20 pages
Français

La Turquie sur le chemin de l'adhésion. Progrès et résistances ...

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

La Turquie sur le chemin de l'adhésion. Progrès et résistances ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 59
Langue Français
Séminaire III Sciences politiques « Elargissement de l’Europe » Prof. Dr. N.Hayoz
La Turquie sur le chemin de
l’adhésion.
Progrès et résistances entre
effets des discours et mises en
œuvre des réformes
Rendu le 11 mars 2004
Philippe ALLAIN Route de Bertigny 25 1700 Fribourg allain@freesurf.ch
I. Introduction
1
« La Turquie sera un ‘atout’ et non une charge pour l’Union européenne » a souligné dernièrement le ministre turc des Affaires étrangères Abdullah Gul lors d’une rencontre du Parti populaire européen de centre droit à Bruxelles 1 . Force est de constater que la Turquie vante partout et à qui veut l’entendre ses mérites sur le chemin de l’adhésion qui s’est officiellement ouvert au Conseil européen de Helsinki en 1999. Les réactions européennes peuvent bien osciller entre affirmation de la chrétienté de l’Europe et évocation de l’apport géostratégique de la Turquie, les Turcs rêvent très concrètement d’Europe et celle-ci a fixé son prix. Ce travail tâchera de découvrir quels sont les changements exercés par le processus d’adhésion de la Turquie. L’attraction exercée par l’UE et ses conséquences, après avoir été examinées du point de vue des progrès réalisés (niveau du discours), seront également traitées du point de vue des résistances ; ainsi que l’a révélé le dernier rapport régulier sur l’adhésion de la Turquie, la mise en œuvre des réformes reste le point le plus problématique. En ouvrant le chemin qui mène à elle, l’Union a provoqué une réaction qui pourrait constituer l’ultime examen d’accès au Panthéon des pays occidentalisés dont avait tant rêvé Mustafa Kemal 2 . L’Union à 28 sera-t-elle la preuve qu’Islam et démocratie peuvent cohabiter ? Le chemin qui reste à parcourir doit encore être mesuré avec précaution. Un survol d’histoire politique précèdera la présentation du système politique turc et de la couleur du gouvernement avant de rappeler la chronologie des relations entre la Turquie et l’Union. L’approche théorique de Milada Anna Vachudova ( institutional leverage ) et d’Andrew Moravcsik ( liberal intergouvernmentalism ) seront évoqués et adaptés à la question de savoir quelles sont les conséquences et les défis de la démarche d’adhésion sur le système politique turc. Il s’agira ensuite d’en mesurer les résistances à l’aide d’une approche plus centrée sur les agents de mise en œuvre des réformes, à savoir l’administration, les acteurs et la culture politiques turcs.                                                           1  SMITH Nicola, La Turquie vante ses mérites :article du 6 février 2004 sur http://www.europolitix.com/FR/News . 2 CARKOGLU, Ali et RUBIN, Barry, Turkey and the European Union. Domestic Politics, Economic Integration and International Dynamics , London, 2003, page 1.