//img.uscri.be/pth/101c40787b73cec1269e7312785f8ed12ab7e79c
La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

guide Master 2010-2011

De
11 pages
  • cours magistral
  • cours magistral - matière potentielle : théoriques
M1 Psychologie sociale et du travail
  • proposés
  • source de communication
  • j.p. durif-varembont
  • psychologie sociale
  • a. ferrant
  • sociales
  • aux
  • analyses
  • analyse
  • travaux
  • travail
  • recherche
  • recherches
Voir plus Voir moins
M1
Psychologie sociale et du travail
Objectifs
MASTER1PSYCHOLOGIESOCIALEETDUTRAVAIL
5.2. Spécialité Master 1 « Psychologie sociale et du travail » Responsable pédagogique Master 1: Marc-Eric BOBILLIER CHAUMON
La première année du Master 1 de la spécialité est consacrée à la formation et à la spécialisation des bases théoriques et méthodologiques en psychologie sociale et du travail acquises au cours des trois années de Licence. Cette démarche, en vue d’une orientation en fin d’année, s’inscrit dans une perspective de spécialisation en direction d’une finalité Professionnelle (Travail & Organisations ou Intervention psychosociale) ou de Recherche (« Représentations et transmissions sociales » ou « Travail coopératif & travail en réseau »).
L’année du Master 1 Psychologie sociale et du travail propose des enseignements théoriques en phase avec des approches contemporaines du domaine (pensée sociale, genre et sexualités, santé, précarité et vulnérabilités, représentations sociales, nouvelles formes du travail, Psychologie du travail et des organisations etc.) et offre une formation méthodologique étendue indispensable (techniques d’enquête de terrain, entretien individuel et focus group, récits de vie, recherche-action, analyse de contenu, du discours, de l’activité, des communications). Une attention toute particulière est portée au travail de réflexion et à la réalisation empirique du terrain au vue de la réussite de la Note de recherche et du stage. Au terme de cette première année de Master, la réalisation de la Note de Recherche doit permettre à l’étudiant-e de rendre compte de la qualité de l’appropriation des concepts et outils méthodologiques proposés, et d’ouvrir sur des perspectives d’orientation dans l’une des deux finalités en Master 2.
UEA-1
Dans un esprit de transversalité, les deux CM obligatoires au titre de l’UEA-1 sont proposés par le département de psychologie clinique. 1 CM : « Psychopathologie générale » (19h30) -A. Ferrant et A. Ciccone
Cet enseignement de psychopathologie générale est transversal et s’adresse à tous les étudiants du Master en leur proposant un « état des lieux » global de la psychopathologie. La première partie « psychopathologie et métapsychologie » fournit les bases théoriques et conceptuelles du cours. La deuxième partie « psychopathologie et développement » explore les processus psychopathologiques et leurs particularités aux différents âges de la vie. La troisième partie « champs spécifiques » propose une approche psychopathologique de différents champs. Cet enseignement obligatoire forme un complément au cours de psychopathologie approfondie.
1 CM : « Pratiques institutionnelles et groupales » (19h30) -C. Vacheret
Expérience de la déliaison, processus de liaison. Cet enseignement semestriel, qui se situe dans le champ de la théorie psychanalytique appliquée au groupe, met l'accent sur la dimension intermédiaire des processus psychiques issus du vécu de la crise et de l'expérience de la négativité. Ces processus sont initialement repérables chez l'enfant dans la relation duelle précoce et ils le sont également dans le groupe en formation et en thérapie, à travers le travail psychique spécifique des principales phases groupales retenues (idéologique, utopique, mythopoétique). Après avoir découpé un corpus conceptuel permettant l'exploration de ces processus, on mettra en perspective l'expérience de l'investissement de l'objet transitionnel et l'expérience de l'investissement des objets culturels, dans l'étude des diverses modalités psychiques de liaison, individuelles et groupales.
INSTITUTDEPSYCHOLOGIE
59
/145
MASTER1PSYCHOLOGIESOCIALEETDUTRAVAIL
1 TD : « Séminaire de recherche » (19h30) à choisir parmi(TD proposés sous réserve d’ouverture):
« L'analyse du travail et de ses mutations » -M.E. Bobillier Chaumon
Dans le cadre de ce TD (qui s'appuie notamment sur les enseignements du CM Mutations du travail et gestion du facteur humain), il s'agit de porter une réflexion à la fois théorique, empirique et méthodologique sur le travail et ses mutations. Il s'agit de comprendre en quoi, pourquoi et comment le travail change, évolue, se transforme ? Sous l'effet de quels facteurs (technologiques, socio-organisationnels, culturels…). Nous chercherons aussi à discuter de la nature, de l'ampleur et de la diversité des changements qui affectent : autant l'organisation, les conditions et les relations au travail que l'identité du salarié et ses pratiques professionnelles… Enfin, nous nous interrogerons pour savoir comment appréhender et gérer le facteur humain dans ces contextes professionnels instables. Plusieurs problématiques de recherche seront proposées aux étudiants. Une attention particulière sera également portée sur l'accompagnement et la structuration du travail de terrain ainsi que la rédaction de la note de recherche.
