Presentation version texte
9 pages
Français

Presentation version texte

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
9 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

  • leçon - matière potentielle :  d'
  • exposé
3  ENSEIGNANTS  -­‐-­‐-­‐>  1  attitude    Constant  KREMER                            Catherine  BAUDE                                Luisa  MORETTO  +  2  élèves-­‐assistants  :  Rémi  Loubsens  et  Thomas  Fiordaliso      Constat  L'architecture  est  complexe  dans  sa  globalité.    ATTITUDE    -­‐   Disséquer   l'architecture   afin   d'en   permettre   sa   compréhension  -­‐  Constituer  un  boîte  à  outils  opérationnelle  lors  de  la  conception  de  projets    1/  ABSTRACTION  =   Opération   par   laquelle  
  • corps-­‐vêtement  
  •  unités  d'
  •  travail  en
  •  l'architecture
  •  travail  à  l'
  • ­‐
  • auteur  
  •  de  l'
  •  et  
  •  de  la

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 28
Langue Français

Exrait

3ENSEIGNANTS--->1attitude

ConstantKREMER
CatherineBAUDE
LuisaMORETTO
+2élèves-assistants:RémiLoubsensetThomasFiordaliso

Constat
L’architectureestcomplexedanssaglobalité.

ATTITUDE

- Disséquer l’architecture afin d’en permettre sa compréhension
-Constituerunboîteàoutilsopérationnellelorsdelaconceptiondeprojets

1/ABSTRACTION
= Opération par laquelle l’esprit isole dans un objet (ou dans une notion
quelconque)unequalitéparticulièrepourlaconsidéreràpart
(DéfinitionDicoFranklin)
->p.ex.UtilisationfréquentedansART
2/METAPHOREouANALOGIE
Remplacer des notions complexes et/ou imcompréhensibles par d’autres
connues
->p.ex.:CORPSHUMAIN

L’architectureestunemétaphoreducorpshumain

L’architectureestl’expressiondel’homme
«L’espacehabité,l’espaceconçuparl’hommeestconstruitselondesimages
vivantesmêlantréalitéetrêve,sensationsetémotions,objectivitéetsubjectivité.
Parmicesimages,lecorpshumainoccupeuneplaceprépondérantecomme
matrice des formes architecturales… Tout d’abord, les attentes du maître
d’ouvragenesontjamaispurementfonctionnellesetnepeuventseréduireàdes
«géométriesutilitaires».Ensuite,aveclapratique,lamiseenœuvretechnique
qui est une confrontation à la réalité de la paroi, du sol, de la surface,
l’architectures’animedevie,ellen’estplusseulementl’enveloppeinertedenos
activités, elle y participe. Enfin, ainsi que l’écrit Paul Valéry, il est des
architectures qui chantent, elles nous communiquent des sentiments, un
enseignement, une énergie. Œuvres du passé et œuvres d’aujourd’hui, elles
transmettent des qualités proprement humaines, images de l’homme et du
mondequiserévèlentpatiemmentàl’observateurattentif».
Atelierd'ArchitectureEnvironnementale
L’architectureimpressionnel’homme
Laperceptiondel’architecturesefaitparnotrecorps,etplusparticulièrement
parquatredenoscinqsens:lavue,letoucher,l’ouïe,l’odorat(legoûtn’étant
généralementpassollicité)…
Sont également sollicités : le sens de l’équilibre, la proprioception, la
thermoception,lanociception…“Laperceptiondel’architectureaététropsouventréduiteàuneperception
visuelle. Pourtant, si une description de l’architecture est possible, laisser
imprimerpassivementuneimagesurnotrerétinestunedémarchtetoutàfait
insuffisante.Enfait,nousdevonsexpérimenterl’architecture.
Celasuppose,avantd’obtenirunsentimentglobalvis-à-visd’unespace,denous
yprojeterphysiquementetpsychologiquementparl’intermédiairedetousnos
sens.
L’espace,eneffet,peutêtreaussibienrévéléparlesensdutoucherlapression
dupiedsurl’airedefoulée,l’échodenotrevois,l’odeurdel’airambiant,bref
touslesstimulisquirenforcentnotresensvisuel.
Enoutre,lesensmusculaireoukinesthésiquevis-à-visdesplansquicomposent
l’espace,l’inclinaisondusol,notresensationdumouvementdespartiesdenotre
corps, nos axes dynamiques et notre équilibre confronté aux variations de
formes,auxcontrastesdedimensionsetauxinclinaisonsparrapportàl’axe
verticel,toutescesexpériencesinstatanées,confrontéesànosexpériemntations
antérieures, relèvent d’un mond essentiel de l’appropriation spatiale : le
mouvementetleparcours.
Expérimenterunespaceimpliqueraitmêmed’yvivremaispeut-êtreunparcours
attentifvaut-ilmieuxqu’unséjourindifférent?Quoiqu’ilensoit,l’architecture
demandeplusd’activité(physiqueetmentale)delapartduspectateurque
n’importequelautreart.
Onpeuttenterderépartirlapartrespectivedechacundenossensdansla
perception de l’architecture. Ainsi certains auteurs estiment (CSZOT) que la
participationlaplusimportanteestsansdoutecelledenotrevue(environ7/10)
;ensuite,interviennentpresquedefaçonégalel’ouïeetletoucher,pouruntotal
de5/20environ;enfin,pourunepetitemesure,l’odorat(environ1/20),legoût
n’entrantpasdirectementenlignedecompte.
Quantausensdel’équilibre,ilestdifficiledechiffrersonrôleprécissansla
sensationdelaverticalitéetdel’horizontalité.
Maisquesignifientvéritablementdetelschiffressinousopposonsledegréde
perceptiond’uncitadind’aujourd’huiaffairéetindifférent,àceluid’unM.Proust,
attentifethyper-sensible?
Ledegrédeperceptiondépend,nonseulementd’uneéductionconstante,mais
aussidesqualitéspropresautempéramentdechaund’entrenous.”
JeanDoulliez–coursdethéoriedel’architecture1Ap.43

BOITEAOUTILS

Travauxdemandésenparallèleduprojet::
Lestravauxde«boîteàoutils»serontcotésséparémentet
constituerontunepartiedelacoted’atelier(20%despointsdu1ersemestre)

Chaquetravailpourraêtreprésentéàl’atelierenvuedel’amélioreravantla
remisefinale

-Travauxpersonnelsdedocumentation,deréférences…:
OUTIL1«carnetdedimensions»L2Uneficheconcernantun«architectecélèbre»àrendrele07/10
formatA4papierdansunechemiseperforéeenplastique+formatpdf-Travaildel’atelier:
OUTIL 3 «glossaire de l’architecture» : à alimenter par tous les mots
nécessitantunéclairage…àrendrele21/10
formatA4papierdansunechemiseperforéeenplastique+formatpdf
OUTIL4«lesopposésillustrés»:termesutilisésdanslacomposition(ex:
grand-petit,épais-mince…etc)àrendrele14/10
format10x15cmx5pages(dépliant)+formatpdf

ATELIER=Échange……participation……communication


OUTIL1:CARNETDESDIMENSIONS
(travailpersonnel)
- CarnetauformatA5àalimenterquotidiennement
- Relevédesituationsetusagesparticuliersducorpsparcroquis(vueen
plan+coupe)etnoterlesdimensionsducorpsetdesobjetsenvironnants

“L’hommeestlamesuredetoutechose”Protagoras
LeCorbusier:modulor
- InventéparLeCorbusieren1943
- Silhouettehumainestandardiséutiliséepourconcevoirlastructureetla
tailledesunitésd'habitation,commelaCitéradieusedeMarseille,Maison
RadieusedeRezéoul'Unitéd'habitationdeFirminy-Vert
- But:permettreunconfortmaximaldanslesrelationsentrel'hommeet
sonespacevital
- systèmeplusadaptéquel'actuelsystèmemétrique,carilestdirectement
liéàlamorphologiehumaine

OUTIL2:UNEFICHECONCERNANTUN(E)ARCHITECTECÉLÈBRE
(travailpersonnel)
NOM
Prénom
Annéedenaissance
Nationalité
Brefcurriculum
Uneoeuvresignificative
Unefaçade(peau)

Unefichetypeàremplirserafournieparlesenseignants

OUTIL3:GLOSSAIREDEL’ARCHITECTURE
(travailenatelier)
- àalimenterpartouslesmotsutiliséscourammentparlesarchitectes,
principalementdansletravaildecomposition:
- Exemples : Parti, idée, concept, cohérence, appartenance, limite,
alternance,composition,contraste,répétition,rythme,…etc

Unefichetypeàremplirserafournieparlesenseignants
OUTIL4:LESOPPOSÉSILLUSTRÉS:TERMESUTILISÉSENCOMPOSITION
(travailenatelier)
Blanc/noir
Coloré/terne
Doux/rèche
Grand/petit
Intérieur/extérieur
Lisse/granuleux
Léger/lourd
Lumineux/sombre
Plein/vide
Proche/éloigné
Rigide/souple
Structuré/déstructuré
Symétrique/asymétrique
Transparent/opaque
Vertical/horizontal
……
Établissementd’unfichiersurnotresitequiseraalimentérégulièrementparles
étudiants(modalitésàdéfinir).

Unefichetypeàremplirserafournieparlesenseignants

LABO01–lapeaudumur

- Tapeauconstituel’enveloppeextérieuredetoncorps.
- Elleestàlafoisunebarrièredeprotectiondel’organismeetunorganede
perceptiondumondequil’entoure.
- Ta peaute protège des agressions extérieures telles que le froid, la
chaleur,lescoups,lesvirus,lesbactéries,…
- Elleestunbonindicateurdetonétatdesanté.Situesmalade,tapeau
serapâle.
- Ellereflèteparfoisaussitessentimentsprofonds:tapeauvarougirsitute
senshonteux,situmanifestesdelatimidité.
- Lapeaurévèletonorigineethnique,enfonctiondesacouleur
- Lapeauaunestructure

LAPEAUENARCHITECTURE–INGRIDCRETIN
N’utilisezpluslemot”façade“,mais”peau”;cetermeestemployédepuisles
années90!s,ilestdoncpropreàl’architecturecontemporaine.
L’enveloppedubâtimentreprésenteunenjeumajeurpourl’architecteetson
commanditaire.C’estuneicônequipermetdes’inscriredanssonépoque,dese
démarqueroudes’intégreraucadreenvironnemental.
Qu’imaginet’onàl’énoncédumotpeau?Quelquechosedefin,derecouvrant,un
continuumentremurs,soletplafond.C’estcequi”habille”lebâtiment,cequi
nouspermetdel’identifier.
Safonctionoscilleentreossatureetformelle,elleestenrelationentrecequice
passeàl’intérieuroulecontextedanslequelelles’inscrit.
……Tout est une question d’apparence, d’image que l’on veut donner à son
architec

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents