garkua 16
8 pages
Français

garkua 16

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

  • redaction
  • exposé
  • revision
1Garkuwa N° 16 - du 22 Novembre 2011 N° 16 - du 22 Novembre 2011 - Prix : 300 F Bimensuel d'informations générales et d'analyses paraissant à Maradi GARKUWA ... le bouclier social B.P. 441 Maradi Niger TEL : 20410130/20410131 Site web : RADIO PRIVEE GARKUWA FM 107 MHZ Nouvelle Imprimerie du Niger Votre imprimeur de proximité Pour toutes vos impressions ! Maradi - Niger Tél 20 410 915 DossierPremière session extraordinaire du conseil régional de Maradi Le conseil régional de Maradi a tenu sa toute première session extraordinaire au titre de l'année 2011, les 18 et 19 novembre dernier.
  • commission des affaires générales
  • communes du niger
  • principe de la libre administration des régions, des départements et des communes
  • avis d'appel d'offres national
  • avis d'appel d'offres nationaux
  • avis d'appel d'offre national
  • conditions de travail des agents et d'hospitalisation des malades du chr
  • lutte tra- ditionnelle
  • niger
  • prix
  • taux
  • région
  • régions

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 156
Langue Français
GA... le bRouclierKsocialUWA ème Bimensuel d’informations générales et d’analyses paraissant à Maradi2 Année N° 16  du 22 Novembre 2011  Prix : 300 F
Nouvelle Imprimerie du Niger
Votre imprimeur de proximité Pour toutes vos impressions !
Maradi  Niger Tél 20 410 915
Dossier Première session extraordinaire du conseil régional de Maradi Le conseil régional de Maradi a tenu sa toute première session extraordinaire au titre de l’année 2011, les 18 et 19 novembre dernier. A l’issue des travaux les conseillers régionaux ont adopté plusieurs délibérations Lire pages 2,4 et 5
Pétrole Nigérien : Comment éviter la malédiction?
RADIO PRIVEE GARKUWA FM 107 MHZ B.P. 441 Maradi Niger TEL : 20410130/20410131 Site web :www.radiogarkuwafm.com
REPUBLIQUE DU NIGER REGION DE MARADI CONSEIL REGIONAL
Société
DELIBERATION N°….../CR/MI/11 du 18 novembre 2011 portant recrutement du personnel
LE CONSEIL REGIONAL DE MARADI
V u la Constitution du 25 novembre 2010 ; V u la loi N°9831 du 14 septembre 1998 portant création des régions, leurs limites et le nom de leurs chefs lieux ; V u La Loi N°200625 du 24 juillet 2006 déterminant le principe de la libre administration des régions, des départements et des communes, fixant leurs limites et leurs ressources ; V u La Loi 200842 du 31 juillet 2008 relative à l’organisation et l’administration du territoire de la République du Niger ; V u L’Ordonnance N°201054 du 17 septembre 2010, portant Code Général des Collectivités Territoriales ; V u Le Décret N°99033/PRN/MI/AT du 05 mars 1999, fixant les modalités d’exercice du contrôle sur les actes des autorités décentralisées V u le Décret 2003177/PRN./MID du 18 juillet 2003, déterminant les règles de fonctionnement des membres des organes délibérant et exécutif des collectivités territoriales; V u Le Décret 2010678/PCSRD/MISD/AR du 07 octobre 2010, fixant le nombre de sièges par conseil Régional ; V u Le Procès verbal N°024CMMS/2011 en date du 23 juin 2011, portant installation du Conseil Régional de Maradi, et l’élection du Président et de deux Viceprésidents ; V u la nécessité du service ;
Le conseil entendu DELIBERE
Article premier : Personnel à recruter Au terme des échanges et observations des conseillers sur la liste provisoire du personnel à recruter et après les éclaircissements et explications fournis par le président, le Conseil autorise le recrutement du personnel ci après :
Un (e) secrétaire général
Un (e) secrétaire régional
Un (e) secrétaire de direction
Un chauffeur Un planton Un manœuvre
Article 2Le conseil régional recommande à l’exécutif pour tous ces recrutements, qu’à compétences et qualifications égales, priorité sera accordée aux candidats ressortissants de la région.
LE PRESIDENT
 PATE Balla
REPUBLIQUE DU NIGER REGION DE MARADI CONSEIL REGIONAL
Vu Vu Vu
Vu Vu Vu Vu
Vu Vu
Vu
DELIBERATION N° …./CR/MI/11 du 18 novembre 2011 portant adoption du décret N°2011168/PRN/MISPD/AR du 9 juillet 2011 déterminant le régime indemnitaire et les avantages accordés aux membres des organes délibérants et des organes exécutifs des régions et communes du Niger
LE CONSEIL REGIONAL DE MARADI
Agence privée de Communication GARKUWA Avenue du Général Seyni Kountché BP : 441  Tel :20.410.131 Maradi  Niger
GARKUWA Hebdomadaire d’Informations générales, de réflexion et d’analyses Directeur de Publication
Ali Abdou Tél.96.98.36.60 Rédaction :
Sani Yaou Korgom Mohamed Mamane Ali Abdou Service Commercial
Salissou Issa
Tél; 96.97.97.89
Composition : GARKUWA
Tirage : 500 exemplaires sur les presses de la NIN Maradi Site web : nigerdiaspora.com  tamtaminfo.com
la Constitution du 25 novembre 2010 ; la loi N°9831 du 14 septembre 1998 portant création des régions, leurs limites et le nom de leurs chefs lieux ; La Loi N°200625 du 24 juillet 2006 déterminant le principe de la libre administration des régions, des départements et des communes, fixant leurs limites et leurs ressources ; La Loi 200842 du 31 juillet 2008 relative à l’organisation et l’administration du territoire de la République du Niger ; L’Ordonnance N°201054 du 17 septembre 2010, portant Code Général des Collectivités Territoriales ; Le Décret N°99033/PRN/MI/AT du 05 mars 1999, fixant les modalités d’exercice du contrôle sur les actes des autorités décentralisées le Décret 2003177/PRN./MID du 18 juillet 2003, déterminant les règles de fonctionnement des membres des organes délibérant et exécutif des collectivités territoriales; Le Décret 2010678/PCSRD/MISD/AR du 07 octobre 2010, fixant le nombre de sièges par conseil Régional ; Le Décret N°2011168/PRN/MISPD/AR du 09 juillet 2011, déterminant régime indemnitaire et les avantages accordées aux membres des orga nes délibérants et exécutifs des régions et communes du Niger ; Le Procès verbal N°024CMMS/2011 en date du 23 juin 2011, portant installation du Conseil Régional de Maradi, et l’élection du Président et de deux Viceprésidents ;
Le conseil entendu
DELIBERE
Article premierrégime indemnitaire ainsi que les avantages accordés aux membres des organes délibérants et les organes exécutifs des ré: Le gions et communes du Niger sont déterminés par le décretN°2011168/PRN/MISPD/ARdu 09 juillet 2011. Article 2 :Le conseil a retenu les taux de 75% du montant de l’indemnité de fonction du président de conseil régional comme indemnité forfaitaire de fonction à chacun des deux vices présidents (article 7 du décret N°2011168/PRN/MISPD/AR du 09/07/11) Article 3: Le conseil a retenu les taux de 30% du montant de l’indemnité de fonction du président de conseil régional comme indemnité mensuelle de représentation de celuici. (Article 8 du décret N°2011168/PRN/MISPD/AR du 09/07/11) Article 4: Le conseil a retenu le principe de présentation des reçus pour le remboursement des frais de transport.
