Dsrp Bandundu 2

Dsrp Bandundu 2

Documents
41 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

  • redaction
0 République Démocratique du Congo PROVINCE DU BANDUNDU PAIX – JUSTICE – TRAVAIL
  • omd objectifs du millénaire pour le développement ong
  • secteur environnement
  • programme economique du gouvernement pib
  • point sur le diagnostic de la pauvreté
  • sectoriel d'urgence de réinsertion economique
  • rdc
  • congo
  • pays

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 56
Langue Français
Signaler un problème


République Démocratique du Congo République Démocratique du Congo
PROVINCE DU BANDUNDU











PAIX – JUSTICE – TRAVAIL






















0
« Juin 2006 »




1 Table des matières

1


Chapitre I : CONTEXTE ET PROCESSUS DE L’ELABORATION DU DSRP.......................10
1.1. Contexte politique et institutionnel.............................................................................10
1.2. Contexte économique et financier..............10
1.3 Volonté politique du Gouvernement et de l’Exécutif Provincial..11
1.4 Mise en place du Comité Provincial de lutte contre la pauvreté ...................................12
1.5 Elaboration de la Monographie Provinciale.................................12
1.6. Consultations participatives sur la pauvreté auprès des communautés de base............12
1.8. Enquête sur la perception de la pauvreté.....13
1.9. Enquête sur les conditions de vie des ménages, l’emploi et le secteur informel...........13
1.10 Rédactions et Validation du DSRP Provincial ...........................................................14
2.1 Profil de pauvreté........................................................................15
2.1.2 Pauvreté absolue......18
Secteur Santé et Nutrition.............................26
Education......................................................................................................................27
Cadres de vie (habitat, eau et assainissement)................................28
Thème Genre................28
Protection des Groupes Vulnérables..............29
Culture et Technologie de l’Information et de Communication.....29
Secteur Développement Rural et Forêt..........................................................................30
Secteur Mines ...............................................31
Secteur Environnement.31
Secteur Emploi.............32
Infrastructures de Transport et Communication.............................................................32
3.1. Prévenir et stabiliser la transmission du VIH et des IST..........................................33
3.2. Améliorer la qualité de vie des personnes vivant avec le VIH-SIDA......................34
3.3. Atténuer l’impact socio-économique du VIH-SIDA sur la communauté ..............34
3.4. Renforcer la capacité de coordination et de suivi-évaluation à tous les niveaux ......34
4.1. Renforcement des moyens d’action des communautés de base ...............................35
4.1Principes de base .............................................................................................................36
4.2. Mise en œuvre...............36
4.3. Suivi et évaluation.........37
4.3.1. Suivi du DSRP provincial........................................................................................37
4.3.2. Evaluation du DSRP provincial...............37
4.4. Mécanismes de mise en œuvre, du suivi et de l’évaluation............37
4.4.1. Cadre institutionnel de mise en œuvre, de suivi et d’évaluation ..............................37
4.4.3. Partenariat dans la mise en oeuvre .........................................................................38
4.4.3.1. Partenariat avec la société civile38
5.3. Contraintes dans la mise en œuvre du DSRP Provincial.............38
5.3.1 Facteurs de blocage. ...........................................................................................38



2 Liste des tableaux

Tableau n° 1 : Répartition des entités administratives
Tableau n° 2 : Répartition de la population par sexe et par entité administratives
Tableau n° 3 : Récapitulatif des principaux groupes ethniques et tribus de la province du
Bandundu
Tableau n° 4 : Indicateurs socio-économiques et sanitaires
3 Liste des acronymes

