Livret compétitivité FEB 2011 ©
32 pages
Français

Livret compétitivité FEB 2011 ©

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

  • redaction
  • cours - matière potentielle : la période
NOTRE HANDICAP EN TERMES DE COÛTS SALARIAUX CONTINUE D'AUGMENTER NOTRE COMPÉTITIVITÉ SE DÉTÉRIORE IL FAUT CRÉER PLUS D'EMPLOIS DANS LE SECTEUR MARCHAND LES ENTREPRISES INVESTISSENT DANS LA FORMATION ET LA R&D LIVRET COMPÉTITIVITÉ 2011 Statistique Geert FR 11-011.qxd:N-Statzakb_v2.qxd 7/11/11 16:21 Page 1
  • emplois dans le secteur marchand
  • indexation salaires bruts
  • système d'indexation automa- tique des salaires
  • pé ti
  • statistique geert
  • table des matières li
  • indexation
  • coûts salariaux

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 24
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Statistique Geert FR 11-011.qxd:N-Statzakb_v2.qxd 7/11/11 16:21 Page 1
LIVRET
COMPÉTITIVITÉ
1120
NOTRE HANDICAP EN TERMES DE COÛTS SALARIAUX CONTINUE D'AUGMENTER
NOTRE COMPÉTITIVITÉ SE DÉTÉRIORE
IL FAUT CRÉER PLUS D'EMPLOIS DANS LE SECTEUR MARCHAND
LES ENTREPRISES INVESTISSENT DANS LA FORMATION ET LA R&DStatistique Geert FR 11-011.qxd:N-Statzakb_v2.qxd 7/11/11 16:21 Page 2
FEB ASBL
Rue Ravenstein 4, 1000 Bruxelles
T + 32 2 515 08 11
F + 32 2 515 09 99
info@vbo-feb.be
RÉDACTION: Geert Vancronenburg
CONCEPTION: Landmarks, Vanessa Solymosi
IMPRESSION: Geers Offset
EDITEUR RESPONSABLE: Charles Gheur
Rue Ravenstein 4, 1000 Bruxelles
DÉPÔT LÉGAL: D/0140/2011/22
Le contenu de cette brochure est disponible sur le site
www.feb.be
Deze brochure is ook verkrijgbaar in het Nederlands. Statistique Geert FR 11-011.qxd:N-Statzakb_v2.qxd 7/11/11 16:21 Page 3
Bruxelles, novembre 2011
Cher lecteur,
Le Conseil central de l’économie publie chaque année son rapport sur la compétitivité de la Belgique, comparée à ses
trois principaux partenaires commerciaux (à savoir l'Allemagne, la France et les Pays-Bas). Les années paires, ce rapport
marque le début des négociations interprofessionnelles entre les représentants des employeurs et ceux des travailleurs.
Cette année, il s’agit d’un rapport intermédiaire.
Selon le Conseil central de l’économie, les coûts salariaux belges connaîtront pour la quatrième fois consécutive une évo-
lution plus rapide que dans les trois pays voisins. Ainsi, nous avons accumulé, essentiellement depuis 2005, un handicap
supplémentaire en termes de coûts salariaux de 4,6%. Ce handicap s'ajoute à celui qui existait déjà avant l'introduction
de la loi de 1996 sur la norme salariale. Les derniers chiffres de l’éminent institut de recherche allemand IDW Köln indi-
quent que le coût d'une heure de travail en Belgique est aujourd'hui d'environ 15% supérieur à celui des pays voisins.
Le présent livret entend démontrer à l'aide de chiffres et de faits l'impact néfaste sur le plan socio-économique de cette
hausse plus forte de nos coûts salariaux. Outre le fait que nous perdons chaque année en compétitivité, le lourd handi-
cap salarial dont nous souffrons complique également la création d'emploi dans le secteur marchand. Or cette dernière
est précisément ce dont nous avons besoin si nous voulons réellement sauvegarder notre modèle social à l'avenir…
Vous pouvez adresser vos questions ou suggestions d’amélioration à Geert Vancronenburg (gva@vbo-feb.be).
