Le berceau du Lac-Saint-Jean

Le berceau du Lac-Saint-Jean

Documents
20 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

  • cours - matière potentielle : réalisation
en ligne : Le berceau du Lac-Saint-Jean Le Lien ACTUALITÉS Novembre 2011 Volume 17 Numéro 11 Fête de la Reconnaissance p. 14 LES CHRONIQUES Affaires municipales 8 Les échos du conseil 9 Quoi de neuf à la MDJ? 10 Dans l'air du temps 11 Quelle histoire! 12 À livre ouvert 13 Sports et loisirs 14 Urbanisme 15-16 HÉBERTVILLE EN MOUVEMENT 17-19 Photo : Jean-Claude Villeneuve Photo : Marthe Larouche Le CCU à la recherche de 2 membres p.
  • impro impro
  • foyers de la municipalité d'hébertville et aux résidants saisonniers de l'association des riverains du lac vert inc
  • organisme municipal
  • intérêt de la municipalité d'héber- tville
  • hébertville
  • municipalité
  • municipalités
  • membre
  • membres
  • jeune
  • jeunes

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 39
Langue Français
Signaler un problème

Le Lien
en ligne : www.hebertville.qc.ca
Le berceau du Lac-Saint-Jean
Novembre 2011 Volume 17 Numéro 11
Laurier Pelleter, 50 ans de méter! p. 2 LES CHRONIQUES
Afaires municipales 8
Les échos du conseil 9
Quoi de neuf à la MDJ? 10
Dans l’air du temps 11
Quelle histoire! 12
À livre ouvert 13
Sports et loisir s 14
Urbanisme 15-16
HÉBERTVILLE
EN MOUVEMENT 17-19
Photo : Marthe Larouche
La réparaton tant atendue du pont Maquet est
en cours de réalisaton!
ACTUALITÉS
Le rassemblement des Marguerites p. 3
Les bénévoles du Symposium p. 5
Hébertville adopte son code d'étque p. 6-7
Fête de la Reconnaissance p. 14
Le CCU à la recherche de 2 membres p. 16
Photo : Jean-Claude VilleneuveL A U R I E R
PELLETIER
50 ANS DE MÉTIER
ET TOUJOURS JEUNE!
aurier Pelleter va à l’école tous Lles jours depuis cinquante ans
maintenant, mais il n’est ni ense-i
gnant ni un élève recalé… Non! Photo : Marthe Larouche
Durant toutes ces années, il s’est
fait un devoir de mener de la manière la plus sécuritaire et
agréable possible, des centaines de petts et moins grands à
bon port sans être capitaine d’un navire, quoique d’une c-er
taine façon, c’est lui qui dirige car c’est un chaufeur d’autobus
scolaire et ce, depuis octobre 1962… C’est à cete époque que
le jeune Laurier, qui travaillait alors comme opérateur d’é-qui
pements lourds à Sept-Îles, se voit ofrir la possibilité de t-ra
vailler dans l’entreprise familiale naissante (1960). L’ère des
écoles de rang étant révolue, Hébertville doit se doter d’un - ser
vice d’autobus scolaires qui comprendra au début, une fote
de six autobus afn d’acheminer tous les élèves en directon du
village d'Hébertville, de Desbiens et d’Alma. Les sept frères P-el
leter metront la main à la pâte car tout est à faire et la poly-va
lence est de mise : mécanique, entreten, administraton, etc.
Aujourd’hui, l’entreprise compte 35 chaufeurs pour 29 circuits
et à 73 ans, M. Laurier Pelleter est encore actf, aimant sillo- n
ner les routes du secteur avec comme toile de fond les cris et
bavardages incessants des génératons à venir!
Responsabilité, psychologie, discipline sont des prérequis- in
dispensables pour pratquer ce méter partculier et surtout le
pratquer aussi longtemps. Il faut bien sûr, aimer côtoyer les
enfants, les respecter et se faire respecter. Cet aspect fon-da
mental du méter n’a pas changé depuis 50 ans mais les outls
de travail ont été améliorés grandement : formaton en p- sy
chologie, formaton médicale, sécurité, véhicules mieux ada- p
tés et automatsés. Selon notre vétéran chaufeur, les jeunes
d’aujourd’hui se sont pas si diférents de ceux d’autrefois. Il
n’a jamais eu vraiment de problèmes, préférant l’approche en
douceur, même s'il trouve que les enfants parlent plus fort et
revendiquent d’avantage. Mais il faut voir la surprise dans les
visages quand il leur apprend qu’il a reconduit leurs propres
grands-parents à l’école!
M. Pelleter s’est aussi beaucoup impliqué socialement dans la
communauté : échevin pendant 10 ans, directeur des ince-n
dies et chef pompier une quinzaine d’années, Chevalier de Co-
lomb depuis 1966 et marguiller, entre autres choses. Il n’aurait
jamais pensé travailler tout ce temps en milieu scolaire et va
contnuer tant que la santé le lui permetra. N’ayant jamais eu
d’accident en 50 ans de carrière et ayant toujours le feu sacré,
Laurier Pelleter contnue à sa façon de rester toujours jeune et
des centaines de petts devenus grands voudront sans doute
lui dire Merci! Monsieur le chaufeur!
Vous connaissez des gens exceptonnels de notre communauté,
merci de nous le faire savoir en envoyant vos suggestons.
page 2 Le Lien NOVEMBRE 2011ACTUALITÉS
N ÉVÉNEMENT EXCEPTIONNEL À Journal Le Lien UHÉBERTVILLE : LE RASSEMBLEMENT DES 351, rue Turgeon
MARGUERITES!Hébertville (Québec) G8N 1S8
e 29 septembre dernier avait lieu à Hébertville, le premier rassemb-leTél. : 418 344-1302 poste 230 Lment du Mouvement «Les Marguerites» du diocèse de Chicoutmi cé-Téléc. : 418 344-4618
lébrant les 30 ans de ce mouvement. Sous la présidence de Mgr André
Rivest, cet événement fut vraiment exceptonnel. Onze prêtres adoptés
par le mouvement ont pu concélébrer avec leur évêque. Dans son ho-mé
lie, Mgr Rivest a rappelé combien la tâche du prêtre est devenue difcile Courriel
et ardue de nos jours d’où l’importance de les soutenir dans la prière.
lien@digicom.qc.ca
Malgré que tout se passe dans la simplicité et l’humilité dans ce mou- ve
ment de prières pour les prêtres, il n’en reste pas moins que les Marg-ue
Rédactrice en chef rites, et la populaton qui s’était jointe à elles, ont pu vivre une célébraton
bien préparée sous le signe de la prière et de l’engagement : engagement Micheline Beaupré
des pétales de marguerites à prier pour leur prêtre adopté et engagement
des prêtres à contnuer leur travail d’évangélisaton. Du chant-thème « En
Graphiste efeuillant les marguerites » du Père Raymond Tremblay C.Ss.R., en pa-s
sant par le psaume de la Créaton, les chants de la chorale en ont ravi Jean-François Tremblay
plusieurs.
Un recueil de témoignages des prêtres adoptés a été réalisé sous le ttre Collaborateurs
« Un bouquet de perles sacerdotales ». Ces textes sont à la fois touchants
Martn Bergeron et édifants! Mais le moment le plus touchant fut sans aucun doute la
Kata Gauthier célébraton de la Lumière au moment de l’Acton de grâce où nous avons
reconnu que « Dieu est Seigneur éternellement » devant Jésus présent Hélène Girard
dans le Très Saint-Sacrement.
Lucie Lavoie
Sous le patronage de Marie, Mère de l’Église, est né ce mouvement de
Pola Paradis prières pour les prêtres. Trente ans que des personnes prient pour aider
Simon Tremblay les prêtres dans leur tâche sacerdotale et leur vie spirituelle. C’est grand
et beau! Nous avons rendu grâce ensemble au Seigneur pour tout ce qu’il Denise Vaillancourt
a accompli durant ces trente années et avons célébré dans la joie cet an-Jean-Claude Villeneuve
niversaire!
Marie-Jeanne Lavoie, resp. diocésaine.
Tirage
Le Lien est une publicaton
mensuelle imprimée à 1 200
copies distribuées dans tous
les foyers de la municipalité
d’Hébertville et aux résidants
saisonniers de l’Associaton des
riverains du Lac Vert inc.
Impression
Imprimerie G.R.
Prochaine date
de tombée
Le 18 novembre à 12 h
page 3Le Lien NOVEMBRE 2011page 4 Le Lien NOVEMBRE 2011ACTUALITÉS
les bénévoles du symposium
de peinture d'hébertville au
mont lac-vert.
eoici les bénévoles de la 15 éditon du Symposium de Vpeinture d'Hébertville au Mont Lac-Vert. La photo fut
prise le 17 septembre lors du souper des artstes, co-m
manditaires, invités spéciaux et maires de la MRC qui ont
partcipé au projet du Mont Lac-Vert...

En débutant par le haut : Guy Larouche, Francine M- ar
coux, Maurice Savard, Jacinthe Bouchard, Édith Dufour,
Michel Bernier, Martne Potvin, Linne Gervais, Myriam
Vaillancourt (absent.e)
Lors de cete soirée les membres du comité bénévole ont voulu souligner le dévouement de leur consoeur
Linne Gervais. Ils ont tenu à lui dire qu'elle était une personne fable, vaillante, persévérante, soignée et- tou
jours souriante...
