DIFFICULTES DE RECRUTEMENT

DIFFICULTES DE RECRUTEMENT

-

Documents
35 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

  • redaction
  • cours - matière potentielle : l' année
  • cours - matière potentielle : l' année de référence
Volet qualitatif de l'enquête sur les agences de placement – Résultats de l'enquête 2009 – Agences de recrutement-sélection ANALYSE DIFFICULTES DE RECRUTEMENT RAPPORT QUALITATIF réalisé dans le cadre de l'agrément des agences de placement soumis aux membres de la plateforme de concertation pour validation Enquête 2009 (Données de l'année 2008) Agences de recrutement-sélection Analyse et rédaction : Séverine Jacquemart Jean-Marc Manfron Le Forem Service de l'analyse du marché de l'emploi et de la formation
  • service presté
  • résultats de l'enquête
  • agence de placement
  • accès au marché du travail
  • régions wallonne
  • région wallonne
  • travail intérimaire
  • emploi
  • emplois
  • données
  • donnée

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 34
Langue Français
Signaler un problème

Volet qualitatif de l’enquête sur les agences de placement – Résultats de l’enquête 2009 – Agences de recrutement-sélection


ANALYSE


DIFFICULTES DE RECRUTEMENT

RAPPORT QUALITATIF
réalisé dans le cadre de l’agrément des agences de placement
soumis aux membres de la plateforme de concertation pour validation

Enquête 2009
(Données de l’année 2008)

Agences de recrutement-sélection
Analyse et rédaction : Séverine Jacquemart
Jean-Marc Manfron
Le Forem
Service de l'analyse du marché de l’emploi et de la formation
Volet qualitatif de l’enquête sur les agences de placement – Résultats de l’enquête 2008 – Agences de recrutement et sélection






















INTRODUCTION











2
Volet qualitatif de l’enquête sur les agences de placement – Résultats de l’enquête 2009 – Agences de recrutement-sélection

De la transparence du marché de l’emploi

La connaissance des composantes, des dynamiques et des modes de régulation du marché de l’emploi wallon est un enjeu majeur pour le développement
économique et social de la Wallonie.

La compréhension du marché relatif aux activités des agences de placement implique une plus grande transparence de la part de ses acteurs : services publics,
entreprises, travailleurs, agences de placement, etc.

Si de nombreuses entreprises parviennent à pourvoir rapidement leurs postes vacants, pour certains métiers ou fonctions, des difficultés de recrutement, voire des
pénuries de main-d’œuvre, sont observées. Le rôle des agences de placement est de faciliter la rencontre entre l’offre d’emplois des entreprises et/ou la demande
d’emplois des particuliers.

A la fois acteurs et observateurs des mécanismes d’appariement, les intermédiaires du marché de l’emploi jouent un rôle de plus en plus important dans
l’accompagnement et le placement des personnes tout en contribuant au développement économique des entreprises. Conscient de ces enjeux, le Gouvernement a
mis en œuvre une gestion mixte du marché, renforçant les collaborations entre les acteurs publics, les acteurs privés et les travailleurs.

Dans ce contexte, divers outils sont mis au point pour appréhender les réalités complexes et recueillir diverses données. Ainsi, des flux administratifs (bases de
données, données quantitatives, etc.), des enquêtes rendent compte aujourd’hui de la situation ou des évolutions du marché.

Ces moyens comprennent une enquête qualitative annuelle qui identifie les difficultés rencontrées par les employeurs pour répondre à leurs besoins de main-d’œuvre
ainsi que par les particuliers qui recherchent un emploi. Cette enquête, qui en est à sa troisième édition, recueille, par type d’activités, les informations relatives à la
profession recherchée par les travailleurs et au niveau d’exigence des employeurs en matière d’expérience ou de qualification des travailleurs, telles
qu’appréhendées par les agences de placement.