AFAD Alliance de Formation à Distance
AFDL Alliance des Forces Démocratiques pour la Libération
APP Analyse Participative de la Pauvreté
BCA Banque des Crédits Agricoles
BCC Banque Centrale du Congo
BCCE Banque Congolaise du Commerce Extérieur
BCDC Banque Commerciale Du Congo
CADECO Caisse générale d’Epargne du Congo
DSRP Document de la Stratégie pour la Réduction de la Pauvreté
DSRP-I Document de la Stratégie pour la Réduction de la Pauvreté Intermédiaire
EAD Entité Administrative Décentralisée
ENHAPSE Enquête Nationale sur l’Habitat et le Profil socio-économique des ménages
FRPC Facilité pour la Réduction de la Pauvreté et la Croissance
GV Groupe Vulnérable
IDA Fonds d’Aide au Développement
MARP Méthode Accélérée de Recherche Participative
MICS Enquête Nationale sur la Situation des Femmes et des Enfants
NTIC Nouvelles Technologies de l’Information et de Communication
OCC Office Congolais de Contrôle
OFIDA Office des Douanes et assises
OMD Objectifs du Millénaire pour le Développement
ONG Organisation Non Gouvernementale
PEG Programme Economique du Gouvernement
PIB/hab Produit Intérieur Brut par habitant
PIR Programme Intérimaire Renforcé
PMPTR Programme Minimum de Partenariat pour la Transition et la Relance
PMURR Programme Multisectoriel d’Urgence de Réhabilitation et de Reconstruction
PNLS Programme National de Lutte contre le Sida
PNURC Programme National d’Urgence de Renforcement des Capacités
PPTE Pays Pauvres Très Endettés
PSUPRES Programme Sectoriel d’Urgence de Réinsertion Economique et Social des Provinces
réuinifées
4 RDC République Démocratique du Congo
SEP Service d’Entreprise Pétrolière
SMIG Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti
UPPE-SRP Unité de Pilotage du Processus de l’Elaboration de la Stratégie de la Réduction de la
Pauvreté











































5 Résumé

La République Démocratique du Congo, en général, et la Province du Bandundu en
particulier ont connu pendant plus de 30 ans un système de gouvernance chaotique qui a
ramené tout le territoire congolais au rang des pays les plus pauvres du monde ; sa
population subit une crise aiguë dans tous les secteurs de la vie et la majorité de sa population
vit dans une situation de misère à la limite de la dignité humaine avec environ … us par
personne et par jour, malgré la présence sur son sol des énormes potentialités en ressources
humaines, du sol et du sous-sol .

La centralisation excessive du cadre institutionnel, légal, réglementaire et organisationnel du
système de gestion de l’économie a empêché l’éclosion de toutes les initiatives locales de
développement. L’absence de dialogue ,notamment à l’intérieur de l’administration publique
entre le politique et le fonctionnaire de l’Etat,
a conduit à une démotivation, au désintéressement et à une faible appropriation des
programmes économiques et sociaux.
Face à cet ’état de chose, les ménages de la province du Bandundu, particulièrement ceux des
milieux ruraux, croupissent dans la pauvreté la plus absolue. Ils accèdent difficilement ou
pas du tout aux services essentiels de base et aux infrastructures socio-économiques (routes,
hôpitaux, écoles, sécurité alimentaire, biens meubles, etc.) . Pire les mouvements migratoires
forcés et intenses que connaît cette contrée au profit de Kinshasa, de l’Angola et de la
République sœur du Congo sans omettre les refoulements répétés de l Angola ont exacerbé la
vulnérabilité des populations et de la province.

Les grands problèmes de développement de la Province tels que diagnostiqués par les
populations sont : i) Secteur de l’emploi : difficulté de débaucher un emploi ; ii)Secteur de la
santé :l’accès difficile et précarité aux soins de santé primaire ;iii) Secteur de l’éducation :
scolarisation difficile des enfants et délabrement des infrastructures scolarises ;iv) Secteur
de transport : dégradation des infrastructures routières ; v) Secteur de l’environnement : accès
difficile à l’eau potable ;vi) Secteur de l’énergie : accès difficile à l’électricité ;vii) Secteur de
l’agriculture : accès difficile à la terre cultivable et faible production agricole, halieutique et
d'élevage ;viii)Secteur de l’environnement : irruption massive des érosions ; ix) Secteur
social : habitat indécent ;x) Secteur social : marginalisation des pygmées au nord de la
Province, xi) Secteur culture et communication : coutumes non adaptées ainsi que
l’insuffisance des radios communautaires où de relais ;xii) le VIH/SIDA

Ces problèmes ont pour causes principales : i) la mal gouvernance politique, administrative,
judiciaire et économique ; ii) les guerres à répétition et la persistance des conflits
interethniques ; iii) la non participation de la population à la gestion de la province ;
6
Pour changer cet état de chose, quelques axes stratégiques et actions prioritaires ont été
arrêtées lors des consultations. Elles concernent la restauration et la consolidation de la paix et
de la bonne gouvernance ; la décentralisation de la gestion administrative et économique ; la
réhabilitation des infrastructures de communication dont les routes, les voies fluviales et
lacustres ;

Enfin, pour la mise en œuvre du DSRP provincial, les principaux indicateurs de suivi-
évaluation dans les différents secteurs clés sont définis. Le mécanisme de mise en œuvre a été
proposé par la population. Une bonne mobilisation des ressources financières au niveau de la
province et du trésor public est une des conditions de réussite. Les ressources de l’Initiative
PPTE viendront compléter les ressources traditionnelles. Les efforts de la solidarité
internationale sont également nécessaires pour ce processus. Enfin, les Organisations des
Communautés de base devront contribuer à la réalisation de certaines actions
communautaires de lutte contre la pauvreté.

























7
Introduction

La prise de conscience dans la lutte contre la pauvreté remonte de la Déclaration et du
Programme d’Action du Sommet Mondial sur le Développement Social de Copenhague en
1995. Le constat sur l’augmentation du nombre des pays pauvres, passant de 25 en 1971 à 49
en 2001, conséquence du poids excessif de la dette extérieure et de l’échec des programmes
d’ajustement structurel, fut à la base de l’interpellation de la communauté des pays riches (G
7) pour une prise en charge efficace des pays pauvres de la planète.


La RDC, en dépit de toutes les ressources du sol et du sous sol, s’alignent parmi les pays les
plus misérables de l’Afrique au sud du Sahara, car près de 80 % de sa population vivent à la
limite de la dignité humaine, avec environ US 0,30 par jour et par personne (2003). Les
ménages congolais, particulièrement ceux vivant dans les régions affectées par les conflits,
ont payé un lourd tribut. Ils ont vu leurs actifs essentiels de la vie considérablement détruits.
L’accès aux services et aux infrastructures socio-économiques de base a été considérablement
réduit. Les mouvements migratoires intenses des régions de l’Est vers les Zones non en
conflits, surtout vers les milieux urbains, ont exacerbé la vulnérabilité des populations.

Pour faire face à cette situation, le pays a élaboré le DSRP-I depuis mars 2002. La mise en
œuvre de la stratégie a été concluante ; ce qui lui a permis d’atteindre le point de décision de
l’initiative Pays Pauvres Très Endettés (PPTE).Par ailleurs le processus de l’élaboration du
DSRP final, lancé en 2003 est en cours de finalisation tant au niveau national que provincial.

Eu égard à l’ampleur et à la généralisation de la pauvreté en RDC, et compte tenu de son
caractère chronique, le DSRP de la RDC est conçu comme un instrument opérationnel d’une
gestion prospective du processus de renaissance du Congo, articulée dans la « Vision 11/25 ».
L’ambition est de créer, dans un espace d’une génération (25 ans), un environnement propice
au développement durable dans chacune des 11 provinces.

En vue d’un développement durable de la RDC, la VISION 11/25 s’entend comme un projet
actif de structuration et de transformation du cadre économique et social dans une perspective
de long terme. Au regard des spécificités économiques et sociales de la RDC, les programmes
8 d’ajustement structurel, s’appuyant essentiellement sur la régulation par le marché, ont
démontré leurs limites. En effet, l’action par les prix exerce des effets positifs mitigés dans un
contexte des rigidités structurelles de l’offre, des marchés financiers inexistants ou
rudimentaires et de l’extraversion poussée de l’économie congolaise.

Les développements qui suivent s’articulent autour de cinq chapitres. Le premier expose
brièvement le contexte d’élaboration du DSRP de la Province Orientale (physique et
administratif, politique et institutionnel, économique et socioculturel). Le second chapitre
évoque le processus d’élaboration du DSRP provincial. Le troisième fait le point sur le
diagnostic de la pauvreté et les efforts de lutte contre la pauvreté en Province Orientale. Dans
le quatrième et cinquième chapitre, nous procédons successivement à l’examen en détail du
contenu de stratégies de réduction de la pauvreté et de mécanismes de mise en œuvre de ces
stratégies et ses chances de réussite.






























9