Racines antiques modernité politique

-

Français
7 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Ressource fournie par http://www.prepa-hec.org LES RACINES ANTIQUES DE LA MODERNITE POLITIQUE Intro : 2 penseurs antiques : Platon et Aristote. Ils ont légué à la modernité politique des valeurs, et deux modes de pensée politique. Platon : rois, gardiens, travailleurs (cf. Marx) Aristote : pour la culture, contre la nature. Tous les principes de la modernité sont des héritages de l’Antiquité, sauf l’idée de droit. LES PROBLEMES QUE LA MODERNITE POLITIQUE A TENTE DE RESOUDRE raisons du surgissement de la pensée politique. le problème de la connaissance de soi. Platon et Aristote affirment que l’H a l’illusion de se connaître, et une fois qu’il se connaîtra, il saura se gouverner. cf. Socrate : « Connais-toi toi-même. » nous ne nous connaissons pas OU nous sommes une illusion à nous-mêmes. le problème du malheur des sociétés existantes. Les cités de l’Antiquité font le malheur de l’H. cf. Procès et mort de Socrate. PARADOXE : Socrate a été justement condamné à mort (procès dans les règles) bien qu’il ait été un H juste. Quand une société produit de l’injustice par sa justice, c’est qu’elle est gangrenée. L’Agora. Antiquité : « miracle grec » : le pouvoir religieux décline. LE PALAIS : son pouvoir est indiscutable, mais comme le pouvoir est religieux, le Palais perd son influence. L’AGORA: lieu symbolique de la parole publique. Elle peut se développer, la pensée politique et le débat ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 8
Langue Français
Signaler un problème
 Ressource fournie parhttp://www.prepahec.orgLES RACINES ANTIQUES DE LA MODERNITE POLITIQUE Intro : 2 penseurs antiques : Platon et Aristote. Ils ont légué à la modernité politique des valeurs, et deux modes de pensée politique. Platon : rois, gardiens, travailleurs (cf. Marx) Aristote : pour la culture, contre la nature. Tous les principes de la modernité sont des héritages de l’Antiquité, sauf l’idée de droit.LES PROBLEMES QUE LA MODERNITE POLITIQUE A TENTE DE RESOUDRE raisons du surgissement de la pensée politique. le problème de la connaissance de soi. Platon et Aristote affirment que l’H a l’illusion de se connaître, et une fois qu’il se connaîtra, il saura se gouverner. cf. Socrate :« Connais-toi toi-même. » nous ne nous connaissons pas OU nous sommes une illusion à nous-mêmes. le problème du malheur des sociétés existantes. Les cités de l’Antiquité font le malheur de l’H. cf. Procès et mort de Socrate. PARADOXE : Socrate a été justement condamné à mort (procès dans les règles) bien qu’il ait été un H juste. Quand une société produit de l’injustice par sa justice, c’est qu’elle est gangrenée. L’Agora. Antiquité : « miracle grec » : le pouvoir religieux décline. LE PALAIS : son pouvoir est indiscutable, mais comme le pouvoir est religieux, le Palais perd son influence. L’AGORA: lieu symbolique de la parole publique.Elle peut se développer, la pensée politique et le débat prennent de l’importance.Modernité : même chose. Les pouvoirs monarchiques perdent leur importance. Pbm : -Quels sont les apports de la philosophie antique au problème de politique moderne ? -Cette continuité Antiquité - modernité - post modernité, ne montre- t- elle pas que le problème politique n’a au fond jamais été résolu? -La modernité politique ne pourrait-elle pas trouver dans l’Antiquité politique des solutions à ses problèmes ? (oui pour Hannah Arendt), La crise de la culture. Si aujourd’hui l’histoire moderne est en crise, c’est parce qu’elle est infidèle à ses origines.I.La nature politique de l’homme.
Retrouvez d’autres ressources surhttp://www.prepahec.org/  Achetez le livre http://livre.prepahec.org/ et bénéficiez de ressources exclusives
1