2
LE PRESIDENT
PATE Balla
Garkuwa N° 16  du 22 Novembre 2011
Société
Pétrole Nigérien : Comment éviter la malédiction? nigérien, la CNCP s’est trompée de Lchiffre au moment de la première éva a problématique des ressources luation sous la cinquième République extractives en Afrique a longtemps été de Tandja Mamadou. De deux cho l’objet de beaucoup d’interrogations, ses l´une: ou la CNCP se moque du qui demeurent jusqu’ici sans répon gouvernement nigérien ou alors le ses. Le soussol africain regorge en gouvernement nigérien se moque effet d’immenses potentialités qui des nigériens. Comment pourrait on auraient pu faire le bonheur des peu en effet comprendre qu´un contrat ples. Hélas! La convoitise et l’appétit aussi sérieux et aussi juteux que nés de la conjonction de certains fac l´exploration, l’exploitation et la cons teurs internes et externes autour de truction d’une raffinerie se fasse sur ces richesses naturelles ont causé la base du faux? beaucoup de tors aux africains. Ni Vraisemblablement, cette affaire du geria, Liberia, SierraLeone, Guinée, prix du carburant porte les germes Congo… bref, ils sont nombreux les d’une crise sociopolitique dont le Ni pays africains qui ont basculé dans ger n’a pas besoin. Elle suscite une des conflits, du fait de l’exploitation levée de bouclier de toutes les cou des richesses minières et pétrolifères, ches sociales pour dénoncer cette au point où certains qualifient ces ri arnaque tout en demandant au gou Installations de la SORAZ chesses de malédiction pour vernement de revoir sa copie. C´est l´Afrique. Issoufou se trouve face à un dilemme. Gado a indiqué que la raffinerie de un test grandeur nature de la capa Pour le cas du Niger, nonobstant les Comment concilier les intérêts de son Zinder traitera 20.000 barils par jour cité du Président de la République revendications de l´ex rébellion qui a peuple et ceux de la nouvelle super dont 7000 pour la consommation lo Mahamadou Issoufou à répondre aux exigé et obtenu une meilleure redis puissance mondiale qu’est la Chine, cale et 13.000 destinés à l´exportation aspirations légitimes du peuple qui l’a tribution des richesses issues de la aujourd´hui partenaire privilégié du dans les pays voisins. Il a aussi indi porté au pouvoir, en Mars 2011. vente de l’uranium au profit de la ré Niger? qué que le prix du litre de l’essence à Certes, la tâche n’est pas aisée gion d’Agadez, l’exploitation des gi Beaucoup de nigériens s’accordent la sortie de la raffinerie est de compte tenu de la complexité des sements s’effectuent sans beaucoup à admettre qu’avec Tandja Mamadou, 336FCFA et celui du Gasoil à 348. De contours et des implications de la d’accrocs, pendant près d’un demi le président éjecté un midi de février la raffinerie aux consommateurs, la question. Les risques majeurs qui siècle. 2010 par l’armée, la question ne se structure des prix subit l´influence de pourraient découler de la cherté du Aujourd’hui, c’est le pétrole serait jamais posée. Tandja qui a fait beaucoup d’autres facteurs qui gon pétrole nigérien sont á situer au moins d’Agadem qui fait couler beaucoup du monde rural l´épicentre de son flent le prix à la pompe. Il s’agit no á trois niveaux: d’encre et de salive. Les nigériens projet de société, n’aurait jamais ac tamment de la marge bénéficiaire de D´abord c´est une certitude que toute avaient fondé un immense espoir sur cepté ce volteface, cette escroque la Société Nigérienne des Produits la population vivant sur les 1500 Ki l’exploitation de l’or noir annoncé de rie de la CNPC. Les nigériens se sou Pétroliers (SONIDEP) et des distribu lomètres de frontière avec le Nigeria, puis plusieurs décennies. viennent encore de la ténacité avec teurs, la contribution au fond de de Gaya à N’guigmi, va continuer En prélude à sa commercialisation, laquelle il a affronté AREVA pour la l´énergie, la TVA et la taxe commu comme par le passé, à se ravitailler des stations service, notamment à renégociation du contrat de l’exploi nautaire de solidarité. chez le voisin du sud où le carburant Maradi et Zinder ont poussé comme tation de l’Uranium. Beaucoup de ni Le Président doit avoir constamment est 2,5 fois moins cher que celui des champignons. Les revendeurs gériens sont aujourd´hui unanimes à à l’esprit, l’engagement qu’il a pris de d’Agadem. Tout naturellement, pour informels du carburant exporté frau reconnaître que Tandja n’aurait ja vant Dieu et devant les hommes de protéger son produit local, le gouver duleusement du Nigeria voisin mais accepté de fixer le prix du litre ne ménager aucun effort pour le bon nement prendra des mesures drasti avaient rêvé de faire prospérer leurs d’essence à 579 F CFA. heur du peuple nigérien. Le prix que ques pour interdire l’importation frau affaires grâce à notre carburant. Con Depuis l´instauration du multipartisme son gouvernement vient de fixer con duleuse des hydrocarbures. Ce fai tre toute attente, leur espoir s´est en intégral au Niger, Mahamadou traste avec cet engagement. Il a par sant, il privera des centaines de mil volé un soir du 15 Novembre 2011 Issoufou a participé à toutes les élec conséquent intérêt à rectifier le tir liers de jeunes de leurs principales quand le ministre de l’énergie et du tions présidentielles. Après quatre avant qu’il ne soit trop tard. Il pourra activités génératrices de revenus et pétrole, Foumakoye Gado dans un coups d´essai, c’est finalement en par exemple trouver un mécanisme la conséquence directe c’est l’ac point de presse