Réflexion sur la formation en javelot
5 pages
Français

Réflexion sur la formation en javelot

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
5 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

  • exposé
  • cours - matière potentielle : niveau
1 Réflexion personnelle Il s'agit là de mon point de vue sur la formation du javelot, et donc cela n'engage absolument pas les personnes qui seraient en charge de pourvoir à celle-ci, ni d'autres personnes avec qui il m'est agréable de converser sur le sujet. Je suis convaincu qu'à Bruxelles les moyens matériels et humains existent pour la plupart des étapes que je trouve nécessaires à une formation de qualité en javelot mais encore faut-il voir quels aspects nous intéressent à Bruxelles (et ailleurs ?).
  • former aux bons réflexes
  • javelot
  • bons apprentissages
  • spécifique insérer
  • général entraînement
  • aspect formation
  • exercices pour l'apprentissage du javelot
  • équipe … - athlétisme
  • développement général de l'athlète
  • remise en question …
  • générale de la technique globale
  • athlète
  • athlètes
  • entraînements
  • entraînement
  • aspect technique
  • aspects techniques
  • techniques
  • technique
  • approche
  • approches
  • formations
  • formation

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 42
Langue Français

Exrait

Réflexion personnelle
Il s’agit là de mon point de vue sur la formation du javelot, et donc cela n’engage absolument pas les personnes qui seraient en charge de pourvoir à celle-ci, ni d’autres personnes avec qui il m’est agréable de converser sur le sujet.
Je suis convaincu qu’à Bruxelles les moyens matériels et humains existent pour la plupart des étapes que je trouve nécessaires à une formation de qualité en javelot mais encore faut-il voir quels aspects nous intéressent à Bruxelles (et ailleurs ?).
Au regard du manque d’expérience subsistant malheureusement dans ce domaine (comme dans tant d’autres), il convient de relancer une culture du javelot auprès des entraîneurs (et parfois aussi dans l’organisation même des clubs, notamment quant à l’usage des infrastructures ou la sécurité).
Le manqued’animateurs/entraîneurs aptes à l’enseignement du javelot (ou de ses éducatifs) a pour conséquence que : -Soit on n’entraîne plus le javelot (pas d’entraîneur ou pas de terrain) ; -Soit on l’entraîne mal (ou dans de mauvaises conditions).
Dès lors, il conviendrait au minimum de former aux bons réflexes (bons apprentissages en fonction des conditions) dans cette discipline où le savoir-faire et la culture n’existe plus que de manière éparse à Bruxelles.
Dans quelques mois (septembre – octobre 2010?), laLigue (LBFA) organisera à Bruxelles une formation Niveau 1 (anciennement « initiateur »). A de rares exceptions, seules des personnes qui sont obligées par leur club ou qui disposent déjà d’un certain savoir-faire vont à ce genre de formations. Malheureusement, nombres d’entraîneurs (et pas forcément que des entraîneurs de jeunes) n’entrent pas dans une de ces deux catégories.
Pour travailler en amont du problème de manque de formation, il faut alors (dé)montrer l’utilité des formations auprès de candidats moins formés ou moins expérimentés qui ont « peur »des formations ou qui considèrent qu’ils remplissent avant tout une fonction occupationnelle lorsqu’ils entraînent (ignorant sans doute que cela peut avoir un impact important sur le développement à long terme de l’athlète).
Dans le cadre d’une (in)formation de base de quelques heures, on peut s’adresser à un plus grand nombre de personnes sans qu’ils aient l’impression de consacrer un investissement particulièrement important.
Une telle (in)formation de base (d’une demi-journée, par exemple) pourrait donc a priori être organisée pour des personnes intéressées par l’animation/initiation d’activités tournant autour de l’apprentissage du javelot (« niveau 0 » : information spécifique) et servir de prétexte à attirer un public plus large.
En effet, pour réinsuffler une culture du javelot au sein des clubs, il faudrait également envisager d’ouvrir ces formations à des membres de comités ou à des bénévoles pour qu’ils sensibilisent au sein des clubs leurs autres affiliés sur l’intérêt de l’épreuve et les conditions de faisabilité. Ce public ne doit donc pas a priori disposer de l’expérience ou d’une connaissance minimale.
Il ne s’agirait pas de donner une formation sur base du « savoir-faire » de quelques uns.
