RAPPORT DU TROISIèME TRIMESTRE

RAPPORT DU TROISIèME TRIMESTRE

-

Documents
262 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

  • cours - matière potentielle : du trimestre
  • cours - matière potentielle : du troisième trimestre
3 RappoRt du tRoisième tRimestRe pouR la péRiode teRminée le 30 septembRe 2011
  • bénéϐice opérationnel
  • co-président du conseil co-président du conseil président
  • gestion des risques d'illiquidité des marchés et de financement
  • analyse de la situation financière et de la performance financière
  • corpor ation financière
  • taux d'intérêt et des taux de change
  • power
  • société
  • sociétés
  • actions
  • action

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 49
Langue Français
Signaler un problème

i
é
d
e
t
e
o
3
RappoRt du t Roisième t RimestRe
pouR la p R e t Rminée le 30 sep mbR e 2011Ce document est aussi disponible sur le site www.sedar.com ou
sur le site Web de la Société, www.powerfnancial.com
Des exemplaires additionnels de ce rapport sont disponibles
en écrivant au secrétaire, Corporation Financière Power
751, square Victoria, Montréal (Québec) Canada H2Y 2J3
ou
Bureau 2600, Richardson Building, 1 Lombard Place, Winnipeg (Manitoba) Canada R3B 0X5
This document is also available on www.sedar.com or
on the Corporation’s website, www.powerfnancial.com
If you wish to receive an English copy of this document,
please write to the Secretary, Power Financial Corporation
751 Victoria Square, Montréal, Québec, Canada H2Y 2J3
or
Suite 2600, Richardson Building, 1 Lombard Place, Winnipeg, Manitoba, Canada R3B 0X5s
AUX ACTIONNAIRES
Le bénéice opérationnel de la Corporation Financière Power pou r la période de neuf mois close le
septembre s’est établi à M$, ou , $ par action , comparativement à jq M$, ou , $ par
action, pour la période correspondante de . Cela représente une augmentation de , % par action.
Cette augmentation du bénéice opérationnel relète principalem ent l’apport accru des iliales de la Société,
à savoir Great-West Lifeco Inc. (Lifeco) et la Société inanciè re IGM Inc. (IGM).
Pour la période de neuf mois close le septembre , les au tres éléments correspondaient à une
charge de M$, laquelle était essentiellement composée de la quote-part de M$ revenant à la Société
de la charge de dépréciation comptabilisée par Pargesa Holding SA (Pargesa) au troisième trimestre
relativement à son placement indirect dans Lafarge S.A. Pour la période de neuf mois correspondante de
, les autres éléments correspondaient à une charge de il M $, laquelle comprenait essentiellement
la quote-part revenant à la Financière Power d’une provision liée à des litiges comptabilisée par Lifeco
et établie au cours du troisième trimestre.
Le bénéice net attribuable aux détenteurs d’actions ordinaires (compte tenu des autres éléments et après
les dividendes sur les actions privilégiées perpétuelles) s’est établi à M$, ou , $ par action, pour la
période de neuf mois close le septembre , comparativemen t à M$, ou , $ par action, pour
la période correspondante de .
RÉSULTATS DU TROISIÈME TRIMESTRE
Pour le trimestre clos le septembre , le bénéice opérat ionnel de la Société s’est établi à l M$, ou
, $ par action, comparativement à M$, ou , $ par acti on, pour le troisième trimestre de .
Pour le troisième trimestre de , les autres éléments représ entaient une charge de M$,
comparativement à une charge de M$ pour le trimestre corres pondant de .
Le bénéice net attribuable aux détenteurs d’actions ordinaires (compte tenu des autres éléments et après
les dividendes sur les actions privilégiées perpétuelles) s’est chiffré à M$, ou , $ par action, pour
le trimestre clos le septembre , comparativement à jq M $, ou , $ par action, pour le trimestre
correspondant de .
RÉSULTATS DES FILIALES ET DE PARJOINTCO
GREAT WEST LIFECO INC.
Lifeco a déclaré un bénéice opérationnel attribuable aux déten teurs d’actions ordinaires de M$, ou
, $ par action, pour la période de neuf mois close le se ptembre , comparativement à M$,
ou , $ par action, pour la période correspondante de . Cela représente une augmentation de %
par action.
CORPORATION FINANCIÈRE POWER — RAPPORT DU TROISIÈME TRIMESTRE 2011 1
PPFC_QUAT3_FR001_letter_2011-11-10_v1.indd 1FC_QUAT3_FR001_letter_2011-11-10_v1.indd 1 115/11/11 11:22 AM5/11/11 11:22 AMPour le trimestre clos le septembre , Lifeco a déclaré u n bénéice opérationnel attribuable aux détenteurs
d’actions ordinaires de m M$, ou , $ par action, comparat ivement à M$, ou ,qo $ par action, pour
la période correspondante de .
Le bénéice opérationnel du troisième trimestre de exclut l’incidence d’une provision additionnelle
liée à des litiges de M$ après impôt ( M$, ou , $ pa r action ordinaire, attribuable aux détenteurs
d’actions ordinaires de Lifeco, et M$ attribuable aux partic ipations ne donnant pas le contrôle de Lifeco),
laquelle a été établie au cours du trimestre.
L’apport de Lifeco au bénéice opérationnel de la Financière Po wer s’est élevé à M$ pour la période de neuf
mois close le septembre , comparativement à M$ pour la période correspondante de . Pour le
trimestre clos le septembre , l’apport de Lifeco au béné ice opérationnel de la Financière Power s’est
chiffré à M$, comparativement à M$ pour la période corr espondante de .
SOCIÉTÉ FINANCIÈRE IGM INC.
IGM a déclaré un bénéice opérationnel attribuable aux détenteu rs d’actions ordinaires de M$, ou , $
par action, pour la période de neuf mois close le septembre , comparativement à ml M$, ou , $ par
action, pour la période correspondante de , soit une hausse de , % par action.
Pour le trimestre clos le septembre , IGM a déclaré un b énéice opérationnel attribuable aux détenteurs
d’actions ordinaires de M$, ou , $ par action, comparati vement à M$, ou , $ par action, pour le
trimestre correspondant de , soit une hausse de , % par action.
Le septembre , la Corporation Financière Mackenzie, une iliale d’IGM, a annoncé qu’elle avait conclu une
entente en vue de vendre la Compagnie de Fiducie M.R.S. et M.R.S. Inc. (collectivement, MRS). Pour le trimestre
et la période de neuf mois clos le septembre , les autre s éléments se composaient du bénéice net de
MRS de M$ et de M$, respectivement, lequel a été classé à titre d’activités abandonnées.
Le bénéice net attribuable aux détenteurs d’actions ordinaires , compte tenu des autres éléments, s’est établi
à no M$, ou , $ par action, pour la période de neuf mois cl ose le septembre , comparativement
à M$, ou , $ par pour la correspondante de . Le bénéice net attribuable aux
détenteurs d’actions ordinaires, compte tenu des autres éléments, s’est établi à M$, ou , $ par action,
pour le trimestre clos le septembre , comparativement à i M$, ou , $ par action, pour la période
correspondante de .
L’apport d’IGM au bénéice opérationnel de la Financière Power s’est établi à M$ pour la période de neuf
mois close le septembre , comparativement à M$ pour la période correspondante de . Pour
le trimestre clos le septembre , l’apport d’IGM au béné ice opérationnel de la Financière Power s’est
établi à M$, comparativement à M$ pour le trimestre cor respondant de .