a annoncé la struc 2011 qu´il réussit à accéder à magis pour subventionner intégralement les croissement du chômage et de la cri ture tarifaire: 579F CFA le litre trature suprême. Pendant toutes les 7000 barils destinés à la consomma minalité. Par ailleurs, le prix de l’es d´essence, 577 FCFA le Gasoil et campagnes électorales, il a présenté tion locale de façon à acheter le litre sence tel que fixé par le gouverne entre 3600 et 3700 F la bonbonne un programme ambitieux pour le Ni d’essence à la pompe au même prix ment va faire exploser le transport sur de gaz butane. Les nigériens étaient ger. Ils sont nombreux les compatrio qu’à la sortie de la raffinerie, c’està l’ensemble du territoire national. Le estomaqués. tes, comme nous, qui y avaient cru, dire 336 FCFA. transport et les produits de première Quelques heures seulement après nous y croyons encore. Cependant, Aussi, dans tous les pays africains qui consommation étant liés de fil à l´annonce, tel dans les grandes bour à l´épreuve des faits, force est de ont connu et qui font face encore aux aiguille, il va de soi que c’est le coût ses de Paris, Frankfurt, New York, constater que nous commençons à conflits du fait de l´exploitation des res de la vie qui sera davantage plus cher Londres ou Tokyo, les marchés noirs déchanter. Près de dix mois aux com sources minières et pétrolifères, ceux dans un environnement national déjà des hydrocarbures ont ouvert à la mandes de l´Etat, Issoufou peine en ci sont pour l´essentiel liés à fragilisé par un déficit pluviométrique hausse sur toute la bande sud du core à imprimer son style. l´opacité. Pour éviter des déconve drastique. pays, à la frontière du Nigeria. Le prix Jusqu’ici, les vieilles habitudes dé nues, le gouvernement du Niger doit L´autre risque et non des moindres du litre a connu une flambée vertigi criées sont toujours d’actualité. La alors faire preuve de transparence est enfin lié à l´entretien de la raffi neuse annonçant du coup, les gran corruption continue de gangrainer le autant dans les clauses des contrats nerie elle même. En effet, sur les qua des tensions autour du pétrole nigé développement du pays. Même le que dans l’utilisation des revenus is tre raffineries que compte le Nigeria, rien. numéro vert instauré par Marou Ama sus de la vente. Il s´agit simplement premier producteur du pétrole africain Dans son exposé, le ministre dou pour lutter contre ce fléau n´est d’éviter au Niger les scénarios con à ce jour, aucune n’est en état de mar Foumakoye Gado s’est livré à une dif que de la poudre aux yeux. Le peu nus sous d´autres cieux. che. Depuis une quinzaine d’années, ficile explication de texte pour justi ple ne comprendra jamais la néces A moins d’une semaine de les gouvernements qui se sont suc fier aux nigériens les raisons qui ont sité de l’instauration d’un soit disant l´inauguration officielle de la raffine cédé ont diligenté des études qui ont soutendu la fixation des prix susmen numéro vert, tant que des escrocs rie de Zinder, les organisations syn livré des rapports on ne peut plus tionnés. Entre autres raisons, atil in patentés à l´image de Zakou Djibo dit dicales et les associations de la so clair: Il est plus bénéfique pour le Ni diqué, l´augmentation du simple au Zakai continuent de circuler librement ciété civile sont en ébullition, avec un geria d’exporter son pétrole brut que double des coûts de la raffinerie de au vu et au su de tous. dénominateur commun: La révision à de le raffiner sur place, tant le coût Zinder. Prévue initialement pour coû Bref! Revenons au prix du pétrole la baisse du prix des hydrocarbures de l´entretien des raffineries s’avère ter 600.000.000 de dollars, elle a d’Agadem: Certes le vin est tiré mais de la SORAZ. exorbitant. Y a til une garantie englouti au finish l´on ne sait par quel les nigériens ne pourront pas le boire. d´entretien de la raffinerie de Zinder jonglage, 1.200.000.000. Comment alors sortir de l’imbroglio?Razak entre l’Etat du Niger et la CNCP? Selon le ministre, la société chinoise Voici humblement quelques solutions: L’un dans l’autre, Mahamadou en charge de la question du pétrole Dans son point de presse Foumakoye
Garkuwa N° 16  du 22 Novembre 2011
3
Dossier Décentralisation Le conseil régional de Maradi a ténu sa prémière session extraordinaire au titre de l’année 2011 les 18 et 19 novembre à Maradi. A lire le discours d’ouverture de ladite session prononcé par le Président du conseil régional M. Balla Paté La première session extraordinaire du Sa Superficie = 41796 Km² soit 3,3 % du dominant) et Artisanat Ce qu’il faut ajouter à ce tableau sombre Conseil régional de Maradi au titre de territoire national. de la situation socioéconomique de la l’année 2011 intervient au lendemain Sa Population et ses caractéristiques : Subdivisions administratives : région de Maradi, c’est que 87% des fem d’une saison de pluie décevante n’ayant Population totale estimée en 2011 = 8 Départements (Aguié, Dakoro, Guidan mes enceintes fréquentent les centres de pas répondu aux attentes de nos labo 3.117.810 habitants (soit 20,20% de la Roumdji, Madarounfa, Mayahi, Tessaoua, santé pour les visites prénatales, mais rieuses populations, à laquelle vient population du Niger), Gazaoua et Bermo) ; malheureusement seules 31% accou s’ajouter les multiples lots de difficultés 51,9% ont moins de 15 ans et 86,3% vit 1 Ville et 3 Arrondissements Communaux chent dans les centres de santé. de la vie quotidienne que vivent malheu en milieu rural ; reusement les populations de la région Indice synthétique de fécondité = 8 en 44 Communes dont 7 urbaines et 37 ru Voici, honorables conseillers, en résumé de Maradi. fants/femme contre 7,1/Niger (EDSN/ rales. toute la problématique de développement C’est vous dire combien la tâche qui nous 2006) 2 Sultanats (Katsina et Gobir) ; de la région de Maradi. attend est ardue. Taux d’accroissement annuel de la po 21 Cantons ; Cependant, il faut reconnaître que notre En effet, la région de Maradi représente pulation = 3,73% contre 3,3% pour le 9 Groupements (Peuhl et Touareg) ; région regorge aussi de beaucoup de po un véritable contraste de développement. Niger (RGP/H 2001) 2.182 Villages Administratifs et 64 tribus tentialités, au point de vue agricole, pas Sinon comment comprendre que Maradi Densité = 74,59 hts/Km² contre 12,42 toral et artisanal. soit la capitale économique du Niger et hts/ Km² pour le pays. Suivons à présent quelques indicateurs C’est pourquoi, dans les prochains jours, que les enfants de Maradi soient ceux Principales activités économiques : socioéconomiques assez illustratifs qui nous aurons à réfléchir à la mise en va qui meurent le plus de la malnutrition ? Agriculture, Élevage, Commerce (informel peignent la situation évoquée tantôt: leur du potentiel d’irrigation dont dispose Comment comprendre que Maradi soit fort heureusement la région. la capitale économique du Niger et laIndicateurDernière situation Dernière situationAu demeurant, la présente ses disponible pour la disponible pour le région de Maradi soit la dernière au point sion extraordinaire aura à se pencher région de MaradiNigerde vue indice de développement hu sur le projet d’ordre du jour suivant: main ? 1. Examen et adoption du règle Comment comprendre que Maradi soit ment intérieur du conseil régional ; Incidence de la pauvreté73,37% 59,5%premier au point de vue population et que 2. Mise en place des commis (ENBC/INS2007 (ENBC/INS20072008)la région de Maradi soit dernière à tous sions spécialisées du conseil régional ; 2008)les examens de fin d’année ? 3. Recrutement du personnel ad Taux Brut de Scolarisation 80,3% en 2010201176% en 20102011Autant de questions aussi préoccupan ministratif du conseil régional ; (TBS) primairetes et pertinentes méritent d’être posées. 4. Adoption du régime indemni Taux Net de Scolarisation 72,7% en 2010201167,1% en 20102011Mesdames et messieurs, taire et les avantages accordés aux (TNS) primairePour comprendre, l’immensité de défi à membres des organes délibérants et relever dans le cadre du développement organes exécutifs des régions et com Taux de couverture sanitaire51,37% (en 2010 économique, social et culturel de la ré munes du Niger prévus par le Décret DRSP)gion de Maradi qui interpelle tous, per 2011168/PRN/MISPD/AR du 9 juillet 63,91%, Taux de couverture des 64,25%.(DS/MHE/2011)2011. mettezmoi de vous faire une brève pré (DS/MHE/2011)besoins en eau potablesentation de la carte postale de cette Sur ce, je déclare ouverte la première région : session extraordinaire au titre de l’an Taux de malnutrition aigue 12,2% (juin2011 12,3% (juin2011 enquête née 2011 du Conseil Régional de globaleenquête nutrition)nutrition)Créée par la Loi 9831 du 14/09/1998, la Maradi. Taux d’accès des ménages à 4% (SIE en 2007)8% (SIE en 2007)région de Maradi est située au Centre l’électricitéSud du Niger. Je vous remercie. ENIPROM The confort zone rise Nigérienne pour la Production de Mousse ETSELH. OUMAROULAOUALIDITGAGOETFILS
4
R.C. 27 / 98  VA 328 143  N.I.F. 2548  MARADI  B.P. 190  TEL. 20.410.843 / 20.410.844  FAX 20.410.843  20.410.073 et 20.411.093  AGENCE A NIAMEY  RUE DES SAPEURS POMPIERS  B.P. 12627  TEL/FAX : 20.74.02.49 AGENCE A DOSSO  RUE DES MANGUIERS  B.P. 177  TEL/FAX 20.650.265
Garkuwa N° 16  du 22 Novembre 2011
LE CONSEIL REGIONAL DE MARADI
Vu la Constitution du 25 novem bre 2010 ; Vu la loi N°9831 du 14 septem bre 1998 portant création des ré gions, leurs limites et le nom de leurs chefs lieux ; Vu La Loi N°200625 du 24 juillet 2006 déterminant le principe de la li bre administration des régions, des départements et des communes, fixant leurs limites et leurs ressour ces ; Vu La Loi 200842 du 31 juillet 2008 relative à l’organisation et l’ad ministration du territoire de la Répu blique du Niger ; Vu L’Ordonnance N°201054 du 17 septembre 2010, portant Code Général des Collectivités Territoria les ; Vu Le Décret N°99033/PRN/MI/ AT du 05 mars 1999, fixant les mo dalités d’exercice du contrôle sur les actes des autorités décentralisées ; Vu le Décret 2003177/PRN./ MID du 18 juillet 2003, déterminant les règles de fonctionnement des membres des organes délibérant et exécutif des collectivités territoriales ; Vu Le Décret 2010678/ PCSRD/MISD/AR du 07 octobre 2010, fixant le nombre de sièges par conseil Régional ; Vu Le Procès verbal N°024CMMS/2011 en date du 23 juin 2011, portant installation du Conseil Régional de Maradi, et l’élection du Président et de deux Viceprési dents ; Vu la nécessité de service ;
Le conseil entendu
DELIBERE Article premier : Création Il est créé six (6) commissions spé cialisées au sein du Conseil régio nal de Maradi. Il s’agit de :
1. Commission des affaires fi nancières ; 2. Commission des affaires sociales, culturelles et sportives ; 3. Commission du développe ment rural et de l’environnement ; 4. Commission des affaires économiques ; 5. Commission des affaires fon cières ; 6. Commission des affaires générales, institutionnelles et de coo pération.
