Etude du discours de la servitude volontaire

-

Documents
3 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Etude du discours sur la servitude volontaire de la boétie

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 2 307
Langue Français
Signaler un problème
Discourt de la servitude volontaire 1574 La Boetie
Plaidoyer pour liberté contre esclavage et tyrannie Riche rhétorique, ironie, tragique
Ligne 115 : Situation misérable évoquée
L1 Ton violent, oratoire adresse avec virulence au peuple « Pauvre gens et misérablespeuple et nations » : destinataire vaste Jeux mal/bien révèle la responsabilité du peuple : volonté à ne pas arrêter le mal. « misère, dérision, aveuglement » Amplification
L24 Les hommes soumis sont fous, aveugle à la tyrannie Description du mal qui frappe le peuple, exemples Les encourage à se rebeller : crescendo « revenu/champ /maison/meubles »
L56 « Vous » « se laisser enlever » : passivité La responsabilité du peuple est évidente car ils n’agissent pas.  Polémique : utiliser la tonalite de l’indignation pour faire réagir. Ironie car montre le degré d’abaissement dans lequel est tombé le peuple qui trouve un gd bonheur à se faire spolier : Antiphrase Groupe ternaire crescendo
L7 Ruine : perte de bien/Malheur : souffrance morale} Intention didactique Structure antithétique « non pas, mais » Adverbes de certitude Rythme ternaire qui s’amplifie (nombre de syllabes diminuent) Ennemi crée par le peuple Tragique : l’ennemi est celui pour lequel on se bat.
L1112 Adjectif démonstratif « ce maitre » :flou Ton péremptoire : énoncer de manière brutale comme vérité absolue