Volet qualitatif de l’enquête sur les agences de placement – Résultats de l’enquête 2008 – Agences de recrutement et sélection
Cadre légal : réglementation en matière de placement et définitions

L’enquête dont les résultats sont présentés ici prend place dans le cadre de la réglementation de l’activité de placement en Région wallonne. Cette réglementation
impose à chaque agence de placement la compétence professionnelle, la protection des travailleurs et la qualité des prestations. Elle transpose les nouvelles normes
Bases légales
de l’organisation internationale du travail (convention n° 181 de l’OIT concernant les agences d’emploi) et s'applique au territoire de la Région wallonne de langue

française.
Décret du 13 mars 2003, relatif à
l’agrément des agences de

placement
Le décret s’applique à toute prestation de services de placement par une agence, quels que soient l’employeur et le travailleur. Il ne s’applique pas à l'Office wallon

de la Formation professionnelle et de l’Emploi (Le Forem), au bureau de sélection de l’Administration fédérale ni aux services de placement des gens de mer.
Arrêté d’exécution du Gouvernement

wallon du 3 juin 2004
La prestation de services de placement est subordonnée à un agrément préalable de l’agence de placement, distinct par type de services.


Note :
L’agence de placement est définie comme la personne morale ou la personne physique qui preste elle-même, pour son compte ou pour compte d’un tiers, ou fait
Le nouveau décret du 3 avril 2009
prester par un tiers, les services de placement détaillés ci-après, sous quelque dénomination que ce soit, à titre principal ou accessoire, à titre onéreux ou gratuit.
relatif à l'enregistrement ou à

l'agrément des agences de
Cinq types de services font ainsi l’objet d’agréments spécifiques :
placement, est entré en vigueur

le 28 décembre 2009 (arrêté
d’exécution du Gouvernement le service de recherche d’emploi : est le service presté et structuré pour le compte d’un travailleur et qui a pour objet de lui procurer un emploi, sans que l’agence
wallon du 10 décembre 2009).
de placement ne devienne partie aux relations de travail;

Il ne concerne donc pas l’année
le service de recrutement et de sélection : est le service presté, pour le compte de l’employeur, qui a pour objet l’engagement d’un travailleur;
2008 couverte par cette enquête.
le service de travail intérimaire : est le service consistant à employer un travailleur intérimaire dans le but de le mettre à la disposition d’un utilisateur ;

le service d’insertion : est le service presté, pour le compte d’un travailleur, qui a pour objet de l’aider à rechercher lui-même un emploi;

le service d’outplacement : est le service presté pour le compte d’un employeur, qui a pour objet d’aider un travailleur, menacé de licenciement ou licencié, à
retrouver lui-même un emploi.
« L'agence de placement est tenue

de fournir, selon les modalités
Le travailleur est défini comme la personne physique prestant ou cherchant à prester une activité professionnelle sous l’autorité d’un employeur ou à titre
déterminées par le Gouvernement, à
indépendant.
l'Office les informations utiles à

l'accomplissement de la mission de
L’employeur désigne toute personne physique ou morale faisant appel aux services prestés par une agence de placement ou fixant des tâches et qui en supervise
gestion active et de diffusion de
l’exécution.
l'information et de la connaissance

sur le marché de l'emploi. »
Décret du 13 mars 2003 relatif à l’agrément des agences de placement, chapitre I, article 1.


Décret du 13 mars 2003 relatif à

l’agrément des agences de
Le Département de l’Emploi et de la Formation professionnelle wallonne du Service Public de Wallonie gère et assure le suivi de l’ensemble des dossiers
placement, chapitre V, article 20.
1
d’agrément . Les agences de placement sont tenues de respecter une série de conditions détaillées dans le décret.


1
Le lecteur intéressé trouvera plus d’informations sur la législation et les conditions d’octroi d’agrément à l’adresse : http://emploi.wallonie.be/THEMES/PLACEMENT/Agr_placement.htm#1
4
Volet qualitatif de l’enquête sur les agences de placement – Résultats de l’enquête 2008 – Agences de recrutement et sélection
Mise en œuvre : préparation de l’enquête qualitative

Le Gouvernement a institué une « plate-forme de concertation », prévue dans le décret de mars 2003. Cette plate-forme organise la concertation avec les agences
de placement dans différents domaines dont la diffusion d’information dans le cadre de la transparence du marché de l’emploi régional.

La plate-forme de concertation regroupe des représentants :
du Gouvernement, qui en assure la présidence ;
des organisations représentatives des employeurs ;
des organisations représentatives des travailleurs ;
du Forem ;
du Service Public de Wallonie, Département de l’Emploi et de la Formation professionnelle ;
de l’Institut wallon de l’évaluation, de la prospective et de la statistique (Iweps).