Article 2 : Composition Les commissions spécialisées se composent comme suit : 1.Commission des affaires financières; 9Mahaman Siragé Moussa 9Bala Djibo 9Elh salissou Amadou 9Harouna Magagi 9Haoua Seybou Sirifi (rappor teur)
Garkuwa N° 16  du 22 Novembre 2011
Dossier
9Salissou Djibril (Président) 2.Commission des affaires sociales, culturelles et sportives; 9Elh Garba Amadou (prési dent) 9Chaibou Dazaou (rappor teur) 9Yahaya Ali 9Rahamou Abdou 9Ouma Kaltoum Moussa 9Hassan Almou 9Haladou Labo 3.Commission du dévelop pement rural et de l’environne ment; 9Mahaman Amadou (rappor teur) 9Iro Sani 9Abdou Magagi 9Bachar Kouré 9Abdou Abarchi 9Dan Laro Oumarou (prési dent) 9Mahaman Danda 4.Commission des affaires économiques; 9Hachimou Tounaou 9Chaibou Mahamane (rap porteur) 9Elh Rabiou Moussa (prési dent) 9Ibrahim Allo 9Ibrahim Mahamane 9Mahamane Abdou 9Jadi Habibou 5.Commission des affaires foncières; 9Gambo Ousman (prési dent) 9Souley Oumarou (rappor teur) 9Asman Chitou 9Hachimou Chaibou 9Mamoudou Souley 9Salissou Madougou 9Batouré Dan Dadi 6.Commission des affaires générales, institutionnelles et de coopération.
Photo de famille du conseil régional de Maradi
9Sadissou Oumarou (prési dent) 9Rabi Elh Yahaya 9Abdou Ousman 9Mariama Ahmed Allassan (rapporteur) 9Zouladeini Anko 9Dimachi Dan Dadi Les membres de chaque commis sion ont désigné à leur sein un président et un rapporteur
Article 3 : Attributions La commission des affaires financiè res est compétente dans les matiè res suivantes : 9Questions financières 9Recettes et dépenses de la région 9Exécution du budget 9Domaine public et privé de la région
La commission des affaires socia les, culturelles et sportives est com pétente dans les matières suivan tes : 9Education et recherche 9Santé publique 9Promotion de la femme 9Protection de l’enfant 9Travail et emploi 9Arts et lettres 9Affaires sociales 9Affaires culturelles, coutu mières et religieuses 9Jeunesse, sport et loisir 9Famille 9Population 9Personnes âgées et person nes handicapées
La commission du développement rural et de l’environnement est com pétente dans les matières suivan tes : 9Réalisation du plan de déve loppement régional
9 9 9 9 9 9
Les plans d’action Agriculture Elevage Pêche Hydraulique Environnement
La commission des affaires écono miques est compétente dans les matières suivantes : 9Industrie 9Artisanat 9Mines 9Energie 9Commerce 9Travaux publics 9Tourisme et hôtellerie
La commission des affaires foncières est compétente dans les matières suivantes : 9la gestion du foncier rural 9aménagement du territoire 9Habitat et assainissement
La commission des affaires géné rales, institutionnelles et de coopé ration est compétente dans les ma tières suivantes : 9Règlement intérieur du con seil 9Coopération décentralisée 9Referendum local 9Consultation des électeurs 9Relations avec les autres ré gions nationales 9Relations avec les régions ou état frontaliers 9Administration générale de la région
LE PRESIDENT
 PATE Balla
5
Culture
Visite du président de la Fenilutte à Maradi : « Nous n’avons pas besoin des ligues qui se préparent à deux semaines des championnats, mais des ligues qui organisent presque chaque semaine des combats dans les arènes » La fédération nigérienne de lutteculier et du sport en général. traditionnelle a depuis le 22 oc Garkuwa: beaucoup se demandent, tobre dernier un nouveau présisi vous n’êtes pas là dans le cadre dent en la personne dedes préparatifs du prochain cham Abdoulaye Hassane Oumarou. Elupionnat que devra abriter Maradi? lors d’une assemblée générale à Abdoulaye Hassane: logiquement Niamey, son bureau vient ainsiaprès les six régions , c’est au tour combler le vide laissé par l’ande Maradi d’abriter le championnat, cien bureau conduit par Aboubamais le problème, ce que l’arène est Ganda, bureau qui a été dissoutdans un état de délabrement et je par le ministère de tutelle. De pascrois que nous allons rendre compte sage à Maradi le 19 Novembre leà qui de droit, c’estçdire le minis nouveau président de la Feniluttetère des sports, et maintenant en a visité les différents médias préfonction des moyens, on verra ce sents à Maradi, dont l’Agencequ’on doit faire mais sinon, logique Garkuwa. A cette occasion,ment c’est au tour de la région de Abdoulaye Hassane a bien vouluMaradi d’abriter le prochain cham répondre aux questions de votrepionnat. Abdou Hassane, Président de la FENILUTTE journal.Garkuwa: vous avez rencontré la li rivé à la tête de la fédération il y’a à comptezvous financer vos activités ? Garkuwa: Monsieur Abdoulaye gue régionale de lutte traditionnelle peine un mois, et je crois que, inchaAbdoulaye Hassane: je crois que Hassane, vous êtes en visite à Maradi, de Maradi, comment jugezvous Allah, après les cents jours, nous al nous allons continuer à discuter avec dans quel cadre s’inscrit votre tour l’équipe ? lons faire le point de ce que nous le ministère des sports parce que le née ? AH : En tout cas, je suis très content, avons trouvé et nous dirons aux ni ministère ne subventionne pas tou Abdoulaye Hassanevue la dynamique