Ce livret peut être obtenu gratuitement sous forme imprimée (voir colophon) ou consulté sur notre site www.feb.be, à la
rubrique Publications/Chiffres et faits. Nous vous souhaitons bonne lecture.
Meilleures salutations,
Pieter Timmermans, administrateur-directeur général de la FEBStatistique Geert FR 11-011.qxd:N-Statzakb_v2.qxd 7/11/11 16:21 Page 4
TABLE DES MATIÈRES
NOTRE HANDICAP EN TERMES DE COÛTS SALARIAUX CONTINUE D'AUGMENTER
p. 6 Les coûts salariaux belges augmentent plus rapidement pour la quatrième fois consécutive
p. 7 Notre handicap en termes de coûts salariaux continue d'augmenter
p. 8 L'indexation accentue notre handicap en termes de coûts salariaux
p. 9 Le coût salarial belge est de 15% plus élevé que dans les pays voisins
p. 10 Notre productivité élevée ne neutralise plus le handicap en termes de coûts salariaux
NOTRE COMPÉTITIVITÉ SE DÉTÉRIORE
p. 12 Nos exportations sont le moteur de notre prospérité
p. 13 Nous perdons des parts de marché
p. 14 Handicap en termes de coûts salariaux : aussi un frein pour les investisseurs étrangers
p. 16 Notre industrie connaît une croissance moindre que dans les pays voisins
p. 17 Le handicap en termes de coûts salariaux alimente l'inflation qui entraîne à son tour une nouvelle hausse
des coûts salariaux
IL FAUT CRÉER PLUS D'EMPLOIS DANS LE SECTEUR MARCHAND
p. 20 Salaires et bénéfices : progression similaire depuis 1996
p. 21 La part salariale se situe à la moyenne à long terme
p. 22 L'emploi augmente, mais surtout dans le secteur non marchand
p. 24 Il est crucial de créer plus d'emplois dans le secteur marchand
pour sauvegarder notre modèle social
p. 25 Les entreprises paient un impôt des sociétés relativement élevé
LES ENTREPRISES INVESTISSENT DANS LA FORMATION ET LA R&D
p. 28 Les investissements en formation se maintiennent pendant la crise
p. 29 Les entreprises belges figurent dans le top européen en matière de formation du personnel
p. 30eprises investissent dans la R&D
4
LIVRET COMPÉTITIVITÉ 2011Statistique Geert FR 11-011.qxd:N-Statzakb_v2.qxd 7/11/11 16:21 Page 5
NOTRE HANDICAP EN TERMES DE COÛTS SALARIAUX CONTINUE D'AUGMENTER
NOTRE COMPÉTITIVITÉ SE DÉTÉRIORE
IL FAUT CRÉER PLUS D'EMPLOIS DANS LE SECTEUR MARCHAND
LES ENTREPRISES INVESTISSENT DANS LA FORMATION ET LA R&DStatistique Geert FR 11-011.qxd:N-Statzakb_v2.qxd 7/11/11 16:21 Page 6
NOTRE HANDICAP EN TERMES DE COÛTS SALARIAUX CONTINUE D'AUGMENTER
LES COÛTS SALARIAUX BELGES AUGMENTENT PLUS RAPIDEMENT
POUR LA QUATRIÈME FOIS CONSÉCUTIVE
Selon le Conseil central de l’économie
(CCE), les coûts salariaux belges devrai- Évolution attendue des coûts salariaux horaires dans le secteur
ent augmenter de 6,3% en moyenne sur privé au cours de la période 2011-2012 (en % ; Source : CCE)
la période 2011-2012. L'indexation auto-
7
+6,3% +6,0%matique des salaires donnera lieu à une
6 0,8 0,2augmentation moyenne des coûts sala-
riaux de 5,5%, ce qui est de 1,6 point de 5
pour cent supérieur aux prévisions de 4
5,5 5,8l'an dernier (3,9%). Chez nos trois voisins
3
(que sont l’Allemagne, la France et les
2Pays-Bas), les coûts salariaux augmen-
teront en moyenne de 6%, dont 5,8% 1
sont le résultat d'une hausse des salaires
0 -0,1
bruts et 0,2% d'un relèvement des coti-
BE MOY3-1sations patronales à la sécurité sociale.
indexation en plus de salaires cotisations sociales
Nous pouvons dès lors en conclure que l’indexation bruts patronales
les coûts salariaux belges connaîtront
pour la quatrième fois consécutive un
dérapage par rapport aux pays voisins.
6
LIVRET COMPÉTITIVITÉ 2011Statistique Geert FR 11-011.qxd:N-Statzakb_v2.qxd 7/11/11 16:21 Page 7
NOTRE HANDICAP EN TERMES DE COÛTS SALARIAUX CONTINUE D'AUGMENTER
NOTRE HANDICAP EN TERMES DE COÛTS SALARIAUX CONTINUE
D'AUGMENTER
Entre 1988 et 1994, les coûts salariaux
Évolution du handicap de la Belgique en termes de coûts belges ont crû 10% plus rapidement que
sala riaux par rapport aux trois pays voisins dans les trois pays voisins. La loi de 1996
(1988 = 100 ; Source : CCE, FEB)relative à la promotion de l'emploi et à la
sauvegarde préventive de la compétitivi- 116
té est entrée en vigueur en réponse à ce Entrée en vigueur114
de la loi de 1996constat. L'objectif de cette loi était de ne
112
pas autoriser une évolution de nos coûts
110
salariaux plus rapide que dans les pays
108
limitrophes. Comme le montre le graphi-
106que, la loi a plus ou moins atteint son but
104jusqu'en 2005. Depuis, notre handicap en
102termes de coûts salariaux a recommencé
100à augmenter. Selon le Conseil central de
l'économie, le handicap salarial supplé- 98
mentaire accumulé depuis 1996 s'élèvera 96
à 4,6% en 2012.
7
1988
1989
1990
1991
1992
1993
1994
1995
1996
1997
1998
1999
2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
2010
2011p
2012p
LIVRET COMPÉTITIVITÉ 2011Statistique Geert FR 11-011.qxd:N-Statzakb_v2.qxd 7/11/11 16:21 Page 8
NOTRE HANDICAP EN TERMES DE COÛTS SALARIAUX CONTINUE D'AUGMENTER
L'INDEXATION ACCENTUE NOTRE HANDICAP EN TERMES
DE COÛTS SALARIAUX
Depuis 2005, la loi de 1996 n'est plus par- Augmentation des coûts salariaux horaires dans le
venue à assurer une évolution parallèle de secteur privé en Belgique (en % ; Source : CCE)
nos coûts salariaux et de ceux des pays voi- 8
sins. Cette situation résulte principalement +6,9%
+6,3%7
+5,0%de deux causes. Premièrement, sous l'effet
6
de chocs des prix externes (par exemple une
5
+3,4%forte augmentation du prix du pétrole com -
4me au premier semestre de 2008 et de
32011), l'inflation dépasse souvent les prévi-
2sions, ce qui se traduit directement – en rai-
1son de notre système d'indexation automa-
0tique des salaires – par une augmentation
plus forte des coûts salariaux. Les pays voi- -1
2005-2006 2007-2008 2009-2010 2011-2012p
sins pour leur part ne possèdent pas de
indexation en plus de l’indexation cotisations sociales patronalessystème d'indexation automatique. L'im pact
augmentation moyenne des coûts salariaux dans les trois pays voisins
d'un choc des prix externe y est donc beau-
coup plus limité. Cette différence a pour
résultat d’accentuer notre handicap en ter- voisins. La loi de 1996 stipulant que les haus- riaux du passé était pratiquement nulle. Le
mes de coûts salariaux. Deuxièmement, sur ses de salaire en Belgique doivent au mini- handicap supplémentaire que nous avons
les huit dernières années, l'indexation en Bel - mum être égales à l'indexation et aux aug- accumulé en termes de coûts salariaux
gique était globalement équivalente à l’évo - mentations barémiques, la marge disponible depuis 2005 revêt donc un caractère struc-
lution totale des coûts salariaux dans les pays pour corriger les dérapages des coûts sala- turel, comme durant la période 1988-1994.
8
LIVRET COMPÉTITIVITÉ 2011Statistique Geert FR 11-011.qxd:N-Statzakb_v2.qxd 7/11/11 16:21 Page 9
NOTRE HANDICAP EN TERMES DE COÛTS SALARIAUX CONTINUE D'AUGMENTER
LE COÛT SALARIAL BELGE EST DE 15% PLUS ÉLEVÉ QUE
DANS LES PAYS VOISINS
Le Conseil central de l’économie mesure l'é-
volution, depuis 1996, des coûts salariaux Coût salarial horaire dans l'industrie en 2010
belges par rapport aux trois pays voisins. Il (en EUR ; Source : IDW Köln)
s'agit ici, en d'autres termes, d'une mesure
45
relative, qui ne renseigne pas sur le coût
39,3
40d'une heure de travail (exprimée en EUR par
34,6 34,5heure) en Belgique, comparée à ses princi- 35
32,0 31,5 31,1 30,2paux partenaires commerciaux. Pour obte- 29,7
30
nir cette information, nous pouvons nous 25,8
25 21,6référer à l'analyse réalisée annuellement par
20l’éminent institut de recherche allemand 16,6
IDW Köln. Celle-ci révèle que le coût sala- 15 13,4 13,0
11,8
rial d'un travailleur dans l'industrie en Bel - 10,5
10 8,0 7,2gique s'élevait, en 2010, à 39,3 EUR/heure.
5Il s'agit là du niveau le plus élevé de la zone
euro, supérieur de 13,6% à celui de la 0
BE FR DE NL FI AT LU IE IT ES GR SI CY MT PT SK EEFrance (34,6 EUR/heure), de 13,9% à celui
de l'Allemagne (34,5 EUR/heure) et de
22,8% à celui des Pays-Bas (32 EUR/heure).
Notre handicap absolu en termes de coûts
salariaux par rapport à la moyenne pondé-
rée des trois pays voisins s’élève à 15%.
9
LIVRET COMPÉTITIVITÉ 2011Statistique Geert FR 11-011.qxd:N-Statzakb_v2.qxd 7/11/11 16:21 Page 10
NOTRE HANDICAP EN TERMES DE COÛTS SALARIAUX CONTINUE D'AUGMENTER
NOTRE PRODUCTIVITÉ ÉLEVÉE NE NEUTRALISE PLUS LE HANDICAP
EN TERMES DE COÛTS SALARIAUX
Au cours des 40 dernières années,
l'éco nomie belge a atteint un niveau de Évolution du handicap de la Belgique en termes
productivité à ce point élevé (par le de coûts salariaux par rapport aux trois pays voisins
biais e.a. de l'automatisation et du (1996 = 100 ; Source : CCE, AMECO)
recours aux technologies les plus récen-
110
tes), qu'il est devenu très difficile de l'ac-
Après correction pour la productivitécroître encore. Nous observons dès lors 108
que la hausse de productivité enre-
106gistrée chez nous au cours des 15 der-
nières années était moins forte que chez
104
nos voisins. Notre performance en
Avant correction pourmatière de productivité ne compense 102
la productivitédonc plus le handicap supplémentaire
100que nous accumulons en termes de
coûts salariaux. Tout au contraire
98
même… Si l'on tient compte d'un
accroissement plus lent de notre pro-
handicap en termes de coûts salariaux handicap en termes de coûtsductivité, le handicap en termes de
par unité produite salariaux par heure
coûts salariaux accumulé depuis 1996
s'élève même à 9,7%, plutôt qu'à 4,6%
comme le mentionne le Conseil central loi de 1996, ne prend pas en considé- productivité entre la Belgique et les trois
de l'économie (qui, conformément à la ration les différences d'évolution de la pays voisins).
10
1996
1997
1998
1999
2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
2010
2011p
2012p
LIVRET COMPÉTITIVITÉ 2011