Il s’agirait plutôt d’encadrer les actions des animateurs/entraîneurs et de montrer les conditions nécessaires à la pratique du javelot, pour à terme (re)créer : -éfauts majeurs, pourraient unUn réservoir d’athlètes qui, sans avoir acquis de d jour se spécialiser; -Un réservoir d’animateurs qui pourront au travers un cursus classique devenir http://lessireteam.athleblog.eu1
des entraîneurs compétents en fonction du public auxquels ils s’adressent ; -Une culture du javelot au sein des clubs.
En résumé, une telle (in)formation ne devrait pas être vue comme concurrente aux cours Niveau 1 (voire Niveau 2 – Lancers [anciennement «aide moniteur»]) mais comme une sensibilisation proche du terrain qui doit donner à nos animateurs les bons réflexes et l’envie d’apprendre plus avant, tout en amenant un public plus large à se poser des questions sur cette épreuve … et pourquoi pas se remettre également en question dans d’autres épreuves.
De plus, je reste convaincu que ce genre de (d’in)formations basiques doit cadrer dans une vision globale du développement de l’entraîneur et peut s’insérer comme élément : -Moteur (donner le goût de se former, de s’améliorer) ; -De subsidiarité (apporter ce qui n’est pas donné) ; -De complémentarité (formation continuée de proximité).
Il me semble dès lors que quatre aspects doivent prioritairement être traités dans le cadre d’une demi-journée de sensibilisation / d’ (in)formation, et ce dans l’ordre suivant : -L’explication théorique générale de la technique globale (pour savoir vers quoi l’entraînement doit tendre) et la pédagogie (dont l’aspect sécurité) ; -tion / l’initiation de base(cesur le terrain» de l’animaLes aspects pratiques « qu’il faut absolument faire ; les points d’attention chez les jeunes/débutants ; les conditions et moyens à mettre en oeuvre) et faire le lien avec d’autres disciplines ou le développement général de l’athlète ; -Les remarques sur ce qu’il ne faut pas faire (apprentissage d’erreurs ; exercices appris précocement ou hâtivement [sans avoir les bases de nécessaires à l’acquisition ou à la réussite]) et faire le lien avec d’autres disciplines ;-Les rendez-vous pour le futur, l’appui au club via des contacts de proximité.
Pour cela, il faut tenir compte de : -cadre plus général:L’aspect formation en général / Intégration dans un (in)formations ADEPS/LBFA/VAL/GEFA/VAT Initiation / perfectionnement / spécialisation / haut niveau ; o Théorique – pratique ; o Bilinguisme (Plus-value de Bruxelles ?). o -L’aspect rédactionnel de documents de synthèse : privilégier des sources ? LBFA – VAL – AEFA – Autres (Publications de Trower – Monneret …) ; -L’aspect suivi terrain: coaching des coachs (surtout pour l’initiation et le perfectionnement) etl’échange d’expérience entre coachs durant des entraînements spécifiques ; -L’aspect spécialisation : encadrement régulier d’athlètes en perfectionnement ou spécialisés ; -s : événementset d’entraîneurrecrutement » d’athlètesL’aspect «; démonstration … => Lieu, moment.
Afin de réfléchir sur la place possible d’une information générale de Niveau 0 sur le javelot, je donne ci-après ma vision globale des éléments constitutifs que je trouve fondamentaux pour une formation complète (sur tous les niveaux).
Je précise finalement que je sais pertinemment bien que, sur les points d’attention mis en exergue dans la suite du document, une grande partie est heureusement déjà prise en compte selon les niveaux de formation, mais est-ce suffisant ?
Olivier LESSIRE
P.S. : Il va de soi que cette réflexion sur le javelot en tant que discipline spécifique doit être comprise comme un exemple qui pourrait peut-être inspirer des réactions dans d’autres domaines également. Mais cela n’engage que moi (je sais je me répète).
http://lessireteam.athleblog.eu
2
Formation « javelot » 1.Points d’attention Différents points dont il faut voir de l’utilité ou non de les traiter en fonction du niveau de formation : -Trajectoire ?-Qualitatif « technique » ou performant ? -Elan ou sans élan ?-Travail des jambes ? -Genou vers le bas ?-Croisé ou placé ? -Effacement de l’épaule opposée ?-Allonger le dernier appui ? -Sortir le talon ?-Mettre le talon au sol pour bloquer ? -Sortir la hanche ?-Javelot planeur ? -A quel âge commencer ?-Le piqué du javelot ? -Durée des séances ?-Le fouetter ? -Répétition des exercices ?-Réception dans la finale ? -Arrêt d’exercices ?-Musculation ? -Entraînements spécialisés ?-Educatifs à quels moments ? -Nombre de fois par semaine ?-Timing de la course d’élan ? -Amplitude ou vitesse ?-Souplesse ? -Planification ?-Technique idéale ? -Douleur dos, coude, épaule :-Et l’hiver ? Aspect technique ou physique ?-2.Exposé « théorique » possible pour la formation
