PROGRAMME - Dialogues Pal 2011

PROGRAMME - Dialogues Pal 2011

Documents
16 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

  • exposé
PROGRAMME Ottawa - Sudbury - Timmins - Toronto - Windsor Journée dialogues PAL 2011
  • institutions postsecondaires de langue
  • capacité des institutions partenaires d'enseignement postsecondaire et de formation de langue
  • libertés en matière d'instruction dans la langue de la minorité
  • timmins pause
  • éducation en langue
  • éducation de langue
  • espace francophone
  • formation en langue
  • formation aux langues
  • formations de langue
  • formation en langues
  • formations en langues
  • communauté francophone
  • communautés francophones

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 32
Langue Français
Signaler un problème

Journée dialogues PAL 2011
PROGRAMME
Ottawa - Sudbury - Timmins - Toronto - Windsor MESSAGE DU
SOUS-MINISTRE
ADJOINT
Chers participants et participantes à la Journée
dialogues PAL,
J’ai le grand plaisir de vous souhaiter la bienvenue
à cet événement important pour l’avenir de
l’éducation en langue française en Ontario qui
a pour thème Une langue, mille espaces.

Depuis le lancement de la Politique d’aménagement
linguistique de l’Ontario (PAL) en 2004, plusieurs
rassemblements ont eu lieu dans le but de présenter
différents aspects de la PAL et d’identifer des Raymond Théberge
orientations et des produits livrables pour sa mise
en œuvre. Cette année, la Journée dialogues PAL
porte sur l’élargissement de l’espace francophone
et rassemble pour la première fois des élèves,
étudiantes et étudiants, parents, personnes qui
œuvrent dans le domaine de la petite enfance
jusqu’au palier postsecondaire, y compris la
formation, ainsi que des représentantes et
représentants de la communauté et du secteur
privé. Par ailleurs, les congressistes de l’Association
canadienne d’éducation de langue française
(ACELF) pourront participer à la première session de
dialogue à partir du site à Ottawa.

Cet événement a donc pour avantage de rejoindre
un grand nombre de participantes et de participants
et de permettre à la fois des discussions qui refètent
des réalités provinciales, régionales, voire nationales.
Je vous encourage à prendre part aux quatre
sessions de dialogue qui auront lieu simultanément
par vidéoconférence dans cinq villes. La Journée
dialogues PAL est l’occasion d’échanger des idées
et de faire connaître des pratiques réussies dans
le but d’identifer de nouvelles stratégies et des
possibilités de partenariats novateurs visant à élargir
l’espace francophone en Ontario.
Passez une excellente journée et merci de votre
participation.
Raymond Théberge
Sous-ministre adjoint
Division de l’éducation en langue française,
de l’éducation autochtone et de la recherche
Ministère de l’Éducation de l’Ontario
1MISE EN CONTEXTE :
L’AMÉNAGEMENT LINGUISTIQUE EN ONTARIO
En 2004, le ministère de l’Éducation publie la Politique d’aménagement linguistique
de l’Ontario qui sert de toile de fond à toutes les activités d’éducation en langue
française en Ontario. La PAL défnit le mandat de l’école de langue française
et décrit les moyens à mettre en œuvre afn d’actualiser ce mandat. Elle vise
essentiellement à permettre aux écoles de langue française de mieux remplir leur
mission auprès des élèves et de la communauté francophone de l’Ontario. Par
cette politique, le ministère de l’Éducation actualise sa responsabilité d’assurer
une bonne application de la Loi sur l’éducation dans le respect de l’article 23 de
la Charte canadienne des droits et libertés en matière d’instruction dans la langue
1 de la minorité.
En 2011, le ministère de la Formation et des Collèges et Universités a publié
la Politique d’aménagement linguistique de l’Ontario pour l’éducation
postsecondaire et la formation en langue française. En continuité avec la PAL de
2004, cette politique est un autre jalon important dans l’élaboration d’une vision
ontarienne de l’éducation en langue française, de la petite enfance au doctorat,
en passant par la formation de la main-d’œuvre et des adultes. L’objectif premier
de cette politique est de renforcer la pérennité de la culture francophone
en Ontario par l’établissement d’un espace francophone élargi dans tous les
domaines (p. ex., économique, politique, social). La culture se construit pour une
bonne part sur le socle de la langue, c’est pourquoi la politique met l’accent sur
les stratégies que peuvent déployer les institutions postsecondaires de langue
française et bilingues pour promouvoir la langue française, en étendre l’usage et
la connaissance.
Ces deux politiques ont plusieurs objectifs et visées, dont l’élargissement de
l’espace francophone. Un espace francophone élargi offre des occasions
supplémentaires aux francophones de vivre dans leur langue et leur culture.
Cet aspect est donc primordial à la vitalité des communautés francophones de
l’Ontario.
1 Politique d’aménagement linguistique de l’Ontario pour l’éducation en langue française.
2PROGRAMME EN BREF
LE VENDREDI 30 SEPTEMBRE 2011
HEURE CONTENU VILLE VEDETTE
Accueil, inscription et
7 h – 8 h Chaque sitedéjeuner continental
Congrès de l’ACELF
Allocution de
8 h – 9 h la très honorable Ottawa
Michaëlle Jean
Période de questions

