Le sens de la vie

Le sens de la vie

-

Documents
162 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

  • cours - matière potentielle : psychologie médicale
  • cours - matière potentielle : vacances
  • cours - matière potentielle : voyages
  • exposé
Alfred Adler (1933) Le sens de la vie Étude de psychologie individuelle. Traduction de l'Allemand par le Dr. H. Schaffer en 1950. Un document produit en version numérique par Gemma Paquet, bénévole, professeure à la retraite du Cégep de Chicoutimi Courriel: dans le cadre de la collection: Les classiques des sciences sociales fondée dirigée par Jean-Marie Tremblay, professeur de sociologie au Cégep de Chicoutimi Site web: Une collection développée en collaboration avec la Bibliothèque Paul-Émile-Boulet de l'Université du Québec à Chicoutimi Site web:
  • conclusions de l'auteur sur les conditions défavorables au développement normal de l'enfant
  • sens de la vie
  • psychologie individuelle
  • compensation dans la superstructure psychique de l'individu
  • évolution de l'esprit humain
  • monde fictif de l'enfant
  • sentiment social
  • idées philosophiques
  • vie psychique

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 53
Langue Français
Signaler un problème

Alfred Adler (1933)
Le sens de la vie
Étude de psychologie individuelle.
Traduction de l’Allemand par le Dr. H. Schaffer en 1950.
Un document produit en version numérique par Gemma Paquet, bénévole,
professeure à la retraite du Cégep de Chicoutimi
Courriel: mgpaquet@videotron.ca
dans le cadre de la collection: "Les classiques des sciences sociales"
fondée dirigée par Jean-Marie Tremblay,
professeur de sociologie au Cégep de Chicoutimi
Site web: http://www.uqac.uquebec.ca/zone30/Classiques_des_sciences_sociales/index.html
Une collection développée en collaboration avec la Bibliothèque
Paul-Émile-Boulet de l'Université du Québec à Chicoutimi
Site web: http://bibliotheque.uqac.uquebec.ca/index.htmAlfred Adler, Le sens de la vie. Étude de psychologie individuelle (1933) 2
Cette édition électronique a été réalisée par Gemma Paquet, bénévole,
professeure à la retraite du Cégep de Chicoutimi à partir de :
Alfred Adler (1933)
Le sens de la vie. Étude de psychologie
individuelle.
Une édition numériques réalisée à partir du livre d’Alfred Adler (1933), Le sens de
la vie. Étude de psychologie individuelle. Traduction de l’Allemand par le Dr. H.
Schaffer en 1950. Paris : Éditions Payot, 1968, 220 pages. Collection : Petite
bibliothèque Payot. Traduction précédemment publiée dans la Bibliothèque
scientifique des Éditions Payot.
Polices de caractères utilisée :
Pour le texte: Times, 12 points.
Pour les citations : Times 10 points.
Pour les notes de bas de page : Times, 10 points.
Édition électronique réalisée avec le traitement de textes
Microsoft Word 2001 pour Macintosh.
Mise en page sur papier format
LETTRE (US letter), 8.5’’ x 11’’)
Édition complétée le 22 février 2003 à Chicoutimi, Québec.Alfred Adler, Le sens de la vie. Étude de psychologie individuelle (1933) 3
Table des matières
Préface à l'édition française par M. Laignel-Lavastine
Avertissement du traducteur, le Dr Herbert Schaffer
Introduction
1. - Notre opinion sur nous-mêmes et sur le monde
2. - Moyens psychologiques comme voies d'exploration du style de vie
3. - Les problèmes de la vie
4. - Le problème du corps et de l'âme
5. - Morphologie, dynamisme et caractère
6. - Le complexe d'infériorité
7. - Le complexe de supériorité
8. - Les types d'échecs
9. - Le monde fictif de l'enfant gâté
10. - Qu'est-ce en réalité qu'une névrose ?
11. - Les perversions sexuelles
12. - Les premiers souvenirs d'enfance
13. - Conditions défavorables au développement social chez l'enfant et
moyens d'y remédier
14. - Rêves éveillés et rêves nocturnes
15. - Le sens de la vie
Annexe : Rapports entre conseiller et consultant
Questionnaire de psychologie individuelleAlfred Adler, Le sens de la vie. Étude de psychologie individuelle (1933) 4
Alfred Adler (1870-1937)
Né en 1870 dans un faubourg de Vienne, Alfred ADLER est, avec C. G.
Jung, l'un des principaux disciples et dissidents de Freud. Ancien professeur
au Long Island Medical College de New York, il est considéré encore
aujourd'hui comme l'un des pionniers de la psychologie des profondeurs. Il est
mort en 1937 à Aberdeen, en Écosse, où il était venu faire des conférences.
Depuis la fin de la deuxième guerre mondiale, l'enseignement adlérien se
répand de plus en plus et son retentissement est considérable sur l'évolution
des idées en psychologie, en pédagogie et en médecine.
Du même auteur, chez le même éditeur
Le tempérament nerveux.
La compensation psychique de l'état d'infériorité des organes, suivi
de : le problème de l'homosexualité.
L'enfant difficile (P.B.P. nº 15).
Pratique et théorie de la psychologie individuelle comparée.
Connaissance de l'homme (P.B.P. nº 90).
Religion et psychologie individuelle comparée.
Retour à la table des matièresAlfred Adler, Le sens de la vie. Étude de psychologie individuelle (1933) 5
Dr ALFRED ADLER
LE SENS
DE
LA VIE
Étude de psychologie individuelle comparée
Cet ouvrage, traduit par le Dr H. SCHAFFER, a été précédemment publié
dans la « Bibliothèque Scientifique » aux Éditions Payot, Paris. Petite
bibliothèque Payot
Le sens de la vie est le dernier ouvrage d'Adler et comme le testament de
ses idées philosophiques et psychiatriques. C'est un apport original et
indéniable à l'évolution de l'esprit humain.
Retour à la table des matièresAlfred Adler, Le sens de la vie. Étude de psychologie individuelle (1933) 6
Préface à l'édition
française
du Professeur M. Laignel-Lavastine
