La plante domestiquée - SVT Terminale

La plante domestiquée - SVT Terminale

-

Français
2 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Fiche de révision de deux pages sur le cours de SVT pour Terminale, les Plantes domestiquée. Cette fiche de deux pages vous fait découvrir les 3 chapitres de ce cours.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 3 316
Langue Français
Signaler un problème
Fiche 11 : La plante domestiquée
Les plantes, à la base de l sontalimentation de lhomme, mais il les utilise aussi pour sesoigner,shabillerou sefournir en énergie.Lhommechasseur cueilleur, a dabord utilisé des plantes sauvages, puis il y a environ 10 000 ans, lhomme a commencé àdomestiquer certaines plantes, afin de pouvoir lescultiver. La réalisation de croisements et la pratique dunesélection (empirique) ont permis dobtenir de nouvelles variétés aux caractéristiquesintéressantes. De nos jours, avec les techniques degénie génétique, la transformation des caractéris-tiques génétiques des plantes ne nécessite plus forcément descroisements.
I.La domestication des plantes sauvages
1)Lorigine des espèces cultivées par domestication
Les espèces cultivées issues de la modification sontdespèces sauvages par lhomme au cours dun processus appelédomestication. En effet, progressivement isolées des populationsnaturelles,les populations de plantescultivées ont lentement divergées de leur cousinesauvage. Unesélec-tion naturellesest produite sous leffet depratiques culturales: Les plantes cultivéesdont lerythme de croissanceétait nettement plus lentouplus rapideque la moyenne ont eumoins dechance dêtrerécol-tées etsemées. Génération après génération, lescycles de développement
sont devenushomogènes. Les grainscapables de sedétacher seulsde la plantemèreont eumoins de chance dêtrerécoltés et semés. Génération après génération, ce caractère
favorableaux plantes naturelles a étééliminé.Uneespèce cultivéediffère donc desespèces sauvagespar différents caractères qui facilitent saculture, sa récolte et sonutilisationpar lhomme. Ces nouvelles caractéristiques sont souventdéfavorablesà la vie de la plante enmilieu natu-rel, ce qui explique labsencedespèces cultivées dans lesécosystèmesnaturels.
2)Les variétés paysannes issues dune sélection massale
Au cours des temps,dautres caractères ont été acquis parsélection artifi-cielle. Ainsi, lhomme a favorisé la reproduction des individus présentant des caractères phénotypiquesquilrecherchait.
Cependant, lapopulation végétaleconserve unegrande variété génétique. Le but de cesmanipulations est dobtenir des plantes économiquement rentables. Lesvariétés paysannes(haut rendement, résistance aux conditions climatiques, aux maladies, insectes et herbicides et haute qualité (odeur, saveur, aspect)) obtenues parsélection massalesétaient alors adaptés aux conditions deculture localeet possédaient des caractéristiquesdifférentesselon lagriculteur.
II.Lamélioration des plantes cultivées par sélection variétal
Lasélection variétale,est le résultat de lamodernisationde lagriculture et de lindustrialisation du 19ème. Lesvariétés paysannesdont lesrendements agri-coles étaientfaiblesne suffisaient plus pourrentabiliser les machines etnour-rirla population. Les plantes présentant lesmeilleures caractéristiques soumises à sont des autofécondations successives. A chaque génération, untri est effectué, ce qui aboutit à deslignées puresgénétiquementhomogène et stables.Lorsque lhomozygotiea tendance àaffaiblirles plantes, une hybridation entre lignéepure est effectuée. Cestleffet hétérosis. Les hybrides obtenus, possè-dent descaractères supérieursà ceux des parentsappelés  plantes élites .
III.Lamélioration des plantes par génie génétique
Depuis 1980, les progrès de labiologie moléculaire permis de développer ont destechniques daméliorationdes plantes basées sur lamodificationdirecte de leurgénome :La transgénèse :consiste àintroduiredans legénomedune plante  rece-veuse plusieurs transgènesdune autre espèce  donneuse  (bactérie => maïs ou homme => bactérie). Latransgénèse permet dintroduire dans le génomedune plante ungènedintérêtsansreproduction sexuée.  :La mutagénèsesuppression de lexpression dun gène (ex : diminution de la concentration en allergènes). Cet ensemble detechniques constituant legénie génétique abouti à a lobtentiondOGMet en particulier dePGM. Lesbiotechnologiescomme laculture in vitroont permis avec une culture très rapide, dans unespace réduit et dans desconditions maîtrisées, lobtention dungrand nombre de plants. Laculture in vitro permet de régénérer une plante à partir duniquementquelques cellules de. LemploiPGMpose le pro-blème de ladissémination dans les nesde ces es sauvaes èces.