Séance de la matinée9 h – 12 h
Session 1
L’élargissement de l’espace Ottawa et Windsor
francophone

Pause Chaque site
Session 2
L’école de langue française : Timmins
accueillante et inclusive

12 h – 13 h Chaque siteDîner

Séance de l’après-midi13 h – 16 h 30
Session 3
Le recrutement et la rétention
des élèves dans les écoles Toronto
secondaires de langue
française

Pause Chaque site
Session 4
L’éducation au
postsecondaire et la formation Sudbury
en langue française en
Ontario

Mot de la fn Ottawa

Réception16 h 30 – 18 h 30 Chaque site
VILLE VEDETTE : Indique la ville qui assure le lancement de la session.
3PROGRAMME DÉTAILLÉ


La Journée dialogues PAL 2011 se déroulera simultanément dans les cinq sites
suivants :
Ottawa – Hôtel Westin – Salles Gouverneur général I et II
Windsor – Place Concorde – Salle communautaire (sous-sol)
Timmins – Centre culturel La Ronde – Salle Moïse-Bérini
Toronto – Toronto Reference Library, Salon Bram & Bluma Appel – Epic Hall
Sudbury – Université Laurentienne, Édifce Fraser – Salon des Anciens
LE VENDREDI 30 SEPTEMBRE 2011
HEURE CONTENU VILLE VEDETTE

Accueil, inscription et
7 h – 8 h Chaque site
déjeuner continental
Congrès de l’ACELF
Allocution de
8 h – 9 h la très honorable Ottawa
Michaëlle Jean
Période de questions
Journée dialogues PAL 2011

9 h – 12 h Séance de la matinée
Session 1
L’élargissement de l’espace
francophone
Ouverture offcielle
Jacqueline Pelletier, maître
de cérémonie Chaque site
Animatrice bien connue de
la communauté francophone
ontarienne, madame Pelletier
nous accompagne tout le
long de la Journée.
4HEURE CONTENU VILLE VEDETTE
Tour de la province avec les animatrices et
animateurs de chaque site :
Ottawa – Cheick Tall
– Vincent E. Georgie Windsor
– Kim Cloutier Timmins
– Marie-France LeFort Toronto
– Louise Bouchard Sudbury
Déroulement de la journée
Allocution d’ouverture
Ginette Plourde, directrice, Direction des
politiques et programmes d’éducation en
langue française, ministère de l’Éducation de
l’Ontario
La francophonie et son espace
multidimensionnel
La Direction des politiques et programmes
d’éducation en langue française a mis en
place des politiques, des stratégies, des
Ottawa initiatives et des programmes qui visent
à assurer le plein respect des garanties
constitutionnelles en matière d’éducation
en langue française que détiennent les
ayants droit en Ontario et qui appuient le
recrutement, la rétention et la réussite des
élèves dans les écoles de langue française
de l’Ontario. Que doit-on faire de plus ou
différemment pour poursuivre l’élargissement
de l’espace francophone et ainsi contribuer
à la vitalité et à l’essor des communautés
francophones de l’Ontario?
Allocution
Mireille Coulombe-Anifowose, agente de
liaison communautaire – Sud, Centre de
leadership en évaluation (CLÉ)
Élargir l’espace francophone, un projet
Le projet « Élargir l’espace francophone » est
une initiative de la Direction des politiques
et programmes d’éducation en langue
française du ministère de l’Éducation de Windsor
l’Ontario, un des moyens utilisés pour la mise
en œuvre de la Politique d’aménagement
linguistique de l’Ontario. Avec le travail
des agents de liaison communautaire, de
leur coordonnateur et des représentants
des douze conseils de langue française,
l’éducation en langue française prend
une place de plus en plus remarquée et
appréciée au sein des communautés.
Quelques exemples de ces collaborations
seront présentés.
5HEURE CONTENU VILLE VEDETTE
Groupes de discussion
Discussions interactives en groupes sur Chaque site
l’élargissement de l’espace francophone.
Timmins Rétroaction
Retour en plénière pour la rétroaction des Toronto
porte-parole de Timmins, Toronto et Windsor. Windsor
Chaque sitePause
Session 2
L’école de langue française : accueillante et
inclusive
Allocution
Gabriel Osson, conseiller principal en
politiques et programmes, Direction des
politiques et programmes d’éducation en
langue française, ministère de l’Éducation de
l’Ontario
L’école de langue française : accueillante et
inclusive
Cette session porte sur l’importance de
Timminscréer un environnement où les écoles, en
étant accueillantes et inclusives, deviennent
des vecteurs d’intégration et des points
d’ancrage dans les communautés où elles
sont établies.
On aborde aussi les pratiques réussies pour
accueillir une clientèle de plus en plus
diverse et discuter des pistes pour rejoindre
de nouvelles clientèles, que ce soit parmi les
nouveaux arrivants, les Autochtones ou les
familles exogames.
Groupes de discussion
Discussions interactives en groupes sur
Chaque site
l’école de langue française : accueillante et
inclusive.
Rétroaction
Sudbury
Retour en plénière pour la rétroaction des
Ottawaporte-parole de Sudbury et Ottawa.
12 h – 13 h Chaque siteDîner
13 h – 16 h 30 Séance de l’après-midi
6HEURE CONTENU VILLE VEDETTE
Session 3
Le recrutement et la rétention des élèves dans
les écoles secondaires de langue française
Allocution
Pierre Gregory, agent d’éducation, Direction
des politiques et programmes d’éducation
de langue française, ministère de l’Éducation
de l’Ontario
Défs inhérents au recrutement et à la
rétention des élèves dans les écoles de
langue française de l’Ontario Toronto
Cette présentation traite du contexte
démographique, du bassin potentiel et
de la perte des effectifs entre les paliers
élémentaire et secondaire.
On se penche aussi sur les pratiques réussies
pour élargir l’offre de programmes et mettre
en place des programmes novateurs.
Groupes de discussion
Discussions interactives en groupes sur le
Chaque siterecrutement et la rétention des élèves dans
les écoles secondaires de langue française.
Rétroaction
Windsor Retour en plénière pour la rétroaction des
Timminsporte-parole de Windsor et Timmins.
Chaque sitePause
Session 4
L’éducation au postsecondaire et la
formation en langue française en Ontario
Allocution
Raymond Day et Raymond Guindon,
Conseillers principaux en politiques, ministère
de l’Éducation de l’Ontario

Politique d’aménagement linguistique (PAL)
de l’Ontario pour l’éducation postsecondaire
Sudburyet la formation
Le gouvernement de l’Ontario a récemment
annoncé cette nouvelle politique. Cette
présentation débute par une mise en
contexte de la PAL dont le principal objectif
est de renforcer l’espace francophone
dans les institutions d’enseignement
postsecondaires et de formation. Au cours
de cet exposé, les principaux axes de la PAL
et ses défs y seront brièvement exposés.
7HEURE CONTENU VILLE VEDETTE
Groupes de discussion
Discussions interactives en groupes sur cinq
axes de la PAL de l’Ontario pour l’éducation Chaque site
postsecondaire et la formation en langue
française.
Axe d’intervention 1
L’accès aux programmes en langue française
Augmenter la capacité des institutions
partenaires d’enseignement postsecondaire
et de formation de langue française et Toronto
bilingues à offrir des programmes et des
services de haute qualité répondant aux
besoins de la communauté francophone et
du marché de l’emploi.
Axe d’intervention 2
Le soutien et la réussite de l’étudiante ou de
l’étudiant
Faciliter la réussite scolaire et professionnelle
des étudiantes et étudiants inscrits dans Ottawa
les institutions partenaires d’enseignement
postsecondaire et de formation de langue
française et bilingues en assurant l’offre de
programmes de soutien.
Axe d’intervention 3
L’amélioration de la qualité
Améliorer la qualité de l’enseignement
postsecondaire et de la formation en
français en renforçant la capacité du
personnel institutionnel et des étudiantes et Sudbury
étudiants d’atteindre le niveau le plus élevé
possible de compétences en français et de
soutenir le perfectionnement linguistique et
l’épanouissement culturel de la communauté
francophone.
Axe d’intervention 4
La promotion du système et le recrutement
ciblé
Augmenter la participation aux études
postsecondaires et à la formation en
Windsorlangue française, en particulier le nombre
d’élèves qui passent directement de l’école
secondaire de langue française aux études
postsecondaires et à la formation en langue
française.
8HEURE CONTENU VILLE VEDETTE
Axe d’intervention 5
Les partenariats et les collaborations
Augmenter la capacité des institutions
partenaires d’enseignement postsecondaire
Timminset de formation de langue française et
bilingues à développer des programmes,
des ressources et des services en établissant
des partenariats stratégiques avec la
communauté francophone.
Toronto
Rétroaction Ottawa
Retour en plénière pour la rétroaction des Sudbury
porte-parole de chacun des sites. Windsor
Timmins
Mot de la fn
Ginette Plourde, directrice, Direction des
politiques et programmes d’éducation en Ottawa
langue française, ministère de l’Éducation de
l’Ontario.
Réception16 h 30 – 18 h 30 Chaque site
BIOGRAPHIES
Mireille Coulombe-Anifowose
Agente de liaison communautaire – Sud, Centre canadien de leadership
en évaluation (CLÉ)
Mireille Coulombe-Anifowose œuvre dans le milieu de l’éducation depuis
27 ans. Elle a occupé les postes d’enseignante, de directrice d’école et
d’agente d’éducation au ministère de l’Éducation de l’Ontario. Elle est
présentement agente de liaison communautaire du CLÉ , dans le cadre
de l’initiative Élargir l’espace francophone. Responsable de la région
du Sud de la province, elle travaille à la participation active du secteur
de l’éducation en langue française à l’aménagement de l’espace
francophone. L’un de ses objectifs est de faire connaître le système
d’éducation en langue française et d’offrir un nombre grandissant
d’occasions aux francophones de vivre en français et de favoriser
ainsi leur sentiment d’appartenance à la francophonie ontarienne,
canadienne et internationale.





9