Membre de l'Académie Nationale de Médecine
Retour à la table des matières
En France on cite plus souvent Adler qu'on ne le lit.
Nous avons déjà deux bonnes traductions du Tempérament nerveux, psy-
chologie individuelle comparée avec application à la psychothérapie, ouvrage
capital d'Adler, et Connaissance de l'homme, étude de caractérologie indivi-
duelle partant du « Connais-toi toi-même » de Socrate mais démontrant qu'on
ne peut arriver à cette connaissance sans une analyse approfondie de la
psychophysiologie de l'enfant.
C'est donc une heureuse pensée qu'a eue mon ami le Docteur Schaffer de
nous donner une traduction du Sens de la vie de l'ancien professeur au Long
Island Medical College de New York.
C'est qu'AdIer, né à Vienne en 1870, commença sa carrière en Autriche
pour la terminer en Amérique.
Docteur en médecine de la Faculté de Vienne en 1895, il suivit d'abord le
sillage de Freud. Reconnaissant la haute valeur d'investigation psychique de la
psychanalyse, mais n'acceptant pas les outrances du pansexualisme il seAlfred Adler, Le sens de la vie. Étude de psychologie individuelle (1933) 7
sépara de Freud. À partir de 1912 il organisa des centres de consultations
psychopédagogiques dans trente écoles de Vienne. Il put ainsi creuser de plus
en plus la psychologie des enfants. En 1914 il fonda la Revue Internationale
de Psychologie individuelle où il mit l'accent sur le caractère unique de
chaque personne humaine. Agrégé à l'Institut de pédagogie de Vienne en 1924
il accepta l'offre de la Colombia University de New York et fut chargé en
1927 du Cours de Psychologie médicale. Le succès de son enseignement lui
valut en 1932 une chaire professorale au Long Island Medical College de
New York. Enfin en 1935 il fonda le Journal of Individual Psychology, publié
aux États-Unis.
C'est dès 1910 qu'il s'était séparé de Freud après sa « Critique de la théorie
sexuelle freudienne de la vie psychique » et avait créé la Société de psycho-
logie individuelle.
Au cours de voyages en France il exposa sa théorie à la Sorbonne en 1926
et au Cercle Laennec dirigé par le R. P. Riquet en 1937. Il y insista sur le
sentiment social comme facteur de base de la vie psychique. Il est donc par ce
côté existentialiste.
Il mourut à Aberden en 1937. Ses disciples sont nombreux tant dans les
pays de langue allemande que dans les pays de langue anglaise et même fran-
çaise.
Notre traducteur, Herbert Schaffer, né le 12 juillet 1909 à Suceava en
Bucovine, aux belles églises à fresques extérieures, fit ses études universi-
taires d'abord à Toulouse en 1928 et 29 puis à Paris où il fut nommé externe
des hôpitaux en 1931 et passa sa thèse de doctorat en 1935.
Depuis 1930 il est l'élève d'Adler. Il a suivi ses cours de vacances à
Vienne de 1930 à 1933, à Londres en 1935 et 36, à Amsterdam et
Hamersfoort (école de philosophie) en 1936 et 1937.
C'est dire que mon ami Schaffer, nourri de la pensée d'Adler depuis vingt
ans et possédant l'allemand comme sa langue maternelle et le français comme
sa langue d'élection, était particulièrement apte à traduire le Sens de la vie.
Le lecteur pourra juger de son succès dans une tâche ardue.
En effet la pensée d'Adler est quelquefois enveloppée dans une phrase un
peu longue. D'autre part à la manière des fugues de Jean-Sébastien Bach il
reprend souvent la même idée sous des formes différentes.
Mais ainsi les grandes idées directrices sur le style de vie de chacun, les
complexes d'infériorité et de supériorité, les types d'échecs, le monde fictif de
l'enfant gâté, le rôle primordial des premiers souvenirs d'enfance pour la
compréhension du coefficient réactionnel individuel s'impriment profondé-
ment dans l'esprit du lecteur qui accepte volontiers les conclusions de l'auteur
sur les conditions défavorables au développement normal de l'enfant et les
moyens d'y remédier.Alfred Adler, Le sens de la vie. Étude de psychologie individuelle (1933) 8
Le mouvement déclenché par Adler prend chaque jour plus d'ampleur. A
Paris la création d'une chaire de neuropsychiatrie infantile met l'accent sur le
rôle capital des toutes premières années de l'enfant dans la courbe future du
développement de sa personnalité.
On voit donc l'intérêt très actuel de cette traduction et je suis sûr d'expri-
mer l'opinion de tous en félicitant le Docteur Schaffer de son travail difficile
mais réussi et qui portera ses fruits dans le domaine psychologique et
pédagogique.
M. LAIGNEL-LAVASTINE.
Professeur et membre de l'Académie Nationale de MédecineAlfred Adler, Le sens de la vie. Étude de psychologie individuelle (1933) 9
Avertissement du
traducteur
Retour à la table des matières
Le Sens de la vie est le dernier ouvrage d'Alfred Adler et comme le
testament de ses idées philosophiques et psychiatriques.
Il avait publié auparavant Studie über Minderwertigkeit von Organen
(Étude sur l'infériorité des organes). Cette étude contient en germe toute la
théorie adlérienne. L'auteur souligne la relativité de la valeur anatomique et
fonctionnelle des différents organes, valeur relative qui devient manifeste au
contact avec le monde environnant et ses exigences. Cette infériorité cherche
sa compensation dans la superstructure psychique de l'individu.
1Der nervöse Charakter (Le Tempérament nerveux) est l'étude des racines
et du développement du sentiment d'infériorité et de sa compensation asociale
dans le sens d'une fiction renforcée comme idée directrice de la névrose.
Heilen und Bilden (Guérir et Instruire) est consacré au rôle du médecin en
tant qu'éducateur et traite du problème si important de l'éducation des parents.