A.Objet d’une formation
A aborder : -Initiation d’un jeune -Initiation d’un débutant plus âgé -Perfectionnement d’un athlète Spécialisation technique o Spécialisation physique o -Le haut niveau (via des colloques/rencontres, plus que par des formations) En fonction de la raison qui pousse l’athlète à pratiquer la discipline : -Dans le cadre du développement général de l’athlète -Goût pour la discipline -(Détection de) Talent -Dans le cadre des épreuves multiples -Dans le cadre d’une spécialisation suite à une des raisons précédentes
B.L’aspect technique général du lancer du javelot et les aspects pédagogiques
L’aspect technique : -Expliquer la technique globale -Apporter les différentes nuances possibles
http://lessireteam.athleblog.eu
3
En fonction de l’âge / du niveau de développement : -Développer les conditions nécessaires au progrès à long terme (facteurs physiques et moteurs ; sensations ; positionnement …) -Obtenir des performances minimales directes (motivations) -Eviter de développer des freins à la progression future en javelot et dans les autres disciplines ou sports (danger de la spécialisation hâtive) Selon une pédagogie globale : -Pédagogie d’apprentissage pour l’athlète : par une formation de base correcte, progressive et complète, adapter à terme la technique définitive (spécialiste) au potentiel de l’athlète -Apprendre à apprendre aux autres C.Méthodologie de la formation pour les jeunes/débutants
Pour l’entraîneur il convient de passer par les étapes utiles et nécessaires
Initiation jeune :
-Jeux / Animation
-Approche technique basique
-Eléments physiques à développer
Initiation débutant :
-Approche technique basique
-Approche technique compétitive
-Eléments physiques à combler puis à développer
Le perfectionnement D.Méthodologie d’entraînement pour les spécialistes (éléments techniques et physiques)
-Approche d’une technique optimale en fonction des qualités et des défauts -Comprendre, apprendre et systématiser la technique -Planifier l’entraînement E.Méthodologie d’entraînement pour le haut niveau (éléments techniques, physiques et mental) : Colloques ou cours ?
-Développer en fonction des qualités -Planifier les évolutions techniques et physiques -Vision de la planification sur plusieurs années F.« Entraînements » possibles (type de travail) [à classer par niveau : jeune ; débutant ; spécialiste ; haut niveau]
Jeux
-Habileté, précision, performance, par équipe …
Autres disciplines ou sports
-Athlétisme : Autres lancers ; Perche
-Â sports : Handball ; Gymnastique ; Haltérophilie ; Natation ; …
http://lessireteam.athleblog.eu
4
Entraînement d’athlétisme en général
Insérer du « javelot » dans un échauffement ou un autre entraînement
-Via les éducatifs
-Via les exercices
Entraînement javelot
-Echauffement -Entraînement Educatifs o Exercices o Approche du o mouvement global -Test
Préparation physique générale, orientée et spécifique
-Renforcement spécifique
-Force spécifique
-Souplesse spécifique
Spécificités (Quels méthodes en fonction des moyens / Equilibre entre avantages et inconvénients) :
En fonction du matériel De lancer : Vortex ; Balle de Hockey ; Balle lestée ; Poids ; Hache ; Javelot en mousse ; Medicin Ball ; Javelot … De travail global : Bancs suédois ; Bancs polonais ; Swiss Ball ; Haies ; Elastique ; Eléments de musculation …
En fonction du lieu / de la météo
-Terrain / Salle
-Hiver / Eté
-Surface glissante / Sèche
G.Donner une conclusion aux formations
-Ce qu’il faut faire / Ne pas faire
En fonction de l’athlète
-Etat des lieu : Coordination, physique, souplesse …
-Détection des qualités présentes et manquantes
-Présenter concrètement comment organiser l’approche : Par entraînement o Par phase (PPG / PPO / PPS) – Par saison (hiver / été) o Sur plusieurs années o -Proposer des documents basiques sur les jeux, éducatifs ou exercices pour l’apprentissage du javelot ; Donner des kinogrammes expliqués ; Mettre à disposition des documents de synthèse, des références …
-Fixer des rendez-vous pour des rencontres ultérieures (formation continuée ; étapes ultérieures ; remise en question …) 3.Démonstrations et explications « terrain » en fonction du public et tout au long de l’apprentissage -Durant la formation (sans ou avec des athlètes [plus ou moins confirmés]) -Durant des stages participatifs avec coaching de spécialistes
http://lessireteam.athleblog.eu
5
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents