GrB TOOTeaM 1
8 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

GrB TOOTeaM 1

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
8 pages
Français

Description

TP, Supérieur, TP | cap, Secondaire, CAP
  • redaction
  • cours - matière potentielle : désamiantage
  • cours - matière potentielle : théoriques
tooteam' N°4 - été 2011 4 t o u t e s l e s n o u v e l l e s d e s é q u i p e s d u G r o u p e B r u n e t l ' é c o - a m é n a g e m e n t Toute entreprise est avant tout une histoire d'homme, la nôtre met l'homme au cœur de son système.
  • municipal de st andré de corcy
  • futur lit
  • éco-aménagement en action
  • beam
  • qualité du travail
  • qualité dans le travail
  • qualité des travaux
  • bâtiments anciens
  • bâtiment ancien
  • eau
  • eaux
  • bâtiment
  • bâtiments
  • formations
  • formation

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 82
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Exrait

N°4- été201 1 4 t o utt e s l eoo u v e ls n ol e sd etsé q u iep e sGd u aB r ur o u p e ml ’ é cn e t - a m é n a g e m e n to
SOMMAIREUn numéro spécialMÉTIERSSFTPdésamiantage à Fontaines-sur-SaôneP1BRUNET TP/SLEGaménagement éco-logique à la MéandièreP3BRUNET TPchantiers SNCFP3BALL ANDjardin toscanP4ODISSÉElevés à la ValbonneP4 POLEN’St-André de CorcyP4TOOT ’UN MONDE?”“dis papa, c’est quoi ton métier P5BEAmrecrutements - formations -innovations - fonçage record !P6/7813déménagementP2/3LE GROUPEgagne un prix !P8 en avant l e s é q u i p e s etnoaoc tt’ éditoo i o n
Jean-François Néron Directeur général de BrunetTP Futur directeur de la planification stratégique Une aventurehumaine ! Toute entreprise est avant tout une histoire d’homme, la nôtre met l’homme au cœur de son système. Son leitmotiv n’est-il pas “faire grandir les hommes pour faire grandir l’entreprise”. J’ai la chance de partager l’histoire de cette entreprise depuis plus de vingt ans, et ce principe se calque à merveille. Lorsque Jean-Pierre et Joël m’ont proposé la direction de la filiale TP, je n’ai accepté qu’en sachant être entouré. En premier lieu par eux, et secondé par l’ensemble de l’équipe en place. Il me faut souligner l’influence qu’avait la présence de Jean-Pierre Miquet dans cette décision. Jean-Pierre nous ayant quittés bien trop tôt, le besoin d’un nouveau bras droit est vite apparu. Un contrat borné dans le temps a été imaginé, et l’arrivée de Luc d’Urso a plus que répondu à cette attente. Découvertes, partages, nuits blanches, petits et grands bonheurs jalonnent toute cette période. Chacun d’eux m’a enrichi et aidé à grandir. Parce que l’histoire s’écrit à travers les hommes mais que ceux-ci ne sont que de passage, il est l’heure pour moi de passer le témoin. Le 22 août prochain, je saluerai mon successeur, de belles pages de l’histoire restent à écrire. L’entreprise Brunet TP suit son cap contre vents et marées. Le futur capitaine dispose d’un bien bel équipage à bord d’un fameux trois mâts. Longue et belle croisière à TOUS. Je reste le premier témoin de cette aventure.
groupe brunet
l e s
Environnement et sécurité Les grands travaux !!!
on va pas prendre l’ascenseur...
SFTP effectue les travaux de désamiantage de la Norenchal, un ensemble de 2 126 logements à Fontaines-sur-Saône. 10 000m , 100 m de long, 11 étages, 35 m de hauteur, à désamianter. Un chantier de grande ampleur qui s'achèvera en septembre, après avoir duré 6 mois * et produit 250 tonnes d'amiante. Alexandra a visité les lieux et raconte… Savez-vous où l'on peut trouver de trouver de l'amiante en façade des immeubles l'amiante dans un immeuble ? et dans les gaines techniques, telles que les Au sol, l'amiante est présent dans gaines d'aération; jusque dans les freins *Alexandra Nivlet les dalles plastiques et la colle qui d'ascenseur… Toutefois, l'usage quotidien de responsable de les fixe. Aux murs, dans les carreaux de faïence dalles plastique ou carreaux de faïence pré-communication du Groupe et leur colle, ainsi que dans le mastic des fenê- sente un risque réduit pour les utilisateurs. Brunet tres. En dehors des appartements, on peut C'est la future démolition qui donne obligation de les retirer. Les procédures d’intervention sont extrême-ment complexes et rigoureuses quelle que soit la quantité à retirer, alors, imaginez pour 250 tonnes ! Á la Norenchal, il a ainsi fallu créer un confinement dynamique (il s’agit d’un confine-ment par film plastique dans toutes les pièces, mis en dépression par de gros ventilateurs équipés de filtres spéciaux, comme on le voit dans les laboratoires des films de science-fiction !). Ce savoir-faire très spécifique, ... SUITEp.2
é c o - a m é n a g e u r s
d ’ e s p a c e s
d e
v i e s
d u r a b l e s
WWW.groupebrunet.com
8
7 équipes ont procédé niveau par niveau, en simultané, ce qui a permis de réduire considéra-blement les délais tout en assurant une sécurité optimum dans la réalisation de ce chantier. Au fur et à mesure, les hommes et les lieux sont protégés pour une efficacité et une ra-pidité maximales, points essentiels pour la réussite de ce chantier et la satisfaction de notre client.
une zone confinée en cours de désamiantage
tooteam
Un opérateur équipé du système d’adduction d’air
Vous en avez rêvé !!! Alexandra sous la douche! … de décontamination. Dans un sas hors du chantier, une douche toute habillée avec combinaison et masque pour éliminer les éventuelles particules d'amiante. Ensuite, l'opérateur ôte sa combinaison, remonte le flux d'air et passe dans un sas ventilé pour la douche corporelle avec masque ! Un process complexe et rigoureux pour garantir la sécurité de tous !
N ° 4t é- é 2 0 1 1
atoo Sécurité z o o m s u rt o u tc e q u i n o u s p r o t è g e
t o u t e s l e s n o u v e l l e s d e sé q u i p e sd u B r u n e t G r o u p e l ’ é c o - a m é n a g e m e n t
Un reporter prêt à tout...
Info’ Travaux 9 9 9 9 9 9 N o u v e a u xa m é n a g e m e n t s8 1 3 a u s i è g e d u B l u mL é o n a v . 813 Les premiers travaux sont finis et de nouveaux bureaux sont opérationnels. L'occasion d'un grand ménage remue-ménage… bref un déménagement ! Au programme : sueur, solidarité, rigolade et… biscottos. Chacun y a mis du sien pour prendre possession de son nouvel espace. De bon moments passés dans la bonne humeur et la récompense : un bureau tout neuf.
au cou, aux poignets et aux pieds) avec des gants de protection et un masque à adduction d'air comprimé. Une fois l'amiante retiré, on libère les appartements à l’entreprise de dé-molition qui procède au tri sélectif manuel, avant démolition en fin de chantier.
Un sas de décontamination
SUITE de lap.1
Vue d’ensemble à 40 m du sol
maîtrisé par SFTP, permet d'isoler la partie du bâtiment où l'on se trouve en fonction de la phase de travaux en cours. En premier lieu, il s'agit de délimiter la zone à confiner (ici, 5 étages) puis de calfeutrer les entrées d'air. Ensuite, la zone confinée est placée en dépres-sion, de manière à éviter que des particules d'amiante s’échappent. Tous les opérateurs travaillent en combinaison étanche (scotchée
Too Terrains T O U T S U R L E S H O M M E S E T L E S É Q U I P E S 4 X 4 Technique et écologie Comme on fait son litBrunet TP et SLEG participent, en co-traitance avec FCE et Duc & Préneuf, au réaménagement écologique du torrent de la Méandière, au droit du franchissement de l’A 432. Un chantier très technique issu du génie végétal. L’éco-conception en actions… Lors de la construction du viaduc décidé de le dévier et le réaménager en séparant ferroviaire, un lit-route avait été le lit du torrent, de la route : réalisé entièrement en béton. Les • Réalisation d’un fossé de 12 m de large eaux de pluies du bassin versant sur 800 m de long : le futur lit s’écoulaient sur ce dernier pour être stockées • Création de 43 barrages-bois pour casser dans le Bassin de la Robinette(voir Tooteam 2)pente et réduire le débit. la Durant la construction de l’A432, et notamment • Mise en place d’un complexe d'étanchéité la montée des remblais de 22m entre le Viaduc • Remblaiement des talus et du fond de lit autoroutier et le fond du thalweg, nous avons dû • Enrochements canaliser les eaux par la construction d’un col- • Végétalisation des berges et ensemencement lecteur Dn 1 000 et 1200 sur 800 m. Pour rendre “Comme on fait son lit”... une fois, on connaît son équilibre écologique au site, APRR a la technique !
