5 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Role de leducateur

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
5 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 299
Langue Français

Extrait

FICHE DE LECTURE « Le rôle de l’éducateur » de Daniel Roquefort
Daniel Roquefort est psychanalyste et membre de l’Ecole Lacanienne de Psychanalyse. Celle-ci s’est créée le 17 novembre 1985àpartir d’un double mouvement d’approbation et de refus : l’approbation de la dissolution de l’école Freudienne de Paris, le refus du geste de Lacan désignantàsesélèves uneécole non distinguée de sa propre famille. En 1976, Roquefort est nommédirecteur d’un Institut Médico-Pédagogique en Charente Maritime. Il assure sa direction pendant 17 ans. Il crée en 1987 un foyer d’adolescentsà Royanqu’il dirigera jusqu’en 1992. Il organise en 1989 des cycles de formation pour les professionnels du secteur médico-social. En 1995 paraît « Le rôle de l’éducateur » qui est sa première œuvre. Cet ouvrage est publiéauxéditions de L’HARMATTAN dans la collection Emergence. C’est un essai sur la recherche du fondement de l’acte éducatif en s’appuyant sur la psychanalyse (freudienne mais essentiellement lacanienne) qui est la discipline dominante rencontrée. Cette recherche est issue de son expérience en tant que directeur d’établissement spécialiséoùil se rend compte avecétonnement que leséducateurs ont vraiment une image dévalorisée de leur fonction. En 2002 il publie un second ouvrage : « L’envers d’une illusion, Freud et la religion revisités » aux éditions Erès dans lequel il interprète la religion, en se référantàFreud.
Dans cet ouvrage, Daniel Roquefort souhaite chercher et trouver le fondement de l’acteéducatif et ainsi aider l’éducateuràse l’approprier pour pouvoir en faire le point d’appui de sa pratique. L’auteur se réfèreàla seule science humaine qui permette d’affronter la question posée par le désir du sujet : la psychanalyse. L’écrivain explicite lesétapes qui jalonnent la construction de la personnalitéde l’enfant, en partant du stade du miroir jusqu’àla résolution du complexe oedipien. Roquefort présente ensuite les fondements de l’acteéducatif. Celui-ci s’inscrirait sur le même terrain que l’activitéparentale et serait coextensif au complexe d’Oedipe. Il abordeégalement la question de l’éthiqueéducative. L’auteur termine par une analyse du fonctionnement de l’institution secouée par différentes pathologies. Il se demande quelle est la place de la sexualitéet quelle peut être la prise en charge des adolescents dans lesétablissements spécialisés. Roquefort donne sa conclusion en redéfinissant le rôle de l’éducateur. Celui-ci serait le mieux placéessayer de restaurer la fonction pour paternelle. La première partie de l’ouvrage présente les différentesétapes de la construction de l’enfant ainsi que les différentes pathologies pouvant survenir pendant ce développement. A travers le stade du miroir qui se déroule entre 6 et 8 mois, l’enfant est captivépar la découverte de son image renvoyée par le miroir. Il en résulte une modification du sujet par l’assimilation de cette image. L’enfant passe d’un vécu de son corps morceléàune forme unifiée, repérée chez l’autre et qui représente le « je » idéal. Le stade du miroir est un temps nécessaire pour l’élaboration du Moi. A travers des cas cliniques, l’auteur nous montre qu’une carence survenue pendant ce processus identificatoire peut entraîner une psychose. L’idéal du Moi permet un point d’encrage symbolique ; ainsi l’enfant peutéviter toute aliénation au miroir. Le complexe d’Oedipe, se situant
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text