«Travail, analyse de l'activité et accompagnement professionnel » -B.,Cuvillier
Ce séminaire dévelo era les roblémati ues autour de la valorisation de la notion de com étences, non seulement à travers son usa e social, mais é alement dans son re éra e et son évaluation. La rise en com te de la com étence a vu naître un certain nombre de dis ositifs ou d'outils ue nous évo uerons our illustrer notre ro os ortefeuilles de com étences, bilans de com étences, bilans rofessionnels, référentiels de com étences, VAE, GPEC,... . Nous uestionnerons é alement l'émer ence du conce t d'accom a nement ui rend une lace croissante dans le cham du travail en ro osant des re ères théori ues susce tibles de uider une réflexion . Enfin, la com étence sera uestionnée à travers des a roches théori ues didacti ue rofessionnelle, clini ue de l'activité, s chod nami ue du travail , méthodolo i ues Sosie, auto-confrontation, ex licitation,... .Des travaux relevant de ces différentes approches seront étudiés pour en saisir les lignes de démarcation respectives. Plusieurs problématiques de recherche en lien avec les thèmes abordées dans ce séminaire pourront être proposées aux étudiants. «Evaluation, décision et jugement au sein de la justice pénale et sociale »N. Rainis
Différentes thématiques pourront être abordées dans ce cadre. L’enseignante souhaite qu’il y ait plusieurs étudiant-es qui travaillent sur une même thématique bien que l’écriture du mémoire de recherche se fera à titre individuel. La thématique de l'expertise psycho-juridique La thématique des enjeux psychologiques et sociaux des jurys d'Assises La thématique des déterminants des décisions des magistrats La thématique sur la cognition sociale et le changement comportemental La thématique de la soumission, du changement d’attitude et de la psychologie de l’engagement
En conclusion, les différentes thématiques de recherche et de terrain énoncées ci-dessus ont pour fil conducteur les thématiques de la validité et de l’efficacité des processus décisionnels, de l’évaluation et du jugement, que notre intervention s’actualise dans le cadre de la justice pénale ou dans le cadre de la justice sociale.
"Vulnérabilités sociales et logiques identitaires genrées"R. Mendès-Leite
Le séminaire d'élaboration des notes de recherche de R. MENDES-LEITE présente un cadre de réflexion et d'étude, sur des registres différents et en référence à des recherches récentes, dont l'axe prioritaire est celui d'une approche genrée (masculin et féminin)de la réalité sociale. Nous discuterons, à partir d'un perspective de genre en sciences sociales (psychologie sociale mais également sociologie et anthropologie sociale) l'élaboration théorique, la formulation de la problématique de recherche (surtout qualitative) ainsi que le travail sur le terrain des étudiant-e-s. Leurs exposés et les discussions en groupe seront privilégiées en vue de l'élaboration progressive des mémoires de recherche. Nous nous intéressons particulièrement (mais pas exclusivement) aux thématiques suivantes :  la SANTE (ruptures biographiques et reconstruction du sujet, maladies chroniques, prévention, éducation à la santé, santé publique, milieux associatifs, etc.), la PRECARITEet les VULNERABILITES SOCIALES (modalités d'atteinte et d'altération du sujet, personnes sans domicile fixe, prostitution, toxicomanie, alcoolisme...) les EMOTIONS (affects, passions, sentiments...), les SEXUALITES (rapports de genre et de sexe, orientations sexuelles, constructions identitaires,
INSTITUTDEPSYCHOLOGIE
60
/145
MASTER1PSYCHOLOGIESOCIALEETDUTRAVAIL
mouvements associatifs et militants, etc.) les formes contemporaines de CONJUGALITE, de PARENTALITE et de FILIATION (familles "recomposées", pluriparentalité, homoconjugalité, adoption, homoparentalité, etc.)
«Évolutions du lien social contemporain» -E. VinetJ.P. Durif-Varembont, P. Mercader,
Notre époque connait des évolutions sociales et culturelles qui affectent aussi bien la construction de l’identité que les liens sociaux et familiaux. Les effets s’en font sentir aussi bien dans la sphère privée (famille, proches) que dans la sphère publique (travail, loisirs) : les individus trouvent de nouvelles libertés, de nouveaux équilibres, de nouvelles pratiques sociales et professionnelles, mais, en retour, on voit apparaître de nouveaux modes d’expression (symptômes, revendications identitaires…) de la souffrance psychique et institutionnelle.
Ce TD est ouvert aux étudiant-e-s intéressé-e-s à repérer les processus à l’œuvre dans ces évolutions et à rendre compte de leurs effets notamment mais non exclusivement (E. Vinet) avec des méthodes qualitatives de recherche.
Avec J.-P. Durif-Varembont, on s’intéressera aux domaines où les processus subjectifs sont étroitement liées aux phénomènes sociaux et à leur traitement, par exemple dans le champ de l’éthique, de la santé et de la justice, dans celui des psychopathologies sociales telles que les violences et les transgressions, les addictions, les précarisations, etc.
Avec P. Mercader, on s’intéressera à l’évolution des représentations sociales et aux dynamiques du pouvoir qui se jouent entre les individus et les groupes, avec une centration sur les problématiques du genre, dans les champs du travail et de l’éducation.
Avec E. Vinet, on s’intéressera aux rapports sociaux de sexe et à la dynamique identitaire (genrée en particulier). L’accent sera mis notamment sur l’articulation identité/contexte psychosocial, qu’il s’agisse du contexte socioculturel général, du contexte immédiat du sujet (dans le cadre de la pratique d’une activité – sportive, militante, professionnelle, familiale… - notamment), du contexte intériorisé dans l’environnement intérieur du sujet, etc… Les approches pourront être quantitatives et/ou qualitatives, à adapter au regard de l’objet.
« Influence sociale et prise de décision face au risque » -F. Martinez
Ce séminaire de recherche se propose d’aborder les déterminants sociaux et contextuels de la prise de décision. Nous pensons que les décideurs ne sont pas seulement confrontés à une résolution de problème dans un univers aléatoire mais que toute situation de décision doit être appréhendée comme une situation sociale culturellement ancrée. Quels sont donc les facteurs sociaux et contextuels qui influencent nos choix ? Le contexte de présentation du choix ? L’information sur le choix d’autrui ? La perception de contrôle sur l’issue du choix ? Un premier temps sera consacré à l’éclairage conceptuel de certaines notions tels que la prise de décision, la prise de risque, la perception de contrôle, l’influence sociale, la communication persuasive à travers des travaux issus de la psychologie sociale. Dans un second temps, les travaux dans ce cadre pourront porter sur différentes problématiques, étant donné que les champs impliquant la notion de risque sont nombreux : sanitaires (consommation de tabac, d’alcool ou de drogue, risques sexuels, maladies…), financiers (jeux de hasard et d’argent…).
« Identités et représentations sociales » -N. Kalampalikis
L’approche des représentations sociales tente d’explorer la dynamique de la pensée sociale. Le séminaire, en rapport direct avec le CM de l’UEB-1, proposera une introduction solide au domaine aussi bien à travers des textes de base que par l’application empirique de cette approche sur des objets pertinents de la sphère sociale. Seront notamment privilégiées les thématiques suivantes : science/sens commun, identités/groupes, parenté/filiation, citoyen/justice, par le biais de méthodologies qualitatives (entretiens, focus groups, enquête) et de l’analyse du discours (de contenu, textuelle, informatique). « Mémoires, transmissions, rumeurs » -V. Haas
Ce séminaire portera sur la manière dont les questions de mémoire et d’oubli peuvent être étudiées en psychologie sociale et du travail. Les étudiants pourront proposer des sujets traitant de la transmission de l’Histoire, d’une histoire de vie, d’une rumeur, d’une pratique, d’un savoir-faire, d’un métier, d’une culture, ou encore pourront étudier la façon dont les espaces peuvent être porteurs de souvenirs (un quartier, une ville, un lieu de vie ou de travail). Les étudiants qui s’inscriront dans ce séminaire, sont vivement invités à suivre le CM “Mémoires, transmissions, savoirs” qui constitue une aide précieuse pour la réflexion associée à la note de recherche. Les recherches réalisées dans le
INSTITUTDEPSYCHOLOGIE
61
/145
MASTER1PSYCHOLOGIESOCIALEETDUTRAVAIL
cadre de ce séminaire auront un double objectif d’élaboration théorique et d’application à des questions sociales et identitaires actuelles.
« Temporalité, communication et participation sociale» -N. Fieulaine
La participation sociale, dans ses différents domaines (politique, environnement, santé, droits sociaux...), soulève des enjeux psychosociaux à la fois théoriques et pratiques. A partir de travaux récents dans le domaine de la temporalité et de la communication, ce séminaire se centrera sur l'analyse des facteurs qui conduisent les individus et les groupes à s'engager ou non dans une participation sociale, en tenant compte des contenus et formes des communications. La participation politique ou syndicale, l'engagement dans des pratiques écologiques, les comportements de prévention en santé ou encore le recours aux droits sociaux ou aux soins mettent en jeu les perspectives temporelles et les aspirations individuelles et collectives, ainsi que les idéologies liées à la justice sociale, Ce séminaire portera une attention particulière aux déterminants psychosociaux des inégalités sociales liées aux phénomènes de précarisation,
UEB-1 2 CM à choisir parmi les 4 suivants :
« Mémoires, transmissions, savoirs », (19h30) - V. Haas
Après avoir introduit l'étude de la pensée sociale et souligné l'importance de la prise en compte du temps et de l’Histoire dans les travaux de recherche en psychologie, nous définirons ce qui correspond à une mémoire sociale et/ou collective à partir de lectures théoriques et de nombreuses études empiriques. Puis, nous verrons plus spécifiquement quels facteurs interviennent dans la transmission de ces histoires (singulières ou plurielles), mais aussi quels peuvent en être les obstacles. En effet, le transfert d’« éléments du passé », souvent perçu comme un bienfait, comme une leçon à retenir pour l’avenir, sorte de « bonne mémoire », peut aussi être source de conflits, de tensions, d’empêchements, tant les héritages du passé sont parfois lourds à porter. Le groupe se souvient mais il cherche parfois à oublier car les enjeux identitaires ou idéologiques sont forts, pour les individus et les groupes. Nous prendrons comme exemples différents types de transmissions collectives issus de la sphère sociale et culturelle (commémorations, musées, manuels scolaires…), familiale (transmission intergénérationnelle) ou dans le champ de la psychologie de la santé, du travail et de l’éducation. Certains spécialistes de ces champs de recherche interviendront à nos côtés.
« Psychologie des représentations sociales » (19h30) –N. Kalampalikis
L’étude des représentations sociales porte sur le sens commun, les savoirs populaires, sur les langages et les croyances qui font vivre et agir ensemble les êtres humains. C’est la dynamique de la connaissance sociale dans ses contextes de genèse, d’expression et d’organisation qui nous intéresse en se penchant sur cette théorie, véritable champ d’étude constitué depuis plus de quarante ans. Cette proposition théorique inscrit la pensée de sens commun dans un cadre culturel ayant une logique propre et une pluralité de modes de pensée. Cette approche nous permet d’étudier les systèmes de significations qui nous aident à interpréter le cours des événements et des relations sociales ; le rapport que les individus et les groupes entretiennent avec le monde et les autres ; les cadres qu'elles fournissent pour coder, nommer et catégoriser ce qui peuple l'univers de vie. Elle a été enrichie au fur et à mesure par les apports de la sociologie, de l’anthropologie sociale, de l’histoire et des autres branches de la psychologie (dév/le, clinique, cognitive). Plusieurs études empiriques illustreront la force de cette approche (que cela soit dans le champ de l’identité, de la santé, de l’alimentation, du rapport science/sens commun, de la biotechnologie), l’une des plus fertiles actuellement dans le champ de la psychologie sociale européenne. ,
« Mutations du travail et Gestion du facteur humain »(19h30) – M.E. Bobillier Chaumon
Dans un monde professionnel bouleversé par de nombreux changements (organisationnels, culturels…), l'introduction des technologies de l'information et de la communication (TIC) représente une évolution supplémentaire qui oblige à repenser la place, les formes et le sens du travail, et à replacer la gestion du facteur humain au cœur des préoccupations de l'entreprise. Ce cours a pour but de faire le point sur les mutations qui
INSTITUTDEPSYCHOLOGIE
62
/145
MASTER1PSYCHOLOGIESOCIALEETDUTRAVAIL
affectent le monde du travail contemporain et de réfléchir à ses incidences humaines et socio-organisationnelles. Il s'agira plus précisément :
D'identifier quelles sont les nouvelles technologies (TIC) qui pénètrent les sphères de l'entreprise (technologies de communication, de collaboration, de formation, d'aide à la décision, de gestion…) De déterminer les modèles d'activité et les nouvelles formes d'organisation qui en découlent (transversalité, néotaylorisme, équipe de travail virtuelle, knowledge management…) De comprendre comment ces nouveaux environnements de travail médiatisés peuvent affecter et d'acceptation ou de rejet de cess'inter ion, nouveaux modèles de travai transformer les pratiques professionnelles, le rapport au travail et aux autres. De roger sur les conditions d'adopt l au travers du concept d'usage et des modèles de conduite de changement technologique. D'exposer enfin les approches qui cherchent à prendre en compte ces évolutions (Psychologie du travail, psychologie ergonomique, STIC …)
« Psychologie du travail et des organisations » (19h30) – Ph. Sarnin
I. Le travail : 1. Philosophie et anthropologie du travail 2. Le travail en chiffres 3. Le travail : évolutions et enjeux actuels pour la psychologie du travail II. Individu, groupe, organisation, travail : Théories et approches 1. « La science du travail » : Taylor et L’OST, la psychotechnique 2. Théories des organisations 3. Pouvoir, autorité et management 4. Les cultures organisationnelles 5. Les approches actuelles en psychologie du travail a) De la psychopathologie du travail à la psychodynamique du travail b) Les approches « stress » c) Psychologie du travail et théories de l’activité d) Approches cognitives et communicationnelles
1 TD : « Méthodologique » (19h30) –(TD proposés sous réserve d’ouverture)
L’analyse de l’activité :J.L. Florès
Travail prescrit et travail réel. Les démarches d’analyse de l’activité. Problématiques et démarches d’observation en ergonomie. Construction de l'intervention, planification des observations, diagnostic et transformation.
Les techniques d’enquête du terrain :V. Haas
Après avoir exposé les différentes phases de la recherche en psychologie sociale (de la problématique à la réalisation concrète d’une étude scientifique), le cours sera essentiellement centré sur certaines techniques et outils adaptés aux enquêtes de terrain (nous envisagerons notamment les différents modes d’observation –directe, indirecte, participante- ainsi que l'entretien et le questionnaire). Ce TD méthodologique est très utile pour la préparation de la note de recherche.
L’entretien et l’analyse de contenu :P. Mercader
Nous verrons comment mettre en œuvre l'entretien de recherche non directif, puis les traitements qualitatifs qu'il est possible d'appliquer au texte ainsi produit.
INSTITUTDEPSYCHOLOGIE
63
/145
MASTER1PSYCHOLOGIESOCIALEETDUTRAVAIL
Entretiens collectifs (focus groups) :N. Kalampalikis
Il s’agit d’une méthode qualitative ancrée en psychologie sociale et de plus en plus utilisée depuis quelques années aussi bien dans les sciences humaines et sociales que dans le domaine du marketing et des sciences politiques. Les entretiens collectifs (focus groups) sont des espaces de communication qui nous permettent d’observer des interactions, des souvenirs et des représentations dans la dynamique de leur production. Lors du TD nous verrons l’histoire et l’actualité de cette méthode à travers des études empiriques et des textes de base. Un travail empirique sera réalisé pendant le TD
Histoires et Récits de vie :R. Mendès-Leite
Les récits de vie sont constitués par le recueil de tranches de vie (centrées sur un sujet spécifique) comme outil pour l’analyse des représentations sociales. Les histoires de vie se basent sur les trajectoires biographiques d’individus appartenant à des catégories sociales auxquelles l’étudiant-chercheur s’intéresse, en vue d’une analyse thématique. Ce TD vise particulièrement la préparation de la note de recherche pour les étudiants utilisant cette technique de recueil de données. L’évaluation se fera par dossier, centré sur l’utilisation de ces méthodes lors d’un premier recueil de données. La Psychométrie :V. Troyano
Les tests psychologiques sont utilisés dans différents champs (situation clinique, milieu scolaire, évaluation professionnelle…). Cet enseignement sera orienté sur les outils psychotechniques utilisés dans le champ de la psychologie du travail autour des pratiques d’évaluation professionnelle, de recrutement, de conseil en carrière. Après une brève introduction aux pratiques générales d’évaluation (entretien professionnel d’appréciation, entretien de recrutement…), nous proposerons une approche des outils psychotechniques utilisés autour des problématiques liées au travail.
UEC-1 Cette UE est transversale : l’étudiant-e choisit un CM au minimum en dehors de sa spécialité. Les deux autres EP (éléments pédagogiques) qui composent cette UE peuvent être soit deux TD, soit un CMetun TD. L’un de ces deux EP peut être choisis en dehors de la spécialité.
Nous invitons les étudiants de la spécialité « Psychologie sociale et du travail » à faire le choix d’un CM et d’un TD méthodologique parmi ceux proposés au titre de l’UEB-1.
Autre possiblité, choisir des ensembles thématiques (1 CM et 2 TD) parmi :
« Psychologie des Communications » (1 CM + 2 TD) –N. Kalampalikis
Cet ensemble thématique propose une initiation solide au phénomène pluridisciplinaire de la communication dans différents contextes (organisationnels, sociétaux). Comment communiquons-nous ? Quelles relations le langage entretient-il avec la communication ? Quels sont les effets de la communication verbale et non verbale sur les interlocuteurs, sur la situation de parole ? Quelles sont les conséquences de la communication sur la prise de position et le comportement ? Par quels processus la communication influence-t-elle les personnes ? Différents contextes spécifiques à la psychologie seront explorés : les entretiens de face à face, les interactions de travail, la thérapie systémique, les processus de communication en groupe, le processus d’information, les communications de masse, ainsi que des contextes médiatisés. Les cadres théoriques mobilisés seront issus de la tradition interactionniste (Ecole de Palo-Alto, Goffman, ethnométhodologie, analyse de conversation)ainsi que de travaux de psychologie sociale concernant l’influence et la psychologie de l’engagement. Précisons que les 2 TD sont obligatoires.
INSTITUTDEPSYCHOLOGIE
64
/145
MASTER1PSYCHOLOGIESOCIALEETDUTRAVAIL
CM : « Interactions sociales et psychologie des communications » -Collectif
Ce CM présentera un panorama des principales théories (anthropologiques, psychosociales, sociologiques) qui étudient et analysent la communication au travers du concept d’interaction. Des fondements linguistiques aux axiomes de la communication, de la situation d’échange intersubjectif à la vulgarisation et aux communications de masse, ce CM fera l’historique de ce champ pluridisciplinaire en montrant ce qu’il apporte aux pratiques psychologiques, qu’elles soient dans le champ de la clinique, ou dans le champ du social et du travail. Une attention particulière sera portée aux différents types d’interactions (conversationnelles, thérapeutiques, de travail) et à leur spécificité ainsi qu’aux liens entre interactions et identité : on explorera notamment la fécondité des théories interactionnistes pour la compréhension des processus psychosociaux (identités, déviance). Validation : examen sur table
TD1: “ Analyse des communications” (19h30).E. Vinet Ce TD a pour objectif d’ancrer de façon concrète et pratique diverses approches de la communication, dont certaines sont abordées en CM. Il s’agira principalement d’exercices réflexifs et de mises en situation concrètes mettant en jeu la communication non-verbale, les processus à l’œuvre dans les rumeurs, l’autoscopie, l’analyse des communications groupales, ou encore les communications médiatiques. Nous mobilisons pour cela des supports variés alliant les enregistrements sonores et vidéo, l’observation, l’analyse de textes, etc… Validation : Certains des exercices tantôt individuels tantôt de groupe réalisés en TD au cours du semestre feront l’objet d’une évaluation, la note finale consistant en la moyenne de ces évaluations.. TD2 : « La communication persuasive » (19h30) –F.Martinez Ce cours a pour thème central le changement d'attitude par la communication de masse, longtemps considéré comme un des effets principaux de la communication. Dans quelles conditions l’attitude de quelqu’un ou une croyance peut être modifiée par une communication persuasive ? Comment influencer les attitudes et les comportements d’autrui ? Pour répondre à ces questions, nous mettrons tout d’abord en évidence l’importance de la communication et de l’interaction dans les processus d’influence sociale. Ensuite, nous analyserons les effets des caractéristiques de la source de communication et du message sur le changement d’attitude. Enfin, nous verrons que le changement d’idées ne signifie pas nécessairement changement de comportement. En effet, le plus souvent, il existe un décalage entre les idées et les actes. Dans l’optique de faciliter le passage des idées aux actes, nous expliciterons un autre type de communication, à savoir la communication engageante, qui emprunte son cadre théorique à la psychologie de l’engagement.
« Éthique et sciences humaines » (1 CM + 2 TD) –J.-P. Durif-Varembont
Réflexions pluridisciplinaires, théoriques et méthodologiques, sur l’acte humain, ses références et ses effets. La question du sujet et de son rapport à la loi est abordée à partir des discours qui tentent d’en rendre compte : anthropologie, droit, philosophie, psychanalyse.
CM : « Ethique, droit et discours psychanalytique » (19h30) –J.P. Durif-Varembont
Deux parties : 1. Eléments d’analyse pour une réflexion éthique : l’éthique dans la culture, les régulations sociales et les discours normatifs. L’apport de la psychanalyse. 2. Les fondements d’une Référence-Loi, par une équipe pluridisciplinaire : magistrats, médecins, philosophes, psychologues, psychanalystes et d’autres professionnels viennent témoigner des questions éthiques et déontologiques propres à leur champ de pratique.
TD 1 : « Droit, éthique et normes sociales » (19h30) –A.C. Spach
Initiation au fonctionnement du Droit et réflexion sur ses valeurs de référence. Questions juridiques dans les pratiques professionnelles.
TD 2 : « Texte, lecture et interprétation » (19h30) –M. Poix-Têtu
Atelier pratique de sémiotique littéraire. Comment lire vraiment des textes avec la rigueur d’une méthode des sciences du langage.
Les options«Périnatalité, intersubjectivité, un modèle du soin psychique » et« Clinique et psychopathologie de l'humanitaire »par le département de psychologie clinique sont proposées présentées de manière détaillée dans la partie M1 « Psychopathologie et psychologie clinique », UEC-1.
INSTITUTDEPSYCHOLOGIE
65
/145
MASTER1PSYCHOLOGIESOCIALEETDUTRAVAIL
Une autre possiblité de choix pour cette UE pour les étudiants de la spécialité existe via la validation totale du DU de Criminologie clinique (Lyon 1) (ce DU validera ainsi également l’UED-2 de la spécialité) ou de celle du DU Droit de Travail (Lyon 2) ou encore du DU Ergonomie Physiologie appliquée au travail (Lyon 1). Les frais d’inscription aux DU sont à la charge de l’étudiant-e.
DU D'Ergonomie
Information disponible sur :http://ietl.univ-lyon2.fr/19-Diplome-d-analyse-ergonomique-travail-d-a-e-t.html
DU de Droit du Travail
Information disponible sur : travail.html
DU de Criminologie clinique
http://ietl.univ-lyon2.fr/23-Diplome-d-Universite-Droit-
La criminologie clinique a pour objet l'analyse pluridisciplinaire du fait criminel, de ses conséquences et de son traitement ; ainsi, au carrefour du droit pénal, de la psychologie, de la médecine et de la sociologie, nous apportons aux étudiants un enseignement leur permettant de prendre en compte différents regards sur un même phénomène. La rencontre de diverses disciplines comme d'horizons différents est l'occasion d'un débat formateur. Les DU criminologie apportent une formation spécifique aux praticiens et futurs praticiens dont l'activité est en lien avec la justice : - aux futurs experts, psychiatres ou psychologues, préalablement à leur demande d'inscription sur une liste - aux juristes qui cherchent une ouverture à d'autres analyses que celle du droit pénal, d'experts, - aux étudiants en psychologie à la recherche d'une orientation dans le champ de la justice. - à tous les intervenants intéressés aux questions de la déviance et de la criminalité. Pour de plus amples renseignements, vous pouvez consulter le site de l'Université Lyon 1 : didier.weber@sante.univ-lyon1.froujean-marc.elchardus@chu-lyon.frhttp://www.lyon1.frou demander la plaquette de présentation de ces diplômes à :
UEA-2 1 CM : « Terrains, théories, écrits : réaliser un travail de recherche (Formation à la recherche) » (19h30) – E. Vinet (coordinatrice)
Différents axes seront développés pour permettre aux étudiants de construire leur note de recherche et plus largement de se former à la recherche : « s’orienter » sur le terrain, problématiser, analyser la position de chercheur, savoir sélectionner et relever les données qui s’avèrent pertinentes, collaborer avec les acteurs concernés et les impliquer dans la progression des investigations, repérer les enjeux théoriques de la subjectivation, structurer un rapport de recherche. L’ajustement thématique et problématique, et l’actualisation méthodologiques de concepts clefs qui définissent le champ de la psychologie sociale seront spécifiquement travaillés. L’objectif de ce CM est d’apprendre à mettre en œuvre et à penser un dispositif « qualitatif » de recherche qui s’appuie sur l’expérience, dans la résonance (et le dialogue) avec l’exigence d’élaboration, de conceptualisation et de réflexions critiques propre à la pratique comme à l’écriture de la recherche.
Validation : Par le mémoire de recherche (Démarche de recherche)
1 TD : « séminaire de recherche » : suivi de la Note de recherche dans la continuité du TD de l’UEA-1
INSTITUTDEPSYCHOLOGIE
66
/145
MASTER1PSYCHOLOGIESOCIALEETDUTRAVAIL
UEB-2 1 CM : « Ethique et déontologie dans les pratiques professionnelles du psychologue » (19h30) –
J.-P. Durif-Varembont et collectif
Réflexion sur les enjeux des choix professionnels, le respect des conditions de la pratique (cadre et limites) pour celui du patient ou du client, et la responsabilité qui en découle. Au moment où ils commencent à être confrontés à la complexité de la pratique sur leurs lieux de stage, les étudiants sont invités à interroger leurs références en rapport avec le code de déontologie des psychologues, et plus largement avec la réflexion éthique contemporaine. Il s’agit d’un module commun à l’ensemble du M1, il tente de couvrir l’ensemble des pratiques du psychologue, en abordant, avec des psychologues praticiens, les problèmes spécifiques rencontrés dans les champs correspondant aux différentes spécialités de la mention.
1 TD : « Analyse de la pratique du stage » (19h30) : Mêmes enseignants que la note de recherche
UEC-2
1 TD Langues vivantes (19h30) -Cf. Centre de Langues
UED-2
TD « Atelier méthodologique : analyse du discours et des données » -N. Kalampalikis & M.-E. Bobillier Chaumon
Ce TD proposera des solutions concrètes d’analyse des données (entretiens, questionnaires, associations verbales, observations...) en se focalisant sur des logiciels d’analyse existant, notamment ALCESTE (analyse pragmatique lexicométrique), PROSPERO (analyse sémantique), TRANSANA (analyse de données audio et vidéo), SPHINX (analyse de données issues de questionnaires), VIEWLETCAM (évaluation de l'usage des TIC)... . La présentation de ces logiciels se basera sur des exemples d’études réalisées en psychologie sociale et du travail et sur des corpus construits collectivement.
TD "Approches quantitatives en psychologie sociale : outils et analyses" -N. Fieulaine
Nous aborderons dans ce TD les principes généraux et les modalités concrètes de la mise en œuvre d’une démarche quantitative (questionnaires, expérimentations, protocoles quasi-expérimentaux) appliquée à l’étude des relations qui s’établissent entre pensées, pratiques et insertions sociales. L'objectif du TD est de se former, à partir d'applications concrètes, à la construction et à la réalisation d'enquêtes par questionnaires et d'expérimentations. Les principes épistémologiques et les techniques de mise en œuvre de méthodes quantitatives en psychologie sociale seront abordés au travers d'exemples de recherches récentes et par des mises en situation. Ce TD doit également permettre de se former aux traitements statistiques de données quantitatives.
TD « Pratiques, éthique et références anthropologiques » -J.-P. Durif-Varembont
Ce TD est plus centré sur les questions éthiques et anthropologiques rencontrées dans les pratiques de stage ou le champ social proche. Abord thématique (à partir de textes variés) des principales questions rencontrées dans la pratique : l’interdit, l’offre et la demande, confidences et secret, culpabilité et responsabilité, le pardon.
INSTITUTDEPSYCHOLOGIE
67
/145
U E A 1
10 ECTS
3 éléments pédagogiques à valider
U E B 1
10 ECTS
3 éléments pédagogiques à valider
U E C 1
10 ECTS
3 éléments pédagogiques à valider
MASTER1PSYCHOLOGIESOCIALEETDUTRAVAIL
Résumé de la Spécialité « PSYCHOLOGIE SOCIALE ET DU TRAVAIL »er ème 1 Semestre 2 Semestre
CM Psychopathologie générale (19h30) CM Pratiques institutionnelles et groupales (19h30)
1 TD à choisir (19h30) : Evolutions du lien social contemporain. Genre, travail et education. Identité et genre. Travail, analyse de l'activitéet accompagnement professionnel. Analyse du travail et de ses mutations. Identités et représentations sociales. Mémoires, transmissions, rumeurs. Temporalité, communications et participation sociale.
2 CM à choisir(19h30) : CM Mémoires, transmissions, savoirs CM Mutation du travail et gestion du facteur humain CM Psychologie des représentations sociales CM Psychologie du travail et des organisations
1 TDà choisir (19h30) : Entretien et analyse du contenu Psychométrie Entretiens collectifs (focus group) Techniques d’enquête de terrain Analyse de l’activité Histoires et récits de vie
Option 1 : 1er élément pédagogique : (19h30) CMhors spécialité (19h30) : ème 2 élément pédagogique (1 CM ou 1 TD) (19h30) :
ème 3 élément pédagogique : (1 TD ) (19h30) :
Ou Option 2 :
Psychologie des Communications (1 CM & 2 TD)
Ethique et sciences humaines (1 CM & 2 TD) Clinique et psychopathologie de l’humanitaire (1 CM & 2 TD)
Périnatalité (1 CM & 2 TD)
INSTITUTDEPSYCHOLOGIE
68
U E A 2
10 ECTS
2 éléments pédagogiques à valider
U E B 2
10 ECTS
2 éléments pédagogiques à valider
U E C 2
5 ECTS
1 élément pédagogique à valider
UE D 2
5 ECTS
1 élément pédagogique à valider
/145
CM Formation à la recherche : Terrains, théories, écrit. (19h30)
TD Séminaire de Recherche (19h30) (le même que celui suivi en UEA1)
CM Déontologie et éthique (19h30)
TD Analyse de la pratique(même enseignant que le TD Séminaire de recherche) (19h30)
Stage obligatoire : 50 ½ journées.
TD Langue CLES (Indiquez votre choix)
1 TD à choisir : (Indiquez votre choix) dans l’Institut :------------------------ou hors Psychologie :------------------ou hors Lyon 2* :-------------------------
*Sous réserve de projet argumenté et d’accord du responsable M1.