que j’ai trouvée au: merci, je crois gériens d’où nous venons et ce tes les activités, mais je pense qu’il que cette tournée nous l’avons en sein de la ligue. C’est une ligue sou qu’est notre ambition. je viens de dire, doit beaucoup plus appuyer la fédé treprise dans le cadre d’une coupe dée, au sein de laquelle j’ai trouvé j’ai vu les membres de la ligue et du ration, nous savons que l’ancienne dénommée « coupe SORAZ ». Pour un président et son staff très moti district très soudés et aussi les lut fédération a été dissoute parce qu’on le moment, nous sommes entrain vés. Pour moi, c’est une ligue exem teurs qui commencent à revenir et lui reprochait de ne pas faire des ac d’attendre les autorités de Zinder par plaire, parce que j’ai visité certaines vraiment notre souhait c’est que l’en tivités et je crois que, s’il y’a les rapport à cette coupe. Mais de pas ligues, mais encore je dis que je suis semble de ces structures rayonne à moyens nous sommes prêts a faire sage à Maradi, comme il y’a une li très content de la ligue de Maradi et travers les clubs et que nous ayons ces activités. Maintenant, il y’a aussi gue régionale, nous nous sommes dit je souhaite qu’elle continue dans ce des ligues opérationnelles. Nous l’ensemble des sponsors qui nous qu’on peut s’arrêter pour discuter un sens. n’avons pas besoin de ligues qui se appuient et je crois que nous allons peu avec les responsables régionauxGarkuwa: Monsieur le président préparent à deux semaines des montrer de quoi nous sommes capa de la lutte traditionnelle, dans le ca comment se porte la lutte tradition championnats, nous avons surtout bles dre de la relance de nos activités. Ce nelle au Niger ? besoin des ligues qui organisentInterview réalisée matin nous avons fait plusieurs visiAbdoulaye Hassane: La lutte tra presque chaque semaine des com tes, dont l’arène et ce soir nous som ditionnelle se porte bien, mais notrepar Mohamed Mamane bats dans les arènes. Voila notre vi mes avec vous pour vous encoura souhait est de continuer à améliorer sion de la chose. ger et vous dire combien nous som ce que nous avons trouvé. Il faut le Garkuwa : monsieur le président, mes satisfaits de votre contribution reconnaitre, il y’a beaucoup de pro parlons à présent d’argent, comment au rayonnement de la lutte en parti blème en dessous. Nous sommes ar
6
Garkuwa N° 16  du 22 Novembre 2011
Société
Prix des hydrocarbures de la SORAZ : F o u m a k o y e n o u s e m p ê c h e d e r ê v e r ! Faut pas rêver ! ainsi s’exclamait le mi de nous révéler le bénéfice que rapporte nistre de l’Energie et du pétrole, sur le chaque jour, la vente des 80.000 barils plateau de Télé Sahel, lorsqu’il est venu du brut, des 13.000 du raffiné et les au lendemain de son point de presse, autres produits dérivés du raffinage tel s’expliquer pour une deuxième fois, sur que le goudron. le choix politique de son gouvernement, Oui, le ministre nous empêche de rêver de placer haut la barre des prix des hy et il n’est même pas capable de con drocarbures, sortis de la société de raffi vaincre les plus optimistes d’entre nous ! nerie de Zinder. Si haut, qu’au sein de Le problème au Niger, c’est que les po l’opinion publique nigérienne, cette an litiques ont toujours tendance à rame nonce a soulevé tant de protestations et ner le Niger à la seule ville de Niamey, d’incompréhensions, que le débat, animé qui fait à peine 1 million 500 mille habi depuis lors dans toutes les assemblées tants. Penser que les nigériens vont les nigériens attendent enfin, une certaine celle idéologiquement du PNDS) est de populaires et socioprofessionnelles, n’est acheter leur litre d’essence à 577 FCA, date du 28 novembre 2011. partager avec le plus grand nombre. Mais pas prêt de s’estomper de sitôt. A moins c’est oublier presque que dans les ré Et d’un coup de maladresse, le ministre paradoxalement, c’est Tandja le libéral, que Foumakoye Gado et son gouverne gions de Dosso, Tahoua, Zinder, Maradi Foumakoye vient anéantir ce rêve et cet qui subventionne depuis au moins 8ans, ment ne revoient leur copie. et Diffa, on ne connait pas le chemin espoir portés par trois générations de Ni le carburant acheté au Venezuela, à hau La colère et le désespoir étaient tels que des stations service, qui dans certaines gériens, oubliant déjà que c’est le rêve teur de 30 milliard de francs (même si ce les représentants du peule étaient con localités sont inexistantes. d’un Niger meilleur qui a fait que son parti ne sont que les consommateurs de Nia traints d’amener le débat à l’assemblée Sans vouloir encourager la fraude des le PNDS Tarayya a lutté pendant vingt mey qui en ont presque exclusivement nationale. Mais sans revenir sur tout ce hydrocarbures, on voit mal les popula ans, sans baisser une seule fois les bénéficié). Un allègement que le gouver qui a été dit sur le sujet, il y a lieu ici, de tions des localités citées, abandonner bras, pour conquérir aujourd’hui le pou nement du PNDS ne peut pas faire ! se demander, pourquoi monsieur le mi l’essence fraudé en provenance du Ni voir. Seulement, nous