Terrassement du futur lit du torrent
Barrages bois
Savoir-faire et adaptation Sur les quais, c'est OK ! plus dur que de passer entre les gouttes (et beaucoup plus risqué), passer entre les trains ! Les équipes de BrunetTP devaient s'adapter aux horaires SNCF et travailler de nuit pour réa-liser ces chantiers sur les quais de Pont d'Ain, St Martin du Pont et la Vavrette. Inscrites dans le programme de réno-vation des voies et des ballasts, la démolition et la reconstruction de ces quais exigeaient que les équipes tra-vaillent toute la journée et, surtout, la nuit pour ne pas courir de risque. BrunetTP a une longue expérience des travaux SNCF et sait maîtriser l'organisation qu'ils imposent, notamment le fait de travailler sur des espaces exigus. Il faut utiliser un matériel petit et nombreux, avancer sur plusieurs chantiers spécifiques, tels Virieu vite, être parfaitement coordonnés, appliquer le Grand, et connaît toutes ces particularités. des mesures de sécurité spéciales et… s'adapter Elle a su mener à bien ces chantiers aux quais, aux contretemps. L'équipe choisie a déjà travaillé de jour comme de nuit. Tout est OK !
N ° 4t é- é 2 0 1 1
t o u t e s l e s n o u v e l l e s d e sé q u i p e sd u G r o u p e B r u n e t l ’ é c o - a m é n a g e m e n t
Mise en place du complexe étanchéité
Avant les travaux
Rapidité, sécurité précision et expérience…
Vous avez votre billet ?
tooteam
toot’ Réalisations l e s c h a n t i e r s & m i s s i o n s r é a l i s é s Paysages et voyages Un air de Toscane dans l'Ain ! 2 Balland réalise un jardin toscan de 8 000 m ,l'horizontalité des terrasses pour créer une pers-2 un projet artistique et ambitieux, planté dedu projet000 m pective harmonieuse. Les 8 cyprès, de buis, de cerisiers…permettent à Balland d'aménager 3 terrasses dont l'une abrite la piscine. Des massifs de Le jardin toscan se caractérise par une fleurs et d'arbustes, des allées d'arbres, des disposition en terrasses, l'utilisation de bassins constituent cette création artistique. fontaines et l'ouverture sur le paysage L'ensemble rejoint une maison d'architecture environnant. C'est cette intégration italienne. Un peu de Toscane au cœur de l'Ain ! à l'environnement qui donne l'impression de naturel raffiné qui fait l'attrait des jardins toscans. La réalisation d'un tel jardin exige de savoir équilibrer la verticalité des arbres et
L’esquisse du projet
l a
v i e
d u
G r o u p e
synergie et évolution C'est quoi ce Polen' bleu? Né du rapprochement de SLEG et de Polen', le nouveauPolen' envisage les “énergies nature” et l'environnement dans leur globa-lité, comme un ensemble de res-sources humaines et naturelles placées sous la responsabilité de ceux qui les utilisent. La nouvelle utilisation du nom Polen' répond à la volonté du Groupe de créer un pôle visant un double objectif, l'optimisation des ressources et l'amélioration des performances des structures existantes, grâce aux deux métiers: réhabilita-tion et étanchéité. Optimisation des ressources et performances des structures, ou la synthèse des de l'éco-aménagement : amélioration de l'espace de vi protection de l'environnement accord hommes-nature respect de la nature respect de l'homme partage des compétences partage des ressources veille active sur les progrès technologiques maîtrise de l'énergie économie de ressources Un nouveau logo mais une équipe connue : Sylvain Prost, Christian Charroin et Cédric Tenand.
Ressources et optimisation Technique et précisio OpérationMillimètresAu soleil de la Dombes ! Chargée d'une mission de levé Nous en parlions dans Tooteam 3, Polen' aLe Centre technique Municipal de topographique, l'équipe Odissée réalisé l'étanchéité photovoltaïque du CTM St André de Corcy était le premier a investi pacifiquement le camp de St André de Corcy. 103 modules prêts à appel d'offre remporté par Polen'. militaire de la Valbonne pour une produire leurs premiers Kilowatts… 2 650 m de toiture à étancher et opti-op ra on estinée à relever tous les points du miser. Les travaux de pose de l'étanchéité et desterrain, avec une précision millimétrique… panneaux se sont déroulés sans problème début 2011, avec la participation du partenaire SLAMM. 