Prépa Sciences Po – Histoire – Cours – La République de Weimar (1919-1933)

Documents
6 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Auteur : Claire Stride Discipline : Histoire Niveau : Concours Sciences Po Prépa Sciences Po - Cours d’histoire La République de Weimar (1919-1933) Introduction La Première guerre mondiale marque la défaite de l’Allemagne. Le 6 février 1919, dans la petite ville de Weimar, en Thuringe, une nouvelle république naît et prend les allures d’une « démocratie improvisée ». Les débuts sont chaotiques car elle doit faire face à de nombreuses tentatives de déstabilisation. Le fameux Diktat qu’incarne le Traité de Versailles est un coup dur pour l’Allemagne qui apparaît comme l’unique responsable du premier conflit planétaire. Démilitarisée, ruinée, condamnée à payer des réparations pendant des décennies, que peut-il bien advenir de cette nation ? La démocratie est la seule solution, celle qui calme les esprits et rassure les ennemis. Sa lourde tâche est alors de reconstruire un pays brisé, épuisé, révolté. Si cette tentative de res publica apparaît comme étant LA solution en 1919, peut-on alors parler de la République de Weimar comme d’une république efficace ? I. Mise en place des nouvelles institutions A. La Constitution de Weimar 1. Les trois partis de l’Assemblée constituante L’Assemblée constituante regroupe alors trois partis politiques, le Centre (Zentrum), les Démocrates (à droite) et les Sociaux-démocrates (SPD, à gauche). Le Zentrum est représenté par Matthias Enzberger et Joseph Wirth.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 14 avril 2010
Nombre de lectures 230
Langue Français
Signaler un problème
Auteur : Claire Stride Discipline : Histoire Niveau : Concours Sciences Po
Introduction
Prépa Sciences Po - Coursd’histoire
La République de Weimar (1919-1933)
La Première guerre mondiale marque la défaite de l’Allemagne. Le 6février 1919, dans la petite ville de Weimar, en Thuringe, une nouvelle république naît et prend lesallures d’une « démocratie improvisée ».Les débuts sont chaotiques car elle doit faire face à de nombreuses tentatives de déstabilisation. Le fameuxDiktatqu’incarne le Traité de Versailles est un coup dur pour l’Allemagne qui apparaît comme l’unique responsable du premier conflit planétaire. Démilitarisée, ruinée, condamnée à payer des réparations pendant des décennies, que peut-il bien advenir de cette nation ?La démocratie est la seule solution, celle qui calme les esprits et rassure les ennemis. Sa lourde tâche est alors de reconstruire un pays brisé, épuisé, révolté.
Si cette tentative deres publicaapparaît comme étant LA solution en 1919, peut-on alors parler de la République de Weimar comme d’une république efficace?
I. Mise en place des nouvelles institutions
A. La Constitution de Weimar
1.Les trois partis de l’Assemblée constituante
L’Assemblée constituante regroupe alors trois partis politiques, le Centre (Zentrum), les Démocrates (à droite) et les Sociaux-démocrates (SPD, à gauche). LeZentrum estreprésenté par Matthias Enzberger et Joseph Wirth. Matthias Enzberger entre au gouvernement de Philipp Scheidemann et devient, dans le cabinet de Gustav Bauer, vice-chancelier et ministre des Finances. Il réalise, en peu de temps, une réforme fiscale en renforçant le pouvoir central et en démocratisant le système fiscal qui porte son nom. Après une campagne de dénigrement par la droite il démissionne le 12mars 1920.Il est assassiné le 26août 1921par des nationalistes de l’extrême droite. Joseph Wirth lui succède et tente de respecter le traité de Versailles. Les démocrates sont représentés par Friedrich Naumann, un pasteur, qui incarne la petite bourgeoisie et la bourgeoisie libérale. Quant aux Sociaux-démocrates, ils font partie du plus ancien parti politique allemand. Leur chef, Friedrich Ebert devient le premier président de la République de Weimar.
1