La geographie de la russie

La geographie de la russie

-

Documents
1 page
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Informations

Publié par
Nombre de lectures 165
Langue Français
Signaler un problème
La géographie de la Russie :
La Russieest depuis1992 lafédération deRussie, héritière dans sesfrontières de la République socialistefédérative soviétique de Russie (RSFSR) ; elle regroupe aujourd’hui 89entités (« sujets ») administratives : 21 républiques, 49 régions, 10 arrondissements autonomes, 6 territoires de lafrontière, 1 région autonome et 2 viles fédérales (Moscou et SaintPétersbourg).
Avec une superficiede 17'075'400 km2(31 fois laFrance), lafédération dela Russie est le plusvaste étatdu monde; c’est aussi l’undes rares pays dontle territoires soit à cheval sur deux continents, pourun quart enEurope, pourles trois quarten Asie. Ce gigantesque espace s’étiresur 10’000km dela mer baltique à l’ouestà l’océan Pacifique à l’est, et sur 3’000km de l’océan glacialArctique au nordà la mer Caspienne ausud. Le territoire est constitué d’une succession d’immenseplaines et plateaux bordésau sud et à l’est par deschaînes de montagnes de haute altitude, respectivement le Caucaseet les chaînes montagneusesd’ExtrêmeOrient ; considérée comme lafrontière naturelle entre l’Europe et l’Asie, la chaîne de l’Oural, enrevanche, constitue une ligne aurelief peu accentué.
Situé à l’ouest de l’Oural,le territoire de laRussie d’Europe est une vaste plaine dont l’altitude moyenneest inférieurà 200m. ily a quelques hauteurs comme les monts de Khibini(1’191m), situés dans la presqu’île de Kola ou le plateau des Valdaï (343m au mont Kamenik), dansla région deMoscou, sorte de château d’eau de laplaine européennepuisque laDvina occidentale,le Dniepret laVolga y prennent leur source.Plus long fleuve d’Europe, tributaire de la mer Caspienne, la Volga (3'531 km), avecses deuxaffluents principaux, la Kama et l’Oka, arrosela partie orientale dela plaine. La région estbordée àl’est parl’Oural, massif qui marque sur plus de 2’000km lalimite entre la Russied’Europe et laSibérie.
Particulièrement riche enressource minérales, surtoutdans sesparties centrale et méridionale, l’Ouralest l’une des grandes régions industrielles de laRussie. La partie méridionale dela Russie,bordée àl’ouest parla mer d’Azovet à l’est parla mer Caspienne,possède des soisde terres noiresparticulièrement fertiles (tchernozem).
Dans la Russie ilest creusé de petites vallées transversales, sans communication les unes avec les autres sillonnées de fleuvesqui vont sejeter dans l’avantpays caucasien, laCiscaucasie, unvaste plateauencadré parle Terek, tributairede la mer Caspienne,et le Koubanqui coulevers lamer Noire. Bordéepar la mer Blanche et lamer deBarents, dépendancesde l’océan glacialArctique, lapartie nord dela plaine russeest une zone maldrainée, quicompte plusieurslacs héritier desglaciations del’ère quaternaire,comme le lacLadoga, le plus grand d’Europe (18’400km2) et le lac Onega (9’900km2).