33 pages
Français

Le siècle des totalitarismes : les régimes totalitaires dans l'entre-deux-guerres, histoire pour les classes de 1ere

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

THEME 3 LE SIECLE DES TOTALITARISMES QUESTION 1 GENESE ET AFFIRMATION DES REGIMES TOTALITAIRES (SOVIETIQUE, FASCISTE ET NAZI) CHAPITRE 1 LES REGIMES TOTALITAIRES DANS L’ENTRE-DEUX-GUERRES : GENESE, POINTS COMMUNS ET SPECIFICITES INTRODUCTION  Définition du sujet Mise au point historiographique et histoire des vocables « totalitaire » et « totalitarisme »: pendant longtemps, le concept de totalitarisme a été controversé car il était perçu comme une volonté de mettre sur le même plan les régimes fasciste, stalinien et nazi, ce qui selon certains historiens conduisait à banaliser le nazisme en lui retirant sa spécificité. Au moment de la Guerre Froide, les communistes le voyaient comme une arme antisoviétique. L’adjectif « Totalitaire » fut utilisé pour la 1ere fois par le libéral italien Giovanni Amendola pour dénoncer l’emprise du fascisme puis repris par Giovanni Gentile, théoricien du régime et par Mussolini lui-même. Les nazis, parlaient, quant à eux, d’«Etat Total». Puis, ce concept est développé par la philosophe Hannah Arendt dans « Les origines du totalitarisme » en 1951. Des politologues nord-américains en dégagent ensuite les critères précis : idéologie globalisante, parti unique, police secrète faisant régner la terreur, monopole et contrôle de l’information et des armes, utilisation de la propagande pour manipuler les esprits, économie dirigée. En France, Raymond Aron précise le concept de totalitarisme.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 0
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo
THEME 3 LE SIECLE DES TOTALITARISMES
QUESTION 1 GENESE ET AFFIRMATION DES REGIMES TOTALITAIRES (SOVIETIQUE, FASCISTE ET NAZI)
CHAPITRE 1 LES REGIMES TOTALITAIRES DANS L’ ENTRE-DEUX-GUERRES : GENESE, POINTS COMMUNS ET SPECIFICITES
INTRODUCTIONDéfinition du sujet Mise au point historiographique et histoire des vocables «eriatiltato» et «titarotalisme»: pendant longtemps, le concept de totalitarisme a été controversé car il était perçu comme une volonté de mettre sur le même plan les régimes fasciste, stalinien et nazi, ce qui selon certains historiens conduisait à banaliser le nazisme en lui retirant sa spécificité. Au moment de la Guerre Froide, les communistes le voyaient comme une arme antisoviétique.
L’ adjectif «1ere fois par le libéral italien fut utilisé pour la Totalitaire » Giovanni Amendola pour dénoncer du fascisme puis repris parl’ emprise Giovanni Gentile, théoricien du régime et par Mussolini lui-même. Les nazis, parlaient, quant à eux, d’«Etat Total». Puis, ce concept est développé par la philosophe Hannah Arendt dans « Les origines du totalitarisme » en 1951. Des politologues nord-américains en dégagent ensuite lescritères précis: idéologie globalisante, parti unique, police secrète faisant régner la terreur, monopole et contrôle de l’ information et des armes, utilisation de la propagande pour manipuler les esprits, économie dirigée. En France, Raymond Aron précise le concept de totalitarisme.
1
Au- tâche de l’ historiendelà de ces critères qui définissent le totalitarisme, la consiste à montrer les spécificités de chaque régime car il n’ y a pas un modèle unique d’ Etat totalitaire.Il faut signaler également pour comprendre l’ apparition des régimes totalitaires au cours du XXème siècle, qui se caractérisent notamment par le contrôle de la pensée des peuples, qui ont été faits depuis la finles progrès du XIXème siècle en termes de techniques de manipulation des masses. En effet, de nombreuses études ont été réalisées afin de mieux comprendre le fonctionnement des individus lorsqu’ ils sont en groupe pour finalement mieux les encadrer et les manipuler. Ainsi, dansPsychologie des foules, publié en 1895, Gustave Le Bon, psychologue social, analyse les modifications qui s’ opèrent sur les individus lorsqu’ ils se trouvent au sein d’ ungroupe. Les méthodes de manipulation des foules sont ensuite affinées par Edward Bernays, considéré comme le père de la propagande politique et commerciale s’ est Joseph Goebbels,. Le responsable de la propagande nazie, d’ ailleurs inspiré des travaux de Bernays, notamment de son livre Propagandapunir leenmmmat oC ,ioinoplém denn .eitarcopublié en 1928. AudébutduXXème siècle, dans le monde occidental,la victoire des valeurs(attachement au régime constitutionnel et à la démocratie parlementaire, respect des droits et libertés civiques, raison, débat public, éducation et science comme instruments du progrès humain)et des institutions (Parlements démocratiquement élus) de la civilisation libérale semble acquisedéfinitivement et personne ne doutait que ces valeurs étaient destinées à progresser. Toutefois, au cours des années qui suivent la Première Guerre mondiale, le libéralisme politique connut un net recul dans de nombreux Etats européens.
rPélbotimaesquComment expliquer la naissance des régimes totalitaires en Europe au XXème siècle ? les spécificités de ces trois régimes ?Quels sont les points communs et
2
Plan de la leçon 1.Des circonstances historiques particulières expliquent la naissance des régimes totalitaires. 2.Des idéologies érigées comme des vérités absolues portent ces trois régimes.3.Le rôle des masses dans les régimes totalitaires. ______________________________________________________________1.Des circonstances historiques particulières expliquent la naissance des régimes totalitaires. A-Le manque de tradition politique libérale dans des sociétés mal intégrées. L’ Allemagneetl’ Italiesont des Etats-Nations très jeunes(L’ Empire allemand est fondé en janvier 1871) et par conséquent, leur cohésion nationale est encore inachevée et fragile. Dans ce contexte, lesvaleurs nationales sont exaltéesqui favorise des dynamiques nationaliste et expansionnistes :, ce NATIONALISME ET PANGERMANISMEAUX RACINES DE L’ IDEOLOGIE NAZIE: Dès la fondation de l’ Empire allemand en 1871, lenationalisme allemandest expansionniste(incarné par exemple par la musique de Richard Wagner dont les opéras exaltent l’ héroïsme de l’ âme germanique). Les nationalistes allemands (Mommsen par exemple)développent l’ idée que les Allemands constituent un peuple élu qui trouve ses racines dans un lointain passé germanique. Ce sentiment de fierté d’ être allemand est en outre entretenu par un essor économique de l’ Empire allemand. En effet, sous l’ impulsion du chancelier Bismarck (1871-1890), l’ est devenue la première Allemagne nde puissance industrielle et la 2 Parpuissance commerciale d’ Europe. ailleurs, la population et l’ industrie étant alors en pleine croissance, l’ Allemagne a besoin de développer son expansion coloniale. Le nationalisme qui se
3