PLAN DE COURS
6 pages
Français

PLAN DE COURS

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

  • exposé - matière potentielle : magistraux
  • cours - matière potentielle : du trimestre
  • cours - matière potentielle : dmo
  • cours - matière potentielle : distribué aux étudiants
  • cours - matière potentielle : faisant l' objet
DD éé m m oo gg rr aa pp hh ii ee Faculté des arts et des sciences Département de démographie PLAN DE COURS DMO 2312 HIVER 2012 ANALYSE TRANSVERSALE 3 CR. COURS: mercredi, 13h00 à 16h00 EXAMEN INTRA: mercredi 29 février 2012, 13h00 à 15h45 EXAMEN FINAL: mercredi 18 avril 2012, 13h00 à 15h45 • Modification du choix de cours: date limite le 19 janvier 2012 (tout cours annulé pendant la période active de modification du choix de cours ne sera pas mentionné dans le relevé de notes et ne sera pas facturé à l'étudiant); • Abandon d'un cours: date
  • décomposition des espérances de vie
  • mortalité du moment devoir
  • analyse transversale
  • problème des classes d'âges terminales
  • taux brut
  • taux bruts
  • fécondité
  • mortalités
  • mortalité
  • population
  • populations
  • méthode
  • méthodes

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 23
Langue Français
Faculté des arts et des sciences Département de démographiePLANDECOURSDMO 2312 HIVER2012  ANALYSE TRANSVERSALE 3CR. COURS:mercredi, 13h00 à 16h00 EXAMEN INTRA:mercredi 29 février 2012, 13h00 à 15h45 EXAMEN FINAL:mercredi 18 avril 2012, 13h00 à 15h45 Modification du choix de cours: date limite le19 janvier 2012(tout cours annulé pendant la période active de modification du choix de cours ne sera pas mentionné dans le relevé de notes et ne sera pas facturé à l'étudiant); Abandon d'un cours: date limite le16 mars 2012(entre le 20 janvier et le 16 mars, l'abandon de cours peut se faire en se présentant au Secréta riat de son département; tout cours abandonné fera l'objet d'une mention "ABA" sur le relevé de notes et la facturation des frais de scolarité sera maintenue). Professeur:ADJIWANOU, Visseho Courriel:visseho.adjiwanou@umontreal.caDisponibilité: mercredi,de 16h00 à 19h00 Local: C5031 Une version électronique de ce plan de cours est disponible sur Internet.On peut y accéder par la page d’accueil du Département de démographie (www.demo.umontreal.canoter que). Cependant, les informations qui suivent peuvent faire l’objet de modifications au cours du trimestre.Le cas échéant, le professeur vous avisera en classe ou, s’il y a lieu, au moyen du calendrier affiché sur le site StudiUM du cours (https://studium.umontreal.ca/). Objectif du cours Le cours "Analyse transversale" a pour objet de poursuivre l'apprentissage de l'analyse démographique par l'étude des manifestations annuelles des phénomènes démographi ques et l'analyse des structures de population. Objectifs spécifiques De manière plus précise, les objectifs du cours sont les suivants: 1. Faireconnaître les principes de base de l'analyse transversale (standardisation et translation); 2. Initierles étudiants à une utilisation judicieuse des principaux indicateurs démogra phiques concernant la mortalité, la fécondité, la nuptialité, la divortialité et la migration (dans la vision transversale);
3. Familiariserles étudiants à l'application des méthodes d'analyse transversale aux différents phénomènes démographiques: mortalité, fécondité, nuptialité, divortialité, migration; 4. Permettreaux étudiants de bien distinguer: yles effets d'âge et de génération, yl'étude d'une population comme ensemble renouvelé et comme le résultat de la coexistence de plusieurs cohortes; 5. Sensibiliserles étudiants à l'utilité des modèles de population; 6. Initierles étudiants aux perspectives de population. Description Méthodes d’analyse transversale et leur application aux phénomènes démographiques: mortalité, fécondité, nup tialité, divortialité, migration.Construction de tables de mortalité à partir des statistiques officielles.Analyse des structures de population.Renouvellement des populations.Modèles de population.Éléments de perspectives de population. Méthodes pédagogiques Les différents sujets et méthodes sont présentés en classe, sous forme d'exposés magistraux.La présentation s’appuie surun recueil de notes de coursAfin d'en tirer le meilleur parti, les étudiantsaux étudiants. distribué devront se préparer à l'avance par les lectures suggérées dans lesmanuels de référence et, à l'occasion, dans d'autres manuels ou dans des revues scientifiques. Pourpermettre aux étudiants de consolider leurs acquis, ils seront appelés à appliquer les méthodes par le biais d’exercices pratiques (séance de travaux pratiques, exercices supplémentaires). Plan du cours 1. INTRODUCTION  1.1Analyse longitudinale et transversale  1.2Rappel des principes généraux de l’analyse longitudinale  1.3Aperçu des principes généraux de l’analyse transversale  1.4Étude sommaire d'une situation démographique CASELLI, G. et al. (2001): pp. 2379, pp. 85112. GIRARD, C. (2010):Le bilan démographique du Québec, Édition 2010, Institut de la statistique du Québec, 90 pages.http://www.stat.gouv.qc.ca/publications/demograp/pdf2010/bilan2010.pdfPRESSAT, R. (1983): pp. 5960. PRIOUX, F. et MAZUY, M. (2009): L’évolution démographique récente en France: dix ans pour les pacs, plus d’un million de contractants,Population, 64 (3), pp.445494. http://www.ined.fr/fichier/t_publication/1489/publi_pdf1_evolution_demographique_recente_pop3.pdfSTATISTIQUE CANADA (2008):Rapport sur l’état de la population du Canada 2005 et 2006, Division de la démographie, No 91209X au catalogue.http://www.statcan.gc.ca/pub/91209x/91209x2004000fra.pdf WUNSCH, G. et TERMOTE, M. (1978): pp. 5178. VANDESCHRICK, C. (1995): pp. 6177. 2. MÉTHODOLOGIE:PRINCIPES DE BASE DE L'ANALYSE TRANSVERSALE  2.1Interprétation des statistiques de base et calcul des taux  2.1.1Bilan démographique  2.1.2Les taux bruts  2.1.3Dimension annuelle des taux  2.1.4Les taux spécifiques  2.1.5Critique des modes de calculs des taux  2.1.6Deux catégories de taux  2.1.7Les taux selon diverses durées par rapport à un effectif initial
DMO 2312 –Analyse transversale
Hiver 2012
Plan de cours2
 2.2Les principes généraux de l'analyse transversale des phénomènes démographiques: standardisation et translation  2.2.1La standardisation  2.2.1.1Effets d'effectifs (ou de niveaux)  2.2.1.2Effets de structure 1 standardisation directe 2 standardisation indirecte 3 double standardisation  2.2.2La translation  2.2.2.1Introduction  2.2.2.2Synthèses longitudinales et synthèses transversales  2.2.2.3Le concept de cohorte fictive  2.2.2.4Critique de cette méthode  2.2.2.5Modèles de translation  2.2.2.6Observations générales BROWN, Robert L. (1993): chapitre 2, pp. 2427. CASELLI, G. et al. (2001): pp. 267327; 329347; 354358; 359378. POLLARD, A.H. et al. (1990): chapitre 5, pp. 7075. PRESSAT, R. (1983): chap. 6, pp. 79105; chap. 7, pp. 118122; chap. 13, pp. 225227. PRESTON, S.H et al. (2000), chapitre 2, pp.2130. ROWLAND, D.T. (2003), chapitre 4, pp.120149. WUNSCH, G. et TERMOTE, M. (1978): chapitre 2, pp. 5178. VANDESCHRICK, C. (1995): pp. 6177. 