espérons que cette Quand on suit les explications de nistre nous interdiraitil de rêver ? Pour geria et dont le litre oscille entre 250 et phrase : « Faut pas rêver », n’est pas Foumakoye on risque de s’y perdre en tant les nigériens ne demandaient pas la 300 F, pour acheter celui de la SORAZ. celle du gouvernement, car à l’ instant conjecture. Mais ce qui n’a pas échappé lune au gouvernement! Espérer le litre de Et s’ils le faisaient par quelque contrainte où l’on cesse de rêver, on cesse d’exis à beaucoup de nigériens, c’est que le notre propre essence autour de 300 F que ce soit, ce serait une hausse du ter ! carburant qui sera consommé à la pompe seraitil une chimère ? coût de la vie qui sera constatée et res Pour revenir à cette politique de prix qui par les nigériens, les 7.000 barils en ques Et pourtant, comme doit le savoir le mi sentie, par les nigériens, la grande ma a bien sûr été analysée en long et en tion, ne représente que 7% seulement de nistre, c’est le rêve qui entretient l’Es jorité. Le ministre et audelà, le gouver large, il y a seulement lieu de se rendre la production totale journalière d’Agadem ! poir et c’est l’espoir, seulement l’espoir nement le sait, ce n’est pas le carbu compte que c’est un gouvernement so C’est sur ces 7% de la richesse natio d’un lendemain meilleur qui fait que la rant des stations service qui fait rouler cialiste qui opte pour cette politique. Le nale, sur laquelle sont portés les 30 mil terre et le Niger ne sont pas une jungle. les milliers des véhicules et camions qui ministre Foumakoye Gado a beau expli lions d’yeux nigériens, que le gouverne C’est cet espoir et ce rêve qui fait que circulent à travers le Niger profond. Si qué que les marges ne sont pas énor ment refuse de consentir une subvention les habitants les plus pauvres du monde ça devrait se faire, c’est l’économie mes et qu’il y a la nécessité pour le gou conséquente. 7% qui, dans ces genres (donc les nigériens) ont, malgré l’adver même du pays qui s’effondrera. Et peut vernent de rembourser les prêts contrac de transactions se perdent facilement sité de la nature et les attitudes condes être dans ce cas, les nigériens cesse tés, les nigériens ne seront jamais con dans les méandres des commissions ré cendantes de leurs voisins, eu foi en ront de rêver ! vaincus que ce prix là est le juste prix. trocédées aux intermédiaires ! Mais le l’avenir. C’est aussi ce rêve qui fait que Par définition, la politique socialiste (donc ministre du pétrole a délibérément omis depuis les années 80, les nigériennes etAli Abdou
Le député Salissou Amita investit 11 millions au CRH de Maradi
Faire des promesses au moment des élections et les oublier après s’être fait élire, ils sont nombreux les dépu tés qui ont fait des engagements pris auprès des électeurs, des paroles en l’air. Et voilà qu’un jeune député sort du lot et entend rompre avec ces pra tiques. À peine six mois à l’hémicy cle, le député MNSD Salissou Oumarou dit Amita commence à con crétiser les promesses faites aux po pulations de la ville de Maradi, en venant en aide aux malades. Il s’est investi dans la construction d’un bâ timent au centre hospitalier régional de Maradi, pour un montant de plus de onze millions de nos francs. La pose de la première pierre de cet édifice a eu lieu en présence du gou verneur de la région. Homme affable et modeste, le député Salissou Amita qualifie cette action en faveur des malades du CHR, de na turelle, car selon lui, son élection à la représentation nationale vise à con tribuer à améliorer les conditions de vie des populations qu’il représente. Fervent croyant, l’honorable député dit être persuadé que si aujourd’hui il est arrivé à débourser cet argent, c’est parce que Dieu l’a guidé. Il le loue pour qu’il lui donne la force de continuer dans cette voie, afin de soulager ces populations qui subis sent chaque jour, les affres de la pau vreté.
Garkuwa N° 16  du 22 Novembre 2011
Salissou Amita
Salissou Amita qui dit puiser sa force dans la théorie « je me demande tou jours ce que je dois faire pour ma population et non ce qu’elle doit me faire », veut être aux cotés de ceux qui l’ont élu mais pas leur tourner le dos, comme le font certains députés qu’on ne voit dans la localité que quand ils ont besoin d’être réélus. Avec ce premier geste, on peut sans risque de se tromper dire qu’enfin avec des députés comme Amita et leurs idées tournées vers la popula tion et pas dans leur cupidité, le vote utile n’est pas un vain mot. Construire des puits pour rapprocher l’eau, cette source vitale, des populations, faire des routes ou encore construire de classes sont encore les actions qu’ambitionne de mener le député Salissou Oumarou. Mohamed Mamane
Le Président du Conseil Régional visite le CHR de Maradi En marge des travaux de la première session extraordinaire du Conseil Régional de Maradi, le Président du Conseil, monsieur Balla Paté a vi sité le centre hospitalier régional, visite au cours de laquelle il a fait don d’un important lot de produits d’hygiène au profit des malades.