Les questionnaires utilisés pour l’enquête qualitative ont été préparés et validés par la plate-forme de concertation. La préparation du dispositif d’enquête ainsi que le
routage et l’organisation logistique de l’enquête ont été pris en charge conjointement par le Forem et le Service Public de Wallonie. Federgon, la fédération des
partenaires de l’emploi, s’est chargé de la collecte de données auprès de ses membres (pour le volet « travail intérimaire »). Le nettoyage, le traitement des données,
la production des tableaux de données et la rédaction de ce rapport ont été réalisés par le Forem.

Le recueil des données auprès des agences de placement agréées en Région wallonne a été réalisé sous la supervision de la plate-forme de concertation.


5
Volet qualitatif de l’enquête sur les agences de placement – Résultats de l’enquête 2008 – Agences de recrutement et sélection

Méthodologie : description de l’enquête

Définitions
Les objectifs poursuivis


Agence de placement :
En fonction des types de services proposés
personne morale ou physique qui
(travail intérimaire, recrutement et sélection, outplacement, recherche-emploi, insertion) :
preste elle-même, pour son
compte ou pour le compte d’un

tiers, des services de placement
identifier les métiers pour lesquels des emplois sont offerts par les employeurs/des attentes sont formulées par les particuliers ;
(voir page 4), sous quelque
identifier les profils proposés par les particuliers et ceux recherchés par les entreprises ;
dénomination que ce soit, à titre
identifier les métiers pour lesquels il existe des difficultés de recrutement, d’insertion, de recherche d’emploi, de réorientations,… ;
principal ou accessoire, à titre
onéreux ou gratuit.
identifier les raisons perçues par les agences de placement de ces difficultés (autant du chef des particuliers que des entreprises).


Bureau de placement :

siège d’exploitation d’une agence.
Les agences interrogées



Devaient répondre à cette enquête, les agences privées de placement :
Décret du 13 mars 2003 relatif à

l’agrément des agences de
agréées par la Région wallonne ;
placement, chapitre I, article 1.
actives sur le territoire wallon de langue française ;
ayant exercé une activité au cours de l’année 2008.

Terminologie
Les agences de placement agréées après septembre 2008 n’étaient pas soumises à cette obligation.


Une agence de placement

correspond à une structure
juridique agréée.

Une même agence peut disposer
de plusieurs types d’agréments.
6
Volet qualitatif de l’enquête sur les agences de placement – Résultats de l’enquête 2008 – Agences de recrutement et sélection
Les modes de passation

Les questionnaires ont été adressés au siège social de chaque agence agréée en Région wallonne ; les agences devaient remplir un questionnaire par type
d’agrément. Dans le cas d’agences ayant plusieurs sièges d’exploitation (ou bureaux), un seul jeu de questionnaires, synthétisant l’information pour l’ensemble des
bureaux, était attendu en retour. Afin de recueillir des informations au niveau sous-régional, les agences agréées pour le travail intérimaire et membres de Federgon
remettaient un questionnaire par bureau.

2
Les questionnaires au format Excel, interactifs et facilitant le codage des métiers, étaient disponibles sur le site du Service Public de Wallonie . Le questionnaire au
format Word ou PDF ou sur support papier étaient envoyés sur demande. Ils devaient être renvoyés dûment complétés au Service Public de Wallonie, par courriel ou
par envoi postal. Les agences de travail intérimaire membres de Federgon ont complété leur(s) questionnaire(s) en ligne via une application spécifique à la
fédération.

Les dates de la réalisation de l’enquête

Début de la collecte de données : 15 juillet 2009
Clôture du transfert des données après rappels : 15 novembre 2009

Le questionnaire et l’analyse des résultats

L’enquête qualitative est réalisée à partir de questions semi-ouvertes faisant appel à l’expérience des répondants (pour les métiers les plus demandés dans les offres
et les demandes d’emploi, les métiers en difficulté de recrutement ainsi que les métiers qui ont permis un accès au marché du travail) et des questions fermées (sur
le degré, la fréquence et les causes des difficultés évoquées). Les données recueillies ont été analysées selon une approche tant quantitative que qualitative.
3
En effet, certaines questions relevaient de comptage (par exemple, « quel était le nombre de contrats gérés par le bureau au cours de l’année de référence ? »).
Les réponses se sont vues attribuer des codes afin de permettre des agrégations statistiques.

Au total, cinq questionnaires auto-administrés (un questionnaire par type d’agrément), étaient disponibles. Tous les questionnaires présentaient la même structure :

informations signalétiques (nom de l’agence, adresse, numéro d’identification, période de référence, etc.) ;
identification des principaux métiers pour lesquels des emplois sont offerts par les employeurs et/ou des demandes sont formulées par les particuliers (selon le
type d’agrément) ainsi que les métiers pour lesquels des difficultés de placement / de recrutement (selon le type d’agrément) sont observées ;
pour chaque métier identifié comme présentant des difficultés de placement / de recrutement, description des causes perçues par les agences de placement (tant
au niveau du profil des candidats que des exigences réclamées par les employeurs).

Afin d’homogénéiser l’encodage des intitulés des métiers entre les différentes agences, une liste arborescente de plus de 850 métiers était associée au
questionnaire. Cette liste est issue du Référentiel Emploi Métier développé par le Forem et permet d’agréger les métiers par catégories professionnelles.
Une interface électronique permet d’accéder à un choix réduit de métiers après avoir introduit une partie de mot-clé ou une acception coutumière à l’agence pour
dénommer un métier.

Ce rapport présente un état des lieux relativement complet du marché privé du placement : 449 questionnaires ont été restitués complétés pour les agences de
placement hors travail intérimaire ; en outre, 326 ont été renvoyés pour la catégorie « travail intérimaire ». Des informations sur les non-réponses aux questions
spécifiques sont indiquées dans le rapport lorsque des nuances sont nécessaires.

2
http://emploi.wallonie.be/THEMES/PLACEMENT/Docs2009/Placement2009/placement_FOREM.htm
3
Les volumes communiqués par les agences peuvent être reconstruits ; il peut s’agir tant d’une information stockée dans une base de données que d’une estimation basée sur le souvenir.
7
Volet qualitatif de l’enquête sur les agences de placement – Résultats de l’enquête 2008 – Agences de recrutement et sélection


Les limites méthodologiques

Toute enquête de terrain présente des biais. Dans une enquête qualitative à portée rétrospective, par définition, les réponses apportées par les répondants peuvent
être reconstruites. Cette observation est importante à mentionner, d’autant plus que la période de collecte des données était éloignée de la période de référence par
intervalle de plus de six mois. Les données peuvent donc appartenir au domaine des représentations mentales autant qu’au domaine de l’observation objective.
L’approche qualitative vise avant tout à recueillir des informations fines, précises et réfléchies sur le thème abordé. Les volumes demandés, en lien avec les
déclarations des répondants, permettent d’affiner ces représentations.


8
Volet qualitatif de l’enquête sur les agences de placement – Résultats de l’enquête 2008 – Agences de recrutement et sélection
Rapport : principaux objectifs

Ce rapport décrit les principaux résultats du troisième exercice de collecte, réalisé dans la seconde partie de 2009 et relatif aux données de 2008. Le canevas de ce
rapport est identique au précédent. Tout en présentant des aspects méthodologiques et techniques incitant à la rigueur, l’abord quantitatif se veut plus descriptif que
statistique.

Il propose une vue globale des résultats de la troisième enquête qualitative : les métiers qui font l’objet de demandes de la part des particuliers et d’offres de la part
des employeurs ; les difficultés de recrutement / de placement … tels qu’appréhendés par les différents types d’agences de placement.

Enfin, ce rapport ne vise pas à mettre en perspective les données recueillies dans le cadre de cette enquête qualitative avec des données ou informations provenant
d’autres sources.

L’analyse est subdivisée en différentes parties, selon le type d’agrément :
questionnaires des agences agréées en recrutement-sélection ;
questionnaires des agences agréées dans le travail intérimaire ;
questionnaires des agences agréées en recherche d’emploi ;
questionnaires des agences agréées en insertion ;
questionnaires des agences agréées en outplacement.





9
Volet qualitatif de l’enquête sur les agences de placement – Résultats de l’enquête 2008 – Agences de recrutement et sélection







RESULTATS DES AGENCES AGREEES EN
RECRUTEMENT-SELECTION
10