Le Jansénisme

-

Documents
2 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Définition du jansénisme

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 430
Langue Français
Signaler un problème
Le Jansénisme
e Lejansénismeest un mouvement religieux, puis politique, qui se développa aux XVIIet e XVIII siècles, principalement en France, en réactionàcertainesévolutions de l'Église catholique, etàl'absolutisme royal.
Néau cœur de la Réforme catholique, il doit son nomàl'évêque d'Ypres Cornelius Jansen, auteur de son texte fondateur l'Augustinus, publiéen 1640. Le jansénisme prend son essor sous les règnes de Louis XIII et de Louis XIV et demeure un courant important sous ceux de leurs successeurs. C'est d'abord une réflexion théologique centrée sur le problème de la grâce divine, avant de devenir une force politique qui se manifeste sous des formes variées, touchantàla foisàla théologie morale,àl'organisation de l'Église catholique, aux relations entre foi et vie chrétienne,àla place du clergédans la sociétéet aux problèmes politiques de son temps
Il est pour cette raison emprisonnéen 1638àla Bastille. Brillant orateur et ayant fait sa thèse sur l'augustinisme, Antoine Arnauld est chargéde défendre l'Augustinuset son auteur Jansenius. Il va ainsiêtre le véritable introducteur et propagateur du jansénisme en France.L'Augustinusest impriméen France pour la première fois en 1641, puis une deuxième fois en 1643. C'est la polémique liéeàsa publication qui introduit réellement le débat sur l'augustinisme en France.
Les Oratoriens et les Dominicains accueillent bien l'ouvrage. Une grande partie des docteurs de la Sorbonne le soutientégalement. Mais les Jésuites s'y opposent immédiatement. Ils sont soutenus par le cardinal de Richelieu, puis après sa mort en 1642 par Isaac Habert, qui attaque Jansenius dans ses sermonsàNotre-Dame.
Les premières années sont favorables aux augustiniens : l'archevêque de Paris, Jean-François de Gondi, interdit de traiter ce sujet dans des publications. La bulleIn eminenti, qui condamne l'ouvrage comme reprenant des thèses condamnées auparavant, est signée par le pape Urbain VIII le 6 mars 1642 mais, grâce aux appuis des jansénistes au Parlement, sa publication est [7] retardée en France jusqu'en janvier 1643.