Grâce à ses nombreuses qualités, c'est toujours agréable de travailler à ses côtés. Que se soit pour du -béné
volat ou pour ses multples tâches dans l'entreprise, elle est toujours prête à rendre service. Bravo Linne pour
ton excellent travail...

Et pour conclure la soirée
une surprise atendait les
convives, pour les reme-r
cier de leur fdélité et leur
confance. Le talentueux
Marc-André Fortn avec ses
complices Marie-Lyn, Julie
et Murielle ont su émer-
veiller tous les invités...

Le dimanche, l'oeuvre des
5 peintres a été gagnée par
madame Josée Boivin de
LaBaie...
NOTAIRE ET CONSEILLER JURIDIQUE La protecton de vos droits...
une afaire de notaire !
Régent Hudon
L.L.B., D.D.N. médiateur HUDON, NÉRON, BRASSARD, BOILY
255, rue Collard Ouest, AlmaHébertville-Staton : 343-2841
15, Saint-Antoine, Alma : 668-3064
Métabetchouan–Lac-à-la-CroixMétabetchouan–Lac-à la-Croix : 349-3465
page 5Le Lien NOVEMBRE 2011ACTUALITÉS
CODE D’ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE DES ÉLUS DE LA MUNICIPALITÉ D’HÉBERTVILLE.
ARTICLE 1 : TITRE personne de façon à favoriser ses intérêts personnels ou, d’une
Le ttre du présent code est : Code d’éthique et de déontologie manière abusive, ceux de toute autre personne.
des élus de la Municipalité d’Hébertville. Le membre est réputé ne pas contrevenir au présent artcle
ARTICLE 2 : APPLICATION DU CODE lorsqu’il bénéfcie des exceptons prévues aux quatrième et cin-
Le présent code s’applique à tout membre du conseil municipal quième alinéas de l’artcle 5.3.7.
de la Municipalité d’Hébertville. 5.3.3 Il est interdit à tout membre de solliciter, de susciter, d-’ac
ARTICLE 3 : BUTS DU CODE cepter ou de recevoir, pour lui-même ou pour une autre p-er
Le présent code poursuit les buts suivants : sonne, quelque avantage que ce soit en échange d’une prise de
1) Accorder la priorité aux valeurs qui fondent les décisionps ositon sur une queston dont un conseil, un comité ou une
d’un membre du Conseil de la municipalité et contribuer à une commission dont il est membre peut être saisi.
meilleure compréhension des valeurs de la municipalité; 5.3.4 Il est interdit à tout membre d’accepter tout don, toute
2) Instaurer des normes de comportement qui favorisent l’in- té marque d’hospitalité ou tout autre avantage, quelle que soit sa
graton de ces valeurs dans le processus de prise de décision des valeur, qui peut infuencer son indépendance de jugement dans
élus et, de façon générale, dans leur conduite à ce ttre; l’exercice de ses fonctons ou qui risque de comprometre son
3) Prévenir les confits éthiques et s’il en survient, aider à les intégrité.
résoudre efcacement et avec discernement; 5.3.5 Tout don, toute marque d’hospitalité ou tout autre av-an
4) Assurer l’applicaton des mesures de contrôle aux manqu- e tage reçu par un membre du Conseil municipal et qui n’est pas de
ments déontologiques. nature purement privée ou visé par l’artcle 5.3.4 doit, lorsque
ARTICLE 4 : VALEURS DE LA MUNICIPALITÉ D’HÉBERTVILLE : sa valeur excède 200 $, faire l’objet, dans les trente jours de sa
Les valeurs suivantes servent de guide pour la prise de décision récepton, d’une déclaraton écrite par ce membre auprès du
et, de façon générale, la conduite des membres du Conseil de Directeur général ou du Secrétaire-Trésorier de la municipalité.
la municipalité d’Hébertville en leur qualité d’élus, partc-ulièCete déclaraton doit contenir une descripton adéquate du
rement lorsque les situatons rencontrées ne sont pas explic-itedon, de la marque d’hospitalité ou de l’avantage reçu, et pr-éci
ment prévues dans le présent Code ou par les diférentes po-li ser le nom du donateur ainsi que la date et les circonstances de
tques de la municipalité. sa récepton. Le Directeur Général ou Secrétaire-Trésorier tent
1) L’intégrité un registre public de ces déclaratons.
Tout membre valorise l’honnêteté, la rigueur et la justce. 5.3.6 Un membre ne doit pas avoir sciemment un intérêt direct
2) La prudence dans la poursuite de l’intérêt public ou indirect dans un contrat avec la municipalité ou un orga-
Tout membre assume ses responsabilités face à la mission d’-in nisme visé à l’artcle 5.1. Un membre est réputé ne pas avoir
térêt public qui lui incombe. Dans l’accomplissement de cete un tel intérêt dans les cas suivants : 1° le membre a acquis son
mission, il agit avec professionnalisme, ainsi qu’avec vigilance intérêt par succession ou par donaton et y a renoncé ou s'en
et discernement. est départ le plus tôt possible; 2° l'intérêt du membre consiste
3) Le respect envers les autres membres, les employés de la m-u dans la possession d'actons d'une compagnie qu'il ne contrôle
nicipalité d’Hébertville et les citoyens. pas, dont il n'est ni un administrateur ni un dirigeant et dont
Tout membre favorise le respect dans les relatons humaines. Il il possède moins de 10 % des actons émises donnant le droit
a droit à celui-ci et agit avec respect envers l’ensemble des p-er de vote; 3° l'intérêt du membre consiste dans le fait qu'il est
sonnes avec lesquelles il traite dans le cadre de ses fonctons. membre, administrateur ou dirigeant d'un autre organisme
4) La loyauté envers la municipalité d’Hébertville. municipal, d'un organisme public au sens de la Loi sur l'accès
Tout membre recherche l’intérêt de la municipalité d’Héb- er aux documents des organismes publics et sur la protecton des
tville. renseignements personnels, d'un organisme à but non lucratf
5) La recherche de l’équité ou d'un organisme dont la Loi prévoit que cete personne doit
Tout membre traite chaque personne avec justce et, dans la être membre, administrateur ou dirigeant en tant que membre
mesure du possible, en interprétant les lois et règlements en du Conseil de la municipalité ou de l'organisme municipal; 4°
accord avec leur esprit. le contrat a pour objet une rémunératon, une allocaton, un
6) L’honneur rataché aux fonctons de membre du Conseil remboursement de dépenses, un avantage social, un bien ou un
Tout membre sauvegarde l’honneur rataché à sa foncton, ce service auquel le membre a droit à ttre de conditon de travail
qui présuppose la pratque constante des cinq valeurs pré-cé atachée à sa foncton au sein de la municipalité ou de l'org-a
dentes : l’intégrité, la prudence, le respect, la loyauté et l’équitén .isme municipal; 5° le contrat a pour objet la nominaton du
ARTICLE 5 : RÈGLES DE CONDUITE membre à un poste de fonctonnaire ou d'employé dont l'occ- u
5.1 Applicaton paton ne rend pas inéligible son ttulaire; 6° le contrat a pour
Les règles énoncées au présent artcle doivent guider la conduite objet la fourniture de services oferts de façon générale par la
d’un élu à ttre de membre du Conseil municipal de la Muni-ci municipalité ou l'organisme municipal; 7° le contrat a pour objet
palité d’Hébertville. la vente ou la locaton, à des conditons non préférentelles, d'un
5.2 Objectfs immeuble; 8° le contrat consiste dans des obligatons, billets ou
Ces règles ont notamment pour objectfs de prévenir : toute- si autres ttres oferts au public par la municipalité ou l'organisme
tuaton où l’intérêt personnel du membre du Conseil peut- in municipal ou dans l'acquisiton de ces obligatons, billets ou
fuencer son indépendance de jugement dans l’exercice de ses autres ttres à des conditons non préférentelles; 9° le contrat a
fonctons; toute situaton qui irait à l’encontre des artcles 304 pour objet la fourniture de services ou de biens que le membre
et 361 de la Loi sur les électons et les référendums dans les est obligé de faire en faveur de la municipalité ou de l'organisme
municipalités (L.R.Q., chapitre E 2.2);le favoritsme, la malver-sa municipal en vertu d'une dispositon législatve ou régleme-n
ton, les abus de confance ou autres inconduites. taire; 10° le contrat a pour objet la fourniture d'un bien par la
5.3 Confits d’intérêts municipalité ou l'organisme municipal et a été conclu avant que
5.3.1 Il est interdit à tout membre d’agir, de tenter d’agir ou le membre n'occupe son poste au sein de la municipalité ou de
d’ometre d’agir de façon à favoriser, dans l’exercice de ses fon-c l'organisme et avant qu'il ne pose sa candidature à ce poste lors
tons, ses intérêts personnels ou, d’une manière abusive, ceux de l'électon où il a été élu; 11° dans un cas de force majeure,
de toute autre personne. l'intérêt général de la municipalité ou de l'organisme municipal
5.3.2 Il est interdit à tout membre de se prévaloir de sa foncton exige que le contrat soit conclu de préférence à tout autre.
pour infuencer ou tenter d’infuencer la décision d’une autre (suite p. 7)
page 6 Le Lien NOVEMBRE 2011ACTUALITÉS (suite)
5.3.7 Le membre qui est présent à une séance au moment où généralement à la dispositon du public, pour favoriser ses in- té
doit être prise en considératon une queston dans laquelle il a rêts personnels ou ceux de toute autre personne.
directement ou indirectement un intérêt pécuniaire partculier 5.6 Après-mandat
doit divulguer la nature générale de cet intérêt, avant le débuDt ans les douze mois qui suivent la fn de son mandat, il est int-er
des délibératons sur cete queston. Il doit aussi s'abstenir de dit à un membre d’occuper un poste d’administrateur ou de -di
partciper à ces délibératons, de voter ou de tenter d'infuencer rigeant d’une personne morale, un emploi ou toute autre fo -nc
le vote sur cete queston. Lorsque la séance n’est pas publique, ton, de telle sorte que lui-même ou toute autre personne tre
le membre doit, en plus de ce qui précède, divulguer la nature un avantage indu de ses fonctons antérieures à ttre de membre
générale de son intérêt, puis quiter la séance, pour tout le du conseil municipal de la municipalité d’Hébertville.
temps que dureront les délibératons et le vote sur cete que-s 5.7 Abus de confance et malversaton
ton. Lorsque la queston à propos de laquelle un membre a un Il est interdit à un membre de détourner à son propre usage ou
intérêt pécuniaire est prise en considératon lors d’une séance à l’usage d’un ters un bien appartenant à la municipalité.
à laquelle il est absent, il doit, après avoir pris connaissance dAe RTICLE 6 : MÉCANISMES DE CONTRÔLE
ces délibératons, divulguer la nature générale de son intérêt6, .1 Tout manquement à une règle prévue au présent code par
dès la première séance à laquelle il est présent après avoir pris un membre du conseil municipal peut entraîner l’impositon des
connaissance de ce fait. sanctons suivantes :
Le présent artcle ne s’applique pas dans le cas où l’intérêt du 1) La réprimande
membre consiste dans des rémunératons, des allocatons, 2) La remise à la municipalité, dans les trente jours de la d-éci
des remboursements de dépenses, des avantages sociaux ou sion de la Commission municipale du Québec : a) du don, de
d’autres conditons de travail atachés à ses fonctons au sein la marque d’hospitalité ou de l’avantage reçu ou de la valeur
de la municipalité ou de l’organisme municipal. Il ne s’applique de ceux-ci; b) de tout proft retré en contraventon d’une règle
pas non plus dans le cas où l’intérêt est tellement minime que le du présent code; 3) Le remboursement de toute rémunératon,
membre ne peut raisonnablement être infuencé par lui. allocaton ou autre somme reçue, pour la période qu’a duré le
5.4 Utlisaton des ressources de la municipalité : manquement à une règle du présent code, en tant que membre
Il est interdit à tout membre d’utliser les ressources de la mu- ni d’un conseil, d’un comité ou d’une commission de la municip- a
cipalité ou de tout autre organisme visé à l’artcle 5.1, à des fns lité ou d’un organisme visé à l’artcle 5.1; 4) La suspension du
personnelles ou à des fns autres que les actvités liées à l’exe-r membre du Conseil municipal pour une période dont la durée
cice de ses fonctons. La présente interdicton ne s’applique pas ne peut excéder 90 jours; cete suspension ne peut avoir efet
lorsqu’un membre utlise, à des conditons non préférentelles, au-delà du jour où prend fn son mandat. Lorsqu’un membre
une ressource mise à la dispositon des citoyens. du Conseil municipal est suspendu, il ne peut siéger à aucun
5.5 Utlisaton ou communicaton de renseignements confde-n conseil, comité ou commission de la municipalité, ou en sa q-ua
tels : lité de membre d’un Conseil de la municipalité, d’un autre or-ga
Il est interdit à tout membre d’utliser, de communiquer, ou de nisme, ni recevoir une rémunératon, une allocaton, ou toute
tenter d’utliser ou de communiquer, tant pendant son mandat autre somme de la municipalité ou d’un tel organisme.
qu’après celui-ci, des renseignements obtenus dans l’exercice ARTICLE 7 : ENTRÉE EN VIGUEUR
ou à l’occasion de l’exercice de ses fonctons et qui ne sont pas Le présent règlement entre en vigueur suivant la Loi.
Négawatts Production Inc
ÉCONOLOGIS : inscrivez-vous dès maintenant.
égawats Producton Inc. annonce la relance du programme Éconologis pour la saison 2011/2012. In- scriNvez-vous par téléphone ou en ligne dès maintenant. (www.negawatsprod.com)
Le programme Éconologis permet aux ménages, qu’ils soient locataires ou propriétaires, de recevoir entre
soixante et plusieurs centaines de dollars d’équipement et de matériel économiseurs d’énergie. Comme- l’in
dique le Bureau de l’efcacité et de l’innovaton énergétques du gouvernement du Québec, l’organisme
responsable du programme, Éconologis est « bon pour votre confort et l’environnement ».
Pour être admissible à ce programme, les ménages doivent disposer d’un revenu familial modeste et a -ssu
mer leurs frais de chaufage. Suite à leur inscripton, ils recevront la visite de conseillers qui procéderont à
l’installaton d’équipement et leur prodigueront de judicieux conseils leur permetant d’utliser l’énergie de
façon plus efcace.
Par la suite et sous certaines conditons, le ménage partcipant recevra la visite d’un maître électricien qui
procédera à l’installaton de thermostats électroniques partout dans la résidence. Pour une maison moyenne,
selon Hydro-Québec ces thermostats permetent des « économies sur les coûts de chaufage – jusqu'à 100 $
ou 10 % de vos frais de chaufage annuels ».
Ces thermostats, en plus de réduire la facture de chaufage, permetent une grande amélioraton du confort
pour les occupants. Encore là, les thermostats installés ainsi que le travail de l’électricien sont gratuits.
Pour pouvoir bénéfcier du programme, on peut s’inscrire en ligne sur Internet ou on contacte directement
Négawats aux numéros de téléphone suivant( 418) 668-2626 ou au numéro sans frais 1-888-774-630. 1
page 7Le Lien NOVEMBRE 2011AFFAIRES MUNICIPALES Martn Bergeron
Bientôt l’heure des choix budgétaires!
Chers concitoyens,
Investir dans notre patrimoine collectif
Dans les prochains jours, votre conseil municipal se réunira pendant toute une journée pour arrêter
les principales orientatons budgétaires de l’année 2012. Si vous avez suivi mes chroniques depuis les
débuts, vous avez sans doute observé mon désir d’accroître nos investssements dans notre patrimoine
collectf. Lors de la dernière rencontre d’informaton publique du 11 octobre, entre autres, j’ai voulu
susciter une prise de conscience sur l’état de nos chemins et de nos ponceaux. Pensons seulement à
la route entre nous et Hébertville-Staton, aux Rangs 2 et 3, Saint-Isidore, Saint-André, Saint-Léandre,
Belle-Rivière, à nos rues, nos trotoirs, etc. Rapidement, on peut estmer à au moins une quarantaine
(40) de kilomètres de pavé à refaire. Et c’est sans compter les nombreux ponceaux, visiblement épr- ou
vés par le temps et qui grimacent de fatgue!!
Combien ça coute??
Faisons un calcul rapide. Si nous voulons venir à bout de cete réfecton majeure, il faut, au minimum,
pouvoir refaire 3 à 4 kms par année. Faites le calcul : chaque km d’asphalte coûte environ 150 000 $!
Après avoir défrayé le coût des réparatons annuelles (fssures et nids de poule, bris de conduite et
autres réparatons courantes), le budget actuel n’ofre pas la marge nécessaire pour investr de m- on
tants additonnels. Les seuls fonds disponibles pour refaire l’asphaltage sont ceux provenant de- l’en
veloppe sur les taxes d’accise (800 000 $ pour 4 ans) mais qui doit, atenton, prioritairement servir à
l’hygiène publique. Et heureusement que nous pouvons compter, depuis 3 ans, sur une nouvelle re-de
vance provenant de l’industrie du camionnage via l’exploitaton des carrières de sable et de pierres.
Nonobstant ces montants, si nous voulons reprendre le contrôle de l’entreten adéquat de no-s che
mins, il manque annuellement pas moins de 300 000 $! Voilà de quoi grimacer à notre tour!
si nous voulons reprendre le contrôle de l’entreten adéquat de nos
chemins, il manque annuellement pas moins de 300 000 $!
Comment financer??
Eh bien là, il faudra faire preuve de créatvité et d’imaginaton. Pour vous donner une idée, chaque
0,01 $ (1 cent) du 100 $ d’évaluaton ne rapporte que 15 000 $ dans la caisse municipale. Je vous laisse
extrapoler!
La solution?
La soluton commence par se parler ouvertement de ce sujet et faire preuve de clairvoyance. Est-ce
qu’une cotsaton spéciale pourrait s’avérer pertnente? Vous qui êtes déjà sensibilisés à la nécessité
d’investr, peut-être avez-vous déjà une idée, une opinion? Qu’importe, n’hésitez pas à partager votre
point de vue avec l’un ou l’autre des membres du conseil. Avant de faire des choix, connaître vo-s at
tentes est d’une importance capitale!!
page 8 Le Lien NOVEMBRE 2011LES ÉCHOS DU CONSEIL
Séance ordinaire du 3 octobre 2011 Vente de terrain. IL EST RÉSOLU : D’abroger taxes 2011.
Adopton projet règlement 413-2011 la résoluton portant le numéro 2731-Cession du lot 47 rang 2. IL EST RÉSOLU : de
sur le traitement des élus municipaux. Il 2011 et de vendre à la compagnie 9232- céder pour un montant de 1 $ le lot 47 rang
est résolu : Une rémunératon annuelle 5356 Québec Inc., faisant afaire sous la 2 Caron, Hébertville à Monsieur Frédéric
de 10 077,53 $ est versée au maire. dénominaton sociale de Constructon Sheehy et à Madame Nathalie Villeneuve.
Une rémunératon annuelle de 4 720 $ D.M., ayant son siège social au 619, rue Formaton directeur urbanisme. IL
est versée aux conseillers municipaux. Labarre, Hébertville et représentée par EST RÉSOLU : de permetre à M. Simon
Conformément à la Loi sur le traitement Dany Martel, président un terrain désigné Tremblay, directeur de l’urbanisme et
des élus municipaux, le conseil verse comme étant le lot numéro 142 du rang de l’inspecton municipale d’assister à
à chacun des membres du cune 1 ouest au cadastre de Canton Mésy. une formaton sur les droits acquis et les
allocaton de dépense égale à la moité Ce terrain a une superfcie totale 747,3 règlements à caractère discrétonnaire en
de leur rémunératon. Cete indexaton mètres carrés et est vendu au montant de matère d’aménagement et d’urbanisme
correspond au taux annuel d’augmentaton 15 135,32 $ incluant les taxes. Considérant qui se tendra à Québec, les 26 et 27
de l’indice des prix à la consommaton que ce terrain est situé dans la zone 101R, octobre 2011.
pour le Canada, établi par Statstques elle permet la constructon d’un et deux Colloque de zone de l’Associaton des
Canada pour l’exercice précédent. Le logements. directeurs municipaux. IL EST RÉSOLU : de
erprésent règlement a efet à compter du 1 Demande d’appui pour l’augmentaton du déléguer la directrice générale au colloque
août 2011. fnancement statutaire des organismes annuel zone 14, jeudi le 13 octobre 2011,
Adopton projet règlement relatf au de bassins versants du Québec. IL EST à Péribonka, portant sur les règles d’octroi
code d’éthique et de déontologie des élus RÉSOLU : de soutenir l’ensemble des des contrats ou la politque de geston
municipaux. IL EST RÉSOLU : que le projet organismes de bassins versants du Québec contractuelle ne sont pas respectées,
de règlement numéro 414-2011 relatf au et le Regroupement des organismes de conditonnelle à la pertnence de la
code d’éthique et de déontologie des élus bassins versants du Québec dans leurs formaton.
de la Municipalité d’Hébertville soit et est demandes concernan t : l’obtenton Société des fabricants régionaux. IL EST
adopté tel que rédigé et lu. d’un fnancement statutaire annuel de RÉSOLU : que la municipalité d’Hébertville,
Régie intermunicipale sécurité incendie, 350 000 $ par OBV dans le cadre d’une partcipe à la stratégie des fabricants
secteur Sud. IL EST RÉSOLU : que le budget conventon sur 5 ans dont le montant régionaux visant à valoriser nos entreprises
de la Régie intermunicipale de la sécurité est indexé annuellement; la mise sur et à acheter les produits fabriqués en
incendie, secteur Sud, pour l’année 2012 pied d’un portefeuille d’un montant de région en achetant la bannière «Ici je vis
au montant de 96 057 $ soit adopté. Ce 4M$ disponible aux OBV présentant des ma région… j’achète un produit régional »;
montant représente la quote-part de la caractéristques territoriales partculières cependant le coût de cete bannière ne
municipalité d’Hébertville, basée sur la et qui respectent les critères d’atributon devra pas dépasser 500 $.
richesse foncière. qui seront déterminés préalablement Le conseiller M. Robert Duchesne donne
Vente de terrain. IL EST RÉSOLU : D’abroger en collaboraton avec le MDDEP; la mise une moton de félicitatons aux membres
la résoluton portant le numéro 2731-2011 sur pied de nouveaux programmes de du Comité d’embellissement ainsi
et de vendre à M. Dany Martel, 619 rue fnancement permetant aux acteurs (MRC, qu’aux gagnants. Le comité a contribué
Labarre à Hébertville, le terrain désigné municipalités, usagers économiques et grandement à la beauté et à la propreté de
comme étant le lot numéro 143 du rang groupes associatfs), d’être des partenaires la Municipalité. Félicitatons pour le beau
1 Ouest au cadastre de Canton Mésy. Ce pour la mise en œuvre des actons des travail.
terrain a une superfcie totale de 747,3 Plans directeurs de l’eau et de permetre Contrat de travail directeur de
mètres carrés et est vendu au montant de aux organismes de bassins versants d’en l’urbanisme et de l’inspecton municipale.
15 135,32 $ incluant les taxes. Considérant assurer le suivi, comme le prescrit la IL EST RÉSOLU : Que le Conseil municipal
que ce terrain est situé dans la zone 101R, Loi afrmant le caractère collectf des accepte la recommandaton du comité des
elle permet la constructon d’un et deux ressources en eau et visant à renforcer leur ressources humaines et par conséquent,
logements. protecton. procède à la signature du contrat de
Vente de terrain. IL EST RÉSOLU : D’abroger Projet relatf à l’implantaton d’un travail de M. Simon Tremblay, directeur de
la résoluton portant le numéro 2731-2011 service partagé de consultants à la MRC l’urbanisme et de l’inspecton municipale,
et de vendre à M. Louis Vaillancourt, 831 Lac-St-Jean-Est. IL EST RÉSOLU : que la selon les conditons et les modalités
rang Caron à Hébertville, le terrain désigné Municipalité d’Hébertville donne son établies par ce comité.
comme étant le lot numéro 144 du rang appui au projet relatf à l’implantaton d’un Le conseiller M. Réal Larouche donne
1 ouest au cadastre de Canton Mésy. Ce service partagé de consultants à la MRC de une moton de félicitatons à Lara Tolley
terrain a une superfcie totale de 747,3 Lac-St-Jean-Est et confrme son intérêt sur Vaillancourt et à France Hudon pour leur
mètres carrés et est vendu au montant de : le dit projet. performance au festval du Country de
15 135,32 $ incluant les taxes. Considérant Dons et subventons. IL EST RÉSOLU : Chambord 2011.
que ce terrain est situé dans la zone 101R, d’octroyer à l’Associaton des chalets Martn Bergeron
elle permet la constructon d’un et deux du Chemin des Sables un montant de Maire
logements. 3 806,42 $ pour le remboursement des Carolle Perron
Directrice générale/intérim.
page 9Le Lien NOVEMBRE 2011QUOI DE NEUF À LA MDJ? Kata Gauthier
NOUVEAU C.A. JEUNESSE DE LA MAISON DES JEUNES
’aimerais souligner l’implicaton des jeunes du nouveau C.A. jeunesse de la Maison des jeunes.J
Présidente : Lara Bergeron,
Trésorière : Marie-Maxim Côté,
Secrétaire : Maxime Guérin
Administratrice : Andréanne Béland
Administratrice : Julie Simard
Administratrice : Arianne Paradis
Le nouveau C.A. jeunesse a pour mission d’apporter sur le C.A.
adulte de la MDJ l’opinion, la vision et les commentaires des
jeunes de la Maison des jeunes. Lara Bergeron, présidente, a-s
siste au C.A. adulte au nom des jeunes de la MDJ. De plus, le C.A .
jeunesse organise avec moi l’ordre du jour. Dans le procès-verbal
de la dernière réunion du Conseil jeunesse, nous avons parlé d-’acDebout à gauche Arianne Paradis, à droit e
tvités de préventon du suicide et la rencontre d’informatons a Andréanne Béland et assise Maxime Guérin .
eu lieu à la Maison des jeunes le 11 octobre en compagnie de M. Absente : Julie Simard, Lara Bergeron et Marie-
Mathieu Brisson, intervenant au Centre de préventon du suicide Maxime Côté.
02. Une très belle soirée où 18 jeunes étaient présents. De plus
nous avons annoncé la présentaton d’une pièce de théâtre au proft de la Maison des jeunes à la fn de
l’année (mois de mai) qui sera présentée par les jeunes. Détails à venir…
IMPROIMPRO IMPRO
endredi 21 octobre, nous avons reçu les Maisons joueur), Marie-Maxime Côté, Andréanne Béland, J-uVdes jeunes du secteur Sud pour la première re-n lie Simard et Lara Bergeron. Notre nouvelle équipe a
contre de l’année d’improvisaton. Que du plaisir et bien performé au cours de ce match qui lui a donné
des jeunes avec l’imaginaton grandiose qui nous ont la victoire de 13 à 7 en faveur des jeunes de la Zone
donné des moments de fou rire… De plus, la Maison d’Hébertville. Bravo gang et ne lâchez pas, avec de
des jeunes d’Hébertville a une nouvelle équipe cete belles pratques, nous fnirons gagnants de cete sa-i
année composée de Raphaël Guérin (entraîneur/ son.
La Zone d'Hébertville
page 10 Le Lien NOVEMBRE 2011