1 Traduction française chez Payot, Paris.Alfred Adler, Le sens de la vie. Étude de psychologie individuelle (1933) 10
Praxis und Theorie der Individualpsychologie (Pratique et théorie de la
1psychologie individuelle) . On trouve dans cet ouvrage un recueil de confé-
rences et d'articles sur des sujets théoriques et pratiques concernant l'étiologie
et le traitement des névroses; quelques analyses littéraires, des pages sur la
psychologie de l'enfant délaissé, sur la prostitution, des conseils sur l'éduca-
tion d'après le concept de la psychologie individuelle.
2Menschenkenntnis (1926) (Connaissance de l'homme) présente au public
les fondements de la Psychologie adlérienne et son utilité pour l'amélioration
de nos rapports et de notre commerce avec les hommes, ainsi que pour l'orga-
nisation de notre propre vie. L'idée fondamentale de ce livre s'inspire de
l'analyse des causes de l'inefficacité ou du manque d'efficience de nos actions
dans la société. Ce manque d'efficience ressort de l'attitude asociale de
l'individu.
Die Technik der Individualpsychologie (1930) (La technique de ta
psychologie individuelle). Tout art a sa technique. L'auteur s'est attaché à ex-
poser l'art de l'éducation. Une suite de types caractérologiques, de défauts
caractériels avec l'analyse de leur structure psychique, leurs erreurs et la tech-
nique de leur guérison nous font pénétrer dans l'art si subtil de l'éducateur.
Un très grand nombre de brochures, d'articles, d'essais parus dans diffé-
rents périodiques témoignent de l'infatigable productivité de cet esprit.
Der Sinn des Lebens (1933) (Le Sens de la vie) résume les idées sur la
plasticité de la matière organique, sur ses facultés d'adaptation et ses
mécanismes de sécurité. Parmi ces facultés se place chez l'être humain la
fonction la plus noble de la matière organique : la fonction psychique. L'au-
teur y expose les lois de finalité, de compensation et de surcompensation qui
régissent la vie psychique. Il suit dans son dynamisme la compensation du
sentiment d'infériorité, compensation défectueuse avec son cortège de né-
vrose, perversion sexuelle, toxicomanie ou délinquance - ou compensation
«réussie » où le développement de l'individu a su « s'ajuster » à la collectivité
grâce au sentiment social existant et progressivement croissant. Plus que dans
ses œuvres antérieures, Adler insiste sur le sentiment social et sur l'importance
du sens de nos responsabilités sociales vis-à-vis de nos semblables. Toute
analyse d'une aberration psychique dévoile un défaut du sentiment social. La
guérison du névrosé ne se réalisera que grâce à la compréhension de ce fait.
Ce même thème est exposé dans ses œuvres publiées en langue anglaise :
The Science of Living (La science de la vie).
Problems of Neurosis (Problèmes de la névrose).
The Pattern of Life (Le style de vie).
What Life should mean to you (Notre opinion sur le sens de la vie).
Social Interest : A Challenge to Mankind (L'intérêt social : un défi à
l'humanité).

1 Traduction française chez Payot, Paris.
2