Cette visite s’inscrit dans le cadre de la vision globale des autorités de la septième République, de promouvoir la santé des populations, à travers la création des conditions d’accès aux prestations de qualité. Une vision bien partagée par le Président du conseil monsieur Paté Balla qui, en compa gnie de ses paires Conseillers régionaux, est allé s’enquérir des conditions de travail des agents et d’hospitalisation des malades du CHR. Ces conditions sont loin d’être conformes aux normes hospitalières, quand on sait que les capacités des salles, au niveau de la maternité et de la pédiatrie sont largement dépassées. On compte en moyenne, 4 enfants hospitalisés par lit et une centaine de césarienne, alors que la maternité ne dispose que de 33 lits. Le Président du Conseil Régional de Maradi a loué ème les efforts des autorités de la 7 République, qui ont consisté à la réhabi litation et la construction des infrastructures, ainsi qu’à l’équipement des pavillons ORL et mammographie en matériels techniques ultra modernes Il a aussi félicité et encouragé les autres bonnes volontés pour leurs contri butions, qui permettent une nette amélioration de la prise en charge des malades hospitalisés. C’est pour encourager les généreux donateurs et inciter les autres à leur emboiter le pas, que le Président du Conseil a fait don d’un important lot de produits d’hygiène au profit des malades du CHR de Maradi. Ce geste, symbolique et humanitaire été imité par l’honorable député national Elh Maman Sani Na Rabiou qui, a fait un geste aux 46 femmes fistuleuses du CHR de Maradi.
Sanda Na Tahi
7
Société publique du Niger RégiondeMaradi Ville deMaradi
Avis d’appel d’offres National N°004/2011/RM/VILE – MARADI
Avis d’appel d’offres ouvert
1. Dans le cadre de l’exécution de son programme sur financement du budget communal, le Maire de la ville de Maradi, lance un appel d’offres National pour les travaux d’implantation du lotissement « Université » et « Tarna Est», en deux lots libellés comme suit : Lot n°1: Implantation du lotissement « Université » Lot n°2: implantation du lotissement « Tarna Est », 2. La participation à la concurrence est ouverte à toutes les personnes physiques ou morales ou groupements desdites personnes agrées en règle visàvis de l’Administration pour autant qu’elles ne soient pas sous e coup d’interdiction, de suspension, d’exclusion ou de liquidation des biens.
NB : chaque soumissionnaire ne peut être adjudicataire que pour un seul lot.
3. Les candidats intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires et consulter gratuitement le dossier d’Appel d’offres du lundi au jeudi de 08h00 à 16h00 et le vendredi de 08h00 à 12h00, aux adresses suivantes :
VILLE DE MARADI BP : 140 TEL : 20.410.351 Le délai d’exécution des travaux est de : trois (3) mois 4. Tout candidat éligible, intéressé par le présent avis, doit acquérir un jeu complet du dossier d’Appel d’offres, auprès de la Ville de Maradi, moyen nant paiement d’un montant non remboursable decent mille (100.000) francs CFA. 5. En cas d’envoi par la poste ou tout autre mode de courrier, les frais y afférents sont à la charge du soumissionnaire et le maître d’ouvrage ne peut être responsable de la non réception du dossier. 6. Les offres seront présentées en un original et deux copies, conformément aux instructions aux soumissionnaires et devront parvenir à l’adresse indiquées au point 3, cidessus au plus tardle Lundi 12 décembre 2011 à 09h30 mn, heure locale. L’ouverture des plis aura lieule même jour à 11h00 heure localedans la salle de réunion de la Ville de Maradi, en présence des représentants des soumissionnaires qui souhaitent y assister. Les offres reçues après le délai fixé seront rejetées. Les soumissionnaires devront également joindre à leurs offres les documents suivants : une copie légalisée d’un agrément, délivré par le ministère de l’Urbanisme du logement et de l’Assainissement, une copie légalisée du certificat d’immatriculation au registre du commerce ; une copie légalisée de l’attestation de chambre de commerce exercice 2011, une copie légalisée du numéro d’identification fiscale au réel (NIF/R), une attestation des services fiscaux datant de moins de 3 mois pourle présent appel d’offres, attestant que le soumissionnaire est en règle visàvis de l’administration fiscale, une attestation de l’Inspection du Travail et de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale, datant de moins de 3 mois, attestant que le soumissionnaire est en règle dans ses cotisations ; un certificat de non faillite, non liquidation judiciaire et non cessation de payement datant de moins de 3 mois En cas de groupements de cabinets, chaque membre devra joindre à son offre les pièces listées cidessus et une convention de groupement.
L’absence des pièces listées cidessus ou de la convention de groupement ou leur nonconformité entrainera le rejet de l’offre.
7.
Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pour un délai de 120 jours, à compter de la date de remise des offres.
Par décision motivée, l’administration se réserve le droit de ne donner aucune suite à tout ou partie du présent Appel d’offres.
Professeur de psychologie
Blagues
Maradi, le 31 octobre2011
Le Maire de la Ville de Maradi
KASSOUM MAMANE MOCTAR
Un professeur de psychologie commence son cours :  Aujourd’hui, nous allons étudier les différents stades de la colère. Il fait venir un téléphone dans la salle, compose un numéro au hasard et demande :  Bonjour Madame, pourraisje parler à Jacques, s’il vous plaît?  Vous faites erreur, il n’y a pas de Jacques à ce numéro. Il se tourne alors vers les étudiants et dit :  Vous venez d’assister à la phase de mise en condition. Il recommence et la dame, un peu agacée, répond :  Je vous ai déjà dit qu’il n’y avait pas de Jacques ici! Il réitère une bonne douzaine de fois, raccroche après s’être fait hurler dessus par cette dame devenue hystérique et s’adresse à son auditoire :  Voilà enfin le niveau ultime de la colère. Làdessus, un étudiant lève la main :  Monsieur, il y a pourtant un stade supérieur. Et, pour illustrer, il se saisit du téléphone, compose encore une fois le même numéro et dit :  Bonjour Madame, je suis Jacques. Y atil eu des messages pour moi?
8
Garkuwa N° 16  du 22 Novembre 2011