3. LAMORTALITÉ  3.1La mortalité infantile  3.1.1Modes de calculs  3.1.2Taux de mortalité infantile par trimestre ou par mois  3.1.3Composantes de la mortalité infantile  3.2Mesures du moment de la mortalité  3.2.1Optique de la standardisation  3.2.2Optique de la translation: la table de mortalité du moment (ou d'une génération fictive)  1)Les variables de la table de mortalité du moment  2)Le problème des classes d’âges terminales: la fermeture de la table de mortalité  3.3Les tables de mortalité au Canada  3.3.1Table de mortalité des enfants de moins d’un an  3.3.2Table de mortalité complète  3.4Les tables de mortalité abrégées  3.5Les tablestypes de mortalité  3.6Analyse de la mortalité selon la cause du décès  3.7Décomposition des espérances de vie  3.7.1Espérance de vie en bonne santé  3.7.2Contribution de chaque groupe d’âge au gain d’espérance de vie  3.7.3Contribution des causes de décès au gain d’espérance de vie BROWN, Robert L. (1993): chapitre 2, pp. 2729; chapitre 4, pp. 6590. CASELLI, G. et al. (2001): pp. 271284. POLLARD, A.H. et al. (1990): chapitre 5, pp. 6380. PRESSAT, R. (1983): chapitre 7, pp. 109122; chapitre 8, pp. 123139. PRESTON, S.H. et al. (2000), chapitre 3, pp.3858 ROWLAND, D.T. (2003), chapitre 8, pp.266299. WUNSCH, G. et TERMOTE, M. (1978): chapitre 3, pp. 79115. VANDESCHRICK, C. (1995): pp. 8283, 96115. 4. LAFÉCONDITÉ  4.1Optique de la standardisation  4.1.1Fécondité et natalité  4.1.2Taux brut de natalité  4.1.3Taux de fécondité générale par âge DMO 2312 –Analyse transversale2012 Plan Hiver3de cours
 4.2Optique de la translation  4.2.1Indice synthétique de fécondité (ISF)  4.2.2Comparaison de l'indice synthétique de fécondité et de la descendance finale  4.2.3Taux brut de reproduction du moment  4.2.4Taux net de reproduction du moment  4.2.5Taux de fécondité légitime dans une génération fictive  4.2.6Fécondité légitime selon la durée du mariage (promotion fictive)  4.2.7Fécondité selon le rang de naissance (les probabilités d’agrandissement du moment) BROWN, Robert L. (1993): chapitre 2, pp. 2136. CASELLI, G. et al. (2001): pp. 285309. POLLARD, A. H. et al. (1990): chapitre 6, pp. 81103. PRESSAT, R. (1983): pp. 153165, 23l237. PRESTON, S.H. et al. (2001), chapitre 5, pp. 9299. ROWLAND, D.T. (2003), chapitre 7, pp.230251. WUNSCH, G. et TERMOTE, M. (1978): pp. 143194. VANDESCHRICK, C. (1995): pp. 4782. 5. LANUPTIALITÉ ET LA DIVORTIALITÉ  5.1La nuptialité  5.1.1Mesures du moment de la nuptialité  5.1.1.1Optique de la standardisation  5.1.1.2Optique de la translation e 1) Utilisationdes taux de 2catégorie ère 2) Utilisationdes taux de 1catégorie 3) Utilisation des proportions de célibataires  5.2La divortialité  5.2.1Optique de la standardisation  5.2.2Optique de la translation  5.2.2.1Utilisation des divorces réduits  5.2.2.2Méthode de la moyenne pondérée  5.2.2.3Utilisation des proportions de mariés PRESSAT, R. (1983): chapitre 9, pp. 140152. ROWLAND, D.T. (2003), chapitre 7, pp.251255. WUNSCH, G. et TERMOTE, M. (1978): chapitre 4, pp. 117142. 6. LAMIGRATION  6.1La migration, phénomène spatial  6.1.1Définitions  6.1.2Collecte des données  6.1.3Taux, quotients et indices simples de mobilité spatiale  6.2Mesures directes de la migration: les flux migratoires  6.2.1Taux de migration (entrée, sortie, migration nette, d’émigration)  6.2.2Efficience ou efficacité de la migration  6.2.3Indices de préférence  6.3Mesures indirectes de la migration  6.3.1Méthode du mouvement naturel ou des statistiques de l’état civil  6.3.2Méthode des probabilités de survie  6.3.3Méthode utilisant les statistiques sur le lieu de naissance CASELLI, G. et al. (2001): pp. 309327. COURGEAU, D. (1988): chapitre VII. PRESSAT, R. (1983): pp. 203216. ROWLAND, D.T. (2003), chapitre 11, pp.384426. WUNSCH, G. et TERMOTE, M. (1978): pp. 195231. VANDESCHRICK, C. (1995): pp. 115123.
DMO 2312 –Analyse transversale
Hiver 2012
Plan de cours4
7. LESPOPULATIONS: STRUCTURES ET CROISSANCE  7.1Structure des populations  7.1.1Structure par âge et par sexe  7.1.2La masculinité par âge  7.1.3Autres caractéristiques de structure  7.1.3.1Composition linguistique de la population  7.1.3.2Les ménages et les familles  7.2Aperçu des modèles de population  7.2.1Croissance des populations  7.2.1.1Taux d’accroissement de la population  7.2.1.2Implications d’un taux d’accroissement constant (r)  7.2.2Les modèles de population (en discret)  7.2.2.1Genèse d’une population  7.2.2.2Population stationnaire  7.2.2.3Population stable  7.2.2.4Population quasistable  7.3Relations entre structures et phénomènes démographiques CASELLI, G. et al. (2001): pp. 1379 et 401457. POLLARD, A. H. et al. (1990): chapitre 4 et chapitre 7. PRESSAT, R. (1983): chapitre 13, pp. 219227; chapitre 14, pp. 238260. ROWLAND, D.T. (2003), chapitre 2, pp.4675; chapitre 3, pp.76115; chapitre 9, pp.300343. VANDESCHRICK, C. (1995): pp. 123135; pp. 137171. 8. ESTIMATIONSET PERSPECTIVES DE POPULATION  8.1Utilisation des fonctions mathématiques pour les estimations de population  8.1.1Interpolation linéaire  8.1.2Interpolation polynomiale  8.1.3Modèle géométrique et exponentiel  8.2Utilisation du modèle logistique pour les projections de population  8.3Utilisation de la méthode des composantes et de la matrice de Leslie  8.3.1La méthodes des composantes  8.3.2L’approche matricielle (matrice de Leslie) BROWN, Robert L. (1993): chapitre 7, pp. 159176. INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUEBEC (2009): Introduction. POLLARD, A. H. et al. (1990): chapitre 8, pp. 116128. PRESSAT, R. (1983): chapitre 15, pp. 261284. PRESTON, S.H. (2000): chapitre 6, pp. 117137. ROWLAND, D.T. (2003): chapitre 12, pp.429468. STATISTIQUE CANADA (2010): Introduction. VANDESCHRICK, C. (1995): pp. 135. Évaluation L'évaluation du cours est basée sur les résultats de deux examens et de deux devoirs: Examen intra: Date:29 février 2012, de 13h00 à 15h45  Durée:2 heures 45 minutes  Pondération:25%  Sujets:Chapitres 1, 2 et 3 Examen final: Date:18 avril 2012, de 13h00 à 15h45  Durée:2 heures 45 minutes  Pondération:40%  Sujets:Toute la matière
DMO 2312 –Analyse transversale
Hiver 2012
Plan de cours5
Devoir 1: Date:25 janvier 2012  Rendu:15 février 2012  Correction:22 février 2012  Pondération:15%  Sujets:Standardisation et table de mortalité du moment Devoir 2: Date:14 mars 2012  Rendu:4 avril 2012  Correction:11 avril 2012  Pondération:15%  Sujets:Translation et fécondité Participation: Pondération:5% Notes: Les examens se fontsans documentation. L'usage de la calculatrice (non programmable) et du papier quadrillé est permis et fortement recommandé. Le plaiat à l’UdeM est sanctionné par ledisciplinaire sur la fraude et le plaRè lement giat concernant les étudiantsplus de renseignements, consultez le site. Pour www.integrite.umontreal.ca.Selon le règlement pédagogique (article 9.9 reproduit cidessous), l’étudiant doit motiver toute absence à une évaluation; pour ce faire, il faut s’adresser au Secréta riat de son département et non au professeur.Seul un motif imprévu et hors du contrôle de l’étudiant peut être acceptable. « L’étudiantdoit motiver, par écrit, toute absence à une évaluation ou à un cours faisant l’objet d’une évaluation continuedès qu’il est en mesure de constater qu’il ne pourra être présent à une évaluation etfournir les pièces justificatives.Dans les cas de force majeure, il doit le faire le plus ra pidement possible par téléphone ou courrielet fournir les pièces justifica tives dans les cinq jours ouvrés suivant l’absence. Le doyen ou l’autorité compétente détermine si le motif est acceptable en conformité des règles, politiques et normes applicables à l’Université. Les pièces justificatives doivent être dûment datées et signées.De plus, le certificat médical doit préciser les activités auxquelles l’état de santé interdit de participer, la date et la durée de l’absence, il doit aussi permettre l’identification du médecin. »
DMO 2312 –Analyse transversale
Hiver 2012
Plan de cours6