2 CORPORATION FINANCIÈRE POWER — RAPPORT DU TROISIÈME TRIMESTRE 2011
PPFC_QUAT3_FR001_letter_2011-11-10_v1.indd 2FC_QUAT3_FR001_letter_2011-11-10_v1.indd 2 115/11/11 11:22 AM5/11/11 11:22 AM
ÐPARJOINTCO N.V.
Au septembre , la Financière Power détient une participa tion de % dans Parjointco N.V., qui détient
quant à elle une participation de , % dans Pargesa. Pour la période de neuf mois close le septembre
, Pargesa a annoncé un bénéice opérationnel de M FS, c omparativement à ll M FS pour la période
correspondante de . Pour le trimestre clos le septembre , le bénéice opérationnel s’est établi à
M FS, comparativement à M FS pour le trimestre correspo ndant de .
Le bénéice opérationnel de Pargesa a reculé en , principal ement en raison du léchissement de l’euro par
rapport au franc suisse.
Exprimé en dollars canadiens, l’apport de Pargesa au bénéice o pérationnel de la Financière Power
a représenté M$ pour la période de neuf mois close le se ptembre , comparativement à ii M$
pour la période correspondante de . Pour le trimestre clos le septembre , l’apport de Pargesa au
bénéice opérationnel de la Financière Power s’est établi à M$, comparativement à m M$ pour le troisième
trimestre de .
Pour la période de neuf mois close le septembre , le bén éice non opérationnel (autres éléments)
de Pargesa était une charge de l M FS et se composait essenti ellement de sa quote-part de la charge de
dépréciation liée à son placement indirect dans Lafarge. Pour la période de neuf mois close le septembre
, le bénéice non opérationnel de Pargesa s’établissait à M FS.
Pargesa a déclaré une perte nette de ihl M FS pour la période d e neuf mois close le k septembre jhii,
comparativement à un bénéice net de llp M FS pour la période c orrespondante de hih. Pour le troisième
trimestre de hii, Pargesa a déclaré une perte nette de hn M F S, comparativement à un bénéÐice net de
ji M FS pour le troisième trimestre de ih.
Au nom du conseil d’administration,
Signé, Signé, Signé,
Paul Desmarais, jr, .., .. André Desmarais, .., .. R. J effrey Orr
Co-président du conseil Co-président du conseil Président et
chef de la direction
Le novembre
CORPORATION FINANCIÈRE POWER — RAPPORT DU TROISIÈME TRIMESTRE 2011 3
PFC_QUAT3_FR001_letter_2011-11-10_v1.indd 3PFC_QUAT3_FR001_letter_2011-11-10_v1.indd 3 15/11/11 11:22 AM15/11/11 11:22 AMPage laissée en blanc intentionnellement.
4 CORPORATION FINANCIÈRE POWER — RAPPORT DU TROISIÈME TRIMESTRE 2011
PPFC_QUAT3_FR001_letter_2011-11-10_v1.indd 4FC_QUAT3_FR001_letter_2011-11-10_v1.indd 4 115/11/11 11:22 AM5/11/11 11:22 AMCORPORATION FINANCIÈRE POWER GREAT-WEST LIFECO INC. SOCIÉTÉ FINANCIÈRE IGM INC. PARGESA HOLDING SA
CORPORATION FINANCIÈRE POWER
TABLE DES MATIÈRES
Le présent document contient le rapport de gestion de la Corporation Financière Power pour le
trimestre et la période de neuf mois terminés le 30 septembre 2011 de même que les états fi nanciers
consolidés intermédiaires résumés non audités de la Société au 30 septembre 2011 et pour le trimestre
et la période de neuf mois terminés à cette date. Le présent document a été déposé auprès de
l’autorité en valeurs mobilières de chacune des provinces et de chacun des territoires du Canada, et
envoyé aux actionnaires de la Société conformément aux lois sur les valeurs mobilières applicables.
CORPORATION FINANCIÈRE POWER
PARTIE A
GREATWEST LIFECO INC.
PARTIE B
SOCIÉTÉ FINANCIÈRE IGM INC.
PARTIE C
PARGESA HOLDING SA
PARTIE D
CORPORATION FINANCIÈRE POWER — RAPPORT DU TROISIÈME TRIMESTRE 2011 5
PPFC_QUAT3_FR01_PFC_2011-11-10_v1.indd 5FC_QUAT3_FR01_PFC_2011-11-10_v1.indd 5 115/11/11 11:23 AM5/11/11 11:23 AMLes marques de commerce utilisées dans le présent rapport sont la propriété de la Corporation
MCFinancière Power ou d’un membre du groupe de sociétés de Power Corporation . Les marques
de commerce qui ne sont pas la propriété de la Corporation Financière Power sont utilisées
avec autorisation.
6 CORPORATION FINANCIÈRE POWER — RAPPORT DU TROISIÈME TRIMESTRE 2011
PPFC_QUAT3_FR01_PFC_2011-11-10_v1.indd 6FC_QUAT3_FR01_PFC_2011-11-10_v1.indd 6 115/11/11 11:23 AM5/11/11 11:23 AMCORPORATION FINANCIÈRE POWER
CORPORATION FINANCIÈRE POWER
PARTIE A
RAPPORT DE GESTION
PAGE A 2
ÉTATS FINANCIERS ET NOTES ANNEXES
PAGE A 2 2
LE  SEPTEMBRE 
CORPORATION FINANCIÈRE POWER — RAPPORT DU TROISIÈME TRIMESTRE 2011 A 1
PPFC_QUAT3_FR01_PFC_2011-11-10_v1.indd A1FC_QUAT3_FR01_PFC_2011-11-10_v1.indd A1 115/11/11 11:23 AM5/11/11 11:23 AMCORPORATION  FINANCIÈRE  POWER  
RAPPORT  DE  GESTION  
LE11 NOVEMBRE2011
TOUSLESMONTANTSDESTABLE A UXSONTENMI LLIONS DEDO L LARSCANA DIENS,SAUFINDICATIO N CONTRAIRE.
M$ =MIL LIONS D E DOLL A RS G $ =MI LLI ARDSDE DOLLARS

Le t exte qui s uit présente une a na lyse de la situa tion fina n ciè re e t d e l a performance financière cons olidées
intermédiaires n on a uditées d e la C o r poration F inancière Po wer (la Financière Power ou l a Société) pour l a
période de n euf mois e t le t rimestre c los le 30septembre 2011 (le rappo r t de g estion i ntermédiaire). L e présen t
documentdoit êtrelu parallèlementauxétatsfinanciers consol idés i ntermédiaires résu més non audités de l a
Financière Power et a ux n otes a nnexes de l a périod e de n euf moi s et du trimestre clos l e 3 0 septembre 2011, a u
rappo rt de gestion p our l’exercice clos le 31décembre 2010 (le r apport de gestion d e 201 0), ainsi qu’a ux é tats
financiers c onsolidés audités etauxnotesannexes pourl’exerc ice clos l e 31décembre 20 10 (les é tats f inanciers
consolidés de 2010). Il e st p ossible de t rouver d es r enseigneme nts additi onnels s ur l a Financière Power, y
comprissanoticeannuelle,surSEDA R, àl’adressesuivante:w ww.sedar.com.
DÉCLARATIONS P ROSPECTIVES › C ertaines d é c larations contenues d an s le prés e nt r apport d e g e stion, à l ’ except ion d es é noncés d e f ait s
historiq u es, so nt d e nature p ro spe ctive; elles sont f ondées s ur d es h y pothèses e t so nt l ’expre ssion d es a t t entes actuelles d e laSociétéou,pour cequi
est des re nseig ne ments concerna n t l es f iliales ouver t es d e la S ociété, sont l ’expre ssion d es attente s act uelles p u bliées d e ce s filiale s . Les dé claration s
prospectivessont fourniesafin d’aider lelecteuràcomprendre l e ren d ement fina n cier, la s ituation f i n an cière et l es f l u x d e trésorerie de l a Société à
certaines dates e t pour les périodes c loses à certaines dates et deprésenterde l’information ausujetdesattenteset des pr ojets actue l s de l a
direction,et lelecteurestprié denoterquecesdéclarations pourra ient ne p a s s e pr êter à d ’a utres fi ns. Les déclaratio ns de c ette n at ur e peuven t
porter, notamme nt, s u r l’e x ploitat i on, les activités , l a situat io n fina n c ière, l es r és ultat s financier s prév us, le r e ndement , les clients p oten tiels, l es
possibilités , l es p riorités, le s cibles , les b u ts , les obje ctif s contin us , les stratégies e t les perspectives d e l a Société et d e se s filiale s , de m êm e que le s
perspectives é conomiques e n A m érique d u Nor d et à l ’échel le m on diale, po u r l ’ exercice e n cours et l e s période s à ve nir. L es d é claration s
prospectives com prenne nt d es é no ncés d e nat u re p r é visionnel l e, dé p e ndent de c onditi ons ou d ’évé nem e nts fut u rs o u s ’ y rapporten t, c om prenne nt
des termes t els que «s’attendre à», «anticiper », « planifie r », « croir e», « estimer », «chercher à », «av oir l ’intenti o n d e», « viser» , «projeter» e t
«prévoir»,ainsi quelesformes négatives decestermes etd’ a u tres e xpressio n s semb lables, o u s e cara ctérisent par l’em ploide laformefuture ou
conditionnelle deverbestel sq u e«être»,« devoir» et«pou voir».
Les déclarations prospectives sontexposéesàdesrisqueset à des in certitudes in hére n ts, tan t g énéraux que particuli ers , qui font ensortequedes
prédictions, d es prévisions , d es p rojections, des at tentes e t desconclusionspourraientse révéler inexactes,quedeshypothè ses po urra ient être
incorrectes e t que des objectifs o u d es b uts stra té giques pour r aien t ne p as ê tre a tte ints e t que des p r iorités s tratégiq ues po urraient n e pas ê tre
réalisées . Dive rs f acteurs, q ui s ont i n dépendan ts d e l a volonté de laSociétéet de ses filiales dansbien des cas,touc hent l esactivités, lerendementet
les rés u ltat s de l a Société et d e ses filiales a insi q ue l eurs e n trepri ses. En raison d e ces f acteurs, les rés u lt ats réel s pe u vent d ifférer sensib l e m ent des
attentes a ct uelle s à l’égard des év énements o u des résult ats es timé s ou prév u s. C es f acteurs compre n n ent, n otamment, l’inciden ce o u l’i n cidenc e
imprévuede laconjonctureéconomique,de lasituationpolitiqu e et d es m archés e n A m érique d u Nord et d ans le mond e , des tauxd’intérêtet des
taux d e c h ange, d e s marchés d es a ctions et d es m ar chés f in ancie rsmondiaux,de lagestiondesrisques d’illiquidité des marché s et d e fi nancement,
deschangeme nts decon ventionse tdeméth odescomptablesayant t r aitàla prése ntati o ndel ’info r matio nfi nancière( ycompris les incertit udesli é e s
aux h ypothè ses e t aux e stimat ions c omptables critiques), l ’ inci dence de l ’application d e modifications comptables f ut ur es, de la c oncu rrence, d es
risques liés àl ’exploitation et àlaréputation, des changemen ts l iés aux technologies, à l a r églementat ion g ouvernementale , à la l égisl a tion e t aux loi s
fiscales, de s décisions judiciaires ou r églementaire s imprévue s, des catastrophes, dela capacitéde laSociétéet desesfilialesàeffectuer des
opérations straté giques, à intégre r l es e ntreprise s a cquises e t à m ettr e en œ uvre d ’a utr e s stratégies d e croissance ainsi q u e dusuccès obtenuparla
Sociétéetses fili a lespourceq u ies tdeprévoir oude gérer les facte u rs susmention nés.
Lelecteurestmisen garde sur lefait deconsidérer les prése nt s facte u rs e t d’a u tres fa cteurs, incer titud es et événements é ventue ls a ttenti vement et
dene pas sefier indûmentauxdéclarations prospectives. L’inf ormation c ontenue dans l es d éclarations prospectives e st f ondée surdesfacteurs ou
des hypot h èses i mportants aya n t permis d e tirer la c onclusion o u d’effectuer laprévisionou laprojection.Cesfacteurs ethy pothè s es c o m prenne nt
les perceptions de l a direction d es t endances his toriques, des conditions actuelle s et d e l’évolution f uture prév ue a insi q ue d’a u tres facteur s
considéréscommeappropriésdans les circonstances,notammentq u’on ne s ’attend pas à c e que les f a cteurs m entionnés dans l e p aragraphe q u i
précède, c ollectiv ement, aient une incidence import ante s ur la Sociét é et s ur s e s f ilial e s. Bie n que la S ociété considère ces facteurs e t hypothèses
commeétantrai s o nnables enfonct i ondel ’ informat i ondontdis p osel adirection,ilspourraie ntse révéle rinexacts.
À moins q u e la l oi c anadienne a pp li cable ne l ’exige e xpresséme n t, l a S o ciété n’est pas te nue de m ettre à jour l es d éclaratio ns prospectives pourtenir
compte d ’événem e nts ou d e circon stances s u rve n us après l a date à la quelle c es d éclara tions ont été for m ulées o u e n core d ’événe ments im prévus , à
lalumiè rede nouveaux ren seigne ments,d ’évé nem e ntso u deré sul ta tsf ut urso u a utre ment.
Des re nseigneme nts supp lémentai res concerna nt l e s r isq u es e t in cer t itudes d e l ’entrep rise d e la S ociété et l es f acte urs e t h yp othè ses im portants s ur
lesquel s l es r ense ignements cont e n us d ans les décl arations pro spectivessont fondés sont fournis danssesdocumentsd’information,ycomprisle
présent rapport d e gestion et s a plus r écente noti c e ann uelle, déposés a u près d e s a utorités c a n adiennes en v ale urs m obilières et accessibles a u
www.seda r.com.
Les ab réviation s sui v ante s son t u tilisée s d a n s l e p résen t r ap po rt: G reat‐West Li feco Inc. ( L ifeco); Groupe B ruxelles Lambert (GBL); Groupe
Investors Inc . ( Gr oupe I n vestors); I merys S.A . ( Ime r ys); L a f arge S.A.(Lafarge); La Great‐West,compagnied’assurance‐vie(Gre at‐We s t); Pargesa
HoldingSA ( Parg esa); ParjointcoN .V. ( Par jointco); P ernod Rica rdS.A. (Pernod Ricard); P ower C orporation d u Ca nada ( Power Cor poration) ; P utna m
Investme nts,LLC ( Putnam); Société fina ncière I G MIn c. ( IG M); S ue z En vironnement C o m pany ( S u ez E nv ironnement); T ot alS.A . (Tot al). E n outre, l es
références aux I FRS renvoient aux N ormes inter n at ionales d ’ info rma tion f inancière; t andis q u e les références a ux P C G R du C anad a ou aux P C G R
renvoient auréfé r entielcomptable antérie ur.
A 2 CORPORATION FINANCIÈRE POWER — RAPPORT DU TROISIÈME TRIMESTRE 2011
PFC_QUAT3_FR01_PFC_2011-11-10_v1.indd A2PFC_QUAT3_FR01_PFC_2011-11-10_v1.indd A2 115/11/11 11:23 AM5/11/11 11:23 AM
CORPORATION FINANCIÈRE POWER