103 modules photovoltaïques sont disposés sur la membrane étanche en PVC et vont produire 2 jusqu'à 18 Kw/m à partir de juin. L’étanchéité avecLa combinaison étanchéité + photovoltaïque est ossatures PVC une spécialité de Polen', une solution d'avenir et alu support des panneauxpour protéger l'environnement et économiser l'énergie. Cette technique va bientôt être instal-2 lée sur les 25 000m de Valeo et sur le toit du siège au 813. L'éco-aménagement en action ! Cette mission, qu'ils ont acceptée !, consistait à relever toute la surface du camp dans un délai mi-nimum. Le team Odissée n'a eu que3 semaines pour couvrir la totalité de la Valbonne en incluant l'ensemble des voiries, des bâtiments, des es-paces verts et la clôture… 34 540 points relevésavecune précision altimé-2 trique de 5 mmsur une surface de800 000 m La pose de incluant13 km de voirie, le tout en20 jours. la première rangée 2 Résultat :de plans50 m ! de panneaux Le chantier terminé Opération "Millimètres" réussie! 4 N ° 4- é t é2 0 1 1l e s t o u t e s d e sn o u v e l l e s é q u i p e sB r u n e t G r o u p e ’ é c o - a m é n a g e m e n tl d u tooteam
toot’ Utne nmdornedev e r t t e n d r ev e r s e t Éco-aménagement et partage… ans oublier * Dis Papa, c'est quoi ton métier mamans... Les différents métiers du Groupe ont en commun la technicité, la pérennité et le souci de limiter l'impact sur l'environnement. Ces valeurs fondamen-tales soudent toutes les filiales, qui partagent avec Antoine de Saint-Exupéry l'idée que“Nous n'héritons pas de la terre de nos parents, nous l'em-pruntons à nos enfants”. C'est pourquoiTooteams'adresse aux enfants pour leur faire connaître et comprendre l'importance des actions de leurs parents dans leur travail quotidien. déchets inertes). Les camions nous apportent Tu ne vois pas de fils en l'air ni de gros tuyaux Aménagement : des bennes pleines que nous contrôlons, puis sur les trottoirs, alors où sont-ils ??? Tout ce qui je crée des quartiers, des lieux d'habitation ou qu'ils déchargent dans l'ISDI.Nous marquonstransporte l'eau, l'électricité et le téléphone s'ap-de travail en utilisant d'anciens bâtiments et en l'emplacement avec un GPS pour le retrouver àpelle un réseau, et de nombreux réseaux sont en construisant de nouveaux.Pour faire un beau tout instantsouterrains. Ils ne se voient pas. Nous construi-. De la sorte, nous sommes sûrs quartier, il faut des maisons, des magasins, une qu'aucun déchet dangereux pour l'environne- sons et nous réparons ces réseaux pour éviter les école, un stade… et il faut aussi pouvoir aller de ment ne peut polluer notre installation ! fuites, protéger l'eau, protéger l'environnement. l'un à l'autre !Nous réfléchissons avec les habi-tants pour que ces lieux soient les plus agréa-bles possible, qu'ils ne consomment pas tropTerrassement ::Paysages et espaces de vie je creuse, je comble, je nivelle… je m'occupe de je plante des arbres, je crée et j'embellis des d'énergie et qu'ils n'abiment pas l'environnement. préparer le terrain pour construire des routes, paysages autour des maisons, des lieux de tra-des bâtiments, des ronds-points… Il faut que le vail et des routes. Notre métier, c'est de savoir Topographie : sol soit parfaitement prêt pour que les routes planter, bien sûr, mais surtout de savoir QUOI je m'occupe de faire des levés topographiques : soient sûres et les bâtiments solides.On ne peutplanter.As-tu déjà vu des cocotiers au Pôle de mesurer l'altitude des terrains sur lesquels pas bâtir des routes droites sur un sol tordu ! Nord ?Connaître et respecter ce que l'on appelle des bâtiments vont être construits.Nous ar-Le terrassement assure à la fois la solidité et la un biotope : un ensemble de terre, de plantes et rivons à “voir” des différences d'altitude de sécurité des constructions. d'animaux qui vivent en harmonie. De la sorte, 5 mm. Ainsi, les bâtiments sont parfaitement nous créons des paysages qui deviennent des plats, pas comme la Tour de Pise !!! es naturels, où la nature est spectée. Recherche et Développement : je m'occupe de rechercher dÉtanchéité : je m'occupe de rendre les solutions nouvelles pour certai constructions étanches, de problèmes écologiques. faire en sorte qu'elles ne Notamment, nous étudions laissent passer ni l'eau ni comment faire pour utiliser au les gaz.Lorsqu'il pleut de-mieux l'eau de pluie. Cela qu'il pleut dans ta maison ? permet d'économiser de e le toit est étanche. Nous po-l'eau potable et d'éviter que n appelle une membrane, une les eaux pluviales n'emmènen de textile qui “bloque” l'eau la pollution dans les sols. M our qu'elle ne rentre pas dans faut quand même que l'eau de nts ou qu'elle ne sorte pas des parvienne jusqu'aux nap surtout les réservoirs d'eau phréatiques (les réserves d' e ça, l'eau polluée ne va pas souterraines). Nous étudions a e! ce que l'on appelle l' “empre n e écologique” des produits (ce qu'un produit:Routes et infrastructures Désamiantage et déconstruction : “coûte” à la Nature). Comme cela, les entre- nous faisons des routes, c'est-à-dire que nous je retire les matériaux dangereux, surtout prises peuvent choisir les produits ou matériaux étudions d'abord le meilleur tracé en fonction l'amiante, des bâtiments anciens.L'amiante qui ont le moins d'impact sur l'environnement des sols et de toutes les questions techniques est un minéral, comme l'ardoise ou la craie, etdécider si les maisons de demain seront enque l'on rencontre. Il faut aussi qu'une route que l'on utilisait autrefois pour empêcher les bois ou en béton, par exemple. bien faite trouve sa place dans le paysage et que incendies. Mais on a découvert qu'il provoque l'on respecte la nature qui l'entoure, son éco-des maladies très graves chez l'Homme, alors, Vente de granulats :système. Et, bien sûr, il est très important que il faut l'enlever avec beaucoup de précautions. je vends ce qu'on appelle des granulats, l'en- les personnes qui rouleront dessus soient en Nous avons un équipement de protection et semble des graviers, sables et cailloux que l'on sécurité. Par exemple,lorsqu'il pleut il ne faut nous faisons très attention pour retirer ce pro-retrouve dans le ciment et le béton. Nous ex-l'eau reste sur la route, c'est très dan-pas que duit dangereux et, ainsi, protéger les hommes trayons ces granulats des carrières et nous engereux parce que les voitures peuvent glisser. et l'environnement. “fabriquons” aussi, en recyclant des déchets deMais il faut aussi faire en sorte que l'eau sale démolition.Un ancien bâtiment est démoli et un (de la route) ne pollue pas la nature. Alors, nous Maintenant, àtoide poserla questionà ton nouveau est construit avec les mêmes maté-faisons de l'aménagement écologique. papaou tamamanet dedessinersonmétier riauxsans rien prendre dans le sol. Comme ça, comme tu l’imagines! on économise les ressources naturelles ! Réseaux : je construis ce qui ne se voit pas… C'est bizarre Stockage de déchets :maissais-tu par où passe l'eau avant d'arriver C je m'occupe de stocker des déchets non recy-au robinet? sais-tu où va l'eau des WC ?sais-tuRetrouvez dans clables comme la terre, le limon ou l'argile dans où se cache le fil électrique qui alimente un tooteamn°5 une installation aménagée pour cela, que l'on réverbère ? etcomment les téléphones jaunes un dossierspécial “surprises” appelle une ISDI (installation de stockage deau bord de l'autoroute appellent les pompiers ? 5 N ° 42 0 1 1d e sn o u v e l l e s l e s t o u t e s é q u i p e sl ’ é c o - a m é n a g e m e n tG r o u p e B r u n e t d u tooteam- é t é
toot’ les nouvelles duMaroc l ’ a c t u d e s c o u s i n s d e l aB E A mt e a m Nouveaux visages s BEAm prend des forces Pour répondre à la croissance et anticiper son développement, BEAm s'enrichit de nouveaux talents. Trois cadres confirmés viennent renforcer l'équipe en place et apporter leurs savoir-faire. Portraits de ces nouvelles forces vives… Tahar El Agalest Ingénieur d'État,Imane Anouaouarest un cadre administratif riche d'une expérience de 25 ans qui a une maîtrise en Droit Français et en Infor-dans le domaine des études, des tra- matique de Gestion. Elle est spécialiste de la vaux et de l'exploitation des installa- gestion des Ressources Humaines et de la tions d'assainissement. Il a notamment été formation sur-mesure. Imane intègre BEAm pour Directeur de l'Exploitation Eau et Assainisse- développer la formation et assurer la structura-ment de Lydec, à Casablanca. Cette mission por- tion organisationnelle. Á l'heure de la certifica-tait sur une agglomération d'environ 5 millions tion ISO, une telle force est précieuse ! d'habitants. Tahar apporte sa parfaite connais-Julien Boissonest un cadre technique venu de sance du terrain et une polyvalence, indispen- chez Odissée, il a une expérience de 10 ans dans sables pour le développement de BEAm. les études de projets d'aménagement du territoire, ainsi que dans la réhabilitation écolo-gique des infrastructures. Julien vient renforcer BEAm dans son développement de solutions in-Tahar El Agalnovantes. Bienvenue à ces forces nouvelles !
Formation “Topo” à Marrakech…
Imane Anouaouar
… et à Rabat Techniques et formation Tout un topo pour BEAm et Odissée Pour accroître les compétences et l'autonomie de ses salariés, BEAm accueille Odissée pour une formation de terrain en topographie. Une caravane conduite par les ex- mettre aux collaborateurs de BEAm de mieux perts d'Odissée s'est rendue à Rabat maîtriser la réalisation des levés topographiques et Marrakech pour donner des cours et, par conséquent, de mieux maîtriser la qualité théoriques et pratiques de topogra- des travaux réalisés par BEAm. De la qualité des phie. Le 16 mai, la formation a été dispensée à levés dépend souvent la suite des opérations. Rabat et a concerné les collaborateurs de BEAm Ainsi, la montée en compétence des opérateurs dans les chantiers de Rabat, Casablanca et Tan- de BEAm sera un gage d'efficacité, de rapidité et ger; le 17, à Marrakech pour ceux de Marrakech de fiabilité pour les prochains chantiers. Odissée et le 18 à Fès ceux de l'Orient. L'enjeu est de per- + BEAm la complémentarité en action…
ZoOm
cU lture
Festival des musiques sacrées du monde à Fès du 3 au 12 juin. ème Le thème de cette 17 édition était“Sagesses du monde”. Une vaste et ambitieuse ouverture ras-semblant l'Orient et l'Occident grâce à des artistes venus d'Inde, des États-Unis, d'Irak, du Pakistan, d'Iran, d'Italie, entre autres. Chants, musiques,
N ° 4- é t é2 0 1 1
poésies s'accordent au-delà des fron-tières et des différences de cultures, faisant du Festival de Fès une référence mondiale des musiques sacrées. Á l'année prochaine à Fès et, en attendant, rendez-vous sur : http://www.fesfestival.com/2011
Qualité et certification Objectifiso9001! Depuis le 3 mai, BEAm s'est engagé dans un am-bitieux projet de certification Qualité. Éric Pon-cet et Tahar El Agal pilotent les opérations. La certification ISO 9001 “récompense” les en-treprises qui se sont engagées dans une dé-marche d'amélioration continue de la qualité de leurs prestations. Elle est fondée sur 4 exigences principales: responsabilité de la Direction, ges-tion des ressources, respect des processus et mesure des améliorations. BEAm s'engage dans la démarche de certification ISO* pour structurer ses différentes activités et atteindre les stan-dards internationaux de qualité. En s'appuyant sur l'expérience et le référentiel du Groupe Bru-net, BEAm met en place la phase dite “Évalua-tion et Diagnostic” à partir du mois de juin. Aidés par Laurent Martin (Responsable QSE du Groupe Brunet) et accompagnés par Dypro-Conseil**, Éric Poncet et Tahar El Agal doivent formaliser l'organisation et le système de management. Une démarche précieuse à l'heure du dévelop-pement ambitieux de BEAm. Pour créer la dyna-mique et développer la synergie au sein du Groupe, le pilotage de ce projet structurant se fera par un binôme Franco-Marocain. Un pilote et un co-pilote ! *International Standardization Organization **cabinet marocain spécialisé dans l’Organisation et les Systèmes de Management
le coin du Gourmet l e s r e c e t t e s e x o t i q u e s d e M o n s i e u r É r i c * Marocain Comme il y a autant de recettes de couscous que de cuisinières et cuisiniers, Tooteam vous propose dans ce n°… le couscous, petite histoire par Tahar El Agal Plat traditionnel et populaire, Il fait aujourd'hui un retour avec force dans tous les foyers même “mo-dernes” au moins les vendredis, et aussi, dans les me-nus de tous les grands restaurants. Partout où les grands chefs marocains en ont fait un plat universel-lement reconnu et très apprécié. S'il est surtout connu sous sa forme aux légumes, d’autres délicieuses varié-tés de couscous, méconnues du grand public, sont préparées pour des occasions particulières (reli-gieuses ou familiales). On peut notamment découvrir, le Couscous “Bitfaya”et leCouscous “Bilbeid et louz”, préparés avec des oignons et des raisins secs en lieu et place des légumes. L’histoire du couscous semble débuter au Maroc au ème IX siècle mais les historiens ne connaissent pas avec précision son voyage. Quoi qu'il en soit, son monde reste à découvrir et, surtout, à déguster !!!
Bon appétit ! Le partage d’un couscous… où le mot convivialité prend tout son sens !
;
L’atelier “Signalisation et prévention”
Formation et sécurité “Prévention et Sécurité”, toujours plus!!! Venus de Tanger, Fès, Rabat, Casablanca et Marrakech, 32 collaborateurs ont rejoint Aïn Atiq pour assister et participer à cette formation indispensable. ème Pour la 4 année consécutive, les collabora- formations rappellent à tous la nécessité vitale teurs de BEAm ont reçu une formation “Préven- de bons reflexes et d'une vigilance de chaque tion et Sécurité”, animée par Laurent Martin, le instant. Des formations récurrentes qui portent responsable QSE du Groupe Brunet. 2 jours leurs fruits, puisque, rappelons le, BEAm n'a d'ateliers pratiques et de cours théoriques, pour jamais enregistré d'accident ! Á l'année pro-échanger et se perfectionner. Pour les direc- chaine et, surtout,bonne vigilance à tous ! teurs, conducteurs de travaux, chefs de chantier et chefs d'équipe présents, la sécurité est une préoccupation permanente. Cette session de for-mation est l'occasion, pour chacun, de consoli-der ses connaissances, d'ancrer ses bonnes pratiques et de développer ses bons reflexes. L'habitude, la routine et l'urgence peuvent par-fois conduire à des négligences. Aussi, ces
La remise des attestations
La remise des diplômes
L’atelier descente L’atelier mesure du bruit “Secourisme”, un pour tous, tous pour un! 12 autres chefs d'équipe et ouvriers qualifiés ont, eux, suivi une formation en secourisme et assistance “médicale” sur les chantiers. Parce que sécurité rime avec solidarité, les collègues présents lors d'un accident sont sou-vent les seuls à pouvoir porter les premiers secours. Or, ces premiers instants sont souvent décisifs, notamment en cas d'hémorragie ou d'infarctus. Compresser, réanimer, positionner... correctement un blessé. Connaître les bons Techniques et innovations gestes à effectuer peut sauver une vie ! La for-BEAm conduit les innovations du Groupe! mation “Secourisme” apprend à tous comment sauver chacun.Un pour tous, tous pour un! Grâce aux multiples innovations qu'elle a développées, BEAm est aujourd'hui la plate-forme d'innovation pour tout le Groupe Brunet. Dans les précédents numéros de Tooteam, nous avons vu que l'audace, la réactivité et la créativité de BEAm l'avait amenée à apporter des réponses novatrices à des problé-matiques particulières. Ces solutions innovantes (coques CCV, prise en charge de conduites sous pression…) aujourd'hui éprouvées, validées et mutualisées, sont des valeurs sûres des savoir-faire du Groupe. L'aptitude de BEAm à créer, partager et transmettre ses solutions techniques nova-trices en fait tout naturellement le pôle innovations du Groupe Brunet. Fonçage record ! Maintenir la pression ! Pour traverser des voies ferrées ou des grands Parvenir à prendre en charge une conduite en boulevards dans des zones urbaines à forte béton ou âme tôle, sous pression, sans inter-densité et avec grand trafic, BEAm réalisait rompre la distribution d'eau. Tel était le défi jusqu'alors des fonçages de diamètre inférieur lancé à BEAm par ses clients ! La technique dé-à DN 1 800 mm. Les préparatifs sont aujourd'hui veloppée par BEAm consiste à réaliser le per-en cours pour lancer incessamment les travaux çage des conduites sous pression pour y réaliser de fonçage,un record natio-800 mm, en DN 1 des raccordements de diamètre allant de 100 nal !, nécessaires à la traversée des voies ferrées mm à 400 mm(voir Tooteam 3)Les innovations de BEA. Cette innovation Làeufnopnuiçtasgveer:ef-Ams'onBEtiondefoacneiducalaregepprtieirgaçnlese.lacofeLqetnavonninoitulsonetuxeeucidaauaél-dsreetruéparauxotentrmetuipedssnanscoaArénocuahsuoieérsdy-sr de l'ONCF sur l'axe Casablanca - Marrakech, l'un a permis aux différents opérateurs clients de reconnues par la revue des plus sensibles du Royaume. La traversée est BEAm de réaliser des opérations de raccorde- professionnelle prévue dans une zone urbaine au sud - ouest de ment pour l'extension de leurs réseaux ou créer“Hydropl Casablanca. des by-pass, sans avoir besoin d'isoler les cana-lisations. Un choix namisme des pays arabes. Pour iser des maillages pour assurer la sécurisation une autre vision des fectue à l'aide d'une “trousse” foreuse. Cette technique permet d'installer notamment desdes réseaux, préserver la continuité de service et rapports Nord-Sud ! colonnes de blindage(voir Tooteam 1 p 6)disponible auprès d. (article améliorer la satisfaction des clients finaux.
N ° 4- é t é2 0 1 1
t o u t e s l e s n o u v e l l e s d e sé q u i p e sd u B r u n e t G r o u p e l ’ é c o - a m é n a g e m e n t
tooteam
Toot’ Écho é c o l o g i e e t é c o n o m i e s e n a c t i o n Le Groupe Brunet gagne un prix ! Le Groupe Brunet, lauréat du TROPHÉE “Coup de Cœur” CGPME AIN/TOP R-A ! Ce trophée “Coup de Cœur” récompense les entreprises les plus dynamiques de l'Ain, selon le palmarès établi par le journal Top Rhône-Alpes. Le Groupe Brunet, lauréat dans la catégorie “Industrie”, est reconnu pour l'en-semble de ses métiers et son implication éco-nomique dans le tissu local. Jean-Pierre Brunet a reçu ce trophée lors de la cérémonie organi-sée en mai dernier à Bourg-en-Bresse, par la CGPME (Confédération Générale des Petites et Moyennes Entreprises) qui rassemble les PME de l'Ain. Félicitations aux teams du Groupe !
Éco-transport de conduites à Marrakech ! A l’heure où certains font de l’éco-conduite, d’autres utilisent des moyens de transports adaptés au milieu dans lequel ils travaillent et économisent des tonnes de CO2 !!!! Prêt pour une ACV !!!!
X Toot’ Autour!!tWl<z p a t r i m o i n e , b a l a d e s , e x p o s e t a u t r e s i d é e s à c r e u s e r “l'arbre” a pris racine au 813 ! (… enfin !) Ce projet artistique né il y a plus d'un an2)(voir Tooteam a connu plusieurs épisodes. Au départ, l'initiative d'un client institutionnel du Groupe, la Mairie d'Ambérieu pour valoriser la créativité. Le Groupe Brunet choisit de participer à cette action à travers une idée originale et un symbole fort. L'idée était de commander une œuvre artistique réalisée à partir de déchets de chantier. Le sym-bole de l'arbre, image de solidité, riche de branches multiples, a séduit l'artiste Philippe Arrachart, choisi pour son expérience, son savoir-faire de sculpteur de métal et sa proximité. Les 26 et 27 juin derniers, Philppe Arrachart s'est ins-tallé au 813* pour réaliser son œuvre en direct, mais la quantité de matériaux rassemblés s'est vite avérée insuffisante pour terminer la sculp-ture. Quelques mois plus tard,“l'arbre”, de son nom complet“bruneticus barriorarium arboricum eco-aménagementae”, a enfin pris racine (et trouvé socle à son pied), ce printemps. Il fait au-L’Arbre... le jour du jourd'hui partie du paysage au 813 et symbolise déménagement l'engagement de tous les salariés du Groupe(v. p. 2 et 3). Adrien, Véronique, dans la limitation et la réutilisation des déchets. Johanna, Alexandra *813 av. Léon Blum à Ambérieu en Bugey, et Patrick siège du Groupe Brunet
Cette rubrique aussi est la vôtre ! Partagez, partageons vos “bon plans” de balades, loisirs, expo, passions… Pour le prochain n° detooteam, contactez par courriel Alexandra :anivlet@groupebrunet.com
N ° 4- é t é2 0 1 1
toot’ mouvements arrivées, départs, retraites, changements
Arrivées er Balland- Cédric Daujat, le 1 avril - Lilian Mouton, le 11 avril - David Massonay, le 19 avril. SFTP- Stéphane Bertrand, le 3 janvier - Anis Boughanmi, le 28 février - Sylvain Carlier et Matthieu Pulliat, le 14 mars. er BrunetTPfévrier- Sébastien Trocme, le 1 - Pascal Jarret, le 14 février - Bruno Deblan-gey, le 21 mars - Jérémy Lambert et Fabien er Dupuy, le 1 avril. Groupe- Véronique Chastagnac, le 14 er février - Valérie Ohana, le 1 avril. Départs Balland- Aurélien Brunet, le 31 mars - André Villa, le 14 avril Odissée- Laurent Lamolère, le 28 février - Virginie Zaaboul, le 7 mars SFTP- Wladislas Renard, le 26 mars - Franck Rafy, le 5 avril • Brunet TP- Jean-François Thierry, le 31 janvier - Alexis Blandon, le 25 février - Christophe Meslin, le 31 mars Groupe- Dominique Magnard, 31 mars
hep! Devenez envoyé spécialtooteamLes prochains numéros auront besoin de votre énergie, vos idées, vos mots, etvos imagesQuelques conseils pour des prises de vues numériques optimales: n’abusez pas du flash ! maîtrisez la résolution (2 à 4 M en JPEG). pensez à légender votre image : date, lieu ainsi qu’une explication rapide… Alors ? Prêt ? Envoyez le “toutim” !!! Pour le prochain numéro de Tooteam, envoyez votre vision d’un chantier, d’une réalisation…
4 tooteam
Newsletter éditée par SAS Groupe Brunet 813 av. Léon Blum 01 500 Ambérieu en Bugey www.groupebrunet.com Responsable de publication :Jean-Pierre Brunet Responsable communication :Alexandra Nivlet Recherches infos:Laurent Martin, Olivier Guilhermet Création :Okto NovoRédaction :Anne-Laure Néron Photos:E. Poncet, R. Fusy, S. Prost, Ch. Charroin, V. Fructus, P. Balland, A. Nivlet, S. Rambaud, X. Imprimé en Rhône-Alpes par un imprimeur certifié Imprim’vertet sur papier FSC
t o u t e s l e s n o u v e l l e s d e sé q u i p e sG r o u p e d u l ’ é c o - a m é n a g e m e n tB r u n e t
tooteam
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents