’achat de 2 bons.(0,5 pt) f- Décomposition de la valeur du bon de souscription de 250 €(1 pt) Valeur intrinsèque de2 bons= maximum (2 300 – 1 900 ; 0) = 400 € Valeur intrinsèque d’un bon= 400 / 2 = 200 € Valeur spéculative= 250 – 200 = 50 € g- Résultat global (1,5 pt)
Devoir n°1 – Finance de marché – Novembre 2002
4
Raisonnons hors actualisation et hors éventuels coûts de transaction (si vente des bons) 1- Résultat sur les 2 obligations Coupons : 35 x 3 x 2= 210 € Résultat sur les bons : gain à l’échéance en cas de vente ou d’exercice des 2 bons : 2 100 – 1 900= 200 € Résultat global= 410 € 2- On peut aussi raisonner différemment en pensant au manque à gagner à détenir des obligations procurant un intérêt de 3,5% alors que le taux du marché était de 5,5%. On fait dans ce cas abstraction de la rémunération des obligations. Gain à l’échéance en cas de vente ou d’exercice des 2 bons : 2 100 – 1 900= 200 € Coût des 2 bons à l’émission (voir question b) 53,96 € x 2= 107,92 € Résultat =200 – 107,92 = 92,08 € Exercice 5 a-Calcul du prix d'émission :pt)E. (1 01 27
E5,5 5,5x 5,5% 100  =5,5 +100 7 1 1,0567 E=5,5× +100×1,056 0,056 E= 99,43 € b. Évolution du cours des obligations Il convient de distinguer selon que les obligations sont à taux fixe ou taux variable Obligations à taux fixe (1 pt) Lorsque le taux d'intérêt du marché augmente, le cours de l’obligation baisse. Le taux de rendement de l'obligation doit correspondre au taux d'intérêt pratiqué sur le marché financier. À l'inverse lorsque le taux d'intérêt du marché diminue, leur cours augmentera. L’épargnant est soumis à un risque en capital. Obligations à taux variable (1 pt) Les obligations à taux variables sont théoriquement insensibles à la variation des taux d’intérêt du marché. Elles sont sensées fournir au souscripteur, pour une période déterminée, le taux proposé par le marché. L’épargnant est soumis à un risque en rendement : le montant du coupon d’intérêt varie selon le taux du marché.
Devoir n°1 – Finance de marché – Novembre 2002
5